Polyamour.info

Watson

Watson

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Polyamour et infidélité (encore !)

Profil

Watson

le mercredi 10 janvier 2018 à 22h48

On voit régulièrement sur le forum une personne ayant trompé son partenaire, souhaitant transitionner vers le polyamour et vivre heureux tous les trois.

Certains compatissent. D'autres s'agacent que le polyamour et la tromperie soit encore associé. Certains conseillent une communication avec plus ou moins de mensonge (faire accepter le polyamour puis présenté le.a maître.sse comme une nouvelle relation, confesser et parler de polyamour après avoir réparer la confiance dans le couple, parler de tout d'un coup, laisser traîner un livre sur le polyamour,...). Des fois ce sont des gens qui se reconnaissent dans le polyamour mais n'avaient jamais envisager l'idée. Ou d'autre fois on remarque que la personne aimerait que son conjoint accepte cette aventure (puisque c'est de l'amour), mais refuse que le conjoint aille ailleurs (ce serait pas pareil...) Bref pleins de cas.

Dans tous les cas (questions éthiques à part qui ont été souvent abordées), il est souvent convenu que commencer le polyamour par de la tromperie, bah ça fonctionne pas bien pour le couple et l'amant. Mais je me demandais, avez vous déjà vécu, croisé, ou entendu parlé, de A et B monogames, B trompe A avec C, et finissent tous les trois dans une relation polyamoureuse qui fonctionne ?

Désolée de ramener sur le tapis ce sujet qui a été souvent abordé. S'il y a un post qui répond à cette question précise, je ne l'ai pas trouvé, désolée !

PS : merci pour ce forum et vos accompagnements :)

Voir dans le contexte

Discussion : Questionnements polyamour

Profil

Watson

le mercredi 10 janvier 2018 à 20h02

Je sais pas si mon témoignage pourrai aider :-/

Dans mon cas personnel je suis effectivement rentré dans le polyamour en couple, avec un amoureux qui a été mon couple primaire pendant une année. Maintenant les choses ont évoluées et j'ai trois amoureux en relation secondaire et personne en relation primaire car je n'en souhaite pas actuellement. J'étais toutefois tombé amoureuse d'une personne (monogame) et lui avais expliqué la situation... Visiblement pas bien, puisque j'ai compris par la suite qu'il avait compris que je voulais plaquer mes "plans culs" pour partir en couple avec lui. :-( Bref.

Mais je connais un couple femme poly et homme mono. Dès le début elle lui a expliqué qu'elle avait une relation secondaire avec un autre homme, et l'homme l'a accepté. Il travaille sur l'idée qu'il pourrait y avoir d'autres futurs amoureux. Donc bref, des fois ça marche, c'est du déjà vu. :-)

Donc mon conseil serait de ne pas désespérer, de faire des rencontres comme normal, mais si ça accroche avec quelqu'un... et bien de le rassurer sur ce que tu tiens à partager avec ce que tu appelles un primaire : le quotidien (genre je sais pas 5 jours par semaine ? ^^), un foyer ?, des enfants au long terme ? Ça peut aider les gens à se lancer peut-être.

Voir dans le contexte

Discussion : La question d'aborder

Profil

Watson

le mardi 05 décembre 2017 à 23h24

Je veux pas paraître agressive non plus, de très belles rencontres peuvent se faire dans la rue. On échange un regard, l'autre le rend. On échange un sourire, l'autre le rend. On dit une banalité et l'autre relance la conversation. Finalement on papote pendant le RER et on finit par échanger nos numéros (histoire vraie ^^). Ça arrive aussi dans le respect et la bonne humeur, je dis juste qu'il faut être prudent. :) Dans mon exemple, on se rend compte à chaque étape que l'autre jouait avec nous, c'est pas "une personne a dragué une autre", mais deux personnes qui ont décidé ensemble que ça valait le coup de continuer.

Voir dans le contexte

Discussion : La question d'aborder

Profil

Watson

le dimanche 03 décembre 2017 à 22h00

Mon avis tout personnel : il faut vraiment faire gaffe à la politesse, au respect.

- Ne pas aborder quelqu'un de pressé ou occupé.
- Ne pas faire semblant de demander un service (le chemin, l'heure,...), être franc et honnête. Parce que se rendre compte qu'on s'est mis en retard pour aider quelqu'un qui voulait juste vous draguer c'est rageant !!
- Ne pas insister. "Désolée j'ai quelqu'un." (réponse de base de la personne mal à l'aise*) "Mais moi ça me dérange pas !" (SUPER RELOU)
- Essayer de sentir si l'autre est disponible de base. Genre vous faîtes la queue à côté et vous échangez un sourire, ou vous êtes assis sur un banc et vous échangez un sourire. De base, demander l'autorisation par un contacte visuel me paraît plutôt cool (pas faire une œillade insistante, juste voir si un premier courant passe). Ça permet d'être plus sûr de ne déranger personne.
- Éviter un contexte stressant genre ruelle la nuit, RER vide tard le soir (en plus la personne peut pas se casser). Il faut accepter qu'on apprend aux femmes à se méfier des inconnus dans la rue. Alors même si c'est discutable il faut prendre en compte cet élément culturel.
- Le prendre de manière cool si la personne répond sèchement. Vous êtes peut-être le 3e sur son chemin aujourd'hui, et vous avez été sans le vouloir le relou de trop. S'excuser humblement et très rapidement (accepter le ressenti de l'autre) et poursuivre son chemin sans insister.

*hélas on apprend à répondre comme ça, car certains mecs ne lâche pas quand on leur dit "je ne suis pas intéressée". Ils ont besoin de savoir qu'un autre mâle est en jeu -_-. Personnellement j'essaie de toujours dire "je ne suis pas intéressée" pour ne pas nourrir la norme hétéro-centrée monogame et redonner l'importance à l'intérêt des femmes :P

Voilà, c'était mon ressenti en tant que femme. Ca vous paraît peut-être complément évident, mais pour certains dans la rue je vous jure que non.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureux depuis six mois premier problème important

Profil

Watson

le mercredi 27 juillet 2016 à 13h03

Bonjour !

Je suis nouvelle sur ce forum et polyamoureuse depuis moins d'un an, et j'espère pouvoir vous apporter du soutien :) Voilà mes réactions et questions à chaud :

1) Au début on aime bien se dire qu'on préviendra toujours avant, mais je crois que la réalité est plus complexe. Des fois on rencontre une personne un soir et la magie opère, voir deux personnes une soirée et quelque chose (une bonne ambiance, des personnes sexuellement à l'aise, une complicité, ...) fait qu'une partie de jambe en l'air va arriver (et qui sait quand les ingrédients seront là à nouveau ?). Je ne sais pas si tu avais prévu à les choses à l'avance avec ta femme ? Moi personnellement, je peux souvent juste dire : "ah celui-là, si une occasion se présenterait, je dirais pas non...", voir provoquer l'occasion...
=> Tout pas pour dire que je pense que la règle est difficile à appliquer en pratique.

2) Différence entre la théorie et la pratique ? Une possibilité : elle s'est découverte des penchants bisexuels. Une autre : elle s'est découverte un penchant pour la femme en question. Encore une autre : elle n'a pas touché l'autre femme... Et ensuite on accepte pas forcément les mêmes pratiques avec les mêmes amoureux. Peut-être qu'elle se sent sexuellement plus libérée avec l'autre (surtout si vous avez eu une histoire sexuelle difficile) ?
=> Enfin que des théories tant que tu lui demande pas pourquoi elle a eu envie dans ce contexte particulier.

3) Je suppose que tu parle de triolisme avec deux femmes ? C'est une pratique assez spécifique. Ne serait-ce pas plus simple de rencontrer des gens et de laisser la spontanéité s'exprimer ? Je veux dire, ça pourrait sonner comme "je veux absolument une histoire avec un profile particulier/une configuration particulière", et du coup tu pourrais passer à côté de d'autres histoires...

4) Pas sûre d'avoir compris... Mais discuter régulièrement des goûts et des couleurs, des fantasmes sexuels et amoureux, ça peut être une façon de se préparer. Ensuite il faut se souvenir que les gens changent, et que les nouvelles relations c'est un peu comme les voyages, on en découvre sur nous même...

En tout cas bon courage à toi :)

Voir dans le contexte

Retour au profil

Espace membre

» Options de connexion