Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Maintenant que tout est dit comment envisager l'avenir?

Témoignage
#
Profil

juliette

le jeudi 11 août 2011 à 00h33

présente depuis quelques mois sur ce site sans ne jamais trop intervenir, sauf au tout début pour une histoire "d'amour impossible" qui s'est finalement avérée être une belle mascarade pour moi (je vous passe les détails), je reviens ce soir pour quelques interrogations.
j'ai annoncé à mon époux que j'étais polyamoureuse, nous sommes ensembles depuis dix ans, et lorsque j'ai désiré vivre une relation extérieure à notre couple je l'ai systématiquement quitté, ne sachant pas qu'il existait un moyen de cumuler deux relations avec clarté, et je crois de toute façon que mon mari ne l'aurait pas accepté à l'époque. Depuis donc que je connais le polyamour et comprends que ma vision de l'amour tend vers cet "idéalisme" (attention je ne souhaite blesser personne en utilisant ce terme ;), j'ai décidé de le dévoiler à mon époux histoire d'apprivoiser mes relations futures avec des amoureux potentiels ainsi que ma relation avec mon époux différemment.
il a compris la chose très rapidement, je pense qu'il me connait assez bien de toute façon et qu'il lui manquait plus qu'à mettre un "terme" sur ma nature, ce à quoi notre discussion a servie.
en revanche, je ne le sens pas à l'aise avec ça, par exemple dès que je vais me montrer distante pour quelques raisons que ce soient il va s'imaginer que je pense à quelqu'un d'autre, que mon esprit n'est plus avec lui et je le sens blessé.
j'aimerai trouver les mots pour lui montrer que tout ça ne change rien à notre complicité ni à notre amour.
bizarrement depuis qu'il ma donné "son accord", j'ai du mal à envisager ce que j'envisageais avant lorsque je le quittais....

#
Profil

prince_lutin

le jeudi 11 août 2011 à 10h58

Une question : Ton mari se voit-il vivre également en polyamoureux, fréquenter d'autres femmes que toi ? Et toi, accepteras tu facilement la situation s'il vient à fréquenter une autre femme ?

Ce peut-etre justement une piste à étudier pour lui permettre de mieux comprendre, et surtout de se dire que lui aussi il a cette possibilité si la vie lui fait croiser une femme qui l'interpelle.

#
Profil

juliette

le jeudi 11 août 2011 à 22h59

merci prince_lutin pour ta réponse.
mon époux ne se voit pas comme polyamoureux et ne comprends pas réellement mon besoin perso même si il l'accepte.
de mon coté qu'il ait une amoureuse ne me dérangerait pas, au contraire ça permettrait une certaine "équité", même si ce n'est pas de cela qu'il s'agit et que le plus important est bien évidemment notre bonheur.

#
Profil

OhCapitaine

le vendredi 12 août 2011 à 12h59

Bonjour Juliette,

Lorsque tu dis : "bizarrement depuis qu'il ma donné "son accord", j'ai du mal à envisager ce que j'envisageais avant lorsque je le quittais...."
Est-ce qu'il faut comprendre que d'autres relations ne présentent plus le même attrait pour toi ?
Ou bien que c'est ta relation à ton mari qui a perdu des choses ?
Cette question pour mieux comprendre finalement ton vrai problème personnel et pourquoi tu viens chercher des réponses de la part des participants à ce forum.

#
Profil

juliette

le vendredi 12 août 2011 à 13h39

Oui tu as raison tout ca manque de clarté. Mon problème est que depuis notre discussion je ne me vois pas avoir une relation en sachant qu il sait. J avais pourtant besoin de cette clarté vis à vis de lui. Il y a à mon avis un écart entre son "ok je comprends" et le fait de lui dire "chéri ce soir je passe la soirée avec min amoureux". Je ne sais pas comment envisager les choses et surtout comment les lui présenter.

#
Profil

OhCapitaine

le vendredi 12 août 2011 à 14h57

En fait, c'est plutôt toi qui vit mal maintenant le fait de pouvoir vivre ouvertement une autre relation parallèle.
Est-ce qu'il t'a demandé de tout lui dire maintenant de ce que tu fais ?
C'est peut-être cela qu'il faut que tu abordes avec lui.
Tu aimes aimer d'autres hommes (ça maintenant il le sait) mais tu es gêné pour lui en parler (ça il faut lui dire). Et ensemble, vous trouverez peut-être une manière de procéder qui convienne aux 2.
Je ne sais pas, c'est une idée que pour ma part j'essayerai si j'étais dans ta situation...

Peut-être qu'il ne souhaite pas avoir les détails ?
Et tu as certainement moyen de lui parler si jamais il se sentais délaissé par moment. Lui dire tout ce que tu nous a écris au début sur ta sincérité.

Voilà...

#
Profil

juliette

le vendredi 12 août 2011 à 15h05

Tu as raison, je vais tenter d exprimer les choses plus explicitement avec lui. Même si je sens que je sujet est difficilement abordable parfois. Merci en tout cas.

#
Profil

OhCapitaine

le vendredi 12 août 2011 à 15h15

Je crois que c'est comme cela qu'on grandit, en affrontant nos difficultés.
Aborder des sujets délicats avec nos proches, je connais... Je sais toutes les peurs que cela réveille en nous.
Mais peut-être t'en es-tu déjà aperçue, parfois, le résultat obtenu est très loin de ce que nous avions fantasmé de peur ?

Tiens, peut-être que ce petit texte pourra t'apporter des choses :
C'est un article sur la conquête de la liberté d'être soi.

www.redpsy.com/infopsy/noeuds3.html

en fait, ça peut aussi intéresser plein de monde ici ;-)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

PeruvianLuna

le mercredi 04 mai 2016 à 16h17

Pour le coup je me sens vraiment dans ton cas.
Ayant répondu à un autre post, je ne vais pas me répéter, je n'ai pas envie de ramener ma réponse à moi aussi une fois de plus.

Juste pour te dire que pour amener le dialogue qui pour mon copain est aussi difficile, j'y vais par petites touches, de temps à autre, en essayent de tâter l'atmosphère. Certes, ce n'est pas l'idéal mais parfois ça a bien servi pour faire les "piqures de rappel".

Aujourd'hui, ce n'est pas encore évident.
Mais je me souviens être passée par cette phase : "maintenant qu'il a compris ce que je voulais... comment je fais? qu'est-ce que je dit maintenant?"
Et oui il y a bel et bien un pas entre "je suis poly" et "ce soir je suis avec un tel" car ça rend la chose bien réelle dans l'instant présent.

Je reprends une seconde relation aujourd'hui, pour l'instant, je présente ça seulement de cette façon : "je vois un tel" mais je ne dis pas ce qu'on fait.
ça ne me satisfait pas mais je me dis qu'il faut être très très patient/e.
Et qu'avec le temps (qui a quand même déjà bien travaillé) il voit et verra de lui même que "nous" existe toujours bel et bien.

Être soi est un sacré challenge :-D mais je crois qu'il en vaut la peine, vraiment.

Courage à toi

#
Profil

JFE

le jeudi 05 mai 2016 à 15h21

Bonjour,
Cas comparable pour moi. Marié depuis 20 ans, cela m'a pris beaucoup de temps et d'effort pour expliquer clairement la situation et que j'aime toujours ma femme tout en en aimant une autre. Cris, pleurs, désespoir, menace de séparation, rien ne me fit changer de décision, celle d'être honnête avec moi et avec tous ceux que j'aime.
Ce passage à la vérité" et l'acceptation a bien pris deux à trois ans jusqu'à ce que ma femme me dise qu'elle ne voulait pas que nous nous quittions et qu'elle préfère accepter qui je suis et mon amour pluriel.
Cela ne me rend que plus amoureux d'elle car je prends cela comme une nouvelle déclaration d'amour pour moi.
Mais aujourd'hui que les choses sont claires et acceptées, je n'ose pas dire clairement "ce soir, si tu n'y vois pas d’inconvénient, je vais dormir avec mon autre amour". Je tourne toujours mes phrases d'une manière ou d'une autre pour ne pas dire la vérité explicitement ni mentir avec des excuses.
La raison est que ma femme ne parle jamais de mon autre amour et accepte dans le silence sans jamais montrer le moindre désaccord ni autre sentiment.
Ma deuxième femme est au contraire ouverte et aborde tous les sujets sans détours.
Est-ce que je culpabilise devant le silence de ma femme? Parfois certaines personnes préfère ne pas trop parler des sujets qui leurs sont trop sensibles ; dois-je respecter son souhait de silence ? Ou au contraire, être plus transparent sur ce que je fais de ma vie et de mon autre amour ? J'avoue qu'il est difficile de gérer son temps entre deux amours, j'essaie de partager mes semaines en deux, en tenant compte de mon travail et de mes enfants et de mes amours. Ce serait évidemment plus simple de gérer tout cela clairement à trois - gérer le silence complique.
Et vous qu'en pensez-vous ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion