Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Amoureuse de 2 hommes : incapable de gérer

#

Passante (invité)

le mardi 29 octobre 2013 à 22h54

Bonsoir Lyly,

Tu écris : "Le fait de lui mentir il a du mal à l'accepter mais coyez moi c'est dur aussi pour moi mais il fau tle faire pour préserver les gens aussi qu'on aime. Enfin je pense."
Que ce soit parfois dur de mentir, et que ce soit dur aussi de dire la vérité, c'est vrai. Qu'il faille le faire pour préserver les gens qu'on aime, j'en suis beaucoup moins sûre. Tu dis faire partie des gens qui, si leur conjoint a une relation extra-conjugale, ne veulent rien savoir : mais ton mari est-il comme toi ?
A moyen/long terme, un mensonge peut être destructeur. Je ferais assez le pari de ce monsieur : lesfessesdelacremiere.wordpress.com/2013/05/14/le-...
Pour le reste, comme le dit LuLutine, nous ne pouvons heureusement pas te dire quoi faire. Tu es la personne la mieux placée pour ça.

#

lyly42 (invité)

le mercredi 13 novembre 2013 à 11h42

Coucou à tous,
Je suis allée visiter le site et c'est plutôt pas mal mais comme on dit toute vérité n'est pas bonne à dire !
Mon mari s'il faisait pareil que moi me le dirait peut-être pas. Je pense qu'il ferait comme moi pour me préserver
Pour en revenir à mon amant, je l'ai revu 3 mois après mais très peu de temps 10 mininutes on a pas plus se voir. On était heureux de se revoir mais cela passe toujours trop vite quand on est ensemble.
Il a très peur de se faire piéger. J'avoue que je ne suis pas tranquille moi non plus.
L'autre jour quand je l'ai eu au téléphone, je lui ai demandé dans le cas où on se ferai piéger s'il assumerait. Et bien en toute honnêteté il a répondu non. Qu'il ne pourrait pas car financièrement le divorse il ne pourrait pas l'assumer et encore par rapport à ses enfants. il n'a pas parler de sa femme. Puis hier quand je l'ai à nouveau eu au téléphone il m'a dit qu'il vicrait certainement avec un regret toute sa vie mais que c'était ainsi.
C'est vrai que je ne suis pas prête mais dans le cas où on se ferait prendre je seai prête à asumer et je prendrai cette expérience pour un signe du destin. Par contre aujourd'hui je lui dis que ce n'est pas la peine de prendre des risques s'il ne pourra pas assumer autant arrêter là il ne peut pas il m'aime et il a besoin de moi. Mais moi je risque de foutre ma relation en l'air et de finir seule finalement ? Pourtant je n'ai pas envie d'arrêter mais j'avoue qu'il m'énerve. Je le trouve làche et fait il est làche et a touours été ainsi. Il suit sa femme comme un petit toutou bien qu'on s'appelle mais plus avec son portable car plus de traces doit exister. Il semblerait qu'elle n'ai jamais contrôlé les factures. Bref si je trouvais la réponse à savoir ce que je dois faire je serai heureuse mais je suis toujours dans le flou. Quelle est la vrai question qu'on doit se poser vraiment pour faire un choix ? Il semblerait que jen'ai pas de choix à faire puisqu'il restera avec sa femme. Dire qu'il disait à l'époque qu'il assumerait au cas où mainteant c'est faux de toute façon j'ai tjs su qu'il n'assumerait pas car trop peur de sa femme et c'est vrai que financièrement surtout suite à son investissement dernier il est fou de divorcer. Ils n'ont pas fait de contrat de mariage alors il payerait 2 fois et c'est impossible. Pensez vous qu'il restera mon amant ?
merci de vos réponses.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 13 novembre 2013 à 12h28

Je pense que c'est lui qui veut le beurre, l'argent du beurre et les fesses de la crémière...

Tous les avantages (d'avoir une liaison) sans les inconvénients (de devoir assumer si c'est découvert).

Ce n'est que mon opinion, qui n'engage que moi.

Bon pragmatiquement parlant, l'avantage c'est que s'il compte nier les faits, tu pourras nier aussi (si tant est que tu t'en sentes capable). Dans ce cas on peut imaginer qu'il n'y ait pas de conséquences néfastes pour toi non plus...mais ça, c'est la théorie.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 13 novembre 2013 à 12h44

On ne peut pas prévoir vos réactions futures...

Mais, bon, tel que tu le décris, c'est une histoire d'adultères ; et des amants qui assument pas et maintiennent un statu quo par le secret, ça court les rues.
Si chacun est prêt à vivre dans le mensonge, que ça vous convient et que vous trouvez un moyen de pas faire de mal aux autres comme ça, ben oui, ça peut continuer longtemps sur ce mode : il peut demeurer ton amant.
Si vous arrivez à être assez habiles pour que votre secret ne finisse pas par blesser vos époux et assez réalistes sur quoi attendre pour vivre votre relation dans ce cadre restreint, vous pourrez.

Mais si la question est "est-ce qu'on a des chances de bien s'en tirer", je suis pas devin évidemment, mais je dirai que vous avez 2 chances sur 3 que l'un de vous souffre, une chance sur deux que ce soit les deux, et trois sur quatre que le mensonge soit dévoilé sur le tard (volontairement ou non), et donc encore plus mal vécu par vos compagnons.
Je suis pessimiste, pas sur le fait que ce soit un adultère - les gens découchent depuis que le monde est monde et le cul ne détruit pas l'amour - mais parce que tu évoques des sentiments réellement amoureux, donc avec plus de potentiel de déceptions et de situations problématiques.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

Couple en reflexion (invité)

le mercredi 13 novembre 2013 à 16h48

Vue l'énergie qu'il faudra dépenser afin de conserver cette relation secrète, je ne vois pas très bien de positif dans cela.

Partant du principe que tout fini par ce savoir, que ton amant a été franc, à toi de savoir ce que tu pourras trouver de bien dans cet adultère.

#

lyly42 (invité)

le mercredi 13 novembre 2013 à 17h04

Je suis ravie de voir que j'ai eu des réponses mais en effet comment nier si on se fait prendre sur le fait ? En même temps si sa femme le quitte il devra finir par assumer son divorce mais il pourra cette fois ci la retenir. Pour que sa femme le quitte il faudrait qu'elle trouve un homme déjà car la connaissant elle ne partira pas seule surtout si il fini par aller avec moi.
C'est compliqué. Par contre je vais dans un premier temps prendre le moins de risque possible car mon mari peut tjs me surprendre au téléphone. Il faut que je sois prudente puisque monsieur n'est pas prêt d'assumer au cas où. Au moins il a été honnête je ne peux lui reprocher. Il est au moins honnête avec moi par rapport à sa femme qui est encore et tjs trahi même s'il fait des efforts. Bref; il m'aime c'est sût même il m'admire car il aimerai tout simplement avoir sa femme comme moi mais sans assumer !! quel délire !
Bon à demain et merci pour vos messages.

#

(compte clôturé)

le mercredi 13 novembre 2013 à 19h02

J'ai moi aussi eu du mal avec un affectif ayant fait une rencontre (correspondant à ses projets de mariage) et ayant décidé de se marier et de garder notre relation et sa teneur secrète sous les prétextes qu'elle aurait fuit si elle avait su puis qu'il ne voulait pas la faire souffrir inutilement. Alors j'ai trouvé le livre "les hommes, l'amour, la fidélité" de Maryse Vaillant... et j'ai compris que l'adultère est naturel chez certains comme le polyamour (ou polyaffectivité) chez d'autres. Perso, je ne condamne plus... je sais juste que cela correspond à la vrai nature de certains.

Pour info, oui, tout ce sait toujours un jour où l'autre et de toute façon le ou la trompé sentira cela tôt ou tard. Dans mon cas, la femme en question m'a téléphonée après avoir évidemment fouillé dans son portable et dans ses affaires perso... Bref, on était séparé depuis deux mois mais elle se posait encore des questions... Elle a mis quand même 4 ans avant d'agir alors qu'elle m'a confié avoir toujours su, dès le début. Il est ainsi, à elle de l'accepter... ou pas. Avec moi, il n'y avait pas de sexe ni une volonté de "détruire" son couple mais en avait-il d'autres ; cela ne m'étonnerai pas d'autant qu'il voyageait beaucoup pour son travail.

#

lyly42 (invité)

le jeudi 14 novembre 2013 à 14h19

Merci qcd68.
Ma relation que j'ai avec le meilleur ami de mon mari est une relation peu sexuelle en effet car dans un premier temps on ne se voit pas suffisemment longtemps qd on se voit mais c'est vraiment de l'amour sincère. Ce n'est pas une histoire de cul. Cela fait donc 3 mois qu'on a du arrêter de se voir seul téléphone et une rencontre u bout de 3 mois de 10 minutes; Il m'aime et c'est sûr mais il est très lache et à peur de sa femme. Je n'ai jamais voulu détruire son couple bien au contraire j'ai tjs essayer de sauver mais l'attirance entre nous était et est tjs réelle et très forte. J'aime mon mari alors la relation qu'on avait avec mon amant été très bien cependant maintenant il me manque et même si on reste ensemble je sais que cela va être difficile et si on se fait attraper le fait qu'il ne pourrait asumer ne m'aide pas dans le fait de continuer. Et pourtant tant qu'il y a des sentiments je ne veux pas arrêter. C'est vrai que son comportement d'homme lâche m'insuporte, m'énerve de plus en plus et peut-être que cela m'aidera qui sait à tirer un trait sur lui mais je crains de n'y arriver vraiment.
Par contre je ne comprends pas vraiment votre histoire. La femme de votre amant savait depuis 4 ans ? c'est à dire depuis le début ? et elle est resté avec son mari ? Merci

#

(compte clôturé)

le jeudi 14 novembre 2013 à 16h09

Ce que je veux dire, c'est que dans mon histoire avec cet homme, il a connu sa future épouse alors que nous entretenions déjà une relation affective (et non sexuelle) importante. Il s'est installé avec elle sans casser notre lien, puis il se sont mariés et c'est seulement au bout de 4 ans qu'il a décidé de ne plus être en contact du tout avec moi. Elle sentait dès le départ un malaise de sa part mais a fait comme beaucoup, elle a fermé les yeux jusqu'au jour où elle a pris le taureau par les cornes et qu'elle s'est mise à "fouiller" dans son intimité. Cet homme est clairement dans une démarche adultère et son épouse a été inconsciemment sa complice puisqu'elle n'a pas fait la démarche de l'incité à la franchise. Je dirais même qu'elle a fait de même (le mensonge) puisqu'elle m'a demandé de ne pas informé son mari de sa démarche auprès de moi. Ils se sont connus puis 6 mois après ils vivaient ensemble puis encore 6 mois après ils se mariaient. Peut on dire qu'ils avaient appris à se connaitre, certainement pas... surtout avec un homme tout le temps en déplacement professionnel et présent en général un week end sur deux...
Lui avait trouver enfin une femme qui voulait bien de lui et qui en plus lui apportait des enfants (déjà tout grandi, mais des enfants malgré tout) et elle reconstituait enfin une famille avec un père (oups ! cherché l'erreur) et aussi une stabilité matérielle et financière. Ils ont fait un beau nid douillet et étaient comblés, sauf que voilà, il me trainait comme un boulet dont il ne voulait pas se défaire... on s'y attache aux petites bêtes comme moi (humour qui aide à avaler la pilule).

Certaines relations sont basées sur le mensonge, d'autres sur l'honnêteté et la franchise. Il n'y a pas une bonne solution sauf celle de se défaire des tabous et de ce que la société nous a inculqué en matière de relations affectives et amoureuses (et sexuelles). Nous n'agissons plus naturellement mais suivant des schémas types de conditionnement. A savoir tout de même qu'en matière de franchise, impossible de revenir en arrière, il faut assumer. Les menteurs, eux, peuvent s'en tirer en mentant et en alimentant l'incertitude. Perso, j'appelle cela une forme de manipulation mais ça peut marcher. Dans les deux cas, il y aura instabilité (passagère ou définitive).

#

lyly42 (invité)

le jeudi 14 novembre 2013 à 17h54

Ton histoire me bouleverse. Je ne comprends pas pourquoi il ne t'a pas choisi , étais tu libre à ce moment là ou pas ? es-tu marié ? Si tu étais seule pourquoi il ne t'a pas choisi ?
C'est assez compliqué l'amour.
Et maintenant as-tu des relations avec lui au moins téléphonique , sais tu ce qu'il devient ?

#
Profil

LuLutine

le jeudi 14 novembre 2013 à 18h00

lyly42
Ton histoire me bouleverse. Je ne comprends pas pourquoi il ne t'a pas choisi , étais tu libre à ce moment là ou pas ? es-tu marié ? [...]

Si c'est à gcd68 que tu t'adresses, tu devrais lire son profil (en cliquant sur son pseudo...).

#

(compte clôturé)

le jeudi 14 novembre 2013 à 19h32

Oui, tu devrais lire mon profil et tu comprendras.

Non je n'ai plus de contacts. Je ne lui demandais pas de faire un choix, juste de m'accorder son amour (sentimentalement parlant) mais même cela c'est pas admis dans notre société. Cet homme je le connais depuis 1985 et c'est compliqué, nous avons vécu des "épisodes" ensemble et la polyaffectivité était pour moi la meilleure solution. Lui ne peut vraisemblablement pas se "contenter" de cela... Ce qu'il devient ? Je préfère ne pas y penser, ni en positif, ni en négatif... Je le traine un peu aussi comme un boulet. C'est ainsi. Je dis souvent qu'il n'y a pas d'amouromètre mais que celui-ci peut se mesurer à la souffrance qu'il occasionne. Je pense qu'un jour il reviendra vers moi et j'espère que ce jour-là je pourrai affronter à la fois l'amour que j'ai pour lui et la colère que son comportement provoque en moi. Je souhaite aussi à l'avenir, si avenir il y aura, casser cette fichue spirale infernale du "je t'aime, je te quitte"... Prendre la société pour alibi à nos décisions personnelles n'est pas, à mes yeux, une solution valable. S'il n'assume pas c'est parce qu'il ne le veut pas (ou peut pas ?) mais je sais aujourd'hui que c'est possible et que la polyaffectivité est bénéfique et bienfaisante, à lui d'en faire le voeux plus tard (s'il y en a un) ou de couper définitivement la chaine qui relie nos boulets respectifs. Il fait partie de ces "fantômes" qui apparaissent au gré de ses envies et besoins, sauf que moi je ne peux gérer cela sans sa collaboration honnête et sincère. Je ne désire pas le changer mais lui faire prendre conscience que l'on tourne en rond et que les aléas de la vie ne sont pas à l'origine de ses séparations à répétition mais bien lui. Casser la spirale infernale par le biais d'une acceptation ou d'une rupture mais cesser ce jeu malsain, pour moi en tout cas, sera la prochaine étape. Moi je le sais, lui n'en n'a sans doute pas conscience. J'extrapole évidemment, inutilement peut être mais ça permet d'extérioriser.

Si tu veux pouvoir me joindre en direct on pourra les échanger par des messages privés mais si tu peux me contacter via mon pseudo moi je ne peux le faire car tu es en invité. Tu cliques sur mon pseudo et ça te propose de me laisser un msg mais vu que tu es en invité je ne sais pas si techniquement ça marchera.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 14 novembre 2013 à 20h07

Lyly42,
si j'ai bien compris, si ton amant prenait la décision de créer un couple avec toi, tu quitterais ton mari ?
Par ailleurs, tu ne souhaites pas, dans l'idéal, que ton amant demeure avec sa femme ?

Un petit rappel : le polyamour, c'est quand tout le monde est au courant, fait l'effort d'être honnête et de travailler sur sa jalousie...

CE n'est pas facile, on est au courant.
Donc, dans ta situation...
Soit tu te contentes de ce cadre mensonger, vous limitez ce que vous faites à une histoire sans projet, tu ne prévois pas de faire du mal à ton mari et à l'épouse de ton amant... soit tu renonces.
Le polyamour pourrait aussi être une solution, mais visiblement, personne ne le souhaite parmi vous.

Ici, comme polyamoureux, on peut comprendre comment toi ou ton amant avez introduit l'adultère dans vos mariage. On est bien placés pour savoir que c'est humain, d'avoir des sentiments qui sortent du cadre mono.
Mais te rassurer sur les bonnes chances que ton mari le prenne bien à l'inverse de millions de cocus avant lui, et sur les bonnes chances que ton amant soit courageux à l'inverse de millions d'adultères avant lui, ça, c'est sans doute te tromper sur ce que peuvent pour toi les participants de ce forum.
T'es amoureuse et t'as envie d'y croire, mais quel prix te sens-tu capable de payer ? Qu'est ce que tu es capable de faire ou d'arrêter de faire ?
Vraiment, je n'aurais aucun jugement sur ta réponse, mais sentir que pour toi la question de "qu'est ce que je fais" est moins importante que "qu'est-ce que mon amant fait", si.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 14 novembre 2013 à 21h30

Coucou Siestacorta ; à qui tu t'adresse, à moi ou à lyly42... ?

Je pense que c'est à elle que tu t'adresses. Elle DECOUVRE le polyamour et s'interroge, c'est je pense légitime. Après, il n'existe pas de site adultère.info (enfin je ne crois pas) donc je comprend la démarche de lyly42 qui est dans une situation difficile. Ce qui nous parait comme une évidence ne l'est pas pour tout le monde, je pense que l'on doit en avoir conscience lorsque l'on répond à une personne se demandant ce qu'elle doit faire : dire ou ne pas dire... C'est bien de le rappeler en effet.

Je pense en effet que devenir polyamoureux est un choix personnel. Moi, je ne peux pas mentir, pas cacher, ça m'aurait ronger de l'intérieur. La polyaffectivité est comme une évidence car je ne peux plus me mentir à moi-même quand je ressens de l'amour en dehors de mon couple et je ne peux pas non plus mentir aux personnes concernées. J'ai conscience d'avoir trouver un tel bonheur et une telle liberté à la fois intérieure et extérieure mais tout le monde n'est pas moi et tout le monde n'est pas mon mari, ni mes "affectifs" qui composent mon univers actuel concret... et je garde les autres (au nombre de deux) dans mes souvenirs et dans mon futur éventuel. C'est là que je sais, toute personne ayant franchi la porte d'entrée laisse une trace que je positive au mieux et des vestiges de paysages que je garde en l'état (enfin je fais au mieux). Cela ne m'empêche pas de vouloir faire des aménagements plus tard, mais avec eux, car la construction est une collaboration. Même les fantômes construisent... Mon univers a pris forme qu'il y a peu de temps alors que j'ai joué la carte de la franchise il y a 6 ans et ce ne fut pas sans coups de vent. Ne pas croire que l'on se déconstruit en un instant, juste parce qu'on la décidé et encore moins que l'on permet aux proches de faire de même et de nous comprendre. Je ne parle pas là seulement de mon mari mais aussi des enfants (enfin ados et adulte) et des parents et des amis d'avant ou même de ceux que l'on pourrait avoir maintenant.

Oui Lyly42 doit faire un choix et l'assumer et surtout elle ne doit pas aller à l'encontre du choix de son "amant" (beurk j'aime pas ce mot) car lui seul sait ce qui lui convient. Elle n'a pas à se sentir responsable des actes d'autrui, elle est là la juste prise de responsabilité. C'est difficile et compliqué l'amour, alors des amours...

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 14 novembre 2013 à 21h36

tiens ça va avec... petite réflexion du soir: on est pas responsable des émotions et sentiments des autres... eux seul le sont...

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 14 novembre 2013 à 22h33

Hm, gcd68, oui, je parle de lyly.
Je ne la vois pas comme une polyamoureuse potentielle.
J'ai peut-être tort, mais je me fie au contenu de ses posts.

Elle aime deux personnes, mais, que ce soit parce qu'elle ne souhaite pas remettre en cause les règles de son éducation (elle dit "Dans ma morale on doit faire un choix, on ne peux pas rester comme ça !"), soit parce qu'elle estime que le risque est trop fort de rester seule, elle ne se demande pas "comment passer au polyamour" mais "comment ma situation adultère va-t-elle évoluer".
Moi, je ne lui dis pas "tu dois passer au polyamour" ni "tu dois rester mono", mais je lui demande "qu'est-ce que tu veux ?".

Le polyamour est une possibilité. On lui a répondu, moi compris, en lui expliquant ce qu'elle peut en faire.

Mais face à ces propositions, elle reste sur le mode "confession + je déverse mes craintes + j'attends qu'on me dise des trucs rassurants sans qu'on me pose les choix que j'ai".
Certes, il n'y a pas adultere.info .
Malgré cette absence internaute de conseils sur la dissimulation, nous pouvons répondre que ce n'est pas Mal d'avoir des sentiments pour plusieurs personne. Bon, ça a été fait.
L'autre chose que nous pouvons dire, comme personnes qui tentent de donner à leurs partenaires les mêmes droits qu'ils prennent, c'est que choisir de vivre plusieurs relations c'est prendre la responsabilité d'être honnêtes au moins avec nous-mêmes : nous demander ce que nous sommes capables de faire avec nos sentiments.

C'est donc sur ce sujet que je l'interroge avec insistance, et que j'insiste sur des aspects de la situations qui ne sont pas ceux qu'elle met en avant ("c'est plus fort que moi, j'ai cédé à mon attirance, j'attends de l'autre qu'il soit dans l'initiative parce que moi l'amour me submerge tellement qu'il me rend incapable d'affirmer ce que je souhaite et ce que je refuse").
Il y a un double adultère, qui est capable de quoi pour le dépasser ? en quoi ça vaut le coup de changer la situation en polyamour, en ruptures, ou de la conserver telle quelle ?

Si elle ne se pose pas ces questions, soit l'adultère perdure comme souvent grâce à des espoirs infondés, soit il perdure sur une conscience de l'absence d'horizon, soit elle fait une "grosse révélation" et des gros coups de pression et tout le monde en bave avec elle comme ça ya une justice, soit l'amant décide à sa place que c'est fini , et elle pourra se dire "j'ai été victime de l'amour", soit, ho, l'amant d'un seul coup comprend que c'est son intérêt de ne plus mentir.
Soit ils essaient le polyamour, mais, même si elle et son amant imaginaient aller dans ce sens, il reste leurs deux époux trompés dont (pour l'instant, mais bon...) on ne voit pas les raisons qu'ils auraient de se lancer là-dedans.

C'est justement parce que adultere.info n'existe pas que ce point de de vue mérite d'être donné.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#

lyly42 (invité)

le vendredi 15 novembre 2013 à 10h13

Qu'est ce que je veux ? C'est bien ça la question qu'est ce que je veux ? Et bien il est difficile pour moi de répondre à cette question car je n'en sais rien au fond ce que je veux. Je sais quej e ne veux pas perdre mon amant ni mon mari même si des fois je partirai mais au fond je l'aime trop pour faire ça. Ce qui est bien chez mon mari c'est qu'il est un homme c'est à dire que c'est un homme fort qui sait ce qui veut et cela amène un équilibre puisque moi je suis plutôt à l'opposé et mon amant et plûtot comme moi donc la crainte de vivre avec mon amant. Mais la question ne se pose pas puisque mon amant ne peut quitter sa femme. Il n'y a que sa femem bien plus courageuse finalement qui pourrait le quitter. D'avoir perdu l'amitié entre amis que nous étions est déjà difficile j'aurai aimé que cel ne finisse pas ainsi car j'étais heureuse de le voir qd on se voyait entre amis. Je ne sais pas où cela va aller. Je sais que le polyamour serait la solution mais si même j'arrivais à convaincre mon mari car on parle beaucoup la femme à mon amant ce n'est même pas la peine d'y penser !
Pourquoi je n'arrive pas à prendrre des choix à savoir ce que je veux vraiment car j'admire les gens qui savent prendre des décisions mais moi j'ai du mal je n'y arrive pas du moins pas sur tout les sujets. Il faudrait que je travaille sur ce point. Dans mon enfance je n'ai pas été soutenu par mon père et je pense que tout vient de là mais que faire aujourd'hui ! Merci pour votre aide. Il faut que j'arrive à réagir et à savoir. Mon amant est avant tout mon ami un homme que j'ai toujours eu dès le début une attirance physique mais que je n'aurai jamais. Il faut savoir que je n'ai jamais fais le 1er pas avec les hommes car peur de l'achec. Merci

#
Profil

naturistes

le vendredi 15 novembre 2013 à 10h59

vous avez fait analyse de votre personnalité, de celle de votre mari , de votre amour et de sa femme. pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple, si vous etes tout quatre amis c est que les personnalites des quatre se complete.vous avez besion de vivre deux relations differantes l une avec un homme fort , l autre avec un homme faible. viver. si vous etes aimer de votre mari c est pour votre personne entiere , lui cacher une partie importante de votre nature est domage pour lui.pour la femme de votre amie.
les personalites riches sont souvent complexes, on a le droit d aimer les carottes et le chocolat. aimer une personne c est l apprecier pour son"entiereté".
l amitie aussi est une rencontre tres forte; peu etre que votre mari et la femmede votre amont deja rensentis cette attraction et que tous sont dans le non dit

#

(compte clôturé)

le vendredi 15 novembre 2013 à 13h18

Les poly savent généralement qu'il est extrêmement difficile de passer du "mono" au "poly" et là, il faudrait que 4 personnes fassent cette même démarche positivement et simultanément... ouf !!!

Je rejoins l'analyse de Siestacorta, je ne vois pas Lyly42 comme une polyamoureuse de nature (si je puis m'exprimer ainsi) par contre nous sommes tous capable, en le voulant, de se déconstruire et de se reconstruire.

La théorie de Jung (entre autres), je ne peux pas aimer parce que mon papa, parce que ma maman... Alors je te pose la question Lyly42, quel âge as-tu ? N'es-tu pas adulte ? N'est-il pas le moment de te prendre en charge et d'envoyer au diable l'éducation de tes parents... Oui, les premières années de notre vie laissent des traces mais arrivé à un certains moment, on doit savoir s'affirmer par soi même, réfléchir sans papa-maman, prendre ses décisions, se découvrir soi et non ce que les autres veulent que l'on devienne. Lyly42, tu es un individu unique et personne ne peut te prendre en charge. Je pense d'ailleurs que c'est ce que tu attends de l'amour et notamment de ton mari, qu'il te prenne en charge. Nous ne sommes plus ici dans un conflit affectueux d'amours multiples, mais dans une recherche d'identité propre.

Je n'ai pas encore terminé ce livre mais ma lecture actuelle est "N'y a-t-il pas d'amour heureux ?" de Guy Corneau (j'ai lu - bien être n°7157 ; ISBN 978-2-290-34111-7 au prix de 7,10 €). Guy Corneau est un psychanalyste jungien et je pense que cette lecture pourrait t'aider dans un premier temps à y voir clair avec toi-même. C'est à mon avis la première chose à faire. Je te recommande aussi les livres de Y.A. Thalmann, ils sont tous importants.

4ème de couverture : comprendre nos comportements affectifs pour une vie amoureuse épanouie. Rien n'est plus complexe que l'amour et la vie à deux ! Nous sommes souvent dominés par l'égoïsme, la peur, la dépendance, la colère...
Les relations parents-enfants conditionnent directement nos choix affectifs, soit parce que nous recherchons un modèle, soit parce que nous le fuyons. Guy Corneau nous apprend tout simplement que pour aimer l'autre, nous devons commencer par nous réconcilier avec nous-même, prendre conscience de nos blessures et en guérir. Alors seulement nous pourrons recevoir et donner, connaître un amour harmonieux. [je rajouterai connaître un ou des amours harmonieuses]

Je t'offre ici Lyly42 des pistes de réflexion personnelle après à toi de savoir si tu veux évoluer et te découvrir ou continuer à ne pas savoir qui tu es ni ce que tu désires... Le coût de ces livres est insignifiant comparer à ce qu'ils t'apporteront. Assume toi et n'attend rien des autres... Désolée si tu penses que je suis dur avec toi, mais je pense que c'est nécessaire. Tu as conscience de tout cela, d'ailleurs tu l'exprimes, mais tu ne fais rien, tu attends que l'on trouve TA solution. Personne, à part toi, détient TA solution.

Je rejoins aussi Naturistes : il est fort probable que vous soyez tous les 4 dans le non-dit. Après, il faut aussi savoir garder un jardin intime, à soi. Eux aussi ont un coeur, des sentiments et peut être aussi des problèmes car nous en avons tous à un moment donné dans notre vie affective. Je doute qu'ils soient dépourvu de cela... mais le reconnaitront-ils ? Déjà, toi tu en as conscience, et tu t'interroges... alors pour ton bien être, apporte toi tes solutions et reviens ici dire "je sais aujourd'hui qui je suis et ce que je veux... j'ai fait mes choix et je les assume" :-D

#

lyly42 (invité)

le vendredi 15 novembre 2013 à 14h32

Merci qcd68, non tu n'ai pas dur. tu as raison. J'approche de la 40ène et j'ai toujours l'impression d'être une petite fille. Bon j'exagère mais j'ai l'impression de vivre pour les autres et pas pour moi même si j'ai fais beaucoup d'effort. En fait mes parents sont séparés depuis longtemps et mon père avait notre garde avec mes frangins. Seulement il ne m'a jamais soutenu et j'ai toujours dû démontrer que je pouvais y arriver sans lui sans son aide car à 18ans j'ai dù me débrouiller seule. Aujourd'hui je suis plus en paix avec moi même, je suis marié avec 2 enfants et je travaille. Tout va bien et pourtant je suis tjs dans l'indécision. en fait depuis que mes objectifs d'être marié maison enfants .. ont été atteints j'ai l'impression de ne plus rien avoir à prouver et je me laisse porter si je puis dire. Seulement moi qui croyais une fois tous ces objectifs atteints que je serai heureuse et bien je ne le suis pas complètement. J'ai tjs voulu être différente de mon père et je me rend compte que j'ai trompée mon mari alors que ce n'était pas dans mes plans mais si je l'ai fait c'est parce que c'était lui mon amant dont je ne citerai pas son nom. Car cela fait si longtemps que je voulais que lui aussi m'aime et cela fait certes un bail qui pensait à moi mais cela fait 2 ans qu'il me la réellement dit puisque cela fait 2 ans que notre histoire dure. Cependant lui dans son couple cela n'allait pas alors je crois que cela a été plus facile alors que chez moi cela va du moins suffisemment pour ne pas aller voir ailleurs.
Je suis une personne qui aime bien être aimer convoitée mais je ne franchi jamais le pas sauf cette fois ci. Alors oui j'ai ça sur ma conscience et c'est quelque fois dur de mentir à mon mari alors je me dis que c'est mon jardin secret pour me rassurer bien sûr car mon mari est génial et ne mérites pas ça. En même temps il me cache des choses pour me protéger comme il dit mais pas d'adultère semble t-il mais je le crois.
Pour répondre à NATURISTES alors non mon mari et la femme de mon amant ne sont pas du tout atirés l'un par l'autre. Cela aurait été trop simple mais c'est pas son genre et elle non plus ce n'est pas son style mon mari. D'abord je me demande pourquoi mon amant est avec sa femme qui physiquement ne vont pas ensembles et mentalement ne sont pas sur la même longueur d'ondes. Pourtant mentalement elle se rapproche de mon mari et mon amant de moi alors je me dis qu'ils se complètent. Bref.
Je vais acheté ce livre et j'espère qu'il m'aidera à y voir plus clair car c'est vrai j'aimerai qu'on me trouve ma solution ! Si un spy pouvait me lire et m'éclairer !! personne est spy dans ce forum ?
Merci encore pour vos remarques qui je l'espère me feront avancer.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion