Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

A l'Aide

Sexualités
#
Profil

DESILUSION

le mercredi 01 mai 2013 à 13h51

Bonjour, Besoin d'être aidée.Ce que je vis est très difficile.J'ai besoin de témoignage de comprendre.De savoir ou je vais.De savoir si je perd mon temps.Si je suis folle.Car je souffre tellement.Et je ne peux en parler avec personne.
Quand j'ai rencontré cet homme, j'étais quelqu'un d'ouvert.J'avais des amis et une vie normal.
Quand je l'ai vu pour la première fois, ce fut très fort.Quelque chose auquel je ne m'attendais pas.Je ne peux expliquer ce qui sait passé, mais plus rien ne fut pareil. Je n'avais jamais ressenti ce genre de chose.
Mais je ne suis pas vraiment tombé amoureuse tout de suite.Enfin je crois.C'était plus fort, plus déstabilisant.
J'ai appris qu'il avait eu beaucoup de femme dans sa vie.
Mais au départ cela ne m'a pas perturbé puisque je ne pensais jamais ressentir ce que je ressens pour lui depuis.
Malgré la situation.
Et puis, plus on se voyais plus je tombais, sous son charme.
Plus le temps passait plus j'ai découverts que je l'aimais.
Pour en arriver au point de ne plus pouvoir me passé de lui.
Sauf que du fait que je suis tombée amoureuse et que mon amour pour lui est démesuré, je ne vie plus, je n'avance plus, je suis comme envouté et pourtant......Nous vivons à plus de 500km l'un de l'autre.

Quand à lui il m'a fait vivre une première année merveilleuse sans que jamais je ne puisse douter.Ses paroles un délice, ces lettres plus belles les une que les autres.Il savait ce que je voulais entendre.Et puis alors que je croyais vivre sur un nuage, il m'a trompé.

Et la tout c'est écroulé.Pour moi ce fut le début d'une descente au enfer, qui n'est pas fini.Au début on se voyait quelques jours les fins de semaines.Enfin tous les quinze jours car il y a beaucoup de frais de route.....Et puis ensuite je passais plus de jours ...

Après cette découverte j'ai soufferts.Pendant des mois il n'a jamais reconnu la situation.Nous avons eu dans les mois qui suivait beaucoup de discussions, je lui ai dis que je comprenais que ça peut arrivé, une folie un besoin..... que entre nous c'était plus fort qu'une histoire de sexe......mais que j'avais besoin de savoir, mais il me disait que continuer à le questionner à douter de faire ainsi détruisait notre relation et que tout serait de ma faute. Malgré la situation, j'ai continué à l'aimer, continué à faire des crises(( ça ce son ces mots))quand je sens le moment du départ arrive, environs deux soirs avant, je me sens mal et plus rien ne va très bien, car c'est tellement dur de repartir de chacun de mes séjours et encore plus maintenant......

4 mois après avoir découvert sa premier tromperie, qu'il n'a jamais vraiment reconnu, j'ai cru que peut être les choses allaient changé, ont à commencés à regarder les agences pour acheter une maison ensemble dans sa région (il a une maison et moi aussi dans ma région) ce sentiment était si agréable...il semblait avoir envie que les choses changent.... c'était fin janvier 2012.

On avait passé les fêtes de fin d'années ensemble tout redevenait parfait .A ce moment la, je me suis dit que peut être j'avais fait erreur que c'était vrai ce qu' il disait, il ne m'avait peut être jamais trompé!!!!

Sauf que la suite fut un véritable calvaire qui commençait...En Avril 2012, quelques jours après avoir passé un séjour en sa compagnie, il me téléphone et me dit cette phrase : écoute j'ai besoin de ma liberté, mais je ne veux pas te quitté.....Sur le moment, je n'ai pas compris, je n'ai pas saisie tout ce que que pouvait dire cette demande.J'étais anéanti.C'est tout.

Quand je réfléchi c'est vrai, certaine choses ne sont pas vraiment clair ...je ne peux venir à l'improviste, je ne peux venir par surprise.Et c'est toujours lui qui décide le jour et quand. Il m'a toujours dit que vu la distance, il faut prévoir, planifié, j'ai toujours eu du mal à accepter.
Avec le temps je me suis habitué à ses demandes. Il dit aussi que sur cette grande distance, il peut arrivé des tas de choses, un accident , des problèmes, c'est parce qu'il s'inquiète parait il.
Qu'il veut savoir quand je pars et quand je peux arrivé.....

Les mois qui ont suivi ont été terrible, on sait souvent disputé.Même sur un parking de super marché, c'était atroce j'ai fini par l'insulté (tu n'es qu'un maquereau) c'est pour dire jusqu’à' qu'elle point, que nos disputes peuvent être destructible.
J'ai même tenté par le biais de certain site de rencontré d'autre hommes mais impossible.....Un jour, après avoir appris qu'il était en compagnie d'une femme chez lui. Après avoir pleurer des heures, j'ai décidé de rencontrer un autre homme. Il était 22h, j'ai pris ma voiture et fais 600 à 700km en pleine nuit...mais comme toujours impossible de l'oublier...ni même envisagé ne serais ce qu'un instant de le tromper, c'est pas concevable.
Heureusement, Je suis tombé sur un homme bien, qui à compris, on a discuté des heures et puis il m'a proposé sa chambre d'ami.

Depuis je sais, qu'il m'est impossible de quitter l’homme que j'aime, de vivre sans lui.
Mais que faire car je souffre.

En Novembre, nous avons passé un séjour super, c'est lui qui ai venu. Début Décembre ce fut moi.Encore une fois, j'ai oublié qu'il avait sa maitresse........Le retour à la réalité est à chaque fois cruel.Les fêtes de Noël et fin d'année, on les as passé chez moi....la j'ai mal réagis, car le soir du 1er l'an, on a eu une petite discussion, il est monté pour envoyer un message ...en faite il serait monté pour m’envoyer un message ..mais je doute encore.

Ce qui est bizarre dans cette relation, c'est qu'en faite j'en veux à ses maitresses, je les hais, mais je ne lui en veux pas,et ça je ne le comprends pas vraiment...

C'est certain, il faut être à deux pour tromper ....Donc on va me dire, il est aussi coupable. Je le sais, mais je ne lui en veux pas.

Mon avant dernier séjour fut encore une fois déstabilisant. J'ai découverts une photo, et oui, j'ai eu mal si mal...Nous partageons les mêmes idées politique, il m'a déjà emmener à certaine réunions, certain apéritifs

. Mais la, c'est elle qu'il à emmener .....quand je l'ai découvert je fus brisé. Je crois que la, ça m'a fais terriblement mal, car il n'y a pas eu qu’une photo de tout les deux, mais une avec un haut responsable.Et la je ne peux exprimer ce que je ressens, mais c'est si douloureux.

Alors la encore, on sait disputé. Il m'a dit que du fait que l'ont se voyaient quelques jours plus tard, je ne pouvais pas faire le trajet deux fois de suite, vu les frais et puis que c'est au dernier moment qu'il a décidé de s'y rendre.Et que en faite, il se sont retrouvé la bas par hasard. Mais le résultat me fait si mal. Et puis il m'a dit j'en marre d'être obligé de donner des explications de me justifier. On n'est pas marié, je suis libre. Voila je suis toujours coupable .A chaque fois que l'ont se disputes.

Et puis un jour j'ai surpris une conversation téléphonique , je pense qu'elle lui as demandé ou en était leur relation et la il lui a répondu que ça ne changeait rien pour eux même si j’étaie sa vie...
Comment accepter ce genre de femme qui sait que j'existe et qui reste.

Puis quelques jours après mon départ, il eu l' anniversaire de mon ami et j'ai découvert qu'ils ont été au restaurant ensemble ....

Après tout cela, quand j'y repense, je me demande si il se fiche pas de moi ....Que dois je faire?

Mon dernier séjour encore une fois fut infernal. Je pense que pour lui je suis insupportable.
A savoir qu'il dit, qu'il m'aime, plus que tout.Qu'il l'a toujours dit.
Mais il est très dur, il me traite plus comme une petite fille avec des punitions.Punition pour se voir, punition du téléphone, punition pour divers choses.

Je ne sais même plus ou j'en suis.Je suis sur de l'aimer.

Mais je n'ose même pas mettre des mots sur ce que j'ai trouvé et ressentis lors de mon dernier séjour et ce qui a déclenché un malaise puis une dispute des le deuxièmes jours.Malgré tout je suis resté plus de quinze jours.Avec des moments très fort et d'autres.......La dernière nuit fut difficile, tout cela à démarré quand il m'a demandé à quelle heure, il m'était le réveil à sonné.La, je lui ai dis comme tu veux, mais quand il m'a dit 4h ou 5h du matin . La, j'étais hors de moi, il voulait ce débarrassé de moi, encore une fois.Mais j'ai rien montré.

Plus tard
J'ai voulu partir, j'étais décidé.... enfin dans un moment de colère.

N'arrivant à dormir, dans la nuit, j'ai pris mes clé..Pour moi, la raison était simple sans détour, je sais que sa maitresse est du premier Mai, cette salope......

((j’emploie ce mot parce qu'elle sait, que j'existe et elle s’incruste toujours et encore depuis un an, cette femme est méprisable, car quand je l'ai vu pour la première fois, j'ai su qu'elle était était ou qu'elle deviendrait sa maitresse si ce n'était pas fait....elle m'a fait la morale en disant que je ne devais pas être aussi présente, que je ne devais pas l'appeler autant, enfin c'est une garce, pourtant, elle à la soixante, n'avait plus d'homme dans a vie .....depuis un certain. Elle n'est pas une superbe femme,c'est vielle blonde pas très grande, pas super belle, je ne sais ce qui l'attire vraiment...... Peut être le souvenir.....ils s'étaient connu il y a 20 ans sur leur lieu de travail et j'ai appris qu'a cette époque, quand il était marié, elle aurai bien aimé être sa maitresse.... )) Donc cette salope l'avait surement invité et donc je devais partir pour qu'il puisse la retrouver et sous l'emprise de la colère, je suis parti. Mais à peine 1 km plus loin, je me suis arrêté pour pleurer, j'étais incapable de partir de le quitter..il sait aperçu de mon départ. Ma appeler, je ne voulais par répondre et puis j'ai décroché.Il m'a convaincu de rentré, j'avais si mal.

Le retrouver, revoir son visage la colère est descendu.Je m'en voulais quand même car je ne suis plus capable de lui dire non ...même si je souffre..je pensais "ça suffit tu dis que tu m'aime, mais tu la veux quand même"....je me suis recoucher...

La première sonnerie du réveil, il l'a coupé et puis vers 8h, il m'a réveillé, pas pour faire l'amour,..... mais pour me rappeler que c'était le moment. Puis le départ est arrivé.

Il m'a beaucoup embrassé ma dit qu'il m'aimait.J'avais mal, j'ai mal, j'ai du mal à me situé ....sur la route j'ai fais une première fois son numéro et puis j'ai rien dis.
Et la, il m'a rappelé.On sait un peu parler et j'ai repris ma route..Deux heures plus tard en manque de lui, j'avais mal, j'ai refais son numéro,pourtant je m'étais dis c'est plus possible, il faut que cela s'arrête, la encore je n'ai pas parlé et raccroché, ...il a rappeler dans la conversation, je lui ai dis que je devrais le quitter que pour lui ce serait mieux, il serait plus libre.Plus de détention surveillé plus de fil à la patte.
IL m'a répondu ce qu'il me dit toujours.... attends pas sur un coup de tête il faut réfléchir.Puis j'ai repris ma route.

Quand je arrivé chez moi, j'étais lessivé, vide, j'avais encore une fois à cause de ma jalousie, de mes peurs, et mes crises, comme il dit : gâché notre séjour.

Avant, il parlait que peut être, on se mettrait un jour ensemble, qu'il y croyait. Mais la, après toute ces crises, et cette dernière , il m'a dit qu'on était pas prêt de ce revoir.Qu'il faudrait du temps pour évacuer sa colère et oui c'est toujours lui qui est en colère.
Quand, il s'est un peu calmé, il m'a dit on ne se reverra surement pas avant deux mois au moins, car il ne crois plus que l'on puisse un jour y arrivé.

Depuis mon retour je ne dors plus, je ne sais plus ou j'en suis, je suis coupable et responsable de tout ce dégât.
Mais comment peut il, me dire qu'il m'aime, que je suis la plus importante dans sa vie, mais vouloir sa liberté, notre amour ne vaut il rien? S'aimer sans avenir, s'aimer va nous servir à quoi? si on reste loin .....

Alors, moi qui ai toujours besoin de l'avoir au téléphone (vu la distance), de sentir sa présence, de me retrouvé sans lui, c'est impensable, inconcevable.
Je me demande pourquoi je l'aime autant , pourquoi, je ne le laisse pas avec cette salle bonne femme.

Ce qui me fait mal, c'est que lorsque l'on fait l'amour, il me dis que je suis belle la plus belle des femmes qu'il ai connu...Il me le dit même lorsqu'il me regarde lorsque l'on se promène, ...et dans bien d'autre circonstance, alors pourquoi?

Quand il me parle, ça ne peut pas être faux, c'est pas possible, il y a des choses, des émotions, des sentiments qu'il ne peut inventé...

On a déjà parle de la situation du faite qu'il a besoin de voir d'autre personne de temps en temps comme il dit , il m'a aussi dit qu'il ne voulait pas me mentir, mais que si c'était pas elle, il y en aurait surement une autre.Alors la ça m'a déstabilisé,complétement.

Le plus perturbant, quand je lui ai demander mais qu'a elle de plus? que fait elle de plus? que t'apporte t elle? j'ai pas eu vraiment de réponse. Il m'a dit : tu sais elle en fait même moins.
Ce genre de réponse ne me console pas pour autant.

Je devrais m'enfuir, je le sais, mais je ne peux pas, aussitôt que je suis loin de lui, je ne vie plus, je ne dors plus, je ne veux plus voir personne. J'attends juste la phrase" on va se voir bientôt"," tu va venir bientôt". Mais alors pourquoi a t il besoin d'elle?De cette femme? elle est plus vielle que moi en plus.

Pourquoi me dire que je suis la plus belle qu'il ai connu , me dire dire qu'il m'aime plus que tout , mais vouloir garder sa liberté.

Plusieurs fois au cours de cette dernière année, j'ai dit que l'on devrait se quitter, il dit toujours on va réfléchir, on est trop liés, faut pas faire quelque chose trop vite....il me retient toujours.

Bon ,je pense avoir tout décrit de ce que je vis, pour en arriver à dire que je n'ai pas trouvé de solution à notre histoire que sans lui, je fais plus rien, plus gout à vivre, plus gout à rien, la seule chose qui me donne encore un peu de gout à cette existence c'est l'espoir de le revoir, de le retrouver....même si jusque la, depuis des mois nos séjour on toujours un gout amer de dispute... je n'arrive plus à géré ma vie. J'ai si souvent envie de partir dans le néant ....au moins il sera libre.

En faite, depuis plusieurs jours, depuis mon retour, le téléphone est réduit, si ce n'est inexistant, plus de messagerie sur l'ordi,des heures sans nouvelles et peu de temps à me consacré, je suis torturé entre le fait d'accepté sa maitresse et le faite de l'aimer.

Ce que je ressens me détruit petit à petit, je me sens vieillir.

Alors j'ai pris une décision, puisque je suis incapable de vivre sans sa présence dans ma vie, sans pouvoir le voir ou l'entendre.
Puisque sans lui, je suis plus rien, plus personne, je lui ai écris une très grande lettre par mail, avant qu'il la retrouve ces jours ci,car je savais qu'elle serait trop contente de l'avoir pour son anniversaire qui est aujourd'hui.

Plus jamais le 1er mai sera un jour de bonheur pour moi....alors en essayant de lui expliquer le plus exactement possible ce que je ressentais.J'ai fini par lui dire : j'accepte ta maitresse.

Je vous assure que pour moi c'est très douloureux, mais je n'ai pas le choix, si non je le perd, je ne sais pas, si je vais tenir, ce que nous allons devenir , ce que notre relation va devenir, car je sais qu'il est avec elle aujourd'hui il faut que j'apprenne à gérer.Mais c'est dur .

On en a discuté hier au téléphone. Je lui ai dit que vu la situation je souhaitais qu'il me dise quand il l'a retrouvait.La il m'a dit qu'il ne voulait pas me faire du mal....je lui ai dit que ainsi je supporterais peut être plus cette situation. et il m'a informé que peut être ce soir il resterait avec elle, qu'il ne savait pas.Qu'il n'en avait pas vraiment envie, mais que peut être si il était trop fatigué. Il resterait avec elle.Je suis démoli, c'est pas facile mais j'ai dis que j'acceptais alors.....

S'il vous plait ?dites moi si j'ai eu bien fait ou pas.
Est que vous vous avez vécu une telle histoire qu'elle sont mes erreurs?Vais je tenir encore longtemps?
Vais je retrouver un jour le bonheur va t il me revenir ?Merci d'avance

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

DESILUSION

le mercredi 01 mai 2013 à 13h55

4 mois après avoir découverts qu'il m'avait trompé......dsl pour les fautes les mots qui manques

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Nanou-monogame

le mercredi 01 mai 2013 à 14h23

J'ai un peu décroché à certains passages mais j'imagine que la douleur est tellement forte que ça se répercute sur ton message.

Pour en venir à ton histoire, je sais que l'amour n'est pas une question d'âge mais vous avez quel âge l'un l'autre?
Peut être que le fait d'être volage lui permet de se sentir libre...ce qu'il trouve avec elle?une autre considération pour sa personne....?!
Maintenant le fait de lui taper des crises (je ne dis pas que ce n'est pas legitime ) il doit se sentir étouffer....tout ce qui doit (peut être) le rebuter dans une relation monogame.

#
Profil

DESILUSION

le mercredi 01 mai 2013 à 14h40

OUI la douleur est horrible j'ai besoin de conseils. J'ai 52 et lui 65 ans.En faite quand ont s'est rencontré, j'ai pensé qu'il pourrait nous arrivés tout sauf cela..Jamais je n'aurais cru qu'il me tromperait.Que je rencontrerais un tel problème dans notre relation.Je ne sais pas la gérer.
Merci cette réponse m'éclaire un peu.
Mais m'aime t il vraiment ? je ne sais même plus.
Que dois faire? je l'aime tellement.

#
Profil

Nanou-monogame

le mercredi 01 mai 2013 à 14h50

Le problème est que tu as un conflit de sentiments intérieurs.....et c'est ça que tu ne gère pas...la situation tu ne l'as gérera jamais de toute manière.

Tu sais, si il te retient alors qu'il a une autre amoureuse, je pense sincèrement qu'il a des sentiments pour toi et que ce que tu lui apporte elle, elle ne lui apporte pas.
Maintenant la situation ne te convient pas....j'ai envie de te dire part...ceci dit vu la nature "excessive" de tes sentiments je ne suis pas certaine que tu sois assez forte pour prendre tes clics et tes clacs.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 01 mai 2013 à 23h35

Bonjour "Desilusion",

Ta souffrance donne envie de t'aider, mais je sais pour l'avoir déjà tenté avec d'autres qu'au final, toi seule peut prendre la(les) décision(s) qui te convien(nen)t.

Si tu souhaites vivre au mieux votre relation, peut-être que la lecture de ces articles sur la jalousie peut te donner quelques pistes ?
/-w-/Comment-ne-plus-etre-jaloux/
/-ch-/La-theorie-de-la-gestion-de-la-jalousie/

Même si tu ne cites le mot qu'une seule fois dans tout ton long message, je pense que c'est un point important sur lequel il peut être profitable de prendre un peu de distance et de réfléchir.

D'autre part, tu es dans une relation avec quelqu'un qui se verrait sans doute polyamoureux (bien que le fait qu'il t'ait d'abord trompée ne soit selon moi pas en accord avec la notion de polyamour : votre relation serait polyamoureuse s'il t'avait dit clairement dès le départ qu'il voyait une autre personne, ou bien s'il ne t'avait rien dit mais uniquement parce que tu étais au courant qu'il pouvait avoir d'autres relations et avais préalablement demandé à ne rien savoir).

Dans ces conditions, peut-être que cet article t'intéressera ?
/-y-/Polyamour-Mais-je-suis-monogame/

Peut-être aussi que certaines idées préconçues t'empoisonnent la vie, essaye de voir un peu par là si certaines résonnent en toi :
/-bn-/Les-idees-preconcues-dans-les-relations-amou...

Enfin, si ton amoureux est intéressé à lire un article du site, tu peux peut-être lui indiquer celui-là - ou sinon, le lire "pour toi" :
/-cM-/Entretenir-une-relation-polyamoureuse-avec-u...

En effet, l'article en question peut peut-être t'aider à lui expliquer ton ressenti (que ce soit en le lui faisant lire ou en t'en inspirant pour formuler ce que tu ressens).

Je t'invite aussi à parcourir le forum dans la catégorie "Jalousie" par exemple :
/discussions/Jalousie/

Certains sujets te sembleront peut-être proches de ton vécu ? Parfois, cela aide de se sentir moins seule. Tu n'es pas la première personne exclusive/monogame à venir demander de l'aide ici.

Mais tu peux aussi sélectionner n'importe quel thème sur la droite pour voir les sujets du forum qui s'y rapportent...

Enfin, en ce qui concerne ton amoureux, j'ai quand même un peu l'impression en te lisant que son attitude ne favorise pas toujours le dialogue (mais ce n'est pas objectif, vu que je n'ai que ton point de vue et pas le sien).
T'a-t-il déjà écoutée parler de tes insécurités (peur d'être remplacée, par exemple), a-t-il proposé des solutions pour les minimiser et/ou en a-t-il cherché avec toi ?

A te lire, j'ai l'impression qu'il pose certaines choses comme non négociables et que tu en souffres (par exemple, le fait de devoir planifier vos rencontres). Sont-elles réellement non négociables ? Ou bien pouvez-vous peut-être les négocier autrement (pour que tu en souffres moins) ?
(Par exemple, si tu veux avoir la possibilité de le rencontrer "spontanément", peut-être peut-il accepter que tu l'appelles un peu avant pour lui demander s'il est libre, mais dans ces conditions tu dois aussi accepter qu'il puisse aussi bien te répondre "oui" que "non, désolé, je suis déjà pris".)

Je t'apporte sans doute plus de questions que de réponses...mais je ne saurai faire mieux.

#
Profil

Cendre

le jeudi 02 mai 2013 à 00h34

Bonsoir "Desilusion",

D'abord, je te félicite pour ton témoignage (malgré la longueur, les fautes et les mots qui manquent) ça me semble très important que tu aies pu écrire tout ça.

Après, je sais pas trop quoi te dire, car tu me sembles très exclusive dans ta conception de l'amour, et c'est une façon de penser qui m'est totalement étrangère (j'ai fait semblant durant des années avant de découvrir que je n'étais vraiment pas comme ça)

Que te dire d'autre à part :
Oui, il est possible qu'il t'aime et qu'il aime cette salope tout autant.
Que deux amours ne sont jamais comparable, qu'il n'y a aucune raison pour que l'un remplace l'autre.
Que cela n'empêche pas les visions d'avenir si tout le monde est d'accord.
Tout le monde d'accord, ça veut dire tout le monde au courant. En effet, il a mis beaucoup de temps à te dire ce qu'il en était avec elle, mais vu ta réaction, c'est presque compréhensible.

Dans tous les cas, vos solutions vous appartiennent, et tu n'as pas à rester dans une situation qui te fait tant souffrir. Il va vous falloir ajuster tout ça, tous les trois, pour que cela deviennent plus vivable pour toi !

Sans rire, je n'ai que 33 ans, et c'est toujours très réjouissant pour moi de constater que l'on peut vivre des choses extraordinaires avec vingt ou trente ans de plus. Et c'est bien une des choses qui m'ancre définitivement dans le polyamour : pourquoi devrais-je choisir entre finir ma vie avec mon compagnon que j'aime et me donner la possibilité de vivres d'autres passions aussi bouleversantes ?

Bon courage à toi, je te souhaite de trouver très rapidement une situation plus stable, moins houleuse pour vous tous.

#

Baba (invité)

le jeudi 02 mai 2013 à 10h47

Bonjour,

Je connais des femmes qui ont connu une relation similaire : très destructeur pour la femme en finale.
Cela va jusqu'à la dépression.
Alors voici quelques conseils pratiques :
a) NE RESTE PAS SEULE - fais toi aider par une bonne professionnelle psychothérapeute - par ue amie dans le réseau polyamoureux - si tu n'en connais pas, demande à phil...
b) ouvre toi à l'amour qui t'entoure. Observe : il y a peut-être autour de toi un homme qui t'aime ou qui a de la tendresse pour toi, à qui tu pourrais t'ouvrir et créer un lien d'amitié.
c) travaille dur sur toi-même : que veux-tu ? es-tu satisfaite ? écris-le
et fais-toi plaisir par d'autres moyens...va te faire masser par exemple, un sauna,...pour éliminer les émotions négatives qui sont en toi. Ta bio-chimie est affectée, il est temps de te rependre en main.
d) ne crois pas nécessairement tout ce que les hommes disent et mets les à l'épreuve : je pense ce que je dis, je dis ce que je fais, je fais ce que je dis...teste
e) note tous ses petits défauts, cela peut aider à te souvenir au moment des grandes décisions...
j'espère que cela pourra t'aider...

Namasté

#
Profil

Leolu

le jeudi 02 mai 2013 à 16h23

Je vais essayer à mon tour de donner quelques points de réflexion (j'ai connu une femme aussi "passionnée" que toi... et c'était dur !) :

Je fais une distinction entre la passion et l'amour. La passion c'est nous-même qui nous persuadons qu'on a un besoin irrépressible d'être avec l'autre. L'amour, c'est ce qu'on partage avec l'autre, cela se vit à deux (donc 2 passions, c'est de l'amour).

C'est clair : tu as une passion folle pour cet homme. Une passion telle qu'elle se rapproche d'un effet addictif (drogue).
Or, je ne crois pas que quiconque puisse supporter de vivre avec une personne aussi éprise de soi. La distance qui vous sépare lui permet de ne profiter que de quelques jours continus de plaisirs avec toi, ce qui préserve son quotidien tout en ne gardant que le meilleur de ce que tu peux lui apporter. Mais s'il devait vivre en permanence dans la ferveur que tu lui voues, il deviendrait fou. C'est sans doute ce qui l'a fait hésiter.

De son côté, il y a un côté extrêmement plaisant à se sentir ainsi adoré. Son orgueil et sa fierté doivent être au plus haut. On ne peut qu'apprécier une personne qui nous aime autant. Du moins lorsque les choses se passent bien !
Le risque est donc grand de vouloir profiter (un peu malgré soi) de cet amour qui nous grandit autant, et qui est acquit si facilement. Mais comme tu n'es pas toujours auprès de lui, il a semble-t-il complété son besoin sentimental par une autre aventure, plus proche et plus présente (bien que moins entière, certainement).
Sachant que les personnes de votre âge ont bien souvent besoin de revivre un peu, après une période de couple sclérosante qui a duré des années.

Donc je résume : tu l'aimes à la folie, et lui... il aime être aimé ! Mais t'aime t-il vraiment ?

Pas à ta façon, en tout cas : il aime l'amour. C'est à dire la vie amoureuse, ses plaisirs et ses coups de coeur. Donc la "salope" ou toi, il vous aime tout autant. Et si elle ou toi sortaient avec un autre homme, il y a de fortes chances pour qu'il s'en fiche et continue ainsi sans rien changer.

Ce qui n'est pas du tout dans ta façon, fusionnelle, d'aimer. Cette façon d'aimer, je parie qu'il l'a déjà connue avec une femme, antérieurement, et il n'a plus du tout envie de revivre ça. Quoique tu puisses lui dire ou lui faire. Tu lui rappelles certainement son ex-femme (ou son ex-mariage)... et ce n'est pas du tout à ton avantage !

Sauf que tu vas dire : "mais il me recherche, à certains moments, il a besoin de moi, il fait tout pour me garder avec lui, il me rattrape et me reconquiert".
C'est bien possible : il est partagé entre ce que tu lui apportes, et tes défauts (exigence extrême). Et dès que tu n'es pas là, cet aspect de toi lui manque. Tu l'as contaminé par la passion que tu insuffles à votre relation, et s'il a pris cette habitude de te cacher ses "turpitudes", c'est pour garder cette partie de toi, si incendiaire.
Car la passion, c'est de l'adrénaline et l'adrénaline, on a a besoin de plus en plus. Même tes revirements, tes doutes et tes espionnages lui apportent des difficultés qu'il doit gérer, ce qui rend sa vie si excitante (je sais que c'est difficile à comprendre...)

Pour moi, aimer, c'est vouloir l'autre heureux. Je suis resté ami avec mon ex, parce que je comprends son besoin de ne pas être avec moi, parce que je l'aime suffisamment pour ne pas lui imposer ma passion, pour qu'elle soit heureuse même sans moi.
En es-tu capable ?

Préfères-tu continuer à vous rendre malheureux tous les deux parce que votre fusion n'est pas celle que tu souhaiterais ?
Es-tu sincère quand tu dis "accepter" qu'il ait une "maîtresse" ? N'est-ce pas juste un compromis que tu lui accordes, mais que tu ne supportes pas au fond de toi ? (et puis d'abord qui est "la maîtresse", celle qui est loin, ou celle qui est proche ?)
N'as-tu jamais essayé d'attendre qu'il ait besoin de toi, qu'il vienne à toi, au lieu d'aller le voir, pour savoir s'il t'aime vraiment ?
Est-il sain, pour toi de ne vivre que pour une autre personne au point de t'oublier toi-même ?

Pour moi, tu as une passion maladive : tu projettes sur cet homme ton désir de bonheur amoureux. Sans lui, tu as le sentiment de ne plus exister. Tu n'as pas peur de le perdre, lui, tu as peur de perdre l'excitation que te procure cet amour à sens unique. Parce que ne plus être amoureuse (même d'un homme qui te "trompe"), ce serait ne plus exister. Et c'est cet appel à l'aide que tu lances ici...

#
Profil

Cendre

le jeudi 02 mai 2013 à 18h00

(+) pour Baba : voilà de quoi avancer concrètement.

Leolu
N'as-tu jamais essayé d'attendre qu'il ait besoin de toi, qu'il vienne à toi, au lieu d'aller le voir, pour savoir s'il t'aime vraiment ?

Personnellement, j'ai déjà essayé, et la réponse est : j'en suis passablement incapable. Il y a toujours un moment où le désir de contacter l'autre l'emporte sur les « bonnes résolution » d'attendre un signe de lui.
Mais essayer, pour voir si c'est possible, éprouver votre seuil de résistance, c'est un repère intéressant à connaître, oui.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion