Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse heureuse !

Témoignage
#
Profil

agapante

le mercredi 03 août 2011 à 13h30

Bonjour à tous et à toutes.
Cela fait quelques temps déjà que je viens sur ce site, découvert par hasard par mon mari qui m'a dit : " tiens, regarde, il y a des gens comme nous !!! ".
Après avoir lu beaucoup de vos sujets, je me lance aujourd'hui pour vous apporter mon témoignage et mon ressenti en tant que poly.
Tout d'abord, présentation d'usage, j'ai 36 ans, mariée, 2 enfants et poly !
Cerise sur le gâteau, mon mari est aussi poly ! mais, ça, vous l'avez bien compris.
Je crois que comme situation, on ne peut pas rêver mieux, non ?

Pour ma part, j'ai découvert que j'étais poly, il y a 12 ans, quand mon ex mari a été voir ailleurs et que bah je n'ai pas été jalouse !!!
Cela ne m'a fait ni chaud ni froid et c'est là que je me suis dit : " euh, qu'est ce qui m'arrive ? " .
Je vous le donne en mille, ça a fini par un divorce au bout de six mois de mariage ( qui dit mieux ? ) mais pas de mon initiative, tout allait bien pour moi, je n'ai rien vu venir. Je crois qu'il a pété un cable ou pris peur, je n'en ai aucune idée !!! Encore aujourd'hui, je n'ai pas de réponse !
Divorce difficile avec un enfant en commun, bref, je vous fait grâce des détails croustillants.
Quelques années se sont passées, polyamour en sommeil, jusqu'à ce qu'un beau jour, ce sujet remonte en surface grâce à une discussion avec mon 2ème mari .Que d'étonnement au fait de penser que nous pouvions partager une autre forme d'amour réciproque !
Par la suite, celui ci a fait des recherches sur internet et a découvert des articles de Françoise Simpère . Il me les a fait découvrir et on a enfin pu mettre des mots sur ce qu'on pouvait ressentir. Quel bonheur !!!
Nous en discutons très régulièrement, dès que le cœur nous en dit .
Discussion qu'entre nous puisque nos amis sont tous mono et sont assez réfractaire au sujet et surtout d'une jalousie maladive. Arf !
C'est pour cela que je suis venue sur ce site pour vous lire et puis aussi pour en discuter.

Au niveau rencontre polyamoureuse, nous ne vivons pas que pour ça .
Nous avons un caractère assez discret et nos situations pro n'aident pas à faire beaucoup de rencontre. Re arf !
Mon mari a " vécu " une relation avec un couple libertin mais s'est vite rendu compte que ça ne correspondait pas à ses pensées.
De mon côté, je vis une relation affective plus ou moins forte avec un homme mono depuis 4 ans environ. Relation à distance puisque cela fait 3 ans que l'on ne s'est pas vu !

En tous les cas, je vis mon poly avec délice.
J'adore la vie que je mène avec mon mari, cette forme d'amour pluri nous correspond totalement du fait qu'on est libre de mener notre vie comme on l'entend et a renforcé notre complicité déjà bien établie.
Pas de compte à rendre, pas de culpabilité, ni de jalousie ... !
Notre vie de famille est très soudée, nous organisons des sorties ensemble tous les deux, des sorties avec nos enfants et il y a notre jardin secret !

Au plaisir de vous lire !

#
Profil

LuLutine

le mercredi 03 août 2011 à 17h26

Merci pour ton témoignage agapante, ça fait plaisir (+) !

Je me suis permise de te citer dans un autre sujet ( ici ).

N'hésite pas à participer au forum et à apporter des réponses lorsque cela te semble approprié ! Je suis persuadée que votre expérience peut aider d'autres gens !

#

(compte clôturé)

le mercredi 03 août 2011 à 17h30

Incroyable ! Une des très rares personnes qui vit les amours pluriels dans la joie et qui le fait savoir ! :)

#
Profil

LittleJohn

le mercredi 03 août 2011 à 17h37

BenjaminL
Incroyable ! Une des très rares personnes qui vit les amours pluriels dans la joie et qui le fait savoir ! :)

Le truc, c'est que les fils "heureux" finissent toujours perdus dans le flot des fils qui le sont moins.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 03 août 2011 à 17h42

BenjaminL
Incroyable !

Ben, si moi j'y crois :)
Et si nous n'y croyions pas, tous autant que nous sommes, nous ne serions pas ici, n'est-ce pas ?

D'après mon expérience personnelle et les témoignages que j'ai lus, les polyamoureux à qui ce mode de vie convient, comme moi, sont globalement heureux.
Ce qui est plus rare, c'est que tous les partenaires le vivent bien, c'est sans doute ce sur quoi tu mets le doigt ?

Pour ma part, j'ai deux amoureux qui ne le vivent pas toujours très bien, mais qui sont assez adultes pour faire leurs choix ; et surtout, ils savent dialoguer, c'est ce qui compte le plus pour avancer (paradoxalement, j'ai un amoureux qui vit bien le polyamour mais qui ne sait pas toujours dialoguer !).

#
Profil

LuLutine

le mercredi 03 août 2011 à 17h43

LittleJohn
Le truc, c'est que les fils "heureux" finissent toujours perdus dans le flot des fils qui le sont moins.

Forcément, quelqu'un qui a un problème ou qui n'est pas très heureux a besoin d'aide, et on essaye de faire tout ce qu'on peut.
Quelqu'un qui va bien, tu lui dis "C'est cool", et après ? Tu passes ton chemin, il n'a pas besoin de toi... (c'est sans doute un peu schématique mais c'est l'idée)

#
Profil

Clown_Triste

le mercredi 03 août 2011 à 20h14

Ce témoignage fait effectivement l'effet d'une petite brise fraîche et salvatrice après la canicule.
Encore ! :)

C.T.

#
Profil

Mouxha

le mercredi 03 août 2011 à 20h15

Oh oui, ça me fait plaisir également de lire ça. C'est juste super ! <3

#
Profil

tentacara

le mercredi 03 août 2011 à 20h18

Merci agapante pour ton témoignage! Ça fait du bien de sentir une énergie positive dans tes mots. Pour ma part, je me considère non seulement comme une polyamoureuse heureuse mais aussi comme une femme comblée. Mes deux chéris et moi attendons notre bébè qui devrait arriver dans les 3 prochaines semaines et nous voyons avancer les travaux de notre futur foyer. Je me retourne sur les 2 dernières années de cette vie construite à trois coeurs et je me dis que nous vivons un rêve éveillé. Il y a eu beaucoup de travail, de la patience, des moments un peu durs, mais voir leur relation à tous les deux s'enrichir chaque jour, voir nos liens se resserrer à chaque épreuve traversée ensemble, cela procure une sensation au delà du bonheur. Pardonnez moi, les copains pour la minute bisounours, mais à 38 semaines de grossesse, mettons ça sur le compte des hormones. :D

#
Profil

agapante

le mercredi 03 août 2011 à 22h54

Merci à tous pour votre accueil.
Le plaisir est partagé.
Je suis heureuse de vous apporter mon témoignage. Je parle comme je suis dans la vie, c'est à dire pleine de vie, non conformiste ... et qui surtout ne se prend pas la tête :-)

Merci de m'inviter à participer au forum, chose que je ferai très volontiers :-)
Je lis avec grand intérêt vos expériences, ça me conforte et m'enrichit.

Bonne fin de grossesse à toi Tentacara. Ah les hormones !!! :-D :-D :-D

#
Profil

Fleur

le jeudi 04 août 2011 à 12h05

Un grand merci Agapante d'avoir ouvert ce fil.

Oui, il y a des polyamoureux (ses) heureux (ses) et je suis ravie qu'on puisse l'écrire sur ce site et je souhaiterais d'ailleurs qu'il y ait plus de personnes qui le montrent.
Lorsque je parle de polyamour à certaines personnes de mon entourage, on me répond "oui, le polyamour c'est bien en théorie, mais regarde, quand on lit les témoignages, ils sont quasi tous malheureux !"
Je réponds que moi je le vis très bien, cette manière de vivre me colle à la peau. On voit souvent sur ce site qu'un seul côté de la médaille. Je rejoins tout à fait les propos de LuLutine quand elle dit :

LuLutine
Quelqu'un qui va bien, tu lui dis "C'est cool", et après ? Tu passes ton chemin, il n'a pas besoin de toi... (c'est sans doute un peu schématique mais c'est l'idée)

et ceux de LittleJohn :

LittleJohn
Le truc, c'est que les fils "heureux" finissent toujours perdus dans le flot des fils qui le sont moins.

Ce que je tente vainement d'expliquer.
Bien sur le polyamour n'est pas toujours aussi simple, le manque de communication, les incompréhensions, l'éloignement, la frustration, la jalousie...., sont des éléments qui ne doivent pas être minimisés et qui demandent de l'attention et de l'énergie. Mais pour ceux qui sont en accord avec eux-mêmes, ça vaut vraiment la peine !!

Pour ma part, comme vous l'avez écrit aussi Agapante et Tentacara, je suis comblée, heureuse, épanouie de vivre mon polyamour. Encore mieux, je suis mariée depuis une dizaine d'années, j'ai des enfants, nous avons chacun d'autre(s) partenaire(s) et pas l'ombre d'un nuage dans ma vie de couple et de famille.
Alors encore oui, le polyamour peut se vivre pleinement et bien !
Merci encore Agapante....:-) :-) :-)

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 04 août 2011 à 12h12

J'imagine un extraterrestre souhaitant se rendre sur terre et consultant le forum doctissimo pour savoir s'il fait bon y vivre... :D

#

(compte clôturé)

le jeudi 04 août 2011 à 12h22

LuLutine
Quelqu'un qui va bien, tu lui dis "C'est cool", et après ? Tu passes ton chemin, il n'a pas besoin de toi... (c'est sans doute un peu schématique mais c'est l'idée)

En ce qui me concerne, j'ai au contraire tendance à préférer croiser et discuter avec des gens qui le vivent bien, plutôt que ceux qui vacillent. Simple question de préservation de la joie. Après, la solidité ainsi conférée, je peux me permettre de l'utiliser pour passer du temps avec ceux qui vont moins bien.

Mais en attendant, je préfère passer un peu à côté : ils sont trop nombreux, et j'ai trop besoin d'être conforté sur mes bases d'abord.

#
Profil

agapante

le jeudi 04 août 2011 à 13h27

Vos écris qui sont très constructifs et m'invitent à réagir .

fleur
Lorsque je parle de polyamour à certaines personnes de mon entourage, on me répond "oui, le polyamour c'est bien en théorie, mais regarde, quand on lit les témoignages, ils sont quasi tous malheureux !"

Qu'en est-il des témoignages des mono ou autre ?
Je pense que ce n'est pas triste non plus.
Mes amis mono ne sont pas si heureux que ça quand on gratte un peu.
La jalousie ou tout ce qui s'en apparente les ronges, le moindre mots sont souvent mal interprétés ... la moindre petite chose qui relève de leur couple est sujet à dispute . Le résultat dans tout cela, c'est de la frustration, des tensions qui durent plus ou moins et qui ne manquent pas de ressurgir à la prochaine prise de tête, un manque de confiance en soin et de son conjoint ..... et j'en passe !
C'est l'horreur non ?
Franchement, je ne pourrais pas vivre comme mes amis, pour moi, ces relations mono sont pesantes et oppressantes. J'aurais toujours l'impression de ne pas pouvoir m'exprimer comme je veux, sortir comme je veux ... sans avoir toujours besoin de m'expliquer sur ce que j'ai fait et qui j'ai vu ...
Arf !!!
Personnellement mon poly, je le vis avec sérénité et m'ouvre aux autres sans complexe. Moi qui suis quelqu'un d'assez réservée, cela me donne plus d'assurance et me donne une ouverture d'esprit assez large.
Peut-être est-ce aussi l'approche de la quarantaine :-)
En tous les cas, plus les années passent et plus je me sens bien et épanouie dans mon poly.

benjaminL
En ce qui me concerne, j'ai au contraire tendance à préférer croiser et discuter avec des gens qui le vivent bien, plutôt que ceux qui vacillent. Simple question de préservation de la joie. Après, la solidité ainsi conférée, je peux me permettre de l'utiliser pour passer du temps avec ceux qui vont moins bien.

Mais en attendant, je préfère passer un peu à côté : ils sont trop nombreux, et j'ai trop besoin d'être conforté sur mes bases d'abord.

Je suis de nature à écouter les autres et de les aider moralement à trouver des solutions ou des pistes à leur problèmes de couple.
Je le fais avec grand plaisir d'ailleurs. Cela s'est toujours fait avec des couples mono. Finalement, c'est toujours la même chose, les mêmes sujets qui ressortent, les mêmes problèmes.
Mais j'ai la faculté de ne pas m'imprégner, je sais prendre du recul face à tout cela. Une fois que je suis partie, hop, je reprends ma vie avec soulagement en me disant " oui à la vraie vie qui est la mienne ".

#
Profil

LuLutine

le jeudi 04 août 2011 à 16h24

BenjaminL
En ce qui me concerne, j'ai au contraire tendance à préférer croiser et discuter avec des gens qui le vivent bien, plutôt que ceux qui vacillent.

Je ne sais pas si c'était clair, mais dans mon intervention, je parlais des endroits comme ce forum, pas de la vie "réelle".
Sur un forum, je pense que quelqu'un qui va mal et/ou rencontre un problème récoltera plus de réponses et/ou des réponses plus longues que quelqu'un qui dit "je vais bien !". Après, tout, c'est l'un des objectifs du forum...
Par conséquent, quelqu'un qui lit le forum passera plus de temps à lire des histoires malheureuses ou difficiles que les histoires heureuses.

Peut-être parce que "Les gens heureux n'ont pas d'histoire" ?

En tout cas dans la "vraie vie", mes observations me mèneraient plutôt à la constatation opposée de celle que je faisais : quelqu'un qui va mal se retrouve parfois abandonné, à devoir se débrouiller seul, alors que les personnes qui vont bien sont plus attractives et plus entourées. Mais c'est une expérience personnelle qui n'a rien d'universel, bien sûr.

#
Profil

agapante

le vendredi 05 août 2011 à 12h15

Je te rejoints dans tes écris LuLutine :-)

#
Profil

Jena

le vendredi 05 août 2011 à 19h51

LittleJohn
J'imagine un extraterrestre souhaitant se rendre sur terre et consultant le forum doctissimo pour savoir s'il fait bon y vivre... :D

Ils prendront peur et nous éradiqueront de manière préventive, c'est sur.

#
Profil

Jena

le vendredi 05 août 2011 à 19h54

Allez, j'y mets mon grain de sel : polyamoureux très heureux, dans une construction familiale à trois, bientôt quatre (bébé dans les 10 jours) et bientôt cinq (ma compagne à distance qui vient s'installer à Paris en 2012), nous déménageons pour vivre plus proche, la vie est belle...

#
Profil

agapante

le vendredi 05 août 2011 à 21h24

C'est génial, je suis très heureuse pour toi Aurelien.

aurelien
la vie est belle...

tout est dit non !!!

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 07 août 2011 à 02h03

Fleur

Lorsque je parle de polyamour à certaines personnes de mon entourage, on me répond "oui, le polyamour c'est bien en théorie, mais regarde, quand on lit les témoignages, ils sont quasi tous malheureux !"

Ya un biais, dans cette remarque sur les témoignages : les gens heureux n'ont pas d'histoire. Pas grand chose à raconter de neuf, puisque, souvent les évènements heureux, on a plus envie de continuer à les vivre que de prendre du temps sur son bonheur pour en parler.
C'est un peu ce que veulent dire les chinois avec cette expression : "je vous souhaite une vie intéressante". Du point de vue chinois/confucius (un philosophe très amateur de poulet au gingembre), une vie intéressante, où il se passe des trucs, c'est une vie malheureuse. Une vie heureuse est sans évènement, un bonheur "fixe".
Du coup, un problème est plus racontable qu'un bonheur.

Par ailleurs, en allant sur n'importe quel forum approchant un peu la question de l'amour et des sentiments, on trouve des témoignage de galères... monos. Plein. Si on devait se fier qu'à ça, et aux romans, et aux chansons d'amours tristes, ben le couple mono non plus serait pas vraiment attirant.

Enfin, souvent, on raconte pas son bonheur un peu comme on se fait pas un buffet à volonté sous le nez d'affamés. Pas toujours, mais... quelque fois, on a cette pudeur là, on a besoin d'une certaine confiance (qu'on trouve parfois ici) pour raconter les choses qui vont bien. C'est valable pour les poly comme pour n'importe quel autre mode de vie.

Bref : essayez de voir ce qui n'est pas représenté, parce que ce qui est peint n'est jamais qu'une petite partie du modèle, un moment de la vie. Ya eu un avant, un après. Ce qui n'est pas montré dans le tableau, mais fait partie du sujet peut être indispensable pour comprendre le tableau. Quand on te montre deux amants qui se regardent, dans une peinture, une partie de ce que tu ressens vient des autres tableaux d'amants qui se regardent que tu connais, de ce drap qui est en train de tomber des hanches alors qu'on imagine qu'il y a une minute il était étalé.
Think outside the box, quoi.

Merci beaucoup, quand même, aux témoins heureux. :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion