Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour ou Polysexuels?

Témoignage
#
Profil

Parisecrets

le samedi 09 mars 2019 à 22h39

Bonjour à tous,

J'écris ce petit témoignage car j'aurais besoin de votre avis/aide de ma relation avec ma femme.
Notre relation dure depuis 14 ans, dont 5 ans de mariage.
On s'est rencontrer elle avait 18 ans et moi 23, nous étions assez novice à l'époque
Comme beaucoup de couples nous avons une nos très bons moments mais aussi les plus mauvais.
Des 14 ans nous avons été séparés seulement trois mois, ou chcun a fait sa vie de son côté, nous
avions rompus nos fiançailles à mon initiative, nous nous sommes remis ensemble quelques temps
après, et par la suite le mariage et deux magnifiques petites filles qui égaient notre vie depuis.
Pour quoi je me suis inscrit ici, c'st que j'ai besoin de discuter de certains sujet de notre couple pour
avoir des avis extérieur et de poly amoureux plus précisément.
Au début de notre relation nous avions connus nos tromperies mutuelles, puis au bout de quelques
années après une infidélité mutuelle (Sacrée synchronisation), avec le recul on peut même en rire
aujourd'hui et dire quel'on été tellement connecté que 'lon se tromper en même temps :), pour en revenir
à cette dernière nous avions eu une discussion, et on s'est dit que le libertinage pouvait nous aider.
Nous avions commençés à rencontrer quelques couples mais sans que jamais il ne se passe rien, pas
d'échangismes. Mais entre nous on en fantasmer qlq fois sans trop s'y attarder.
Puis après ces histoires vint une autre tromperie de sa part, elle venait de commencer à travailler après
les études, du coup sortie collègues etc.. et tentation.
Cette fois ça c'est très mal passé, j'avais eu du mal à digérer surtout après nos discussions de libertinages
partages, pour moi si on voulait faire qlq chose fallait y aller ensemble.
Nous nous sommes réconcilier après, on a fait nos fiancailles (c'était 6 mois après cette événement).
Qquelques mois après je fais un Burn Out au boulot, je vais mal je me pose bcp de questions, et je claques tous
pour aller avec qlq d'autres que j'avais rencontrer auparavant et qui me plaisait bcp, c'est les fameux trois dont
je parlais au début. J'étais bien avec cette nouvelle femme dans ma vie je me sentais revivre, même si je
pensais énormément à ma femme actuelle. Elle aussi a connu d'autres hommes pendant ce temps.
Un jour on se retrouve pour faire un point et on se rend compte que l'on s'aime encore et on se remet
ensemble doucement.
Un an après c'est le mariage, elle est enceinte dans la foulée notre couple semble aller mieux que jamais,
on peut discuter ouvertement de nos envies, fantasmes, plus de jalousie on assumes tout.
Encore un deuxième enfant, et notre sexualité n'a jamais été aussi intense.
Un jour on discute de nos envies sexuelles, et on passe par le libertinage, jusqu’à carrément allez voir qlq d'autres
sans l'autre. Ca nous excite d'en parler, et on se dit allez chiche essayons. Elle me dit je suis une femme je
peux pas avoir un coup d'un soir comme ça j'ai besoin de connaître la personne. Et moi aussi même en temps
que mecs je ne suis pas Fan de sexe pour le sexe, j'aime qu'il y ai de la complicité derrière, une sorte de mini relation.
On ne s'interdit pas de revoir les personnes, mais par contre notre foyer avec les enfants c'es notre foyer, c'est la limite.
Si on doit tous laisser tomber pour notre famille, on arrête illico.
Pour moi une chose était importante, c'était de savoir avec qui on était et avec qui on faisait quoi. Pour la transparence
et pcq c'était un jeu aussi sexuel entre nous on s'en exciter de parler de nos aventures de temps en temps.
Je ne raconte pas tous car 14 ans,on pourrait écrire un livre :)
J'ai juste besoin de discuter avec des gens qui ont plus d'expérience, car j'aimerai savoir, si on est dans le polyamour ou
la polysexualité? Ou les deux :)

#
Profil

bonheur

le samedi 09 mars 2019 à 23h21

Une réponse suivant ma façon d'être. Si vous voulez juste de l'osmose sexuelle, c'est de la polysexualité, dans le sens où il n'y a pas de tromperie. Après, si vous êtes amoureux (et là, définir ce qu'est "être amoureux"), c'est du polyamour. En soi rien n'oblige à rien et tout est à inventer suivant TOUTES les personnes concernées. L'ingrédient principal est le bonheur pour tous.

Lorsque l'on vit déjà en couple, on fait ensuite des "choix" ou des "règles" qui seront plus ou moins suivies... avec l'inconstance perpétuelle de la vie, réinventer sonne comme une évidence. Déjà, vois le changement par rapport à votre début commun !

Mais si l'objectif est une excitation sexuelle, savoir si elle est à l'origine d'amours ou si l'objectif d'excitation est auto-suffisant.

Pour ce qui est de l'amour basé sur la sexualité, je ne peux apporté d'expérience personnelle. Je ne peux donc seulement donné une opinion générale peu objective en fait.

#
Profil

cactus

le dimanche 10 mars 2019 à 09h24

Othi
j'aimerai savoir, si on est dans le polyamour ou
la polysexualité? Ou les deux :)

Je te dirais : pourquoi as-tu besoin de le savoir?

Les relations humaines sont tellement à géométrie variable, c'est difficile de faire rentrer chaque relation dans une petite case, et il n'y a aucune recette de cuisine en fonction de la case en question.
J'ai l'impression que les petites cases servent à nous rassurer sur nous mêmes : "je rentre dans cette case, donc je dois être comme ça, voyons si c'est bien le cas". Sauf que souvent/parfois, ça rentre au chausse-pied et ça peut générer des angoisses alors qu'elles n'ont pas lieu d'être.

Dans le polyamour, on parle de "relation sentimentale".

Par exemple, pour moi la frontière entre amitié et amour est parfois assez floue, est-ce qu'un ami avec qui j'ai une relation intime, une vraie complicité, c'est du polyamour, même si on est pas "amoureux" au sens "habituel" du terme ? Certains diront oui, d'autres non.
Et à la limite, ce n'est pas très important pour moi de le savoir, l'important c'est ce qui se passe dans cette relation, et le fait qu'on prenne soin l'un de l'autre.

En revanche, la notion de transparence est importante pour moi et je n'envisage pas mes relations autrement que comme ça.

Je suis d'accord avec @bonheur dans le sens où, si ce que vous vivez vous convient et rend heureux tous les protagonistes, c'est le principal :)

NB : j'espère que tu ne prendras pas mal la première partie de ma réponse, j'ai décidément du mal avec les petites cases ^^

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mars 2019 à 11h00

Les cases. A la fois salvatrices (les grandes cases) et à la fois embarrassantes et réductrices. Elles peuvent être bénéfiques, dans le sens où elles permettent de se sentir soulagé, de se sentir moins seul et surtout "normal". Quelque soit la formulation, se savoir ni malade (et oui, on en est parfois encore là) ni un monstre (je sais, je m'y suis sentie, monstrueuse), ben c'est un énorme ouf !

Ensuite, ça permet une communication et une expression de soi plus saine. Je reprend l'exemple que je connais le mieux, le mien. Je ne me qualifie jamais à un tiers de polyamoureuse, mais de polyaffective. J'ai horreur de renvoyer une idée fausse de moi.

Toutefois, avant de créer sa petite case individuelle, il est essentielle de se reconnaitre dans la grande case plus générale et ensuite affiné sa démarche. Du coup, entre temps, il faut se contenter de ce dont on dispose. Patience, ça viendra !

#
Profil

Parisecrets

le dimanche 10 mars 2019 à 11h57

@cactus: J'ai écris quelque chos d'incomplet, ce n'est pas pour me mettre dans une case et savoir qui je suis. C'était juste pour savoir si je suis au bon endroit pour discuter, car j'ai peut être d'autres sujet dont j'aurais envie de parler.
Et pour la notion de transparence je suis complétement d'accord et c'st justement un de sujets que je voulais aborder, ou commence, et ou est la frontière de la transparence? Est ce important? Chaque couple étant unique pour certains ce n'est pas important, pour d'autres comme moi c'est essentiel.
Quand je lis des articles à droite à gauche, tous monde présente les couples poly, libre ou libertin etc... comme des coupkes avec moins de règles. Etant dedans moi même je me rend compte que non, on a autant de règles qu'un couple monogame, mais avec plus de liberté sentimentale et sexuelle.
@bonheur, j'aime bien le terme polyaffective, surtout pour ma femme qui elle est quelqu'un d'affective et justement pour passer la cap sexuel, à besoin de ce côté affective et rassurant.
Et même moi en tant qu'homme je ne peux pas avoir de relation sans ce côté affectif.

Je ne sais pas si j'ai vraiment besoin de me mettre dans une case tant que je me sens bien, comme je disais c'est juste histoire de discuter avec des gens, pcq nous aussi on a nos problèmes, et la grand défaut c'est que l'on peut pas en discuter avec nos proches pcq ils ne comprennent pas. Et que ce qu'on vit est mal vu par la plupart des gens. Quand on en a un souci perso ou de couple on se retrouve a essayer de le résoudre seul, et c'est pas toujours la meilleure solution.

En tous cas merci pour vos réponses, et j'essaierai de participer à un café poly pour y faire des rencontres et discuter

#
Profil

Caoline

le dimanche 10 mars 2019 à 12h04

@Parisecrets, je pense que tu ne dois vraiment pas hésiter à parler de tes questionnements ici.

#
Profil

cactus

le dimanche 10 mars 2019 à 12h42

bonheur
Les cases. A la fois salvatrices (les grandes cases) et à la fois embarrassantes et réductrices. Elles peuvent être bénéfiques, dans le sens où elles permettent de se sentir soulagé, de se sentir moins seul et surtout "normal". Quelque soit la formulation, se savoir ni malade (et oui, on en est parfois encore là) ni un monstre (je sais, je m'y suis sentie, monstrueuse), ben c'est un énorme ouf !

Je vois tout à fait ce que tu veux dire.... je me suis moi-même considérée comme anormale pendant des années avant de découvrir que d'autres personnes étaient comme moi. Et oui, quel soulagement alors !!!

Mais ce qui m'a soulagée, c'est de découvrir que je n'étais pas la seule à être ainsi, pas tellement de découvrir la case "polyamour", je ne sais pas si je me fais comprendre....c'est peut-être pas très clair dans ma tête non plus hein !

bonheur
Ensuite, ça permet une communication et une expression de soi plus saine. Je reprend l'exemple que je connais le mieux, le mien. Je ne me qualifie jamais à un tiers de polyamoureuse, mais de polyaffective. J'ai horreur de renvoyer une idée fausse de moi.

Je trouve que oui.... et non. En fait, d'expérience, à chaque fois que j'ai utilisé un nom pour me définir, je me suis rendue compte que les gens mettent derrière ce nom tout un tas d'actions qui ne sont pas moi. Bon, j'accompagnais le nom d'explications, mais j'ai constaté que ce que les gens retenaient était surtout le nom, et qu'ils mettaient un peu ce qu'ils comprennaient/voulaient derrière (mais ma façon de communiquer est peut-être à remettre en cause aussi :-/ )
Maintenant, je préfère employer des verbes et des phrases d'action.

#
Profil

cactus

le dimanche 10 mars 2019 à 12h43

Parisecrets
C'était juste pour savoir si je suis au bon endroit pour discuter, car j'ai peut être d'autres sujet dont j'aurais envie de parler.
Et pour la notion de transparence je suis complétement d'accord et c'st justement un de sujets que je voulais aborder, ou commence, et ou est la frontière de la transparence? Est ce important? Chaque couple étant unique pour certains ce n'est pas important, pour d'autres comme moi c'est essentiel.

Je dirais qu'effectivement tu es au bon endroit :-)

Pour la transparence, tout dépend de ce qu'on met derrière le terme encore une fois : dans mon cas, mon compagnon sait que j'ai d'autres relations, mais pour le moment il ne veut pas en savoir plus que le nom de la personne, et quand je la vois.
Il ne veut pas savoir où nous allons, ce que nous faisons, et les détails de la vie de cette personne. En revanche, quand j'ai des problèmes relationnels ou des questionnements liés à la relation en elle-même, j'ai besoin de lui en parler et ça, ça ne lui pose pas de problèmes.
Même si j'aurais envie de lui en dire plus, c'est son choix et je me dois de le respecter. Rien ne dit que ça n’évoluera pas. Disons qu'il y a un minimum de transparence.

Participer à des café poly et discuter de tout ça, perso ça m'aide énormément :)

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mars 2019 à 13h06

cactus
Maintenant, je préfère employer des verbes et des phrases d'action.

Je le ferai également volontiers, sauf qu'employer des verbes d'action pour décrire un ressenti :-/ c'est difficile.

En acte, je dirais éventuellement : j'aime caresser la joue. Me blottir contre le torse. Tenir la main. Caresser le dos. Embrasser le cou. Etre serrer dans les bras. Mais bon, ce ne serait pas très parlant et surtout sans l'émotion qui accompagne, ça me parait froid.

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mars 2019 à 13h09

Parisecrets
@bonheur, j'aime bien le terme polyaffective, surtout pour ma femme qui elle est quelqu'un d'affective et justement pour passer la cap sexuel, à besoin de ce côté affective et rassurant.
Et même moi en tant qu'homme je ne peux pas avoir de relation sans ce côté affectif.

Ma conception de la polyaffectivité n'est pas celle-ci, enfin pas dans son intégralité. Je ne conçois pas l'amour comme étant systématiquement avec une quelconque sexualité (tendresse oui, par contre). L'affectivité, pour moi, est auto-suffisante et n'est pas une étape transitoire. Peut être quand je serai vieille (je m'en rapproche) mais ni dans le passé, ni à ce jour.

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Parisecrets

le dimanche 10 mars 2019 à 13h37

Merci à tous pour vos réponse,

@bonheur: Je ne voulais pas nous comparer c'était juste le côté affectif qui m'a tilter, après qu'elle soit transitoire ce qui est notre cas, mais pas systématique, ou pas du tout ce qui est votre cas, je le conçois très bien.

Ca m'aide beaucoup d'en parler avec des personnes qui ne jugent pas et qui comprennent.
Je suis un homme, et dans mon entourage avec mes amis, tous le monde peut parler d'autres relations, j'ai envie de sortir avec telles ou telles filles. J'ai eu une aventure etc...
Mais dès que l'on parle de leur femme, ça devient un GRAND NON, ma femme jamais, elle n'a envie que de moi.
De mon côté je ne vois pas une relation de couple comme cela, dans mon couple ça doit être un partage, parler de nos envies mutuelles, si un de nous ne veut pas avoir d'aventures, soites mais je lui parlerais des miennes en toutes transparence. Ou inversement si moi j'ai pas envie, elle me parlera des siennes.
D'ailleurs c'est ce qui est arrivé cette dernière année, j'étais trop occupé à monter mon nouveau projet, je n'avais pas la tête à faire des rencontres, je travaillais 6j/7.
Dans ces cas là on a juste envie de se reposer, de son côter elle a eu deux aventures avec deux personnes, et ça me va très bien qu'elle soit heureuse comme ça.
C'est la ou je pense je peux commencer à parler un peu de ce qui va pas, je me sens un peu plus à l'aise :)
Une de ses deux relations ne me dérange pas du tout, c'était dans son cadre professionnels en mission (elle voyage bcp)
L'autre par contre c'est un ex à elle de la fameuse période où on avait rompu, ça commence à dater je n'ai pas trop la chronologie. En tout cas elle avait déjà eu une aventure avec cet personne.
Lors de notre première discussion sur ce sujet on avait aborder les ex, moi j'avais dit je préfère éviter, du moins pour le moment car ça peut creer un inconfort, pas vraiment de la jalousie, difficile à mettre un terme sur ça.
Elle m'avait dis, je serais plus à l'aise car je le connais.
De mon côter le point le plus important c'était de ne rien cacher pour éviter les dérapages, et si jamais on est pas à l'aise vu que l'on débute ou que l'on fait quelques choses qui ne plaît pas au moins il y a une deuxième personnes qui peut appuyer sur le bouton, arrêt d'urgence.
Elle m'avait déjà dit qu'elle l'avait revu, mais qu'il s'était rien passé.
Il y a quelques temps des événements sont arrivés dans notre vie, qu'elle a été un peu "obliger" de le dire.
On est un couple ouvert, et de mon coter la règle la plus importante c'est de ne pas avoir une double vie, c'est ma conception de notre couple, c'est la transparence, pcq dans ma tête ça devient de la tromperie.
Elle m'a aussi dit qu'elle allait me le dire, mais qu'elle avait de l’appréhension car c'était son ex et il y avait de grande chance que je le prenne mal. Mais qu'elle ne m'a pas trahis car notre relation permettait d'aller voir ailleurs.
Donc il y a un problème sur la forme mais pas le fond.

Merci à vous de me lire! :)

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mars 2019 à 13h54

Peut-être devrais tu indiquer à ta femme que tu veux savoir, que tu peux entendre, écouter la réalité MEME si elle pense que ça te ferait du mal.

C'est comme quand on est chez le médecin. Annoncer n'est pas facile, car on ne sait pas comment le patient va prendre la chose. Si le patient met à l'aise le médecin en indiquant : j'ai bien conscience que quelque chose ne va pas, sinon je ne serai pas face à vous, mais dans TOUS les cas, je veux savoir et affronter la réalité, si dérangeante soit-elle

#
Profil

Parisecrets

le dimanche 10 mars 2019 à 14h32

Je lui ai déjà dit, on compte en reparler, elle est absente quelques jours, je voulais entre temps avoir les avis d'autres personnes.
Je lui ai dis, que oui ça m'aurait dérangé comme je l'avais dit au début, mais qu'elle aurait pu me convaincre.
Bref ce n'est pas le fait d'être allé le voir en soit, c'est l'intention derrière car même si on a toujours été un couple ouvert et libéré, on est vraiment complètement assumé que depuis deux ans.
Ma crainte au fond de moi, c'est qu'elle est utilisée ce coter de notre couple pour voir son ex sans remords avec "autorisation".
On a prévu de se parler dans quelques jours, j’espère juste qu'elle sera transparente, car pour moi c'est la chose la plus importante dans un couple.
Ne pas avoir des bases fragiles

#
Profil

Mark

le dimanche 10 mars 2019 à 14h41

@Parisecrets.

si je résume bien, le fond du problème se situe donc quelque part entre la perception et l'intention?

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Parisecrets

le dimanche 10 mars 2019 à 14h52

@Mark, si j'ai bien compris oui
Je dirais même mon problème ça serait plus l'intention
La perception de la situation je la sais elle a vu son ex et je peux comprendre c'est plus simple c'est la solution de facilité pour allez voir ailleurs.
Même pour moi ça aurait était plus simple d'appeler une ex, mais j'aime les nouvelles rencontres plus que la facilité.
A moins que l'on parle de la perception de son intention la c'est autre chose :) Mais la c'est la réponse que j'attend d'elle, je ne sais pas.
Je n'ai que des faits, des pièces de puzzles, des discussions que je dois mettre en place.

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mars 2019 à 15h00

Parisecrets
Même pour moi ça aurait était plus simple d'appeler une ex, mais j'aime les nouvelles rencontres plus que la facilité.

Tu aimes les nouvelles rencontres. Peut être que ta femme apprécie ce que tu conçois comme une facilité. D'ailleurs, pour avoir revu des ex, ben je ne vois pas ce qu'il y a de facile, car déjà, il faut remettre sur pied et d'une façon fiable. C'est plus simple dans la découverte, je trouve. Mais là, ce n'est que mon opinion. D'ailleurs, les ex, désormais, je les laisse au rang de ex, car s'ils le sont devenus, ce n'était pas par hasard. Il y a eu un beug un jour, sinon ce ne serait pas des ex.

#
Profil

Parisecrets

le dimanche 10 mars 2019 à 15h32

@bonheur

Ca m'éclaire pas mal, ce que tu dis, ce n'est pas moi qui le conçois comme facilité, j'ai du mal m'exprimer. C'était ellequi l'a dit, la raison pourquoi elle préfère voir un ex.
Mais surement comme tu le dis, pour elle, voir un ex, elle apprécie, comme moi je préfère découvrir une nouvelle personne.
Je veux juste ré appuyer ce point, ça m'aurait embêter à vue comme ça, mais ça me dérange pas au fond, comme toutes autres personnes que l'on peut rencontrer, apprécier passer des supers moments.

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 mars 2019 à 17h08

Dans ce cas, elle en reviendra peut-être de cette facilité. J'aurai tendance à dire, laisse la faire son expérience à sa façon. Soit à son écoute et présent si elle s'aperçoit (comme j'ai pu le faire) que les ex, ce n'est pas une facilité, mais au contraire s'enfermer dans un schéma de cercle vicieux, difficilement transformable en cercle vertueux.
Après, je ne suis pas elle et les situations que j'ai connu différentes. Je ne peux exprimer que suivant mes ressentis perso.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 16 mars 2019 à 15h52

Parisecrets

Un jour on discute de nos envies sexuelles, et on passe par le libertinage, jusqu’à carrément allez voir qlq d'autres
sans l'autre. Ca nous excite d'en parler, et on se dit allez chiche essayons. Elle me dit je suis une femme je
peux pas avoir un coup d'un soir comme ça j'ai besoin de connaître la personne. Et moi aussi même en temps
que mecs je ne suis pas Fan de sexe pour le sexe, j'aime qu'il y ai de la complicité derrière, une sorte de mini relation.
On ne s'interdit pas de revoir les personnes, mais par contre notre foyer avec les enfants c'es notre foyer, c'est la limite.

L'accord me parait ouvert sur du poly, mais j'ai l'impression qu'implicitement, vous n'allez pas amener de relations qui pourraient prendre beaucoup de place et/ou changer votre mode de vie. Vous fonctionnez peut-être tous les deux d'une façon ressemblante là-dessus, donc peut-être n'éprouvez-vous pas le besoin de construire quelque chose de fondamentalement différent d'un libertinage occasionnel. Vous investissez des émotions, mais avez une limite spontanée, peut-être que c'est ça ?

Une question : avec une "mini-relation" ou avec quelqu'un "un peu connu" par vous, vous partagez quoi ? Ciné ? Resto ? Vie sociale ? Ou ça reste dans la chambre, essentiellement ?

Une remarque : même si les explorations des autres histoires me semble pour l'instant limitées (je dis pas ça négativement, si ça vous convient c'est bon !), c'est quand même une porte ouverte sur d'autres rencontres. Certaines peuvent devenir plus significatives. Peut-être que ça viendra presque naturellement... L'avantage des ressources poly, c'est que si c'est le cas, vous serez un peu moins démunis pour en parler.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion