Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Appel à témoignages pour un roman érotique

Sexualités
#
Profil

ln095

le lundi 13 juin 2011 à 19h41

J'ai écrit un "roman érotique" avec énormément de guillemets car ça ne ressemble pas encore à grand chose. L'objectif du récit est d'utiler 3 couples illustrant chacun une conception de l'amour (fédélité, infidélité discrète, et libertinage) Je sais il manque un couple polyamoureux, au moment où j'i mis le récit en route je n'étais pas encore familière avec la notion.
Je l'ai fait lire à quelques amis dont cerains sont ici. Une réfléxion revient à propos de Marie, la femme fidèle qui ne connait pas d'orgasme jusqu'à l'âge de 35 ans. un cunnilingus un peu furtif avec un ami lui ouvre les portes du 7° ciel. Le mari, enfin guidé convenablement, parvient enfin à combler sa femme et leur couple connait un nouveau départ.
Je me suis inspirée d'une sexologue disant que 35 ans est SOUVENT l'âge où la femme découvre l'orgasme (Je sais, ça fait frémir !!!) et de l'expérience de copines, mais dans leur cas, la découverte du plaisir avec un autre que leur mari s'est terminée par un divorce.

Quel est le degré de vraisemblence de mon histoire? L'accession tardive à l'orgasme est-il un sujet tabou dans notre société? Si vous connaissez des histoires qui vous dans ce sens, ça me conforterait dans mon récit... Si décidément, ça ne tient pas debout, je le changerai...

Merci

#
Profil

LuLutine

le lundi 13 juin 2011 à 21h18

ln095
Si décidément, ça ne tient pas debout, je le changerai...

Tes personnages ne sont pas forcément représentatifs (à moins que ça ne soit ton objectif ?), et donc même s'il se confirmait que ce soit peu vraisemblable "en moyenne", je ne vois pas pourquoi tu changerais ton récit.

#
Profil

ln095

le lundi 13 juin 2011 à 21h59

Je vois ma tentative de roman comme un jeu dont les personnages ne sont pas gravés dans le marbre. En l'écrivant, ça me semblait tenir debout (intuitivement) mais devant les réactions, je suis prête à faire des modifications. C'est tout l'intérêt de ces gentils lecteurs bénévoles (que je remercie en passant), je n'écoute pas TOUT ce que dit chacun, mais si un point massif de désacord se profile, ça vaut le coup de le prendre en compte je trouve.
Celà dit, rien n'est joué, j'attends de vous lire. Et puis je trouve que cette histoire d'orgasme découvert très tardivement est un sujet qui a sa place sur un forum comme celui-là. Justement intéressant parce qu'il va un peu à rebour de ce qu'on lit dans les magazines féminins où, comme chacun sait, toute le monde jouit à fond, tout le temps.

#
Profil

LuLutine

le lundi 13 juin 2011 à 23h58

ln095
si un point massif de désacord se profile, ça vaut le coup de le prendre en compte je trouve.

Oui, mais alors dans cette optique-là, est-ce que ton échantillon de lecteurs est représentatif ? ;)

Je prends un exemple : je connais plusieurs personnes qui n'ont pas eu d'amoureux(se) avant l'âge de 23 ou 24 ans, voire plus tard.
Quand je dis ça, énormément de gens que je connais sont étonnés.
Pourtant, je me dis que c'est peut-être plus courant qu'on ne le pense.
Peut-être que l'échantillon des gens que je connais n'est pas tout-à-fait représentatif de la population, et/ou que leur avis est biaisé (même s'ils savent que ça existe, ils n'arrivent pas à ne pas se dire que c'est super exceptionnel).

Autre exemple : ou peut parler des personnes asexuelles. J'aurais alors tendance à penser (mais c'est une hypothèse) que même en prenant un échantillon représentatif de la population, bon nombre de personnes présenteraient une réaction d'incompréhension (note que je me plante peut-être totalement, là, mais c'est une hypothèse).

En gros, même si une situation paraît peu probable, ça ne veut pas dire qu'elle n'existe pas, et que tu ne peux pas la présenter si c'est celle-là que tu veux présenter.

A moi en tout cas, la situation que tu décris ne semble pas inimaginable, loin de là.

#
Profil

ladymarlene

le mardi 14 juin 2011 à 09h32

Je pense même que certaines femmes n'atteignent JAMAIS l'orgasme...donc, pas du tout invraisemblable !

#
Profil

wolfram

le mardi 14 juin 2011 à 10h43

pour la découverte tardive de l'orgasme, je ne suis pas étonné du tout !
en tout cas, le cunnilingus est effectivement un révélateur souvent !
j'ai déjà rencontré cela sur des filles entre 22 et 25 ans... donc, pourquoi pas 35 !
surtout qui'l y a pas mal de mecs qui n'aime pas ce genre de pratique et qui ne soucient pas trop du plaisir ou non de leur partenaire qui aura tendance, de toute façon, a dire que c'était bien...

#
Profil

Mildsan

le mardi 14 juin 2011 à 12h09

J'ai bien quelques informations à donner à In095, mais je préfèrerais le faire sous forme de messages privés, ces informations pouvant être un dévoilement de l'intimité par rapport aux personnes que j'ai côtoyées et qui pourraient se reconnaître.

Alors, [e-mail, cliquer pour voir l'adresse]

Comme j'ai moi-même écrit quelques nouvelles érotiques, aider une autre personne qui se lance dans le genre (nouvelles ou romans) me sera agréable.

Cordialement.

#

(compte clôturé)

le mardi 14 juin 2011 à 17h58

Ton sujet est très intéressant et ne me semble pas absurde du tout. Pour avoir un orgasme il faut connaitre son corps (ce qui est délicat sans passer par l'étape masturbation, tabou pour beaucoup de femmes) et lâcher prise en acceptant sa part animale (et beaucoup de jeunes filles élevées dans le contrôle d'elles-mêmes ne peuvent y parvenir qu'en ayant atteint un grand stade de confiance envers le partenaire).
Après ça ouvre d'autres questions. Conquérir l'orgasme c'est bien : savoir jouir de son corps de plein de façon différentes, c'est encore mieux. Jouir avec un cunni c'est cool ; n'arriver à jouir que comme ça, ce serait lassant ! C'est d'ailleurs ce qui est bien avec le cul : on n'a jamais fini d'apprendre...

#
Profil

tiss

le lundi 19 mars 2012 à 17h34

Moi je trouve que c'est une super idée d'écrire un roman....et si c'était le vrai témoignage de vrais couples...? ce serait encore plus passionnant non ? J'avoue que si j'avais plus de temps, je serais tenté d'écrire, moi aussi...alors ln095, si je peux t'aider....avec plaisir

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion