Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment vivre avec un polyamoureux lorsque l'on est enceinte et que l'on se sent trahie?

Famille
#
Profil

Katouchka

le vendredi 09 décembre 2011 à 10h27

Bonjour,
J'ai besoin d'aide... Depuis 2 mois mon amoureux a une autre amoureuse. C'est la première fois. Je suis enceinte de 6 mois et demi . Le polyamour en lui même ne me pose pas problème, je ne suis ni possessive ni jalouse. Je croyais donc que je vivrai la situation de manière positive: c'est d'ailleurs ce qui s'est passé jusqu'alors. C'était bien, on se disait tout, on avait l'impression d'être forts etc. Mais depuis j'ai découvert que des règles que nous avions fixées n'avaient pas été respectées.
Malgré la confiance que je lui témoigne, il m'a menti et déçu quelques fois. Par exemple, en déformant la vérité et en passant du temps avec elle, à un moment où je l'attendais avec moi. On en a discuté et il m'a demandé pardon, il sait que cela n'est pas bien, qu'il n'aurai pas du, bla bla bla . Bon, je lui ai passé cette faiblesse... Mais le pire est à venir.
Alors que je lui avais demandé de prendre ses précautions avec sa nouvelle amoureuse (après tout je ne la connais pas et en plus elle a un partenaire), il n'a pas mis de préservatif. Evidemment si je ne l'avais pas découvert, il ne m'aurai rien dit. Il m'a expliqué en gros que ça aurait pu contrarier cette relation. Je n'ai donc plus confiance ni en lui ni en elle et je souffre énormément. Je trouve qu'ils ont manqué de respect lui et elle envers moi et envers le bébé que nous allons avoir. Je trouvais déjà que la situation était déséquilibrée à cause de cette grossesse mais alors là je trouve ça pathétique. N'ayant plus confiance, j'attends de lui du courage. Puisqu'il n'arrive pas à gérer cette situation sans faire souffrir l'une ou l'autre, il faudrait qu'il choisisse mais lui ne fait rien, il ne décide rien, il dit seulement qu'il ne veut faire de mal à personne... Alors JE prends la décision et lui dis que je m'efface, qu'il vive cette histoire et moi je l'attendrais... mais en attendant on se sépare puisque c'est dur pour moi. Et lui il me dit que si JE le quitte alors il quitte son amoureuse et il reste avec moi. Mais du coup il la quittera parce que JE l'aurais "forcé" et moi j'attends que LUI le fasse. Je ne veux pas prendre cette décision pour lui, je le perds à jamais sinon. Je ne sais pas quoi faire, comment me positionner, je souffre en attendant et je ne pense qu'à ça au lieu de m'occuper de mon bébé. S'il vous plaît, des conseils...

#

(compte clôturé)

le vendredi 09 décembre 2011 à 14h03

Bonjour Katouchka,

Je ne suis pas polyamoureuse dans les faits donc je n'ai aucune expérience à partager avec toi.
Cependant ta situation m'inspire une chose : vous devriez vous retrouver tous les trois pour en parler ouvertement.
En effet cela éviterait que ton amoureux serve de relais entre son amoureuse et toi, et éventuellement déforme tes propos et tes intentions. Moins il y a d'intermédiaires (surtout s'ils sont de parti pris) et plus le discours est respecté.
Cela permettrait aussi, je pense, que ton amoureux prenne enfin ses responsabilités face à toi, à elle, à lui-même, et à chacune de ses deux relations.

Bon courage et prends bien soin de toi :)

#
Profil

maroussia

le vendredi 09 décembre 2011 à 14h21

Bon... La situation n'est pas des plus commodes et j'ai peur de réagir un peu à chaud. Bon, j'y vais quand même.
Visiblement, il joue avec le feu, passe les limites. Quel était votre "contrat"? Au delà du fait que vous vous sentiez forts, comment envisagiez-vous concrètement le fait d'accueillir l'enfant, ou plutôt son rôle dans tout ça? Comment s'articule sa vie avec toi et avec son amoureuse? L'enfant était-il désiré? C'est pas du tout pour juger, hein, juste pour comprendre un peu plus la situation.
Sa réaction me semble farfelue: si tu le quittes, il la quitte?! Comme ça c'est toi qui porte la responsabilité?
Mais plus concrètement, que propose-t-il pour regagner ta confiance? Et de ton côté sais-tu comment il pourrait la regagner?
Dans mon histoire, avec quelques points communs, j'ai fini par le quitter, et ça a créé une sorte de remise des compteurs à zéro: j'ai compris que je pouvais bien vivre sans lui, et ça lui a permis de refaire le tri dans ses priorités sans pression.
Quant au bébé, il s'occupe bien tout seul pour le moment, à construire ses yeux, ses narines, je pense qu'il a des choses fondamentales à régler.

#
Profil

Katouchka

le vendredi 09 décembre 2011 à 14h53

Quel était votre "contrat" ?: Au début il m'a dit si c'était trop dur pour moi d'envisager qu'il soit amoureux d'une autre fille, alors il arrête. Je lui ai dis non, qu'à priori, objectivement je ne voyais aucune raison qu'il ne vive pas cette histoire mais j'étais triste qu'il choisisse ce moment de la grossesse pour le faire car je pense que c'est un moment où j'aurai aimé avoir l'exclusivité effectivement mais comme je ne voulais pas prendre cette décision à sa place j'ai accepté en me disant que ça irait... Pour plus de clarté, on a établit que cette fille ne devait pas se mettre en concurrence avec moi et qu'elle devait accepter le fait qu'il avait une famille. En échange, j'étais prête à lui céder une place dans notre vie et de faire en sorte que personne dans notre entourage (s'il l'apprenait) ne la juge, bref qu'elle ait sa place et que cela ne soit pas celle d'une maîtresse. Je voulais la rencontrer pour parler de ça. Comme cela ne s'était pas passé, j'avais dit à mon conjoint que je voulais qu'ils se protègent.
L'enfant, il a mis du temps avant de vouloir le faire. Il est plutôt macho et ce qui est prévu c'est que je m'occupe de tout (echo, visite, accouchement, couches, allaitement, achats...) mais ça je le savais, j'étais ok avec ça mais c'est vrai que j'ai l'impression que cette histoire d'amour, c'est une manière de plus d'échapper à ces responsabilités. Il ne le nie pas mais ne le reconnait pas non plus.
Comme ça c'est toi qui porte la responsabilité ? oui il m'a dit tout à l'heure qu'il n'allait pas faire quelque chose qui le rendrait malheureux mais lui, même si il est triste que cela me rende malheureuse, semble trop faible pour assumer.
Mais plus concrètement, que propose-t-il pour regagner ta confiance ? Et de ton côté sais-tu comment il pourrait la regagner ? Il croit qu'il n'a qu'à m'aimer, être présent, m'emmener en voyage, au resto, bref vivre comme si de rien n'était mais de manière forte de sorte que je vois qu'il m'aime. Mais je sais qu'il m'aime, seulement pas assez visiblement puisqu'il me met dans cette situation. Je trouvais que c'était raisonnable qu'il parte un peu, il aurait assumer au moins une partie du mal qu'il me fait. Parce que si avant je n'étais pas jalouse, aujourd'hui je trouve ça terrible ce que cet "amour" le conduit à faire. Il est devenu si adolescent et si différent de l'homme responsable avec lequel je vivais il y a 2 mois. Je ne sais pas comment il pourrait regagner ma confiance et ça me fait très peur.
En tous cas merci de m'écouter, tout ça est très dur à porter toute seule.

#
Profil

Katouchka

le vendredi 09 décembre 2011 à 14h56

Luminata, merci aussi pour ta réponse. Peut-être effectivement ce serait une bonne idée.

#
Profil

eolemuse

le vendredi 09 décembre 2011 à 15h07

bonjour

vous n'avez pas à souffrir ou vous sentir coupable des tours de passe passe et des arrangements qu'il fait avec la dialectique...et avec vous et votre bébé finalement...c'est de votre présent et votre avenir dont il s'agit et là ça s'engage assez mal...ça ressemble fortement à de la manipulation puérile

j'ai pas tendance à conseiller ce genre de chose puisque les deux relations sont séparées mais je suis assez d'accord avec Luminita

puisque le lien central déconne et trahit les deux côtés autant tenter d'avoir une conversation à trois pour tirer les choses au clair et faire cesser ses comportements gamins... ou alors...vous préserver comme vous y avez déjà songé...mais il est clair que des décisions ou des actions devront se faire et ne viendront probablement pas de son côté puisqu'il cherche le statu quo en sa faveur

il y aura toujours du soutien avec toutes sortes d'expériences de tous ordres dans les environs ;-) courage!

#
Profil

Katouchka

le vendredi 09 décembre 2011 à 15h55

eolemuse, merci.
Oui en effet. Mais j'ai peur qu'il ne trahisse qu'un seul côté.
Pour sa part, l'autre amoureuse ne semble pas être trahie. Oui même s'il ne lui a pas dit les termes de "notre" contrat mais les termes de "son" contrat à lui: c'est à dire qu'il ne me quitterait pas pour elle. Mais apparemment, l'inverse est aussi vrai. Je ne sais pas si elle le sait ça. Aujourd'hui si je la rencontre, je crois que ça serait pas la même chose. Avant je voulais la rencontrer pour apprendre à la connaître et lui montrer qu'elle n'avait rien à craindre de moi et aujourd'hui c'est moi qui la crains. Elle a ce pouvoir de m'avoir pris notre confiance.
Oui je devrais le quitter c'est sûr et me préserver mais plus facile à dire qu'à faire...malheureusement.
Merci en tous cas.

#
Profil

tentacara

le dimanche 11 décembre 2011 à 13h45

Bonjour
Pour avoir vécu très récemment les affres d'une grossesse en pays poly, j'aurais tendance à essayer de nuancer un peu. Même lorsqu'il est désiré, la perspective de l'arrivée d'un bébé ( et du coup la vie avec une femme enceinte) peut provoquer un chamboulement profond chez certaines personnes. Une forme de paniqueu de part et d'autre qu'il est très difficile de maîtriser pour tout le monde.
Je n'ai pas vraiment de conseil à te donner, mais je peux te dire comment je l'ai vécu. Les quatre premiers mois de ma grossesse, l'un de mes amoureux (pas le père mais le parrain de ma fille) a vécu les restrictions "sanitaires" (toujours se protéger, éviter les situations à risque élevé, etc..) comme des contraintes intolérables à sa liberté. De mon côté, considérant ces mesures comme indispensables, je vivais très mal ses réticences. résultat, nous avons failli nous séparer et j'ai somatisé assez gravement pour me retrouver en grossesse pathologique à 6 mois. Pourtant, l'évolution de la grossesse, la trouille qu'il a eue devant mes problèmes de santé, et surtout enfin la naissance de ma fille lui ont permis de remettre ses priorités dans l'ordre et d'assurer comme un as quand j'en ai eu besoin.

Je n'ai aucun mal à imaginer à quel point c'est frustrant et douloureux de voir le père de ton enfant perdre un peu les pédales dans une situation au moins aussi angoissante pour toi que pour lui, mais je sais aussi combien on est centrée sur soi et son bébé pendant la grossesse et qu'il est difficile d'imaginer que l'autre aussi se débat dans des angoisses paralysantes.
Je peux quand même te faire deux ou trois suggestions :
Tu peux exiger qu'il se protège avec cette autre femme jusqu'à la naissance. Aucune femme bien intentionnée ne pourrait lui reprocher de protéger la santé de son enfant in utero. N'hésite pas si cela s'avérait nécessaire à écrire toi-même à cette femme, je ne vois pas comment elle pourrait refuser.
Demande à ton compagnon de t'accompagner à l'écho du 7e mois. C'est le seul contact réel qu'il puisse avoir avec l'enfant avant sa naissance et c'est très important qu'il prenne pleinement conscience de son existence.
Un petit truc qui a bien marché pour redescendre sur terre et lâcher du lest quand mon amoureux bis et moi avons traversé une période très tendue et conflictuelle : "one sweet word a day" : on s'envoie chaque jour un petit message qui dit à l'autre une chose qu'on aime chez lui/elle. ça ne marche que si les deux jouent le jeu et ça nous rappelle pourquoi on aime être ensemble.

Katouchka, je te souhaite beaucoup de courage pour cette fin de grossesse. J'espère de tout coeur que ton homme réalisera à quel point tu as besoin de lui maintenant et qu'il sera à la hauteur.

#
Profil

Katouchka

le mercredi 14 décembre 2011 à 18h12

Merci Tentacara. Je n'ai pas répondu plus tôt mais je tiens à ce que tu saches que ton message m'a beaucoup aidée à remettre de l'ordre dans ma tête et depuis je vais beaucoup mieux. Surtout j'ai retrouvé l'espoir que tout s'arrange. J'ai discuté avec lui, je lui ai montré ta réponse, re-établis les règles, redonner une chance et le message a l'air de passer alors...
Merci encore.

#
Profil

tentacara

le mercredi 14 décembre 2011 à 18h31

Comme ça me fait plaisir! J'espère que les choses s'arrangeront vite et que vous pourrez profiter pleinement de l'immense bonheur de cette nouvelle vie. Accrochez-vous ensemble à ce que vous avez construit. Je vous souhaite le meilleur.

#
Profil

eolemuse

le mercredi 14 décembre 2011 à 18h38

heureusement que la diversité et l'expérience du site peuvent faire pencher du bon côté la balance quitte à confronter des avis divergents et en invalider certains (même si c'est le nôtre) ;-)

heureux pour toi Katouchka :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion