Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Dépression

Témoignage
#
Profil

VaA16

le mardi 09 août 2011 à 17h17

Bonjour,

Voilà, je raconte mon histoire.
Je vis avec mon amie depuis plus de 8 ans et notre vie de couple est de plus en plus riche et constructive, au moins sur le plan des activités (beaux voyages, qqs passions communes, etc) et matériel (projets immo important par exemple).
Mon histoire perso est compliquée et douloureuse, j'ai un fils dont la mère ne voulait que ça et pas d'une vraie vie de couple avec moi (en tout cas avec moi comme j'étais à l'époque, c'est à dire jeune et étudiant).
Bref, mon fils vit avec sa mère mais loin de moi, je ne le vois que pour les vacances.
Mon amie n'a jamais accrochée avec mon fils et refuse toute implication, il faut dire que la mère de mon fils s'en est prise directement à elle lors des différents procès que j'ai eu avec elle.
Du coup je jongle pour voir mon fils chez mon père et gérer mes congés pour en garder avec elle.
Elle ne veut pas d'enfant et fait complètement un rejet sur le sujet, au point de presque automatiquement s'écarter de tous nos amis qui sont maintenant parents.
Elle ne veut pas non plus se marier.
Quand j'y repense je crois que j'aurai vraiment aimé me marier avec elle et avoir des enfants avec elle, mais peut être qu'il ne valait mieux pas au vu de ce qui suit.

Les 6 premiers mois sont comme souvent merveilleux, la passion et le désir sont là, puis bizarrement ses désirs s'estompent.
Je n'étais pas à l'aise à l'époque et ne comprenait pas tout, (j'ai toujours les mêmes désir voir passions pour elle) mais le temps passe et on se construit comme je disais une vie riche, intéressante et vraiment belle, du vrai bonheur pour moi comme je n'en ai quasiment jamais connu.
J'ai toujours eu l'impression qu'il manquait quand même quelque chose, je ne sais pas comment la faire communiquer vraiment avec moi, je me dis que je m'y prends mal et je laisse le temps nous faire évoluer et grandir.

L'année dernière elle est partie en détachement.
Quelque part l'impression qu'elle a quelque chose à régler me reprends, la période est tendue au niveau du boulot qui prends trop de place, chez elle et chez moi où je m'y réfugie aussi pour diverses raisons, pro et perso avec elle.
La nature n'aimant pas le vide, arrive ce qu'il devait arriver, elle tombe amoureuse d'un autre.
Elle tente de me le cacher mais je le devine sans lui dire (tendu une perche mais elle n'avait pas compris).
Ok, elle est en train de régler ce qu'elle a à régler, laissons la faire, soit elle repart avec l'autre et ok, c'est la vie, soit elle revient vers moi, plus forte et on repart de plus belle.

Et là, coup de théâtre pour moi, elle m'avoue aimer quelqu'un autre, au point d'avoir couché avec et sans protection, entre temps elle avait refait l'amour avec moi, ambiance !
Elle me sort qu'elle s'est trouvée et que c'est une polyamoureuse !
Depuis je suis perdu, je fais des cycles de dépression.
J'essaie de comprendre ce concept de polyamour, je vois un très bon thérapeute, mais je ne me retrouve pas là dedans, pire je ne comprends pas vers quoi cela peut tendre.
Quelle peut être le but d'une telle vie ?
Pour moi l'amour dans un couple, rien à voir avec les filiations qui impliquent d'autre liens, est une construction de vie à deux.
Les deux sont acteurs et construisent un chemin qui doit leur permettre de se réaliser.
Je ne suis pas d'accord avec l'amalgame Monogame = Exclusivité que je vois souvent dans ce forum.
Il me paraît normal et sain que durant sa vie on puisse être attiré par d'autre, d'une façon ou d'une autre, cela doit permettre les re-calages de la construction voir le changement de chemin et donc la fin de la relation couple comme elle était, elle pourra prendre une autre forme ou pas, c'est la vraie liberté à mes yeux, celle qui ne nécessite pas de règles car elle sont implicites, on ne sait pas ce que sera notre avenir personnel comme en couple, on essai juste de vivre sa vie au mieux comme on a envie de la vivre en restant raisonnable vis à vis de ses ambitions / capacités et moyens.

J'ai perdu la confiance que j'avais en elle, je ne suis pas sûr qu'elle sache faire la différence avec quelqu'un qui "serait" un vrai polyamoureux respectueux et un profiteur.
Je sais, plutôt je sens, qu'elle me cache des choses au moins pour ne pas me faire mal.
Son "deuxième" amoureux, bizarrement acceptait bien l'idée d'avoir plusieurs aventures et depuis qu'il sérieusement avec quelqu'un il ne veut plus lui parler !

Et moi je deviens quoi ? Le refuge ? Le copain parent confort, sécurisant ?
C'est sûr, rentrer à la maison et trouver quelqu'un de naturellement fidèle, dévoué, aimant, câlin et attentionné c'est plus confortable.
Tout irait bien si je ne me sentais pas en déséquilibre !
Sur le plan sexuel par exemple je me sens seul et souvent l'unique acteur pointant sur son plaisir.
J'ai déjà une forme de frustration et elle va cherche ailleurs ? Dur pour moi.
Affectivement je crois être très agréable et très (trop) donnant, mais elle ne consacre pas du temps et de vrais échanges affectueux.
Le déséquilibre devient abyssal à mes yeux, à mon sens, même s'il n'est peut être pas "vrai" , mais de me savoir en attente et qu'elle veille vivre ce qui me manque avec d'autres, je suis défait.

Au final elle me donne l'impression de cherche à savoir comment faire avec moi pour que je me sente bien et au mieux.
Je ne veux pas lui donner un mode d'emploi ou une procédure à jouer pour répondre à mes attentes, je voudrais juste que si elle m'aime comme elle le dit elle VIVE son amour avec moi à travers aussi de l'attention, de l'affection, de la communication mais qui va vraiment vers moi.

Enfin, j'ai l'impression que mon état lui met des bâtons dans les roues pour vivre ce qu'elle à vivre et finir de se découvrir.
Je préfère encore partir, la laisser faire son chemin car j'ai peur de trop souffrir et de ce qui pourrait lui arriver.
Jusque là je pensais qu'elle avait quelque chose à régler mais justement elle est assez obsessionnelle, remplie de règles et se sent emprisonnées et étouffée et du coup elle a besoin de lâcher-prise pour se découvrir et laisser quelqu'un, quelque chose, un contexte prendre le dessus et la forcer à dépasser ses "limites" pour aller au delà de ces règles pour mieux se retrouver.

J'en ai très peur mais je viens quand même ici pour essayer de comprendre et voir si je peux me rassurer, mais ce n'est pas gagné.
Je suis quelqu'un dans la logique, le pragmatisme, le raisonnement, l'anticipation, et elle elle me semble dans l'intellectualisation et pas sur terre.

Désolé pour un si long intro, vos réactions m'intéressent.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 09 août 2011 à 17h39

bon, je suis en carafe, mais un mot pour te remercier et de féliciter de venir en parler, de te confronter au discours "contraire" au tien.

3 possibilités :
- ELLE change selon ton fonctionnement. Disons... Ca, c'est pas vraiment ici que tu entendras des gens pour t'encourager, puisqu'on cherche plutôt le même genre de relations que ton amoureuses.Enfin, ya des exceptions, mais je veux dire, t'attend pas à beaucoup de conseils pour ça ici, il y a plein de forums où t trouveras des gens que ça motivera plus !
Mais qu'elle pchange de vie est néanmoins une possibilité. Je vois pas trop comment ça arriverait, mais je connais que ce que tu as raconté, ya peut-être des facteurs qui peuvent jouer.
Par contre, cette possibilité ne dépend pas complètement, et même très minoritairement de toi : ya sa vie, ses besoins, ses sentiments, bref, plein de données sur lesquelles tu n'a pas la pouvoir de prendre des décisions. Donc si tu veux que ce soit ça... Ben fais pas des trucs qui te seront contraire, l'enferme pas, lui fait pas des scènes tout le temps, pas de chantage, pas de silence oppression. Du dialogue, de l'écoute.

- possibiltié 2 : tu renonces à votre histoire. Toutes les histoires d'amour ne sont pas faites pour durer, on arrive pas à passer tous les obstacles. A toi de voir si la situation est dépassable ou non... Et ça, c'est le coeur du truc, quel que soit ton choix.

- possibilité 3 : tu "tentes le coup" du polyamour. Au début pour voir si ça marche, ensuite peut-être parce que ça se passe pas si mal.
Là, j'ai pas le temps, je suppose que les autres répondront à tes doutes et questions... Mais disons que si tu as décidé que ton amour pour elle valait le coup d'essayer de voir, autant essayer en te débarassant le plus possible des peurs "a priori".

Bref.
A bientôt sans doute.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

lam

le mardi 09 août 2011 à 19h41

Salut, j'ai pas bien compris: son ami serait polyamoureux mais la laisse tomber parce qu'il est 'sérieusement' avec quelqu'un, c'est bien ça?

Sinon, vis à vis de l'option 3 proposée par Siesta: sans forcément aller tout de suite jusqu'à une relation poly les questions que l'on se pose forcément dans cette perspective me paraissent intéressantes dans les moments de tension. Quelque soit la nature de la relation d'ailleurs.
C'est à dire, sans focaliser sur la question "est-ce que je survivrai à la non-exclusivité vécue de celle que j'aime", aller plutot vers des questions du style "qu'est-ce que cette relation représente pour moi?", " qu'est-ce que j'attends d'une relation" "comment je vis le fait que cette relation en m'apporte pas tout ce que j'attends d'une relation amoureuse, sur quels points ca coince?" (Bon là tu y répond en partie avec le désir d'enfant), "dans quelle mesure ce qui coince peut être adaptable si j'en discute avec l'autre?" (ex: besoin d'affection, d'attention)
Mais surtout une fois déblayées ses propres attentes vis à vis de la relation c'est intéressant de les discuter et les mettre en regard de celles de l'autre personne.

Ca peut paraitre lourd mais personnellement ca m'a à la fois permis de terminer des relations, et d'en faire 'redémarrer' d'autres, à chaque fois en ayant le sentiment que cela se faisait de manière saine.

#
Profil

VaA16

le mercredi 10 août 2011 à 18h44

Bonjour,
Merci de me répondre si directement, cela alimente mes réflexions et nos discussion à la maison.

Siestacorta

- ELLE change selon ton fonctionnement. Disons... Ca, c'est pas vraiment ici que tu entendras des gens pour t'encourager, puisqu'on cherche plutôt le même genre de relations que ton amoureuses.Enfin, ya des exceptions, mais je veux dire, t'attend pas à beaucoup de conseils pour ça ici, il y a plein de forums où t trouveras des gens que ça motivera plus !

Mais qu'elle pchange de vie est néanmoins une possibilité. Je vois pas trop comment ça arriverait, mais je connais que ce que tu as raconté, ya peut-être des facteurs qui peuvent jouer.

Par contre, cette possibilité ne dépend pas complètement, et même très minoritairement de toi : ya sa vie, ses besoins, ses sentiments, bref, plein de données sur lesquelles tu n'a pas la pouvoir de prendre des décisions. Donc si tu veux que ce soit ça... Ben fais pas des trucs qui te seront contraire, l'enferme pas, lui fait pas des scènes tout le temps, pas de chantage, pas de silence oppression. Du dialogue, de l'écoute.

Message modifié par son auteur hier à 17h.

Pour cette option, nous discutons, pour savoir si ce qu'elle est vraiment du polyamour ou ce que moi j'appelle du polypartenaire. On pourrait y revenir une autre fois pour confronter nos idées et points de vus.
Car si c'est du polypartenaire alors c'est peut être différent, c'est peut être qu'elle a quelque chose à régler ?
Par exemple, son deuxième amoureux ne veux plus la voir depuis qu'il est avec une fille, alors qu'il semblait clair dès le départ qu'ils était "pour" le polyamour ? Pour le coup cela ressemble bien à du coup par coup sans plus, pas à de l'amour, mais alors comment c'est elle laissée séduire ?
Mais cela ne veut pas non plus dire que nous allons tout régler.
Peut être lui faut-il effectivement se trouver, polyamour ou pas, et du coup je pense que je la gêne plus qu'autre chose vu son comportement.

//
- possibiltié 2 : tu renonces à votre histoire. Toutes les histoires d'amour ne sont pas faites pour durer, on arrive pas à passer tous les obstacles. A toi de voir si la situation est dépassable ou non... Et ça, c'est le coeur du truc, quel que soit ton choix.
//

Oui, c'est le coeur du truc, on est en plein dedans, on essai de discuter pas mal du sujet et j'essaie surtout d'être très clair sur mes attente, mes besoins, mes limites, etc ...

//
- possibilité 3 : tu "tentes le coup" du polyamour. Au début pour voir si ça marche, ensuite peut-être parce que ça se passe pas si mal.
Là, j'ai pas le temps, je suppose que les autres répondront à tes doutes et questions... Mais disons que si tu as décidé que ton amour pour elle valait le coup d'essayer de voir, autant essayer en te débarassant le plus possible des peurs "a priori".
//
Sincèrement j'y réfléchi et je suis là pour ça.
Je commence à lire pas mal des échanges pour comprendre, j'ai du mal encore à m'imaginer concrètement comment cela se vit, mais on pourra en reparler je pense, j'ai énormément de questions, peu de réponses et notamment sur beaucoup d'aspects pratiques et psychologiques.

A suive ...

#
Profil

VaA16

le mercredi 10 août 2011 à 18h52

lam
Salut, j'ai pas bien compris : son ami serait polyamoureux mais la laisse tomber parce qu'il est 'sérieusement' avec quelqu'un, c'est bien ça ?

C'est à dire, sans focaliser sur la question "est-ce que je survivrai à la non-exclusivité vécue de celle que j'aime",

Bonjour,
Non, elle se dite polyamoureuse, moi pas, j'essaie de comprendre le concept mais étant déjà frustrer affectivement et au niveau communication avec elle si en plus elle va vivre avec d'autres ce que j'attends ensemble c'est dur à vivre.

Je ne comprends pas l'idée d'exclusivité pour les gens qui ne vivent pas dans le polyamour ?
Pour moi la question ne se pose pas, chacun est libre de faire ce qu'il veut et heureusement.
Dans un couple, c'est normal que l'autre puisse avoir de temps et temps des désirs, affinités, attirances pour d'autres, c'est l'occasion d'ajuster son chemin de vie, d'une façon ou d'une autre, de souligner quelque chose qui peut être se néglige ou prends une "mauvaise" direction pour l'un, qui se corrige ou pas.
L'issue est clairement un ajustement du chemin de vie ou un changement de vie, mais c'est clair et on peut au moins se séparer en bon terme et plus tard rester amis.
C'est mon point de vue.

#
Profil

lam

le mercredi 10 août 2011 à 21h05

VaA16
Je ne comprends pas l'idée d'exclusivité pour les gens qui ne vivent pas dans le polyamour ?

Par là je veux dire que souvent pour les gens qui ne vivent pas de façon polyamoureuse, l'idée que le/la partenaire vive d'autres histoires d'amour en parallèle n'est pas compatible avec l'idée qu'illes ont de leur 'couple'. Le couple fidèle, la monogamie, c'est l'exclusivité des partenaires.

VaA16
Dans un couple, c'est normal que l'autre puisse avoir de temps et temps des désirs, affinités, attirances pour d'autres, c'est l'occasion d'ajuster son chemin de vie, d'une façon ou d'une autre, de souligner quelque chose qui peut être se néglige ou prends une "mauvaise" direction pour l'un, qui se corrige ou pas.
L'issue est clairement un ajustement du chemin de vie ou un changement de vie, mais c'est clair et on peut au moins se séparer en bon terme et plus tard rester amis.
C'est mon point de vue.

Oui, mais des attirances pour plusieurs personnes cela ne reflète pas forcément un problème ni 'quelque chose à régler' au niveau du couple, ni au niveau individuel des personnes qui composent le couple. Ces attirances peuvent aussi exister parce que la personne est attirée par quelqu'un d'autre et pas parce que quelque chose ca mal ou doit changer dans le couple.
Est-ce que tu inclus le polymamour dans le terme 'ajustement de chemin de vie'?

Courage en tout cas pour ces moments qui ont l'air douloureux

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion