Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Desemparée

Jalousie
#

(compte clôturé)

le jeudi 30 juin 2011 à 16h01

bonjour à tous.
j'écris ici pour la première fois et à vrai dire je ne sais pas véritablement ce que je peux y déposer..tout est tellement confus dans mon esprit.
je suis mariée et maman de deux enfants.Je suis une PA et aime une personne vivant aussi maritalement et ayant des enfants.
Il était évident pour cette personne et moi meme de ne pas mentir sur notre personnalité et nos désirs. Nos conjoints connaissent notre relation ainsi que quelques personnes de notre entourage très proche.
Mon problème aujourd'hui, c'est que je suis dans l'impasse la plus complète.
Je ne doute nullement des sentiments de cet homme mais les réactions de nos conjoints me déstabilisent totalement.
Sa conjointe semble accepter un jour et le lendemain ce n'est plus le cas. Elle en arrive à lire nos échanges, vouloir savoir ce qu'on vit et comment etc... il vit dans une pression constante qui altère véritablement notre relation.
de mon coté, mon conjoint a parfois des remarques et attitudes désobligeantes mais dans la majeure partie du temps, il tente de ne poser aucune question.
Je viens de passer des jours à échanger soit à l'écrit soit verbalement avec sa conjointe pour tenter de la calmer et de savoir ce qu'elle voulait réellement sauf que j'obtiens la meme réponse et ce depuis plus d'un an à savoir : je ne sais pas, je veux le rendre heureux mais je ne peux accepter totalement ce que vous souhaitez vivre.
j'aimerais un conseil, une idée de réflexion...j'attends vos mots.

#

(compte clôturé)

le jeudi 30 juin 2011 à 18h04

Bonjour et merci de la confiance que tu nous fait en livrant ce témoignage.
Un conseil, je ne m'y risquerai pas... Une réflexion : il me semble que de ton côté tu ne peux guère faire plus que ce que tu as deja fait en communiquant avec elle. Le problème n'est pas entre elle et toi ; il est entre eux deux (incapacité pour elle à respecter son jardin secret, impossibilité pour lui de le défendre) et aussi entre elle et elle, puisqu'elle est clivée entre son amour et sa jalousie.
Je sais que ça risque de ne pas t'être d'un grand secours, mais là il me semble que la seule position possible pour toi est celle de l'attente puisque tu es en marge du conflit... Et ce n'est pas une position facile.

#
Profil

Boucledoux

le jeudi 30 juin 2011 à 21h48

Janis

Le problème n'est pas entre elle et toi ; il est entre eux deux (incapacité pour elle à respecter son jardin secret, impossibilité pour lui de le défendre)

et incapacité peut-être de sa part à lui de la rassurer sur ce qu'il a envie de vivre avec elle et de la manière dont sa relation avec toi n'interfère pas dans ce projet de vie.
Et ça c'est lui qui peut le faire, pas toi. Tu en as parlé avec lui sous ces angles ?

bon courage à vous quatre :-)

#

(compte clôturé)

le vendredi 01 juillet 2011 à 08h46

(la seule position est celle de l'attente ). Effectivement...cela fait deux ans que j'entends qu'il faut attendre, prendre le temps, que cela mettra du temps.
Lorsqu'il est en conflit avec sa conjointe, celui ci prend le pas sur tout le reste..finalement j'ai la sensation que ma relation avec lui dépend très souvent de la capacité ou non de sa conjointe de nous laisser vivre...
pour te répondre Boucledoux, oui il a tenté à plusieurs reprises de la rassurer quant à son amour pour elle et les projets de vie qu'il souhaitait partager avec elle...au bout de deux ans, pour dire vrai, nous en sommes encore à ne pas pouvoir nous voir en dehors de nos maisons, à ne pas pouvoir imaginer passer une nuit ensemble ou meme aller se ballader avec les enfants..
j'avoue ne plus savoir si je dois garder espoir, si c'est normal d'attendre de savoir si oui ou non sa conjointe est faite pour cette vie ou pas etc....

#
Profil

tattoo

le vendredi 01 juillet 2011 à 16h47

La polyamour doit être un plus dans une relation et non une compensation.
Est ce que' sa femme ne ressentirait pas une certaine frustration?
Peut-être qu'elle n'est pas comblée par son mari?
C'est difficile d'imaginer son mari combler une autre femme alors qu'il ne sait pas le faire avec soi... à méditer...
Mon mari me comble et j'ai pas de problème quand il a d'autres vies.
Par contre ça me posait un problème avec mon ami, parcequ'on avait déjà du mal à voir, il me frustrait.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

Popol (invité)

le vendredi 01 juillet 2011 à 18h03

Et vous mettre à 4 autour d'une table pour éclaircir tout ça?

#

(compte clôturé)

le vendredi 01 juillet 2011 à 19h31

je ne sais si je peux dire que le polyamour est un plus dans une relation..pour moi il est une normalité, une évidence donc ni un plus ni un moins....
effectivement le fait de ne pouvoir se voir tranquillement et librement génére une grande frustration et incompréhension..
pour te répondre popol, il y a 2 jours, sa conjointe était en pleine crise d'angoisse profonde, je suis donc allée chez eux pour l'écouter et qu'elle puisse exprimer sa colère envers moi...elle m'explique qu'elle en a marre..qu'un jour elle réussit à gérer voire meme bien le vivre et parfois ça lui est impossible;..jusqu'à me dire sous le coup de la colère que depuis que je suis dans leur vie, plus rien ne va et le lendemain, me dire que je suis vraiment qq de trés bien, trés généreuse et respectueuse...bref cela se termine en cris..je finis par partir relativement énervée...son conjoint me rejoint un peu plus tard pour parler de tout cela...je finis par me calmer mais à ce moment là, je pressens une présence et effectivement quelques instants aprés, nous la retrouvons à entrer dans ce lieu ou nous nous trouvons...lorsqu'elle réalise que je suis présente auprés de son conjoint, elle repique une crise à vouloir me taper dessus, à hurler et pleurer...elle en devient hystérique...je te passe le reste de l'histoire mais voilà ou j'en suis aujourd'hui..donc complétement perdue puisqu'elle me dit le lendemain qu'elle s'excuse et surtout qu'elle ne recommencera plus ce genre de choses et se bat pour vivre au mieux le choix de vie de son conjoint...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

Popol (invité)

le vendredi 01 juillet 2011 à 21h15

Avec médiation, alors?

#
Profil

tattoo

le vendredi 01 juillet 2011 à 21h25

c'est claire que pour elle se n'est pas un choix de vie, elle est exclusive et veux son mari que pour elle.
Elle subit la situation.
Elle est obligée de l'accepter si elle veut garder son conjoint.
Il se peut qu'elle ne supporte pas la situation très longtemps, certaine personne préfère vivre sans son bien aimé que de l'imaginer avec une autre.
La question est lequel des deux va céder?
Elle qui partira, ou lui qui romp avec toi pour ne pas la perdre?
L'autre possibilité, c'est qu'elle découvre les avantage du polyamour.
A savoir, une grande indépendance et la possibilité de vivre d'autres passions en dehors de son couple.
Mais pour ça il faut qu'elle arrête de ce focaliser sur son mari et sortir un peu.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 08h52

oui nous en sommes là....rester dans une telle situation, l'accepter pour ne pas perdre le conjoint ou le priver de ses enfants( idée qui revient régulièrement dans leur propos)...
(La question est lequel des deux va céder ?)
oui c'est la question que je leur ai posé il y a deja un moment..lequel des deux va céder...ils me disent l'un comme l'autre que personne n'a à céder...lui parce qu'il l'aime et reste persuadé qu'elle peut finir par comprendre et bien le vivre et elle répondant qu'elle peut finir par réussir à prendre plaisir à le savoir bien..elle me dit souvent " il refuse que je parte et ne veut pas être séparé des enfants"....
je crains clairement que pour le bien être de sa conjointe il finisse par me dire qu'il préfére ne plus vivre son amour..il m'affirme qu'il n'en sera jamais rien et qu'il ne changera plus mais......

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

demeter

le samedi 02 juillet 2011 à 09h24

chouk
il y a 2 jours, sa conjointe était en pleine crise d'angoisse profonde, je suis donc allée chez eux pour l'écouter et qu'elle puisse exprimer sa colère envers moi...

Tu n'as pas l'impression qu'il y a un truc qui cloche la dedans ... ? Je risque d'être un peu direct, mais... si tu veux vraiment l'aider, sors de sa vie...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 09h43

oui je sens parfaitement que qqchose ne fonctionne pas correctement mais je manque profondément d'objectivité..je suis tellement usée par les crises à répétition et les je veux et je ne veux plus que mon esprit n'arrive plus à retrouver un minimum de sérénité, c'est bien pour cela que je me permets de vous faire partager un infime bout de ma vie pour tenter de trouver une opinion extérieure et une lucidité que je n'ai plus...
tu as peut être raison demeter...

#
Profil

Mysterhill

le samedi 02 juillet 2011 à 10h00

Si cette conjointe a le comportement que tu décris, je comprends qu'il veuille conserver la relation avec toi. C'est à lui de la rendre acceptable pour toi car dans cette histoire tu pourrais être son équilibre dans son couple.
Maintenant, que t'apporte cette relation ? Est ce que tu attends d'une relation ? tu dis qu'elle se repercute sur ta relation maritale ?
Qu'est ce qui te pousse à conserver cette relation qui te désempare ? As tu envisagé une pause (assez longue) peut être moins violente que le conseil de Demeter dont je rejoins l'analyse ?

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 10h24

oui j'ai demandé à ce que la conjointe soit moins envahissante..c'est une femme possessive, jalouse mais surtout qui a un rapport obsessionnel pour son mari qui lui se débat depuis de nombreuses années pour prendre de l'indépendance et autonomie.
Maintenant, que t'apporte cette relation ?
pour moi il s'agit de mon Autre..j'aime mon mari et j'attendais cet Autre, ce frère "incestueux", ce jumeau. c'est une rencontre artistique entre nous de l'écrit, de l'oral, de la photo, de la création etc...enfin dur à vous expliquer..donc pour te répondre, elle ne m'apporte pas, elle est en moi depuis ma conception tout comme pour lui...

tu dis qu'elle se repercute sur ta relation maritale ?
non les crises entre eux se répercutent sur ma relation avec mon Autre..il est affaibli par tout ces conflits et pressions de sa conjointe donc lorsqu'il me voit, son esprit est ailleurs, il n'est pas serein.
Quant au fait d'envisager une pause, oui je l'ai proposé mais la réponse de sa part a été négative...
j'en suis à me dire que sincérement c'est leur "couple" qui devrait faire une pause pour savoir si oui ou non, leur choix de vie peut être compatible et bénéfique pour eux ou au contraire destructeur..
est ce que je me trompe ?

#
Profil

demeter

le samedi 02 juillet 2011 à 10h32

Je vais essayer d'être plus clair sur ma façon de voir les choses. je me trompe peut-être, ne l'oublie pas non plus, et je vais être très caricatural. Je n'ai pas dit qu'il fallait que tu sortes de sa vie, je ne me permettrais pas de donner des conseils sur les choix de chacun, mais seulement si tu veux l'aider.

Je pense seulement que tu es la dernière personne à pouvoir l'écouter, dans la mesure où en te positionnant ainsi tu la prives de la possibilité de dire (et probablement de se dire à elle même) ce qu'elle ressent, puisqu'elle se trouve prise entre l'impossibilité de mettre en doute ta "bonne" conduite apparente, l'idée qu'elle a d'elle même, sa conception de l'amour qu'elle porte, sa façon d'aimer et ce qu'elle ressent au plus profond d'elle : tu es la chose la plus détestable qu'elle connaisse, puisque tu lui fais si mal. Cette position la détruit, purement et simplement, puisqu'elle tente de lutter contre elle même : elle perdra à tous les coups. En étant pleine de bonnes intentions je n'en doute pas, tu la maintiens dans un conflit intérieur dont elle n'a vraiment pas besoin. Il est urgent qu'elle puisse exister et y voir clair dans ce qu'elle veut, elle. Et sans toi. Quand elle va s'apercevoir de ce qu'elle veut, si elle s'en sort, tu risques de t'en prendre vraiment plein la g...
A toi il te reste à accepter de la faire souffrir en assumant ce que tu fais, et en espérant qu'elle s'en sorte toute seule, tu pourras alors la respecter vraiment et lui permettre de se respecter, elle.

#
Profil

demeter

le samedi 02 juillet 2011 à 10h41

Pendant que j'y suis à être désagréable, je rajouterai que leur choix à eux ne te regarde pas non plus, ce n'est pas ton histoire, mais la leur.

Pour mettre un peu de modération dans mes propos, je voudrais te dire que si tu es capable d'entendre ce que je viens d'écrire, tu es exceptionnelle et tu as toute mon admiration...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 10h52

au début de notre rencontre, nous étions tous les 4, nous avons partagé des moments à 4 mais au fil du temps, mon mari n'a plus ressenti le besoin d'être présent..nous avons continué à 3. Je ne ressentais aucune attirance physique pour sa conjointe mais l'envie réelle de découvrir des choses inconnues...sauf qu'au fil du temps j'ai compris qu'elle souhaitait par sa présence, controler tous nos faits et gestes..jusqu'à me dire qu'elle ne pouvait concevoir ne pas être présente pour le premier échange physique..ce que j'ai accepté mais qui est soldé par une tristesse profonde pour moi..aprés de nombreuses discussions, nous avons fini par comprendre que l'amour profond résidait entre mon Autre et moi même et non pas dans une relation à 3 ou 4 meme si occasionnellement ça ne m'aurait pas déplu..
nous avons persevéré dans notre vision de partage mais sans la présence des conjoints..trés difficile pour elle à admettre et depuis c'est assez catastrophique...
je crois en la nature humaine, je ne sais pas faire autrement que d'être à l'écoute de la souffrance de l'autre quitte à taire la mienne...
je me suis donc faite discrète au maximum pour lui laisser le temps de reprendre pied ou éventuellement partir....
nous avons passé des semaines sans nous voir parce qu'elle en souffrait...mais elle était la première à m'envoyer des messages pour me supplier de ne pas quitter son conjoint, que ça le tuerait....
peut etre aurais je du à l'époque ne pas y répondre ???
bref aujourd 'hui j'ai fini par lui dire que nous étions entre adultes et que trés sincérement je ne pouvais plus faire ma vie en fonction d'elle mais que je devais aussi penser un peu à moi...
est ce égoiste que de dire cela ?
j'ai tout fait pour m'écarter d'elle, mais d'une façon ou d'une autre, lorsqu'elle se retrouve en conflit avec son conjoint, elle vient me solliciter et me dit aprés que je lui apporte l'apaisement dont elle a besoin..est ce vrai ? n'est ce pas encore une manière pour elle d'être présente ou de resituer sa présence ?

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 10h54

sincérement demeter je n'ai aucun souci avec tes propos, bien au contraire..je cherche des réponses et j'accepte sans sourciller les avis extérieurs des uns et des autres

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 10h59

j'ai bien conscience que ma présence la détruit..je lui ai expliqué à plusieurs reprises que je ne pouvais être sa confidente étant donné l'amour que je portais à son conjoint..qu'il lui fallait une aide extérieure...
que je ne comprenais pourquoi elle s'obtinait autant à rechercher mon aide lorsqu'elle est en difficulté avec son conjoint...
je comprends bien qu'elle cherche en même temps à me blesser autant que ma présence la blesse mais est ce que je mérite réellement cela ?

#

(compte clôturé)

le samedi 02 juillet 2011 à 11h13

Un avis qui n'engage que moi : c'est amusant que spontanément le terme d'inceste apparaisse au détour d'un de tes postes, parce que c'est bien à un genre d'inceste que tout ça me fait penser.
Cette femme, la compagne de ton amant, te fait vivre une situation profondément incestueuse - et c'est bien pour cela que ça te rend malade, si malheureuse, si mal à l'aise. Elle s'introduit dans votre intimité et t'oblige malgré toi à partager la leur. Bref, aucun de vous n'est vraiment à sa place vis à vis de l'autre et vous ne pouvez que souffrir si rien ne bouge.
L'inceste c'est la confusion des niveaux et là vous êtes en plein dedans. Vous 4 n'avez pas le même type de relation les uns avec les autres ; certains sont amants, d'autres non, certaines s'aiment, d'autres non. Comme tu le dis très bien, le modèle vers lequel vous auriez spontanément tendu n'est pas un modèle à 3 ou 4 mais un 2 fois 2. Cette femme souhaite visiblement éviter le 2 fois 2 qui la panique, et donc s'acharne à emmêler les niveaux que vous essayez tant bien que mal de séparer, en vous imposant un modèle fusionnel à 3 qui ne convient à aucun d'entre vous. Et ça, c'est de l'inceste au sens analytique du terme - et c'est mortifère.
Tout ça doit te faire une belle jambe parce que tu le constates très bien toute seule finalement, et que ça ne te donne aucune solution. Mais de mon point de vue je crois que tu devrais refuser dorénavant d'entrer dans ce jeu où tu n'as que des coups à prendre. Tracer ta limite et ne plus la franchir, même par compassion pour elle, quitte à paraître égoïste (qui s'en soucie si toi tu te sens mieux comme ça ?). Et effectivement, une coupure franche serait peut-être bénéfique pour tout le monde, le temps qu'eux deux mettent les choses à plat entre eux. Demeter a raison de dire que tu n'as pas à te mêler toi non plus de leur relation (même si je suis bien placée pour savoir que c'est très très très difficile de voir des gens foncer dans un mur et de ne pas intervenir), car c'est à eux d'éclaircir cela ; et ils ne pourront pas le faire tant que tu es, physiquement ou symboliquement, dans le paysage, parce que chacun d'eux sera tenté de détourner le problème vers toi. Tu n'es pas le problème ; ils ont un problème, qui existait avant toi et que tu ne peux ni endosser ni résoudre pour eux.
Bref, si tu en as la possibilité, tu pourrais peut-être prendre des vacances ? Partir un peu loin, expliquer à ton amant que toi aussi tu as besoin d'air et prendre du temps pour toi et rien que pour toi - et accessoirement pour ton couple "premier" qui a l'air de tout de même ne pas sortir non plus intact de tout ça.
Evidemment quand on est pris dans un tel tourbillon, on n'a pas forcément envie de s'éloigner - parce qu'on a peur de ce qu'on va retrouver en revenant. C'est vrai, c'est une peur justifiée, c'est un risque à courir. Et les conseilleurs ne sont pas les payeurs, alors à toi de voir...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion