Polyamour.info

Cet événement est organisé par
Lili-Lutine

Lili-Lutine

avignon (France)

Lili 54 ans compagne de Fred-Lutin depuis plus de 20 ans

Les relations non-exclusives pour moi, et en pratique dans ma vie de tous les jours, c’est vivre l’honnêteté et le consentement.

Je n’ai pas besoin de cacher ce que je vis et je suis en même temps très attentive à ce que...

Soirée poly-philo sur le bonheur à Avignon chez Lililutine avec Luccia☺

Cet événement est privé. Vous devez demander à l'organisateur de pouvoir y participer.

Rendez-vous le vendredi 06 décembre 2013 à 20h30 à Avignon en France.

Cette soirée ne sera pas un café poly ordinaire.

Habituellement, chacun parle de son parcours, de ses espoirs et de ses difficultés, cherchant parfois quelques réponses à des questions précises concernant la découverte, la mise en place ou la distance à prendre devant un nouveau schéma de relation amoureuse.

Cette fois, rien de tout cela. Ce sera un « café bonheur ».

Sous l’égide de Luccia et moi, nous parlerons de notre expérience, certes, mais à travers le prisme de l’idée de bonheur, de ce que nous croyons possible, de notre façon de le chercher, le définir et l’entrevoir ou le pessimisme que ce concept instable nous inspire etc.

Nous allons partager un joli moment de parole et pour que tout se passe bien, nous serons attentifs à ne jamais confisquer la parole aux dépens des autres et à bien écouter chaque intervenant sans l’interrompre.

Mon rôle sera de veiller (avec bienveillance, mais fermement) au bon déroulement de cet échange.

C'est une soirée poly-philo sur le thème du bonheur :

C'est un objet philosophique, un ressenti informe ou une expérience qu'on a beaucoup de mal à définir, sans doute parce que c'est impossible.
Il est caractérisé par mille paramètres différents qui rendent chacun compte de la diversité de l'être humain.
Alain nous offre son regard sur le bonheur, avec quelques préceptes qui ressemblent à des vérités enfouies.
Et pour vous, qu'en est il du bonheur et de votre bonheur ?

Ici le texte qui nous servira de support :

Alain. Propos sur le bonheur.

« Victoires. 18 mars 1911
Dès qu’un homme cherche le bonheur, il est condamné à ne pas le trouver, et il n’y a point de mystère là-dedans. Le bonheur n’est pas comme cet objet en vitrine, que vous pouvez choisir, payer, emporter ; si vous l’avez bien regardé, il sera bleu ou rouge chez vous comme dans la vitrine. Tandis que le bonheur n’est bonheur que quand vous le tenez ; si vous le cherchez dans le monde, hors de vous-même, jamais rien n’aura l’aspect du bonheur ; il faut l’avoir maintenant. Quand il paraît être dans l’avenir, songez-y bien, c’est que vous l’avez déjà. Espérer c’est être heureux.
Les poètes expliquent souvent mal les choses ; et je le comprends bien ; ils ont tant de mal à ajuster les syllabes et les rimes qu’ils sont condamnés à rester dans les lieux communs. Ils disent que le bonheur resplendit tant qu’il est au loin et dans l’avenir, et que, lorsqu’on le tient, ce n’est plus rien de bon ; comme si on voulait saisir l’arc-en-ciel, ou tenir la source dans le creux de la main. Mais c’est parler grossièrement. Il est impossible de poursuivre le bonheur, sinon en paroles ; et ce qui attriste surtout ceux qui cherchent le bonheur autur d’eux, c’est qu’ils n’arrivent pas du tout à le désirer. Jouer au bridge, cela ne me dit rien, parce que je n’y joue pas. La boxe et l’escrime, de même. Il faut du courage pour entrer dans Balzac ; on commence par s’y ennuyer. Le geste du lecteur paresseux est bien plaisant ; il feuillette, il lit quelques lignes, il jette le livre ; le bonheur de lire est tellement imprévisible qu’un lecteur exercé s’en étonne lui-même. La science ne plaît pas en perspective ; il faut y entrer. Et il faut une contrainte au commencement et une difficulté toujours. Un travail réglé et des victoires après des victoires, voilà sans doute la formule du bonheur. Et quand l’action est commune, comme dans le jeu de cartes, ou dans la musique, ou dans la guerre, c’est alors que le bonheur est vif.
…/…
Dans le vrai, ces bonheurs-là, comme tous les bonheurs, sont impossibles à goûter de loin ; c’est le collectionneur qui aime les timbres-poste, et je n’y comprends rien. De même c’est le boxeur qui aime la boxe et le chasseur qui aime la chasse, et le politique qui aime la politique. C’est dans l’action libre qu’on est heureux ; c’est par la règle que l’on se donne qu’on est heureux ; par la discipline acceptée en un mot, soit au jeu de football, soit à l’étude des sciences. Et ces obligations, vues de loin, ne plaisent pas, mais au contraire déplaisent. Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l’ont pas cherchée.

Bonheur est vertu. 6 novembre 1922

Il y a un genre de bonheur qui ne tient pas plus à nous qu’un manteau. Ainsi le bonheur d’hériter ou de gagner à la loterie ; aussi la gloire, car elle dépend de rencontres. Mais le bonheur qui dépend de nos puissances propres est au contraire incorporé ; nous en sommes encore mieux teint que n’est de pourpre la laine. Le sage des temps anciens, se sauvant du naufrage et abordant tout nu, disait : « Je porte toute ma fortune avec moi. » ainsi Wagner portait sa musique et Michel-Ange toutes les sublimes figures qu’il pouvait tracer. Le boxeur aussi a ses poings et ses jambes et tout le fruit de ses travaux autrement que l’on a une couronne ou de l’argent. Toutefois il y a plusieurs manières d’avoir de l’argent, et celui qui sait faire de l’argent, comme on dit, est encore riche de lui-même dans le moment qu’il a tout perdu.
Les sages d’autrefois cherchaient le bonheur ; non pas le bonheur du voisin, mais leur bonheur propre. Les sages d’aujourd’hui s’accordent à enseigner que le bonheur propre n’est pas une noble chose à chercher, les uns s’exerçant à dire que la vertu méprise le bonheur, et cela n’est pas difficile à dire ; les autres enseignant qie le commun bonheur est la vraie source du bonheur propre, ce qui est sans doute l’opinion la plus creuse de toutes, car il n’y a point d’occupation plus vaine que de verser du bonheur dans les gens autour comme dans des outres percées ; j’ai observé que ceux qui s’ennuient d’eux-mêmes, on ne peut point les amuser ; et au contraire, à ceux qui ne mendient point, c’est à ceux-là que l’on peut donner quelque chose, par exemple la musique à celui qui s’est fait musicien. Bref il ne sert point de semer dans le sable ; et je crois avoir compris, en y pensant assez, la célèbre parabole du semeur qui juge incapables de recevoir ceux qui manquent de tout. Qui et puissant et heureux par soi sera donc heureux et puissant par les autres encore en plus. Oui les heureux feront un beau commerce et un bel échange ; mais encore faut-il qu’ils aient en eux du bonheur, pour le donner. Et l’homme résolu doit regarder une bonne fois de ce côté-là, ce qui le détourne d’une certaine manière d’aimer qui ne sert point.
M’est avis, donc, que le bonheur intime et propre n’est point contraire à la vertu, mais plutôt est par lui-même vertu, comme ce beau mot de vertu nous en avertit, qui veut dire puissance. Car le plus heureux au sens plein est bien clairement celui qui jettera le mieux par-dessus bord l’autre bonheur, comme on jette un vêtement. Mais sa vraie richesse il ne la jette point, il ne le peut ; non pas même le fantassin qui attaque ou l’aviateur qui tombe ; leur intime bonheur est aussi bien chevillé à eux-mêmes que leur propre vie ; ils combattent de leur bonheur comme d’une arme ; ce qui fait dire qu’il y a du bonheur dans le héros tombant. Mais il faut user ici de cette forme redressante qui appartient en propre à Spinoza et dire : ce n’est point parce qu’ils mourraient qu’ils étaient heureux, mais parce qu’ils étaient heureux qu’ils avaient la force de mourir. Qu’ainsi soient tressées les couronnes de novembre. »

12 invités ont confirmé qu'ils seront présents.

23 messages (le dernier il y a 3 ans)

Événement privé

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour pouvoir demander à participer à l'événement, et ainsi savoir le lieu où il se déroulera ainsi que la liste des invités.

Organisez vos événements !

Pour rencontrer des gens, discuter du polyamour, s'organiser des soirées ciné (pour voir un film poly bien sûr), organisez vos événements publics ou privés à l'aide de ce site.

» Inscription

Espace membre

» Options de connexion