Polyamour.info

bonheur

bonheur

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Perdu à l'instant : besoin de vos retour d'expérience

Profil

bonheur

le samedi 22 juillet 2017 à 21h34

Réaction à peu près similaire pour moi qui ne supporte pas le mensonge. Désolée, mais moi je couperai les ponts immédiatement car je me sentirai trahie et irrespectée.

Je vis avec un mono-amoureux. Nous étions mariés depuis 18 ans et vivions ensemble depuis 20 lorsque j'ai annoncé aimé un autre homme, mais jamais je n'aurai menti pendant des mois, des années ou même des semaines. D'ailleurs j'ai fait mon annonce "je t'aime" puis mon annonce "je l'aime" quasi en simultané. Je n'aurai pas pu me regarder dans la glace si j'avais menti. A l'époque, je ne connaissais même pas le terme poly et nous avions dans un premier mis cela sur la "crise de la quarantaine". Par contre, vivre dans le mensonge ou s'apercevoir que l'on m'a menti, berk, berk, berk...

Après Yodazen, toi seul peut savoir si tu lui en veux ou non et si tu peux ou non continuer votre relation, sachant que tu connais désormais (je le souhaite) tous les paramètres. Nous ne sommes pas, dans ce forum, à dire ce que autrui peut ou non accepter. Chaque individu est unique, chaque configuration relationnelle est unique. Donc, ce n'est que mon ressenti personnel que j'exprime ici.

C'est la raison pour laquelle, il faut je dirais toujours s'exprimer en fonction de ses valeurs personnelles (ce qu'elle n'a pas osée faire, pourquoi exactement ?) et délaisser tout ce que les autres peuvent "conseiller", sauf si ça résonne intérieurement et que ça fait écho à notre propre ressenti.

Après, réfléchi, si elle t'avais dit il y a 10 ans, qu'elle était poly et qu'elle avait des valeurs non communes, comment aurais-tu réagi alors ? Là est peut-être un début de réponse ?

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureuse à sens unique

Profil

bonheur

le jeudi 20 juillet 2017 à 19h13

Bravo ! Je suppose que pour lui ce fut une expérience inattendue et j'espère qu'il en retire aussi une belle sérénité.

Prend soin de toi et vis de belles vacances !!!

Voir dans le contexte

Discussion : Évolution d'une relation primaire... en secondaire

Profil

bonheur

le jeudi 20 juillet 2017 à 19h07

Quand il y a une rupture unilatérale de si devait se vivre, il y a matière, comme le dit RobotEtourdi de savoir si on peut se satisfaire d'une relation différente avec plus de divergence.

Par contre, si c'est fait de façon que tu dois te transformer en chewingum trop machouillé, trop élastique et qui n'a plus de goût, alors la décision doit s'imposer d'elle-même, sauf si on aime être ainsi.

Egalement, je constate que les projets n'ont plus d'essence concrète... on "s'engage", enfin, on laisse signifié cela et puis après on s'en fout si on laisse le "projet" le long de la route avec l'autre qui est mis devant un fait accompli.

Dans une relation secondaire, on fait aussi des projets (comme dans toute relation plus "modeste"). Le simple fait d'indiquer que l'on est ok pour faire quelque chose en commun et au dernier moment recevoir un message indiquant au final que l'on fera autre chose. Je constate de plus en plus ce type d'attitude désagréable. Perso, si je dis je viens, et bien je viens (sauf vraiment évènement d'importance). Je n'indique pas à la dernière minute que je délaisse mon intention première.

Il faut être droit dans ses bottes, et des attitudes impolis, j'en constate de plus en plus. Les personnes qui font ça sont des faux-culs et ne mérite aucun respect. Perso, je prend mes clic et mes clac et je coupe les ponts. Je n'ai pas besoin de ce genre de personnes instables dans mon entourage.

Voir dans le contexte

Discussion : Évolution d'une relation primaire... en secondaire

Profil

bonheur

le jeudi 20 juillet 2017 à 16h25

Les projets sont comme les liens. Lorsque l'on partage, il doit y avoir un investissement des deux personnes concernées. Sinon, autant ne rien faire.

C'est mon opinion et je crois Lavinia que nous communiquée là-dessus. Nos opinions n'étaient pas convergentes mais nos ressentis assez en accord.

On peut difficilement continuer avec quelqu'un qui ne respecte pas ce qui aurait dû être partagé. Je constate cela autour de moi, y compris dans le milieu poly. On dit oui et au dernier moment on se désengage, car on a trouvé quelque chose de "mieux" à faire ou quelqu'une de plus "intéressant" à voir. Si on indique que ce n'est pas cool et impoli on passe pour un-e emmerdeur-se... Que ce soit pour un petit engagement ponctuel ou pour un plus grand projet, il y a un délaissement, un désengagement et c'est celui qui "se fait baiser" (expression à la mode actuellement) qui doit mettre son mouchoir par dessus et se taire. Moi aujourd'hui, que ce soit de la part d'un quasi inconnu ou de la part d'une personne que j'aime, je coupe les ponts et point barre. Je ne suis pas un jouet dont on se sert lorsque l'envie est là et que l'on malmène quand ma présence dérange.

Et toi, Lavinia, comment vas-tu ?

Voir dans le contexte

Discussion : Apéro Pic Nic DIJON

Profil

bonheur

le jeudi 20 juillet 2017 à 10h37

Tu es, TrioBulle à mi-chemin entre Dijon et Lyon... et tu penses être mal située géographiquement ? Je dirai au contraire que tu es bien située !

J'avais mis "vrai" poly ainsi pour faire référence au fait qu'il y ai de "vrais rencontres" (pour reprendre tes propos) et également à un mail de ta part, qui date un peu et dans lequel tu ne désirais pas venir sur Dijon car mes invités n'étaient pas des membres du sites et ne vivaient pas une situation poly. Sauf que quand on considère, et je suis d'accord avec toi, qu'il n'y a pas de "vrais" polys, alors il ne peut, par logique, pas y avoir de rencontres du tout, car aucune ne sera "vraie". J'avais trouvé idiot le fait de ne pas désirer converser avec des personnes qui découvrent, mais qui faisait la démarche de s'intéresser. Ce n'est pas grave, j'ai fait les démarches seules auprès de ces personnes, parce que oui, ces personnes sont encore moins dans les "critères", mais elles sont passionnantes à découvrir et offrent un oeil différent et intéressant.

Voir dans le contexte

Discussion : Est-ce qu'on peut débuter dans le poly-amour à 50 ans ?

Profil

bonheur

le mercredi 19 juillet 2017 à 15h46

Je reste présente en mp en cas de besoin (références de livres ou autres)... (+)

Voir dans le contexte

Discussion : Apéro Pic Nic DIJON

Profil

bonheur

le mercredi 19 juillet 2017 à 15h44

TrioBulle
Je n'organise pas, Bonheur, parce que je suis un peu loin de Dijon,

Tu peux organiser chez toi ou près de chez toi. De toute façon, à Dijon, il n'y a pas de "vrai" poly... (même pas moi, je ne correspond pas aux attentes, semble-t-il !).

Poly-Noir
On finira par trouver une date qui convienne à tout le monde

Si le simple engagement d'une entrevue touristique ne peut se gérer, alors c'est mort pour plus compliqué.

Voir dans le contexte

Discussion : Apéro Pic Nic DIJON

Profil

bonheur

le mardi 18 juillet 2017 à 16h00

Sans moi, ce samedi je travaille toute la journée, jusque tard... et dimanche je travaille aussi.

Eventuellement jeudi ou vendredi après 15h30

Voir dans le contexte

Discussion : Apéro Pic Nic DIJON

Profil

bonheur

le mardi 18 juillet 2017 à 11h21

TrioBulle, pourquoi n'organises tu pas toi même ?

Voir dans le contexte

Discussion : Découverte du polyamour et questionnement.

Profil

bonheur

le dimanche 16 juillet 2017 à 17h05

Lili Malaya
(je ne remets pas du tout en question la possibilité qu'on les poly d'avoir des amours platoniques !)

Merci beaucoup pour cette parenthèse.

D'ailleurs, ne pas s'y fier, y compris sans sexe, devenir polyaffectif (ive) alors que l'on est en couple basé sur la norme traditionnelle, ben ça se résume à la "méthode" décrite dans l'avant dernier post de Lili Malaya et, même sans sexe, c'est compliqué, bien aussi compliqué au départ... et même après.

Voir dans le contexte

Discussion : Apéro Pic Nic DIJON

Profil

bonheur

le samedi 15 juillet 2017 à 15h48

Dijon !!! Répondez présent !!!

Voir dans le contexte

Discussion : Donnons naissance

Profil

bonheur

le jeudi 13 juillet 2017 à 18h50

L'important est le bonheur, y compris de ce nouveau petit bout...

Voir dans le contexte

Discussion : Découverte du polyamour et questionnement.

Profil

bonheur

le jeudi 13 juillet 2017 à 17h05

Les poly, parfois, enchainent les relations. Celles-ci peuvent être éternelles intérieurement, mais pas toujours extérieurement.

Je distingue l'amour (émotions, ressentis), le lien (la relation, la part du "nous") et le fil à la patte (les dépendances, vie commune, exclusivité...).

Si j'avais 21 ans, je construirais ma vie en fonction de ce qui me convient. Mais là, ce n'est qu'une vieille qui pourrait être ta mère (très largement) qui le dit. Comme toi, j'ai fait des choix alors que le meilleur choix c'est d'indiquer clairement ce que l'on vivra bien ou non, suivant notre unicité. Oui, l'unicité, car nous sommes tous unique, y compris après avoir envoyé chier les dogmes, et autres incrustations sociétales dans notre intellect. C'est seulement en découvrant qui l'on est, en dehors de tout "concept", que l'on peut enfin vivre et être libre intérieurement.

La liberté extérieure dépend de ce que l'on accorde à autrui d'empiéter sur le moi, le je... la part que l'on octroie, que l'on accorde au nous.

Tu parles de relation en terme de rapport vis-à-vis de l'opinion de l'autre. Mais toi ?

Une relation avec un poly EST une relation. Les poly ne sont ni mieux ni moins bien que quiconque, juste ils se préoccupent du je, du tu et du nous. Ils acceptent de consacrer une part de temps et d'échanges à la compréhension d'eux-mêmes et à la compréhension des relations. Ils apprennent à s'aimer pour mieux aimer et être aimer.

Et là, je pense aux livres "les amours impossibles, accepter d'aimer et d'être aimé" de Saverio Tomasella.

Tu l'auras deviné, mon évolution personnelle se fait à travers, entre autres, des lectures. Il y a ce qui résonne en moi, et qui me concerne directement, il y a ce qui me rebute, et qui concerne d'autres que moi. Ainsi, j'apprends et pas que sur moi. A toi de trouver le moyen qui te convient d'évoluer, si là est ton désir, évidemment.

Voir dans le contexte

Discussion : Découverte du polyamour et questionnement.

Profil

bonheur

le jeudi 13 juillet 2017 à 15h05

Ah oui, on peut je crois trouver cette chanson de J. Clerc sur youtube gratuitement et facilement. Aussi les paroles.

Voir dans le contexte

Discussion : Découverte du polyamour et questionnement.

Profil

bonheur

le jeudi 13 juillet 2017 à 15h04

Loki
Je sais que ça recommencera..

C'est très fort probabale... d'où l'intérêt de garder une liberté afin de ne pas te nuire, surtout aussi jeune

Si lui n'aime pas lire, tu peux malgré tout faire cette lecture pour toi-même... si on doit attendre les autres pour une évolution personnelle... on peut attendre longtemps. C'est cela, prendre sa vie en main, je trouve

Voir dans le contexte

Discussion : Découverte du polyamour et questionnement.

Profil

bonheur

le jeudi 13 juillet 2017 à 13h49

Connais tu la chanson de Julien Clerc "j'ai le coeur trop grand pour moi" (1976, c'est pas récent, mais tellement d'actualité).

Autrement, pour lui exprimer clairement la différence entre polyamour et libertinage, tu peux lui offrir ces quatre livres :

Pour la transition mono-mono à mono-poly, je conseille généralement de lire la trilogie (ces 3 livres se complètent, je trouve) suivante de Yves Alexandre Thalmann "garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour" ; "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" ; "vertus du polyamour - la magie des amours multiples"

Pour avoir une idée plus pertinente, c'est à dire plus réaliste de ce qu'est le libertinage, je conseille "osez le libertinage" de Pierre Des Esseintes.

Après l'idéal, c'est de n'avoir pas d'engagement de vie, et donc pas de vie commune, comme ça, t'est pénarde, et tu n'as aucun compte à rendre à personne et aucun fil à la patte. C'est un choix, celui le plus simple, évidemment.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureuse à sens unique

Profil

bonheur

le jeudi 13 juillet 2017 à 12h07

Oui, vive le célibat

Voir dans le contexte

Discussion : Est-ce qu'on peut débuter dans le poly-amour à 50 ans ?

Profil

bonheur

le mercredi 12 juillet 2017 à 21h15

Plutôt que bi tu es peut être pan ?

Votre rapprochement ne va pas dans un sens de polyamour, mais l'important est le bonheur.

polysoitquimalypense
Nous avons besoin de parler de toute façon encore et encore. Et dans ma tête, tout cela est très mouvant, je me reconnecte avec plein de choses, des souvenirs, un festival d'émotions...

:-D . J'aime l'expression festival d'émotions (+)

Voir dans le contexte

Discussion : Apéro Pic Nic DIJON

Profil

bonheur

le mercredi 12 juillet 2017 à 21h12

Heureuse de te rencontrer :-)

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureuse à sens unique

Profil

bonheur

le mercredi 12 juillet 2017 à 18h51

je crois que si tu te relis, il y a les questions, et les réponses.

J'en suis là aussi, mais j'ai espoir puisque je connais les deux membres du couple et que j'ai à la fois un bon feeling et une bonne communication. Ca aide, évidemment.

Perso, liaison non assumée par chaque personne que ça concerne, signifie pas de liaison, y compris d'une manière asexuée.

Voir dans le contexte

Retour au profil

Espace membre

» Options de connexion