Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Coup de blues

Témoignage
#
Profil

freeMind

le dimanche 26 juin 2011 à 22h25

Pardonnez moi, car je ne passe/participe pas souvent...(bien que je lise avec intérêt autant de sujets que je le peux!)
Je crois que j'aurais besoin de vos avis.

Je suis "poly" dans l'âme (ado je me demandais comment peut on choisir entre liberté et amour...oui, ca fait peur!) ; étant "normalement conditionnée", au début de ma vie amoureuse j'ai été officiellement mono. Je n'ai jamais vraiment réussi (ni vraiment essayé, j'avoue) à être mono. J'en ai souffert ! Puis j'ai préféré le statut de "libre et tenant à le rester". J'ai ensuite découvert le "concept" PA, qui correspond tout à fait à mes idéaux.

Or, bien que je sois tombée sur de rares hommes tolérants, l'écrasante majorité est mono.
Ces derniers temps j'ai la triste impression de me sentir "seule", entre les monos qui s'en vont après avoir rencontré une mono qui apporte une "sécurité", ceux dont le comportement se modifie après que je leur aie parlé de ma "polytude" (dans le sens "puisqu'elle n'est "pas sérieuse", je vais la considérer comme un plan-Q"), ceux qui s'éloignent en courant sans trop d'explications alors qu'ils semblaient apprécier la relation...

J'ai l'impression que si j'annonce, en quelque sorte, la couleur, je ne suis pas "prise au sérieux". Cela m'attriste car j'aime certes la légèreté mais les relations superficielles ne m'intéressent que peu.
Et que si je ne dis rien, ben c'est pas mieux.

Peut etre que quelque chose cloche dans la communication? Je ne sais pas trop comment m'y prendre, quand annoncer quoi,...
J'aimerais bien rencontrer des hommes qui m'acceptent telle que je suis et vivre de belles relations amoureuses harmonieuses, sincères et durables, je ne désespère pas mais bon, je suis un peu découragée.
(Il m'arrive même de regretter de ne pas être "mono", en me disant que ca simplifierait les choses... Argh! )

Peut être à la lecture de ce message auriez vous des impressions, des idées, pour m'aider à réfléchir la dessus et à avancer? Un point de vue extérieur est toujours enrichissant. Ou peut être avez vous déja eu le même sentiment?

Bref, help, silvouplé ! Même si c'est vraisemblablement une "période sans" qui finira bien par passer...

Merci

#
Profil

wolfram

le dimanche 26 juin 2011 à 22h55

à te lire, ce qui peut faire fuir tes partenaires, c'est d'associer polyamour et liberté... ce ne sont pas des synonymes...

je pense que leur crainte serait l'absence d'engagement qu'ils ressentent... être polyamoureux c'est être capable d'aimer plusieurs personnes avec une intensité comparable... mais même ça est difficile à faire accepter...

il faudrait peut-être que tu arrives à leur faire comprendre que tu n'es pas leur propriété... mais que tu te sens attachée quand même...

#

khany (invité)

le dimanche 26 juin 2011 à 23h03

J'ai déjà eu le sentiment dont tu parles, et ce n'est pas facile d'aller au-delà de ce sentiment. Je pense que la communication est effectivement importante.

#
Profil

Romy

le dimanche 26 juin 2011 à 23h06

Bonjour Freemind.
En te lisant, je me retrouve tellement, même si je suis mariée avec une relation stable et durable (et que ça m'apporte un certain soutient contre les coups de blues...pourvu qu'il soit là!).

Les hommes que je rencontre et avec qui je tente de créer des liens ont habituellement ces mêmes comportements que tu décris. Je me sens rarement prise au sérieux, et rarement on me voit pour qui je suis, c'est à dire une fille qui aime les hommes et les relations sincères et non superficielles, qui dit ce qu'elle pense et fait ce qu'elle dit. Je ne sais pas, mais je crois que c'est la liberté des femmes qui fait peur. Je me suis souvent fait dire que j'étais dangereuse. Rarement une femme va dire ça à un homme. Bon, à l'époque, je l'avais pris comme un compliment :-)

Tout ça pour dire que je te comprends. Même si je n'ai pas de solution, à part la révolution et espérer le mieux pour les futures générations (ouais, mois aussi j'ai un coup de blues).
xx

#

Popol (invité)

le dimanche 26 juin 2011 à 23h09

Tu dis toi-même à plusieurs reprises que ça ne semble pas être lié au polyamour.

Alors à quoi?

#
Profil

freeMind

le dimanche 26 juin 2011 à 23h57

Merci pour ces réactions. Je ne pensais pas avoir de réponses si rapidement! Ca m'a donné quelques pistes sur lesquelles je vais réfléchir. :-)

#
Profil

Polypoli

le lundi 27 juin 2011 à 00h00

Poly ou mono....chacun se lance dans une sacrée aventure lorsqu'il entame une relation avec un inconnu qu'il va apprendre à connaître au fil d'une relation qui pourra durer quelques jours jusqu'à plusieurs dizaines d'années....
La part d'incertitude y est énorme,liée aux aspirations de chacun et à une alchimie qu'il contrôle peu.
Tu vas vouloir beaucoup communiquer et tomber sur un handicapé de la communication....tu vas vouloir rester mystérieux...et tomber sur un insupportable curieux....tu vas vouloir jouer...et tomber sur un sérieux...
Poly ou mono la relation amoureuse sera toujours très aléatoire...
Les hasards de la vie feront que tu rencontreras des personnes qui chambouleront ou pas ton existence et réciproquement...
Patiente, expose-toi, sois fidèle à toi-même et tu tireras peut être le "gros lot " plusieurs fois au cours de ta longue existence....et évite les a-prioris: les hommes sont comme ci....les femmes sont comme ça.....ils sont loins d'être réductibles à leur genre.....

#
Profil

Romy

le lundi 27 juin 2011 à 01h35

Polypoli: évite les a-prioris : les hommes sont comme ci....les femmes sont comme ça.....ils sont loins d'être réductibles à leur genre.....

Vrai. Mais il reste encore beaucoup de préjugés. Et faire abstraction des cases où la société mets les femmes et les hommes, c'est mettre des lunettes roses, je crois.

#
Profil

Polypoli

le lundi 27 juin 2011 à 05h42

L'intelligence permet à chacun de chercher à comprendre ce qu'il vit avec les autres et à déceler justement les préjugés pour mieux les combattre.
La notion de société est heureusement très floue, chacun la définit à sa manière et s'y louvoie comme il peut.
Les cases ( préjugés ?) dont tu parles me paraissent très extensibles et très poreuses.....bref une société joyeux "bordel", magma aux couleurs de l'arc en ciel oû le rose a évidemment droit de cité comme toutes les autres couleurs.....

#
Profil

prince_lutin

le lundi 27 juin 2011 à 11h43

Euh... Une solution éventuelle ? Trouve toi des polys :)

Ok je sors...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

LittleJohn

le lundi 27 juin 2011 à 11h45

prince_lutin
Euh... Une solution éventuelle ? Trouves toi des polys :)

Ok je sors...

J'avais pas osé ! (+)

Je suis déjà loin, très loin... :-D

#
Profil

ladymarlene

le lundi 27 juin 2011 à 13h34

C'est étrange, cette notion de "tu est à moi parce que je t'aime, je te fais l'amour, je pose mon sceau sur toi...."

L'amour, c'est accepter l'autre comme il est, il me semble......

J'ai tellement entendu "mais ton mari, il le prend comment, il doit souffrir...."

Eh non, justement parce que même si on a des jeux D/S, (pas des jeux de D/S, hein....) il ne me considère pas comme sa propriété. Juste comme la femme qu'il aime et moi non plus je ne le considère pas comme ma propriété.

#
Profil

Romy

le lundi 27 juin 2011 à 16h03

Mais justement... l'autonomie intellectuelle n'est pas chose commune. Je suis la première à chercher à combattre les préjugés (à commencer surtout par les miens). Mais il y a une morale ambiante, il suffit de lire les blogues ou forums "ordinaires" qui traitent d'amour et d'infidélité. Et cette morale n'est certainement pas poly et encore moins pour l'égalité des genres dans le domaine.

Du coup, il est beaucoup plus probable de tomber sur des gens qui ne feront que répéter les préjugés, la morale dominante. Ou qui n'auront pas le courage de la subversion. Et dans mon livre à moi, cette morale dominante est à l'effet qu'un homme peut aimer plusieurs femmes (ou à tout le moins les désirer!), mais qu'une femme qui prétend aimer plusieurs hommes en aime en réalité aucun, ou alors, ya un truc qui cloche... La morale dominante, c'est celle de Luc Ferry (voir l'article sur ce site). Donc, ça ne me surprend pas que Freelance ait de la difficulté, comme femme polyamoureuse, à être prise au sérieux, ce qui ne veut pas dire qu'elle ne peut pas essayer :-)
Mais parfois, c'est lassant...D'où le coup de blues.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Fleur

le lundi 27 juin 2011 à 17h42

@prince lutin et littlejohn : hé !! vous vous faites de la pub ;)
Pour ceux qui aiment la diversité et qui font confiance aux aléas de la vie, le choix devient très restrictif, le monde PA étant un cercle restreint.

J'évoquerais aussi le principe d'action - réaction. Si pour une action donnée (les phrases, le choix des mots, les attitudes...) la réaction est toujours la même (la fuite) alors on peut se poser la question du choix des bases. En modifiant l'action, il sera probablement possible de changer de réaction (tout en tenant compte qu'il ne peut pas y avoir de réussite à 100 %).
Si le principal problème, c'est de ne pas être prise au sérieuse, alors je tenterais de dire qu'il faut d'abord prouver son sérieux dans d'autres domaines et/ou avec d'autres moyens (le travail, les relations amicales, l'éducation des enfants,.... ) avant d'envisager la discution sur le PA. En somme, mettre des jalons, se faire connaître avec d'autres sujets avant d'évoquer celui du PA et d'aborder une relation plus intime. bref laisser le temps au temps, une relation durable se construit sur de bonnes bases.

#

Rencard! (invité)

le lundi 27 juin 2011 à 17h55

Alors, pour te donner une p'tite idée...... Vas au rdv poly soit à paris ou ailleurs .... ;)
Tu rencontreras des polys ...... Et frequenteras des polys. Tu seras alors poly-heureuse ;) ;)
Ici nous t'aiderons de tout notre coeur et avec amoursssss ..... Bises à toi poly-ds ;)

#
Profil

prince_lutin

le lundi 27 juin 2011 à 18h01

@Fleur : lol, tu m'as grillé :)

J'aime bien ton principe d'action-réaction :)

#
Profil

Romy

le lundi 27 juin 2011 à 18h55

Je suis pessimiste ces jours-ci...Désolée!
Même si j'avoue que l'action-réaction (démontrer notre sérieux par l'action dans d'autres domaines que celui de l'amour) est un bon moyen...la route est encore longue, et ce n'est pas gagné d'avance. À moins de ne fréquenter que des polys, en effet. Mais il me semble que lorsqu'on tombe amoureux, on ne choisit pas d'avance, et le caractère "poly" (ou pas) n'est pas nécessairement un élément qui influe sur le fait qu'on tombe amoureux (ou pas). Je tomberais probablement pas amoureuse d'un raciste ou d'un facho. Mais de quelqu'un réfractaire au style de vie poly, c'est très probable. Je sais pas, je trouve juste qu'il y a quelque chose de très peu romantique dans cette idée de ne fréquenter que des gens qui sont aussi poly.

#

khany (invité)

le lundi 27 juin 2011 à 18h58

(psst, eeh romy! c'est pas Freelance, c'est Freemind, mais elle travaille peut-être en freelance qui sait? ;) )

#
Profil

Romy

le lundi 27 juin 2011 à 19h12

:-)
C'est sûrement un lapsus!
C'est que je suis moi-même sur une lancée de liberté!

Freemind= libre en pensée
Freelance= libre en action

#

Sexapils (invité)

le lundi 27 juin 2011 à 19h34

Et FreeSex=on N...... Qui on veut ou l'inverse bien sûr.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion