Mon épouse à eu un amant avec mon consentement pendant près de 2 ans - Polyamour.info

Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Mon épouse à eu un amant avec mon consentement pendant près de 2 ans

Sexualités
#
Profil

Couplebret29

le mardi 15 mai 2018 à 07h59

Mon épouse a déjà eu un amant avec mon consentement il y a plusieurs
années. Après une longue période sans poly, je voudrais qu’elle
renouvelle ces moments très excitants, mais elle y renonce, Nous n’avons
pourtant plus de rapports ou très peu. Elle se dit trop âgée et
n’aime plus son corps... comment la convaincre qu’elle peut encore
plaire ?

#
Profil

Caoline

le mardi 15 mai 2018 à 08h45

Tu sembles confondre polyamour et utilisation de ta femme au profit de ton excitation sexuelle ! Ça n'a rien à voir. Si elle n'a pas envie c'est son droit.
Si c'est une question d'apparence, lui montrer qu'elle te plait déjà au lieu de vouloir la jeter dans les bras d'un autre.

#
Profil

bidibidibidi

le mardi 15 mai 2018 à 09h34

Je suis plutôt d'accord avec Caoline. J'aime aussi beaucoup le candaulisme, mais ça doit se faire avec le consentement de ta partenaire.
Si vous êtes polyamoureux, je t'encourage à trouver une autre partenaire pour te raconter ses histoires.

#
Profil

Couplebret29

le dimanche 03 juin 2018 à 08h17

Je comprend votre analyse, mais ça n’est pas aussi simpe que celà. En fait je sais qu’elle en a tres envie aussi, mais la ménopause et les grossesses ne l’on pas épargnée et elle a honte de son corps.
Mon épouse était une très belle femme et de ce fait était très courtisée. Elle n’a plus maintenant le succès qu’elle avait et elle en souffre. Sa relation qu’elle a eu précédemment avec un amant était vraiment une relation poly amoureuse, très suivie et durable. ( plus de 2ans). Elle faisait l’amour avec son amant sans préservatif et leurs rapports étaient très fréquents ( tous les jours et certains jours plusieurs fois, des nuits entières également assez fréquemment). Je sais qu’elle vit aujourd’hui avec les souvenirs de cette période savoureuse de notre vie de couple et souffre de ne plus la connaître.

#
Profil

gdf

le dimanche 03 juin 2018 à 08h38

Je vais être bref : c'est son problème, pas le tien.
Tu peux lui montrer à quel point tu la trouves désirable pour toi. Tu ne peux pas la pousser à séduire

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 juin 2018 à 09h06

La ménopause chamboule pas mal de chose et seule la personne qui est concernée peut être dans le ressenti.

Après, si on ne se focalise que sur l'esthétique d'une personne pour voir si celle-ci est belle ou non... ben alors, en effet, la vieillerie, ça n'aide pas. Si on ajoure à cela un manque de libido.

Je ne vois pas en quoi le fait de ne pas se protéger est à souligner ?

Je rejoins gdf, elle décide de sa vie !

#
Profil

calinou696

le dimanche 03 juin 2018 à 09h07

Certes gdf, mais il semble l'aimer et vouloir son bonheur (et par la même occasion le sien, comme tlm..).

P-e n'accroche t-elle plus dans la vie de tout les jours, mais, il suffirait qu'elle s'inscrive sur un site de rencontre pour se rendre compte qu'elle va très probablement plaire... (rien qu'avec le physique).

#
Profil

bidibidibidi

le dimanche 03 juin 2018 à 12h33

Dans tous les cas, c'est pas avec nous que tu dois en parler. On ne peut pas donner de conseils pour "pousser" ta femme à le faire. C'est quelque chose qui se joue entre elle et toi, et surtout entre elle et elle.
Dans ces conditions là, la meilleure chose à faire est de la diriger vers un psy (si ça la gène) ou juste accepter qu'elle soit ainsi.
Demande lui si tu peux te trouver une autre "femme" avec laquelle faire du candaulisme, ce ne doit pas être si dur que ça, vu que ça lui demande principalement que de te faire des rapports sur ses rapports.

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 juin 2018 à 13h56

La ménopause, je connais actuellement. Que ça contrarie la libido du partenaire (qui peut en effet aller voir ailleurs si vraiment ça lui manque trop), je peux le comprendre. Toutefois, ce n'est pas en lien avec quoi que ce soit d'autres que "sans moi". Sincèrement, et pourquoi un viol, pendant qu'on y est, en complicité avec le mari... Pourrait-on un peu respecter les autres et leurs souhaits, ressentis, volontés ? Qu'est-ce qu'il croie les mecs ? Que c'est simple à vivre ? Un peu d'empathie, de compréhension, s'il vous plait !

calinou696
P-e n'accroche t-elle plus dans la vie de tout les jours, mais, il suffirait qu'elle s'inscrive sur un site de rencontre pour se rendre compte qu'elle va très probablement plaire... (rien qu'avec le physique).

J'ai un énorme doute, mais alors très très énorme.

#
Profil

calinou696

le dimanche 03 juin 2018 à 14h41

Une nana avec un physique "moyen" est surchargée de demandes.
Il a indiqué que sa femme était très belle et très courtisée, on ne change pas de tout au tout parce que quelques années et un enfant sont passés par là.
Et puis si le physique fait vraiment défaut, il y a, heureusement, d'autres façons de plaire.

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 juin 2018 à 18h46

Je comprend calinou696. Si !!! un physique peut changer et en pas longtemps. Mais oui, la personne intérieure peut rester belle.

Ici nous n'avons que la version de Monsieur, qui pense beaucoup à lui, je trouve. C'est peut-être à Madame à savoir ce qui lui convient et à prendre sa vie en main.

Même si on est surchargée de demandes, si l'on n'a pas envie, on n'a pas envie !!!

Sérieusement, quand on n'est pas bien intérieurement, la dernière chose à faire, je crois, serait de se mettre une relation sérieuse sur le dos. Je parle de relation, pas de coup d'un soir. Si c'était cela, elle n'aurait pas besoin de se préoccuper de son image.

Le fait est que Monsieur, ne pouvant pas obtenir satisfaction, aimerait qu'un autre y arrive mieux... sauf que voilà, ça ne marche pas ainsi. Je ne mets pas en doute l'amour de ce couple, ni les désagréments que vit Madame. Peut être Monsieur devrait être plus attentif non sexuellement et plus affectueusement, et ainsi, sans mettre une pression désagréable sur l'image que Madame a d'elle même, lui faire comprendre qu'elle est aimée, au moins par lui, et pas que pour du sexe. Agir ainsi n'empêche pas non plus d'indiquer que la situation se vit à deux : je dirais même que c'est le cas. Monsieur le vit mal également, il le dit, mais pas ainsi.

Ce dont elle ne veut pas, elle ne le veut pas. Cet état est passager. Par contre, et là je parle d'expérience, encourager Madame à avoir un bon suivi médical car il apparait à cette période chez la femme, des déclencheurs de maladies qui accentuent les désagréments. La ménopause n'est pas grave en soi, mais c'est une période où il faut être encore plus vigilant sur sa santé. Il peut en particulier apparaitre durant cette période un diabète (type 2 en général) qui change la physionomie ET la physiologie. Aussi on se sent plus gourd, plus pataud et on n'a envie de rien. Ca peut aussi engendrer une nouvelle prise de poids, surtout s'il y en a eu durant les grossesses. C'est un aléas parmi beaucoup d'autres de la ménopause. Une simple prise de sang suffit, et aussi l'acceptation de la maladie, éventuellement.

De ce que je lis, Madame a des désagréments et ceux-ci ne l'aident pas à avoir une bonne estime d'elle-même. Donc, oui, si elle se sent fatiguée, si elle n'est pas comme avant, ben c'est juste les bouleversements classiques. Se coller un autre mec, sexuellement empressé, sur le dos, alors qu'elle n'a déjà pas envie d'un seul, ne l'aidera pas. Elle regarde son état droit dans les yeux et elle s'occupe d'elle. Quand elle ira mieux, elle, saura ce dont elle a envie. Et personne d'autre qu'elle.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion