Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour ou candaulisme ?

Bases
#
Profil

parisien64

le mercredi 22 août 2018 à 18h21

Bonjour,
j'ai découvert récemment ce site en cherchant des choses sur le candaulisme.
J'aimerais demander aux expert(e)s du polyamour quelles différences vous faites entre les deux ?

#
Profil

alex666

le mercredi 22 août 2018 à 18h30

Ce sont deux choses différentes mais pas opposées. On peut être les deux.
Le candaulisme c'est éprouvé de l'excitation à voir (savoir) sa femme avec un autre, et la plupart du temps être soi même "fidèle".
Le poly c'est savoir que son conjoint ait d'autres histoires sentimentales et / ou sexuelles. Et l'accepter. Il y a aussi la notion de "compersion" qui fait qu'on est heureux pour l'autre qd il vit des choses sans soi, mais sans notion d'excitation et sans besoin que le conjoint partagé la chose.

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

kill-your-idols

le vendredi 24 août 2018 à 10h30

Dans le candaulisme, on est excité par le fait que son partenaire ait des rapports avec quelqu'un d'autre.

Dans le polyamour, on est indifférents au fait que son partenaire ait ou pas des rapports avec quelqu'un d'autre.

#
Profil

Manipura

le vendredi 24 août 2018 à 10h41

kill-your-idols
Dans le polyamour, on est indifférents au fait que son partenaire ait ou pas des rapports avec quelqu'un d'autre.

Je ne suis pas certaine que le terme "indifférent" soit le plus juste. Ou du moins qu'il puisse recouvrir une généralité. Même si comme la expliqué @bidibidibidi dans un autre fil, il existe plusieurs forme de polyamour, donc de fait, tout le monde y trouve sa propre définition.

Mais le mot "indifférent" m'a quand même fait tiquée. Encore une fois, ça dépend de chacun, mais tout comme la communication semble être le point central d'une telle relation. Je crois qu'il est tout aussi important d'être dans le partage et la compréhension de ce que vit et ressent l'autre, pour qu'il n'y ait justement pas de fossé qui se creuse entre les deux partenaires. L'indifférence me renvois à un "fais ta vie, ça ne me concerne guère" mais peut-être est-ce une mauvaise interprétation de ma part.

#
Profil

Caoline

le vendredi 24 août 2018 à 11h49

Je partage l'avis de Manipura pour moi si il y a indifférence à ce que vis d'intense sa/son partenaire, c’est qu'il y a indifférence à la personne elle même et donc pas vraiment de relation intime/affective/amoureuse...

#
Profil

parisien64

le vendredi 24 août 2018 à 16h07

Merci pour vos réponses.
D'après ce que je comprends, le candaulisme est plus dans une motivation sexuelle, tandis que le polyamour se veut dans le sentiment.
Dans le candaulisme, il y a une relation privilégiée, celle de couple, amoureuse et tout, et des relations secondaires, ludiques et sexes. Le polyamour met toutes les relations à égalité, en les prétendant toutes amoureuses.
Il me semble que le candaulisme est plus réaliste, non ?

Dernière différence : le candaulisme est toujours dans le même schéma : femme et amants, mari qui se contente de sa femme. Alors que dans le polyamour, le mari ou la femme peuvent avoir plusieurs relations.

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 24 août 2018 à 16h11

Le candaulisme, c'est une "figure" sexuelle, le polyamour un mode relationnel. Ils n'ont pas grand chose à voir. Quant à parler de réalisme du polyamour, je t'encourage à discuter avec des polyamoureux, tu verras que leur mode de vie est tout ce qu'il y a plus réaliste.

Le candaulisme ne spécifie pas de sexe. Une femme peut être candauliste. Donc, non, il n'y a pas de schéma.

Par contre, si je peux me permettre cette remarque, tu m'as l'air d'accorder beaucoup d'importance aux schémas. Pourquoi, pour toi, une femme ne peut elle être candauliste ? Pourquoi le polyamour n'est-il pas réaliste ?

#
Profil

Scarlett

le vendredi 24 août 2018 à 17h46

Je plussoie bidibidibidi et suis curieuse de lire les réponses à ses questions posées.

#
Profil

parisien64

le vendredi 24 août 2018 à 18h45

Je n'ai pas dit qu'une femme ne pouvait pas être candauliste. Relis mon message. "On" attribue le candaulisme à ce schéma à cause de la légende, vraie ou fausse, je ne sais pas, de l'empereur romain Candaule, dont la femme avait des amants, etc. Que la femme accepte que son mari ait des amants, en général ça s'appelle "il me trompe", c'est tout. Question de vocabulaire.

#
Profil

pkd

le vendredi 24 août 2018 à 18h52

parisien64
Je n'ai pas dit qu'une femme ne pouvait pas être candauliste. Relis mon message. "On" attribue le candaulisme à ce schéma à cause de la légende, vraie ou fausse, je ne sais pas, de l'empereur romain Candaule, dont la femme avait des amants, etc. Que la femme accepte que son mari ait des amants, en général ça s'appelle "il me trompe", c'est tout. Question de vocabulaire.

Ben si elle accepte, c'est quelle est au courant, donc il n'y a pas tromperie...
Question de vocabulaire ;)
Au pire un jeu de duppe où chacun sait que l'autre sait, mais où on garde les apparences...

#

(compte clôturé)

le samedi 25 août 2018 à 11h54

" Le candaulisme est une "figure" sexuelle et le polyamour un mode relationnel ".Tout est résumé dans cette seule phrase.
On pourrait peut-être même ajouter " un style de vie " ?

#
Profil

kill-your-idols

le samedi 25 août 2018 à 12h00

Manipura
Je ne suis pas certaine que le terme "indifférent" soit le plus juste. Ou du moins qu'il puisse recouvrir une généralité. Même si comme la expliqué @bidibidibidi dans un autre fil, il existe plusieurs forme de polyamour, donc de fait, tout le monde y trouve sa propre définition.

Mais le mot "indifférent" m'a quand même fait tiquée. Encore une fois, ça dépend de chacun, mais tout comme la communication semble être le point central d'une telle relation. Je crois qu'il est tout aussi important d'être dans le partage et la compréhension de ce que vit et ressent l'autre, pour qu'il n'y ait justement pas de fossé qui se creuse entre les deux partenaires. L'indifférence me renvois à un "fais ta vie, ça ne me concerne guère" mais peut-être est-ce une mauvaise interprétation de ma part.

"indifférent" c'est une moyenne. Il y a ceux qui tolèrent le fait que leur amoureux ait quelqu'un d'autre dans sa vie, il y en a des autres qui sont enthousiastes, des autres qui ne se mêlent pas de la vie amoureuse de leurs partenaires...

#
Profil

Siestacorta

le samedi 25 août 2018 à 23h46

parisien64

Dans le candaulisme, il y a une relation privilégiée, celle de couple, amoureuse et tout, et des relations secondaires, ludiques et sexes. Le polyamour met toutes les relations à égalité, en les prétendant toutes amoureuses.

Oui et non. Le spectre des relations d'amour est large. Il ne s'agit pas de plusieurs fois le même amour, généralement. Beaucoup de polys revendiquent une égalité entre les relations et leurs investissements, beaucoup d'autres ne le vivent pas ainsi.

parisien64
Il me semble que le candaulisme est plus réaliste, non ?

Pour beaucoup d'entre nous, et beaucoup de gens en général, avoir des amants sans que naissent des sentiments puis de l'attachement n'est pas réaliste du tout...
Il y a aucun soucis avec les gens qui peuvent vivre du sexe pour le sexe, ni avec ceux qui vivent le sentiment pour le sentiment, mais c'est quand même très très courant de faire un peu plus de mélange que ça.
Donc concevoir un cadre de relation où on est ok ou partant pour que ça arrive, dans ce sens, c'est plutôt réaliste.

parisien64
Dernière différence : le candaulisme est toujours dans le même schéma : femme et amants, mari qui se contente de sa femme.

C'est la forme la plus répandue. Mais d'un côté, comme dit plus haut, pourquoi pas l'inverse, et par ailleurs, pour reprendre mon argument précédent, qu'est-ce qui prouve que ce modèle reste bien sagement dans les clous ?
Des histoires de libertins qui se découvrent des envies romantiques avec leurs amants, yen a plein. Je vois pas pourquoi le candaulisme rendrait imperméable à la richesse ordinaire des relations humaines...

parisien64
Alors que dans le polyamour, le mari ou la femme peuvent avoir plusieurs relations.

Là, oui, tu as complètement raison de souligner la différence, le candaulisme tel qu'il est souvent fantasmé, raconté, proposé, c'est avec une asymétrie, quand le polyamour part du principe que chacun.e peut (et peut ne pas...) vivre ce qu'il veut.
Indépendamment de ce que la société et les traditions disent de ce que sont censés vouloir Lhômme et Lafâme.
Egalitarisme sur lequel j' insiste encore plus que sur les sentiments.

Dans le modèle récurrent que tu évoques, les jouissances du candauliste compensent des plaisirs physiques, et fétichisent au passage les amants et les actes de l'épouse. La personne centrale, c'est le mari, paradoxalement, puisque c'est le seul à ne pas vivre que du plaisir, et donc à être un individu complet (à ce moment de l'action).

Mais... c'est qu'un côté, une perception.
Dès que l'épouse et les amants sont vus comme autre chose que matière à jouir, comme des personnes complètes elles aussi, et que pourtant on peut imaginer des suites, alors on est dans les relations, plus dans un "kink".

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion