Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour et anciens

Social
#
Profil

de-Chartreuse

le samedi 16 juin 2018 à 14h15

Bonjour,

Une question, une recherche d’expérience...

Quand on arrive à un certain âge, si l’on a la chance (?) de vieillir, les personnes que nous aimons risquent de disparaitre les unes après les autres.
Je me dis que le polyamour peut être une possibilité de vivre au mieux cette période finale de notre vie. En effet, avoir plusieurs être chers peut permettre de ne pas se retrouver totalement désespéré, et de trouver une ou plusieurs épaules tendres pour pour surmonter la perte d’un être aimé.
Je recherche des témoignages (positifs ou négatifs) de polyamoureux qui auraient tissé pour leur fin de vie un tel réseau sentimental afin de pouvoir apporter des éléments à une amie qui m’a objecté que le polyamour était un truc de jeunes et n’avait aucune garantie de stabilité dans le temps et devant les épreuves de l’âge.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 16 juin 2018 à 14h52

Pas de témoignage, mais un espoir.
Les aimé.e.s, ce sont (aussi) des repères, notre identité c'est comment on se situe par rapport à eux. Laisser plus de gens avoir ce rôle là, à travers une vie sentimentale moins monomaniaque, ça me semble important. Ne pas perdre tout nos repères d'un seul coup.
C'est pas que les disparus nous manqueraient moins, évidemment. C'est qu'on peut continuer à être la personne qu'ils ont aimée, grâce à d'autres.

Bon, c'est un espoir, effectivement, je suis aussi preneur de témoignages.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 16 juin 2018 à 14h59

La dernière édition de "aimer plusieurs hommes" de Françoise Simpère n'est-elle pas enrichie d'un paragraphe avec justement un deuil et la confrontation à la maladie ? Il me semble, mais je n'en suis pas certaine.

A titre perso, je ne suis pas encore assez vieille et d'une manière générale, mes amours secondaires sont plus jeunes (on peut aussi mourir jeune). Je n'ai jamais été confrontée à une telle situation.

Toutefois, lors d'une séparation, évidemment, les autres amours sont présents. Je suppose qu'en cas de décès, ils le seraient également. Prendre soin de soi, et laisser les autres prendre soin de nous, également.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion