Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Présentation et problème :)

Jalousie
#
Profil

she-bam

le jeudi 07 juin 2012 à 13h14

Bonjour à tous et toutes,

Je suis mariée depuis 5 ans, en couple depuis 7...2 petites filles...la petite famille parfaite jusqu'à maintenant.
J'ai toujours dit à mon mari que je ne pourrais me contenter d'un seul homme, mais tout cela restait complètement théorique, jusqu' à y a pas lgt.
J'ai rencontré un autre homme il y a 2 mois, dont je suis tombée follement amoureuse. Nous avons construit notre relation sur internet, et j'ai eu l'occasion de le revoir une seule fois.
Mon mari est au courant depuis le début biensur. Mais il vit tout cela très mal. En fait, il voudrait d'abord rencontrer quelqu'un lui aussi pour que je puisse vivre pleinement ma relation "extra".
Et en attendant, il veut tout savoir, m'espionne sur internet, m'a géolocalisée qd je suis allée voir mon "amant" etc etc. J'ai l'impression qu'il va finir par devenir fou.
Je ne sais plus quoi faire, en plus il "galère" à rencontrer d'autres filles...il est assez timide, pas grand gueule du tout, pas le genre dragueur quoi. Pourtant il me dit que ca lui plairait d'avoir une relation en dehors de notre couple.
Comment l'aider à accepter sereinement que je puisse avoir une deuxieme vie, sans lui, tout en sachant que je serais toujours là pour lui?
Est ce que je dois abandonner mon nouvel amoureux pour préserver mon mari? Ca me ferait énormément souffir, vous vous en doutez...

#

Popol (invité)

le jeudi 07 juin 2012 à 16h56

Comment l'aider à accepter sereinement que je puisse avoir une deuxieme vie, sans lui, tout en sachant que je serais toujours là pour lui ?

Le lui dire, le lui redire, encore et encore. Ce n'est jamais fini ce boulot-là, et il faut bien le commencer.

Est ce que je dois abandonner mon nouvel amoureux pour préserver mon mari ? Ca me ferait énormément souffir, vous vous en doutez...

Et si tu lui posais la question sans détour? Ce qui ne veut pas dire accepter sans autre la réponse, mais ouvrir la voie à...

...se dire, se le redire, encore et encore. Ce n'est jamais fini, ce boulot-là.

#
Profil

Grunt

le jeudi 07 juin 2012 à 17h40

shebam
En fait, il voudrait d'abord rencontrer quelqu'un lui aussi pour que je puisse vivre pleinement ma relation "extra".

Ça m'a l'air d'être la meilleure piste pour sortir de cette situation tordue, et je ne vois pas ce qui t'interdit de t'en "mêler".
Tu ne connais aucune femme de ton entourage qui t'ait un jour ou l'autre fait une remarque positive à son sujet, sans qu'elle ose le lui dire en face, par exemple ?

#
Profil

she-bam

le jeudi 07 juin 2012 à 17h51

Grunt
Ça m'a l'air d'être la meilleure piste pour sortir de cette situation tordue, et je ne vois pas ce qui t'interdit de t'en "mêler".

Tu ne connais aucune femme de ton entourage qui t'ait un jour ou l'autre fait une remarque positive à son sujet, sans qu'elle ose le lui dire en face, par exemple ?

Je suis complètement persuadée de ça aussi, mais hélas non, c'est un garçon assez timide, qui ne se met pas du tout en valeur. En fait il s'est carrément inscrit sur des sites de rencontres, mais c'est super compliqué, il est obligé de mentir, de se faire passer pour un célibataire, ce que je trouve super malsain. Bon ca ne fait que deux mois, j'espere qu'en étant patient, il va finir par trouver...

#
Profil

she-bam

le jeudi 07 juin 2012 à 18h08

D'ailleurs si par le plus grand des hasards il y a des femmes intéressées de rencontrer un joli jeune homme de 38 ans, n'hésitez pas à me faire signe hein, vous me sortiriez une belle écharde du pied :P

#
Profil

mHysterie

le jeudi 07 juin 2012 à 18h37

shebamEn fait il s'est carrément inscrit sur des sites de rencontres, mais c'est super compliqué, il est obligé de mentir, de se faire passer pour un célibataire, ce que je trouve super malsain.

Il y a des sites de rencontre plus portés sur le polyamour : okcupid.

#
Profil

Katouchka

le jeudi 07 juin 2012 à 19h22

shebam
Et en attendant, il veut tout savoir, m'espionne sur internet, m'a géolocalisée qd je suis allée voir mon "amant" etc etc. J'ai l'impression qu'il va finir par devenir fou.

Je comprends tout à fait cette réaction. Moi-même qui n'ai jamais fouillé les affaires de mon amoureux, je déteste ça d'ailleurs, j'ai fait ça à un moment. Je crois que c'est parce que j'avais besoin d'être témoin de ce qu'ils vivaient ensemble, j'avais besoin d'être là pour le vivre avec lui parce que jusqu'à leur histoire, nous n'avions pas de jardin secret l'un pour l'autre.
Cette envie de tout fouiller s'amenuise lorsqu'il me raconte ce qu'il fait, pas forcément des détails mais en gros les films, les musées, certains thèmes de discussion... J'ai l'impression de faire toujours partie de sa vie ainsi.

En ce qui concerne la nouvelle relation qu'il pourrait avoir et qui du coup lui faciliterait son acceptation, je n'y crois pas trop de mon point de vue de "monogame". On tombe pas amoureux comme ça et surtout pas pour réussir à oublier un peu que sa femme est dans les bras d'un autre. C'est vrai que c'est l'avantage de la situation, je suis libre également d'avoir une autre relation mais j'irai surement pas coucher avec le premier gars qui passe pour oublier, pour accepter. Je ne crois pas que cela suffise, il y a tout un travail à faire d'un point de vue psychologique. Je pense l'avoir fait et maintenant si l'amour passe devant moi je ne m'interdirais pas de l'attraper au vol, et il ne sera pas là pour panser une blessure.

Pour finir, peut-être même que c'est ton mari qui passera devant moi... :)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

she-bam

le jeudi 07 juin 2012 à 19h23

Merci!

#
Profil

she-bam

le jeudi 07 juin 2012 à 19h30

Katouchka:

Je ne lui cache rien. On tâtonne, c'est tout frais ce nouveau mode de relation. Alors dès le départ, on s'etait dit que la priorité c'était notre couple. Le truc central. Mais ca ne me convient pas, j'ai un gros gros besoin de liberté, d'indépendance, très certainement du à mon statut de mère au foyer ultra dépendante depuis 4 ans...
Je conçois très bien que ca doit être très dur pour lui, beaucoup plus que pour moi évidemment, d'accepter tout ce que je lui demande, mais il reste ouvert à l'idée. Il y voit quand même beaucoup d'avantages: liberté de faire de nouvelles rencontres amoureuses, femme plus épanouie ( sexuellement surtout en l'occurence)...donc je pense qu'il nous faut beaucoup de patience.
Mais je vis très mal ce besoin de contrôle qu'il ressent, pour se sentir mieux.

#

Popol (invité)

le jeudi 07 juin 2012 à 19h38

Alors c'est le premier sujet à aborder, à mon avis.

#
Profil

Katouchka

le jeudi 07 juin 2012 à 20h10

Peut-être que quand il se sentira mieux il n'aura plus envie de tout contrôler.

Je sais que je n'arrivais pas à m'empêcher de regarder ses SMS, c'est moi qui lui ai demandé de mettre un mot de passe pour que je n'y accède pas.

C'est lorsque je ne me suis plus sentie menacée que l'envie a disparue.

#
Profil

Boucledoux

le vendredi 08 juin 2012 à 08h41

shebam

Mon mari est au courant depuis le début biensur. Mais il vit tout cela très mal. En fait, il voudrait d'abord rencontrer quelqu'un lui aussi pour que je puisse vivre pleinement ma relation "extra".

Perso je trouverai ça super malsain et pas du tout du tout du tout la bonne idée pour desserrer l'étau... au contraire !

Pour moi le polyamour c'est surtout construire son autonomie et accepter celle de l'autre dans la relation. Là c'est carrément le contraire : imagine s'il trouve une histoire, tu vas vivre la tienne... et s'il en a marre et romps avec sa deuxième... ?? y se passe quoi ?

#
Profil

tentacara

le vendredi 08 juin 2012 à 09h04

Plutôt d'accord avec Boucledoux (comme souvent en fait) : je pense que la meilleure façon d'aborder les choses, plutôt que de chercher frénétiquement une seconde relation sentimentale- ce qui est un excellent moyen soit pour qu'elle n'arrive jamais, soit pour qu'elle soit fondée sur des bases très malsaines- il devrait commencer par se reconstruire un réseau social en dehors de votre couple. Même les grands timides ont des centres d'intérêts et se retrouver avec des gens qui les partagent peut être un formidable moyen de rencontrer des gens sans se mettre la pression des possibles suites de la relation. A ta place, je chercherais avec lui ce qui pourrait lui plaire : cours de tango? de golf? de poker? de randonnée? de saut à l'élastique? de percussions? N'importe quoi qui l'enthousiasme et qui se fait en groupe.
Le polyamour, c'est beaucoup apprendre à se sortir de la codépendance du couple, apprendre à être "je" à côté de "nous". Je pense que l'aider dans cette démarche sera bien plus productif et moins casse-gueule que de lui présenter une nana en mode "tiens, chéri! je t'ai ramené une fille qui veut bien de toi! Bon, je vous laisse, j'ai un rencard. Ciao!". Je suis convaincue que tout timide qu'il est il mérite bien mieux que ça. Son angoisse de te savoir dans les bras d'un autre est bien plus profonde que ça. Son insécurité dévoile une faille dans sa confiance en lui qui doit être comblée par les succès dans sa vie sociale avant tout. Rencontrer des gens, se découvrir doué pour quelque chose, se savoir apprécié des gens qu'il rencontre seront les premiers pas indispensables à une transition sereine.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

bria71

le vendredi 08 juin 2012 à 10h41

Bonjour Shebam

En fait ton mari se retrouve face à lui-même. Tu as pris position et il se rends compte que ce n'est pas si facile de trouver une autre. Comme bcp il s'est fait submerger par la vie de famille et à oublier de cultiver la séduction, des activités à lui, un cercle de relation à lui.
Il est vrai qu'il semble plus simple à une femme de trouver un homme que l'inverse.
Question : que recherche en fait ton mari ? Une autre partenaire sexuelle ? ou vraiment vivre une autre relation avec un lien affectif ?

Ce que je ressens, mais je peux me tromper, il y a une forme de dépendance affective envers toi. Comme il est d'une nature timide, il doit sentir plus ou moins consciemment que c'est ne pas simple de trouver une autre personne. T'ayant trouver cela à combler, ou plutot masquer cette "peur" ou plus exactement cette "limitation". Et maintenant elle ressurgit
Que représentes-tu pour lui ? Comment se sont déroulées ces autres relations avant toi ? Quel rapport entretien-t-il avec sa Mère ?
S'il trouve une personne avec laquelle il tombe amoureux, comment va-t-il gérer votre relation ? Est-il conscient du raz-de-marée hormonale qui pourrait le submerger en découvrant une autre partenaire avec les 1er rapports sexuels ? Saura-t-il faire la différence entre désir-pulsion et véritable lien affectif ?
Et de ton côté : Est-tu prête toi-même à le vivre ? Pourquoi as-tu choisi une personne de nature plutôt timide ? Cherchais-tu un bon père de famille ou bien un amant insatiable avec le risque qu'il aille voir ailleurs ?

Je sais, que de questions, mais forcément être poly c'est aussi tout ça. C'est se confronter à soi, dépoussiérer les codes sociaux, éducatifs, culturels, religieux. que l'on nous a imprimés depuis tant d'année. C'est rechercher ce qui nous anime profondément. c'est faire émerger de nous les envie de pouvoir cacher sur l'autre, les besoins de notre égo, mais aussi s'ouvrir à une vraie notion d'Amour-Liberté. Et non plus Amour-Possessif. Et forcément ça coute, car il s'agit d'un Amour conscient, construit, raisonné, véritablement humain, et non plus celui de nos hormones, instinctifs, inconscients, incontrôlé.

Je comprends que son mal-être à lui te donne envie de vouloir l'aider. Je dirai comme "Tentacara" lui présenter une copine ne ferait qu'accentuer et mettre sa difficulté à trouver une femme en avant. Et en aucun cas le rassurer lui-même sur sa capacité à séduire.
Il se sentirait encore plus dépendant de toi.

Tu peux le rassurer, càd montrer que tu restes présentes pour lui et votre famille, car il semble que pour lui se soit le socle de votre relation. Que l'enthousiasme de ta nouvelle relation puisse rejaillir sur votre couple sans qu'il sente te perdre. "Etre amoureux" donne des ailes, partage cette énergie avec lui.
Peut-être que de ton côté, espacer dans un 1er temps les rencontres avec ton amoureux. Pas d'office le voir tous les 2 à 3 jours (même si l'envie est brülante) , mais plutôt toutes les 2 semaines. Si tu tiens à ton mari, tu dois aussi t'adapter à ce qu'il est capable de vivre. Ne le fait-on pas avec des enfants ? On ne parle pas de la même façon à un enfant de 3 ans, qu'à celui de 10.

Courage tu es sur la bonne voie.

#
Profil

mHysterie

le vendredi 08 juin 2012 à 13h15

tentacara touche vraiment un aspect très intéressant du problème et l'exprime justement.

Je vais être sûrement plus brutale mais ta façon assez déterministe d'associer sa timidité/manque de confiance en lui et ses (peu de) chances de s'épanouir socialement, de voir cette appréhension qu'il a et son rapport aux autres seulement comme un manque, ne va pas jouer en sa faveur (comme une sorte de "prophétie autoréalisatrice").

Avoir confiance en lui (et en ses capacités à atteindre ses objectifs), lui laisser du temps pour lui tout en investissant des activités ensemble, c'est déjà une bonne façon de le soutenir positivement (plutôt que de le préserver en renonçant à des choses, de façon négative).

En quoi renoncer à cette nouvelle relation vous aidera, l'un et l'autre, dans vos recherches d'autonomie respectives, dans vos constructions individuelles ?
Tentez de définir ce que vous souhaitez, vers quoi vous tendez, peut-être ?

Et si ton mari souhaite connaître les détails de ta relation avec cette autre personne dans un premier temps, qu'est-ce qui t'empêche de les lui donner, toi (pour éviter qu'il en arrive à t'espionner) ?

#
Profil

she-bam

le vendredi 08 juin 2012 à 14h40

Merci à tous, vous me donnez vraiment beaucoup de matière à réfléxions... C'est vrai que je suis moi même complètement perdue face à tout ce qui nous arrive, et je fais très certainement beaucoup de boulettes...
J'ai vraiment confiance en lui, confiance en ses capacités à s'ouvrir au monde. En fait depuis seulement 2 mois, il a bcp changé, s'est inscrit à un cours de salsa, à rejoint EELV...à vrai dire, il a bien plus d'occupations que moi :)

Mais je vais le laisser répondre lui-même, vous exposer son point de vue. Il rédigera une réponse dès qu il aura le temps :)

#

le mari (invité)

le samedi 09 juin 2012 à 11h09

Je suis le mari en question et voici comment je vis cette experience.
J'ai toujours été polyamoureux dans ma tête, donc le concept ne me pose pas de problème. Mais je suis un polyamoureux celibataire, comme pourrait l'être un hetero celibataire. Je suis incapable de séduire. Je n'ai jamais séduit personne, même pas ma femme qui a fait tout le boulot a ma place. Et elle est très rapide. Une heure après notre 1ere rencontre, nous étions déjà au lit.
Je suis un polyamoureux frustré.
Notre famille, notre couple, nos enfants est pour moi ce que j'ai de plus important, et je souhaite tout faire pour préserver cet environnement familial. Je veux que notre cocon soit un endroit rassurant, que l'on soit toujours là l'un pour l'autre quoiqu'il arrive.
On s'est toujours dit que c'etait dommage de ne plus jamais vivre d'autre amours parce qu'on est en couple. Mais notre famille est prioritaire, et que l'on ne s'abandonnera pas l'un et l'autre même si nous avons un jour des sentiments fort pour une autre personne. Je lui dit que si je tombe amoureux et qu'elle le vit mal, j'arrêterai aussitôt parce que notre famille est ce que nous avons de plus important.

Quand ma femme a trouvé son amoureux j'ai déjà ressenti une grande frustration. J'aurais voulu que ca m'arrive en premier. Moi qui lui parlait du concept, lui envoyait des articles de presse a ce sujet.
Je n'aurais pas du m'étonner quelle soit la 1ere a concrétiser. Ma femme plait beaucoup. Il est très facile pour un homme de la séduire.
Tout de suite j'ai eu le sentiment que notre couple ne tenait plus qu'a un fil. Je sais ma femme très sensible, et très à l'écoute de ses émotions et sentiments. Je me suis dit, plus elle va vers lui, plus elle va m'échaper, se désinteresser de moi. je vais la perdre.
Alors je lui ai demandé de faire une pause, et d'attendre que je trouve une personne a mon tour. Je suis inscrit sur des sites de rencontres, mais dés que je parle du polyamour il n'y a plus personne. Je me rend compte que c'est très difficile, que cela va prendre des mois, des années. Les polyamoureux il n'y en a quasi pas, ce n'est pas accepté par la société. Je dois mentir. C'est malsain mais je dois me prouver que je suis capable de séduire. Et je dois changer, me transformer en séducteur, être a l'aise avec des inconnus, tisser du lien social en dehors du couple, m'investir dans des activités. Je n'ai pas fait ca depuis 7ans, ce n'est pas facile et c'est long. Je vois le bon côté des choses, ca me plait de changer un peu et de devenir plus a l'aise en société, et c'est ce que je commence a faire.
Mais les sentiments de ma femme sont trop fort. Impossible d'attendre. Je ressens que c'est pour elle très difficile. elle brule d'amour, ne pense qu'a lui.
Un jour elle me dit qu'elle ne peut pas attendre, que sa liberté est plus important que tout. Plus importante que notre famille. Elle me dit qu'elle n'est plus sûr de m'aimer, qu'elle n'a jamais été amoureuse de moi. Quelle est amoureuse pour la 1ere fois de sa vie. Je suis dévasté, je pense qu'elle est en train de me quitter. Alors je veux savoir, et je tente de l'espionner. Mais aussi je veux préserver notre famille. J'accepte qu'elle aille le voir. Elle me dit qu'elle m'aime toujours finalement.
Je me sens pas très bien, je lui dit que j'ai l'impression d'être minable, que jamais je séduirai personne, elle me répond que c'est pas comme ca que je vais y arriver, je donne pas envie a etre déprimé comme ca, je vais arriver a rien.
Son amant est a 2h30 de route de notre maison. Je garderai les filles à la maison pendant qu'elle y passera un weekend. je ne dois pas savoir l'adresse, parce que son amant a peur que je le découpe en morceau. Ca m'énerve beaucoup et ca m'inquiete. Si il lui arrive quelque chose? Elle s'en fiche et on se dispute a ce sujet. Elle en a assez que je tente de tout controler.
Elle passe son weekend chez lui et revient. Elle me dit que ca va être compliqué entre eux, qu'ils preferent mettre en pause leur relation, ca créee beaucoup de tension. Ce me fait très plaisir.
Je veux aussi savoir tout ce qu'ils ont fait. Je veux savoir si il est mieux que moi.
Elle refuse catégoriquement, je m'enerve, elle m'en dit un peu. Elle veut pouvoir avoir une intimité entre elle et lui, et que je sache rien. J'ai beaucoup de mal avec ça. J'ai besoin de tout savoir sinon j'imagine n'importe quoi, ca m'angoisse, je me sens pas bien. Ils continuent de discuter énormément par internet, tous les jours. Je me rend compte que leur tentative de faire une pause ne marche pas. Ils brulent d'amour. J'espionne a nouveau. Je découvre dans ses discussions avec son amant qu'elle a envie d'experimenter avec lui des pratique sexuelles nouvelle, extrême, et qu'elle veut garder ca secret entre lui et elle. Je l'interroge sans lui dire que je l'ai espionnée. Elle me dit qu'elle ne prévoit pas de faire quoique ce soit de different de ce que nous avons déjà fait nous même.
Je lui dit que j'aimerais faire avec elle tout ce que j'ai lu, ca lui mets la puce a l'oreille et se rend compte que je l'ai espionnée.
On s'enerve a nouveau, c'est très tendu. Ca me fait beaucoup de mal de savoir qu'elle veut faire tout ca avec lui. Elle ajoute qu'elle a envie de faire ca qu'avec lui et surtout pas avec moi. Je supporte très mal, ca me semble horrible. Son amant est plus important que moi, je ressens que je suis plus grand chose pour elle, que je peux pas la satisfaire.
Elle me dit que si je ne peux pas supporter tout ça il faut envisager la séparation, qu'elle ne m'aime plus, que si je suis malheureux, elle doit partir pour que je sois heureux. Je lui dit d'accord sous le coup de l'enervement. Elle appelle son pere pour lui dire que la séparation est envisagée. Je la sens très décidée. Je lui dit que ce n'est pas ce que je veux, mais elle pense quand même que c'est la meilleure solution. J'ai pas envie de ça alors je lui propose qu'elle aille le revoir. Elle accepte. De nouveau elle m'aime, mais plutot comme un pere ou un frere. Je ne peux m'opposer a rien, sinon je la perds. Je n'ai aucun contrôle, et je ne dois pas etre malheureux. Je dois bien vivre tout ca, sinon séparation. J'ai l'impression que l'on avance a coup de menace, par la force et toujours du même coté. Je n'ai aucun moyen de pression sur elle, rien ne lui fait peur. Elle me fait avancer a coup de cravache, elle ne cede pas a mes demandes, j'ai pas le choix. Je réduis ma demande a simplement savoir tout ce qu'ils font ensemble. Elle refuse, s'énerve, "tu vas pas recommencer", alors je me tait, je veux pas qu'on se sépare.

#
Profil

Pinklady

le samedi 09 juin 2012 à 11h27

Oula ! Que de souffrances s'expriment dans ton msg . Que de peurs! Je pense que cela te révèle un aspect de toi même important , n'aurais tu pas oublié de travailler la confiance en toi même, l'amour de toi même? C'est le gros ecueil du polyamours. Impossible d'envisager les amours pluriels sans cette capacité à s'aimer et à vivre bien avec soi.C'est un gros travail, celui d'une vie quand on n'est pas équipé de série .
Tes actions de controler ta femme , de l'espionner vont la faire fuir c'est une certitude . Met vite en route le chantier de travail sur toi même , méditation , relaxation , therapie enfin bref tout ce qui pourrait t'aider à te trouver. Ce n'est pas dans l' autre que tu te trouveras ou cela ne sera qu'un pansement.
Tantara est pleine de bons conseils dans son post je pense.
Bon courage à vous. Devient complice du bonheur de ta femme sans la controler.

#

(compte clôturé)

le samedi 09 juin 2012 à 16h35

"Je suis incapable de séduire. Je n'ai jamais séduit personne, même pas ma femme qui a fait tout le boulot a ma place. Et elle est très rapide. Une heure après notre 1ere rencontre, nous étions déjà au lit."

Bon, au moins c'est clair : si dans tout couple traditionnel il y a un dominant et un dominé, chez vous la répartition a été immédiate et semble n'avoir jamais varié... Elle décide et tu exécutes. Tant que tu y trouvais ton compte ça t'allait très bien, et maintenant ça coince et tu voudrais sans doute sortir de ce rôle-là.

"Quand ma femme a trouvé son amoureux j'ai déjà ressenti une grande frustration. J'aurais voulu que ca m'arrive en premier. Moi qui lui parlait du concept, lui envoyait des articles de presse a ce sujet."

Il y a deux choses qui se mélangent : la jalousie lambda que tu décris ailleurs dans ton post, qui correspond à une vraie peur de l'abandon, et la blessure narcissique qui fait que tu as eu une piqure d'orgueil qui t'a renvoyé à tes propres sentiments d'insuffisance, sentiments sur lesquels il faudrait effectivement que tu travailles. En gros, non seulement tu as peur de perdre ce que tu as de plus cher, mais en plus tu te sens un gros nul parce que ce n'est pas toi qui vis ce qu'elle vit. Là encore c'est une question de rapport de force dominant/dominé puisque d'emblée la question du polyamour réelle (et plus fantasmée) devient chez vous une sorte de compétition.

"Je suis inscrit sur des sites de rencontres, mais dés que je parle du polyamour il n'y a plus personne. Je me rend compte que c'est très difficile, que cela va prendre des mois, des années. Les polyamoureux il n'y en a quasi pas, ce n'est pas accepté par la société. Je dois mentir. C'est malsain mais je dois me prouver que je suis capable de séduire. Et je dois changer, me transformer en séducteur, être a l'aise avec des inconnus, tisser du lien social en dehors du couple, m'investir dans des activités. Je n'ai pas fait ca depuis 7ans, ce n'est pas facile et c'est long. Je vois le bon côté des choses, ca me plait de changer un peu et de devenir plus a l'aise en société, et c'est ce que je commence a faire."

Tu dois, tu dois, tu dois... Tu ne dois rien à personne. Ou plus exactement, c'est toi qui t'imposes tout seul comme un grand ces différents devoirs un peu intempestifs, parce que tu t'es lancé tête baissée dans la course à la séduction et qu'échouer signifierait pour toi perdre ce qui te reste d'ego.
Dans polyamour il y a "amour". On a trop souvent tendance à l'oublier - sans doute parce que finalement, ce n'est pas la partie la plus plaisante du programme.
L'amour ça prend du temps pour naître, c'est fragile, c'est souvent douloureux pour plein de raisons qui tiennent d'une part, tu as raison, au poids démesuré pris par le couple et son modèle hétéro-monogame-pour la vie dans nos existences, d'autre part tout simplement aux aléas de la vie (manque de temps, isolement géographique ou social, ou tout simplement la loterie statistique qui fait que les probabilités de rencontrer quelq'un avec qui on a envie d'une vraie relation ne sont pas si élevées, même quand on est poly).
Séduire n'est pas si simple en soi, mais toi ce que tu cherches c'est de l'amour, c'est une relation qui comble un trou dans ton coeur et ça, ça ne se trouve pas sous le pas d'un cheval. Si tu allais sur des sites de flirt, de plan Q ou autres, dans la masse, tu finirais par trouver. Mais tu trouverais du sexe, pas de la relation.

"Elle me dit qu'elle n'est plus sûr de m'aimer, qu'elle n'a jamais été amoureuse de moi. Quelle est amoureuse pour la 1ere fois de sa vie. Je suis dévasté, je pense qu'elle est en train de me quitter. Alors je veux savoir, et je tente de l'espionner. Mais aussi je veux préserver notre famille. J'accepte qu'elle aille le voir. Elle me dit qu'elle m'aime toujours finalement.
Je me sens pas très bien, je lui dit que j'ai l'impression d'être minable, que jamais je séduirai personne, elle me répond que c'est pas comme ca que je vais y arriver, je donne pas envie a etre déprimé comme ca, je vais arriver a rien."

Faut dire qu'elle ne t'aide pas beaucoup. Effectivement, ce genre de discours, pour miner l'estime de soi, y a pas mieux. Tu as aussi des droits dans la relation, et sortir du rôle de dominé passe par la revendication de ces droits.
Tu as le droit de voir ta souffrance écoutée et respectée.
Tu as le droit de ne pas subir la girouette affective de ta compagne (un jour je t'aime, un jour je ne t'ai jamais aimé, c'est insupportable).
Tu as le droit qu'elle ne se permette pas des réflexions sur ta capacité à séduire.

" Son amant est a 2h30 de route de notre maison. Je garderai les filles à la maison pendant qu'elle y passera un weekend. je ne dois pas savoir l'adresse, parce que son amant a peur que je le découpe en morceau. Ca m'énerve beaucoup et ca m'inquiete. Si il lui arrive quelque chose ? Elle s'en fiche et on se dispute a ce sujet. Elle en a assez que je tente de tout controler."

Elle a le droit d'avoir son jardin secret, même si ça te fait mal. Mais tu as le droit de te faire du souci. Il y a peut-être sur cette question précise des choses négociables. Genre demander qu'elle t'envoie au moins un texto dans le week end pour te rassurer - et au passage te rassurer aussi sur le fait qu'elle garde le souci de toi, même avec lui.
Prendre sa liberté ne veut pas dire "avoir tous les droits". Le droit, par définition, c'est la délimitation de frontières respectives - donc ça doit être du compromis mutuel, pas la compromission de l'un en faveur de l'autre.

"Je veux aussi savoir tout ce qu'ils ont fait. Je veux savoir si il est mieux que moi."

Retour de la faille narcissique... Ni mieux ni moins bien, il est différent. Et c'est ça qui lui plaît... Quand on est poly, on cherche de l'autre. Pas du mieux. C'est ça le grand malentendu entre polys et monos. Tant que tu raisonneras en plus/moins, tu resteras dans la compétition - et vous vous déchirerez.

"Elle me dit que si je ne peux pas supporter tout ça il faut envisager la séparation, qu'elle ne m'aime plus, que si je suis malheureux, elle doit partir pour que je sois heureux. "

Logique du tout ou rien... On s'y casse les dents. Mais c'est dur d'en sortir quand la machine est enclenchée.
En tout cas c'est impossible sans communication. Vraie communication avec négociation, écoute et empathie. Et prise en main de chacun vers plus d'autonomie.
Tu dis que tu ne peux pas envisager ta vie sans elle. Je crois que c'est là, le noeud du souci que vous rencontrez. Essaie de l'envisager, juste virtuellement, joue avec cette idée, étudie-la objectivement et froidement. Quand ça ne sera plus la fin de ta vie/du monde mais juste l'issue toujours possible d'une relation dans ton esprit (et dans le sien), alors vous serez peut-être en état de négocier quelque chose qui vous sauvera.

#

le mari (invité)

le samedi 09 juin 2012 à 18h58

Merci a tous en tout cas de prendre le temps de lire et répondre. Nous somme heureux d'avoir découvert ce site et de pouvoir avoir des avis différents sur ce mode de vie que nous expérimentons. Cela nous aide déjà, on se sent moins seul et on peut trouver ici plein d'histoires qui nous ressemble, plein d'information. On avance.
Difficile de parler de ça avec nos proche car ils sont complètement étanche a tout ca, la plupart pensent que c'est voué a l'echec. De mon coté je ne recherche pas que de l'amour mais du sexe aussi. Mais je suis peut etre trop difficile, et je découvre que la plupart des femmes de mon age cherchent a se caser plus que papillonner

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion