Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le polyamour n'est il pas une déviance de l'adultère ?

#
Profil

Siestacorta

le lundi 22 août 2011 à 00h25

patrice-86


Plus largement, dans le triangle moralité - immoralité - amoralité qui associe le puritain, le pervers et le libertin, le premier sera toujours plus enclin à pardonné au deuxième là où il vouera aux gémonies le troisième. Car là où l'un a besoin que la règle existe pour prendre plaisir à la contourner (c'est l'hommage du vice à la vertu !) l'autre ne reconnait tout simplement pas cette règle.

Oh, yeah, ça c'est bien observé.

Et sinon, rappel, on peut être polyamoureux et adultérin, puisque l'adultère est une notion légale qui se réfère au mariage.. Et que le polaymour n'est pas incompatible avec le mariage (même si moralement, ça parait un peu paradoxal...)

#

Popol (invité)

le lundi 22 août 2011 à 01h27

Une fois de plus, ce sont les différentes acceptions de chaque terme qui mettent le binz.

On a dégrossi "polyamour", trifouillé "déviance"... Et pour finir de tout emmêler, je peux aussi dire que "adultère" signifie littéralement et simplement, "vers un autre". Après... on y met chacun ce qu'on veut. Donc, c'est çui qui dit qui doit préciser sa question.

C'est comme si Amaz apportait sur la table de la bonne bouffe soigneusement cuisinée pendant des heures, et que le temps qu'elle retourne chercher les services, le plat est pillé, et elle n'a plus rien à se mettre sous la dent.

Amaz, dans ton interrogation de départ, polyamour signifie quoi, déviance signifie quoi, et adultère signifie quoi?

#
Profil

Amaz

le lundi 22 août 2011 à 13h15

Popol J'ai pris comme polyamour dans la définition que vous en donnez dans le site " aimer plusieurs personnes et que ces dernières doivent être au courant de l'existence et des sentiments ressentis pour les autres "

L'adultère dans sa définition la plus stricte "ne pas être fidèle aux engagements du mariage"

Déviance "c'est ce qui s'écarte des normes " mais je le prends aussi dans un sens de la dérive
Donc si je dois expliquer ma question de départ je le dirais ainsi (j'admets que ma question est mal formulée veuillez m'en excuser)
Est ce que le polyamour n'est il pas une tendance une attitude un comportement moderne pour pouvoir "légitimer" ce qui était auparavant cataloguer d'adultère ?

#
Profil

Siestacorta

le lundi 22 août 2011 à 13h47

Ben alors oui mais pas seulement, alors. Pas seulement ce qui est hors mariage, mais hors relation monogame tout cours.

Légitimer, alors, au sens le plus "sociologique"... Pas en essayant de faire passer des comportements néfastes pour bon, simplement en mettant en avant que certains comportements amoureux et certaines comportements honnêtes peuvent exister sans être dans le couple traditionnel.

#
Profil

patrice-86

le lundi 22 août 2011 à 14h13

Question d'Amaz : "Est ce que le polyamour n'est il pas une tendance une attitude un comportement moderne pour pouvoir "légitimer" ce qui était auparavant cataloguer d'adultère ? "

Et si c'était l'inverse ?

On peut aussi voir "l'adultère" comme étant le seul chemin "admissible" que pouvaient emprunter les polyamoureux, à une certaine époque. Chemin officiellement "illégitime" mais pas forcement désapprouvé par tous les gens. Il faut voir comment dans de nombreuses histoires (et dans une réalité encore récente, dans nos "campagnes profondes") non seulement on ne condamne pas les "fautifs" mais en plus c'est le "cocu" qui est tourné en dérision !!!!

#
Profil

LuLutine

le dimanche 28 août 2011 à 01h21

Amaz
En soi le polyamour ne serait ce pas une forme pour "excuser" l'adultère, donner l'approbation du conjoint/partenaire ?

Françoise Simpère a aussi donné son avis sur la question, si je me souviens bien (voir ses livres Aimer plusieurs hommes et Guide des amours plurielles).

#
Profil

ladymarlene

le dimanche 28 août 2011 à 01h29

Mon mari pense qu'il y a infidélité uniquement s'il y a cachotteries.
Donc, je pense si je peux me permettre que le polyamour est une troisième voie voir une quatrième.
Je m'explique :

Le couple exclusivement monogame.
Le couple avec infidélités cachées de part et d'autre
Le couple avec une liaison régulière secrète....(même si l'autre s'en doute.)
Le libertinage.

Et le polyamour.

OK, ça fait 5 voies...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion