Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Faire un choix impossible...

Jalousie
#
Profil

ALDEBARAN

le samedi 14 mai 2011 à 20h56

Bonjour à tous,

Je poste cette discussion car je suis perdu et j'ai besoin d'aide et de conseil.

Je vis une relation polyamoureuse depuis 3ans.
Nous sommes trois garçons, mais je pense que notre sexe ne change rien à l'affaire.
Nous aurions été fille et garçon que cela aurait été pareil.

Je connais mon compagnon depuis 10ans et notre petit dernier depuis 3ans.
Notre relation a eu des hauts et des bas, mais nous menions notre petit chemin.
Il y a peu des tensions sont apparu avec mon compagnon.
Il a un tempéramment jaloux et si lui se permettait de passer du temps avec le 3eme, moi je n'en avais quasi pas le droit.

Le résultat est qu'aujourd'hui il me dit que pour lui, vivre à trois n'est plus supportable et qu'il veut retrouver sa vie d'avant avec moi.
Me voilà donc obliger selon lui de choisir entre lui et mon autre compagnon.
J'en deviens dingue car j'ai des sentiments pour les deux.
La vie à la maison devient insupportable car mes deux compagnons se font la tête, les tensions sont très vive et ça pleure à tous les étages !
Le plus jeune et moi même aurions pu faire des efforts pur continuer.
Mais mon ami ne veut rien savoir.

Avez vous déjà eu ce genre de cas?

Please HELP !!!

#
Profil

LuLutine

le dimanche 15 mai 2011 à 06h17

Le cas où l'on vit à trois, non, je ne connais pas...

Peut-être que commencer par habiter séparément (deux d'un côté, un de l'autre, ou bien même chacun dans un chez-soi différent) pourrait vous aider à calmer la situation et prendre le recul nécessaire ?

Parfois, prendre un peu de distance est nécessaire, ou du moins utile.

Cela n'empêche pas de continuer à se voir évidemment. Mais pas 24/7...

Pour ce qui est du choix, personne ne m'a jamais demandé de choisir clairement (du moins, pas depuis que je suis polyamoureuse), mais c'est peut-être parce que mes amoureux ou amoureux potentiels savent très bien que je n'envisage pas de redevenir exclusive (l'ai-je jamais été, d'ailleurs ? rien n'est moins sûr).
Cela dit, si quelqu'un me demandait de choisir entre lui et le ou les autre(s), il est très clair que je ne ferai pas de choix. Je les aime tous, cela me semblerait absurde. Peut-être qu'au final, celui qui me demande de choisir s'en irait, mais ce serait son choix, pas le mien, et il n'aurait pas à m'imposer de choisir à sa place. J'assume mon choix qui est de ne pas choisir entre plusieurs personnes que j'aime. Aux autres d'assumer leurs propres choix, et pas de m'en faire porter la responsabilité.

Pour revenir à ton cas, je pense vraiment que ne plus habiter ensemble calmerait déjà un peu les choses. En espérant que ça soit faisable matériellement (mais je pense qu'il va falloir trouver un moyen). Par la suite, si ton compagnon ne veut plus voir votre troisième, et réciproquement, ça les regarde. Si le troisième et toi voulez vous voir en revanche, c'est votre droit. Bien sûr il y aura peut-être des compromis à faire (ne pas se voir aussi souvent qu'avant par exemple), mais c'est parfois inévitable.

Ce n'est que mon opinion, fondée sur le peu d'éléments que tu nous livres ici, évidemment.

#
Profil

ALDEBARAN

le lundi 16 mai 2011 à 12h16

Je te remercie pour ton conseil.

Quelques précisions :
Mon compagnon a reconnu qu'il avait accepté notre relation à trois "pour me garder".
Nous avions déjà des tensions quand nous étions tous les deux.
Je pense qu'il a sincèrement développé des sentiments pour le troisième, mais pour moi le choix de vivre à trois au départ à été faussé.

Actuellement, nous faisons chambre séparée, lui dormant seul et moi avec le troisième.
Mais la tension est palpable.

Comme toi, je me dis que je ne suis pas obligé de faire un choix, que j'ai le droit de dire "je ne veux pas choisir" car j'ai des sentiments pour les deux.
Mais au quotidien, cela ne sera pas vivable longtemps.

#
Profil

Dlight

le lundi 16 mai 2011 à 14h07

Bonjour Aldebaran,

Tu es allé assez loin car pour que 3 personnes se plaisent et vivent ensemble au quotidien c'est plus compliqué que d'avoir des relations en dehors du couple ! Quand je vois (notamment sur ces forums) la difficulté de gérer cela quand on est deux, alors j'imagine la situation à trois !

Bien entendu, tu ne peux pas forcer tes deux amis à tomber amoureux du troisième et l'amour qu'ils te portent n'est pas suffisant pour faire perdurer la situation en l'état. Dans ce cas il faut revenir à la base du polyamour : vivre ses histoires d'amour librement, mais sans faire souffrir ceux qu'on aime.

Tu n'as pas envie de faire un choix, mais il parait évident que le choix va s'imposer à toi si tu ne fais rien. Manifestement, vivre à trois devient impossible. Si tu veux les garder tous les deux, pose-toi la question : avec qui tu pourrais décider de ne pas vivre sans que cela conduise à la rupture ?

#
Profil

ALDEBARAN

le lundi 16 mai 2011 à 16h56

C'est la question que je suis bien obligée de me poser.
C'est comme devoir perdre une partie de moi même, mais ce choix va s'imposer à moi.

Je pense que je pourrais construire plus facilement quelquechose avec le dernier compagnon arrivé car lui ne m'a jamais menti sur la nature de ces sentiments.

Avec mon plus ancien compagnon, il m'a menti, même si c'était par amour, sur la nature de notre trio.
Sa jalousie ne changera jamais et je serais toujours étouffer par son amour.

#
Profil

wolfram

le lundi 16 mai 2011 à 23h42

je pense à la chanson de Goldman, trois petits mots sur le piano... je ne vous aimais qu'à deux !

ayant vécu à trois, j'imagine la tension que tu peux vivre doit être difficilement supportable... dans notre cas, il s'agissait de deux femmes et un homme.. mais, les moments de tensions étaient toujours insupportables !

trois ans, cela me semble bien long s'il n'y a pas d'amour... qu'en pense le troisième homme ??? est-il amoureux de ton compagnon ?
je ne suis pas sûr que ton compagnon ait pu vivre trois ans sans amour... peut-être que cet amour a disparu.. et peut-être que votre ami commun n'a pas su lui donner confiance...

est-ce un problème de manque d'amour ou un problème de confiance ?

#
Profil

ALDEBARAN

le mardi 17 mai 2011 à 17h09

Le problème vient que mon compagnon veut retrouver sa vie d'avant avec moi seul.
Je pense qu'il a vraiment eu et qu'il a toujours des sentiments pour notre dernier compagnon, mais qu'il ne veut plus me partager, qu'il ne supporte plus de me voir avec lui.
Moi et le petit dernier, on était près à faire des efforts sur nous même pour que notre trio puisse continuer à marcher et à avancer.

Mais lui ne veut plus et comme il ne peut pas mettre le dernier dehors, c'est à moi de choisir entre eux deux.
Je suis condamné à être le "bourreau" de l'un ou l'autre et de briser un coeur !

En plus, dans ma vie amoureuse, je détéste faire souffrir.
Je n'ai jamais eu à quitter quelqu'un.
Je ne sais pas comment faire pour que les choses se passent le mieux possible, avec le moins de souffrance.

Tantôt je pense avoir trancher et l'autre vient pleurer dans mes bras en me disant que je suis l'amour de sa vie et je ne sais plus quoi faire.

#
Profil

Clown_Triste

le mardi 17 mai 2011 à 18h36

Bonjour Aldebaran,

Ton récit est touchant et votre situation délicate. Mais je pense qu'il ne faut pas s'y tromper : tu n'es pas "condamné" à être le "bourreau" dans cette histoire.
C'est ton compagnon initial qui ressent des difficultés, la décision lui appartient bien plus qu'à toi, il me semble. Si c'est lui qui a un problème, la responsabilité est la sienne.

Il te fait part de son souhait de retrouver une vie de couple exclusive avec toi, mais tu n'es pas obligé d'accepter de faire un choix. S'il ne tolère plus l'existence de votre autre ami, c'est peut-être à lui de s'éloigner d'une situation qui ne lui convient plus.
Mais pourquoi serait-ce ton rôle que de prendre cette décision ?

Je pense qu'il y a une forme de chantage affectif autour de toi, mais attention à ne pas endosser nécessairement ce rôle que tu n'as pas choisi.

Je vous souhaite à tous les trois de retrouver un nouvel équilibre.

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 17 mai 2011 à 19h42

Clown_Triste
Bonjour Aldebaran,

Ton récit est touchant et votre situation délicate. Mais je pense qu'il ne faut pas s'y tromper : tu n'es pas "condamné" à être le "bourreau" dans cette histoire.
C'est ton compagnon initial qui ressent des difficultés, la décision lui appartient bien plus qu'à toi, il me semble. Si c'est lui qui a un problème, la responsabilité est la sienne.

Il te fait part de son souhait de retrouver une vie de couple exclusive avec toi, mais tu n'es pas obligé d'accepter de faire un choix. S'il ne tolère plus l'existence de votre autre ami, c'est peut-être à lui de s'éloigner d'une situation qui ne lui convient plus.
Mais pourquoi serait-ce ton rôle que de prendre cette décision ?

Je pense qu'il y a une forme de chantage affectif autour de toi, mais attention à ne pas endosser nécessairement ce rôle que tu n'as pas choisi.

Je vous souhaite à tous les trois de retrouver un nouvel équilibre.

C.T.

Je plussoie

#
Profil

wolfram

le jeudi 19 mai 2011 à 10h06

qui dire... idem :)

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 19 mai 2011 à 10h38

Clown Triste
S'il ne tolère plus l'existence de votre autre ami, c'est peut-être à lui de s'éloigner d'une situation qui ne lui convient plus.
Mais pourquoi serait-ce ton rôle que de prendre cette décision ?

Salut Aldebaran.

J'irai pas tout à fait aussi loin, même si ma conclusion est proche. Ce n'est pas que tu n'as pas de décision à prendre... C'est que la tienne semble déjà prise : c'est "je veux rester comme ça". Enfin, c'est comme ça que tu l'exprimes.
C'est pour ça que la balle n'est plus dans ton camp, puisque toi tu as déjà fait la part de réflexion.

Mais deux observations, néanmoins

- le petit dernier, il vous aimait peut-être dans la situation de tryade. Peut-être que si ton premier partait, lui aurait aussi d'autres attentes... Faut quand même pas rater ça dans ta réflexion

- tu dis aussi que tu détestes faire souffrir, que tu n'as jamais eu à quitter. Bon... Faut que tu te fasses à l'idée que parfois l'amour finit, l'amour c'est pas disney et highlander. Et si ça finit, oui, les gens ont mal. On a parfois une responsabilité là-dedans, mais on a pas le pouvoir d'empêcher que ça finisse. Tu peux ne pas aimer participer à la souffrance, c'est normal. Mais fuir parce que ça arrive... C'est un peu comme refuser qu'il fasse nuit à la fin d'une journée. Ce qui dépend de toi, c'est t'arranger pour avoir chaud, t'arranger pour que les tiens aient un abri pour la nuit. Mais la nuit tombe... Et l'amour finit. Ya rien qui dure toujours, comme chantait Jonasz. C'est pas mortel... La vie continue, d'autres amours, même pour celui qui se sent quitté.

#
Profil

ALDEBARAN

le samedi 21 mai 2011 à 16h55

Ma situation a un peu évolué depuis mon premier post.

Après une énième dispute, j'ai dis à mon compagnon que je ne pouvais plus vivre avec lui, que je n'arrivais pas à me projeter avec lui dans l'avenir.
C'était terrible, on sanglotais tous les deux.
Le troisième lui n'était pas partie prenante.

C'était il y a deuxjours.
Et depuis je n'arrête pas de me dire que je ne fais pas le bon choix.
Je vois tout ce que j'ai pu construire en 10ans avec lui.
Je sais bien qu'on ne reste pas ensemble pour garder une maison ou un chien, mais tout envoyer en l'air c'est tellement dur.
Et j'ai encore des sentiments pour lui, donc je ne veux pas lui faire de mal.
Ca me bouche, ça me ronge...
Je suis paumé, j'ai peur en fait.

Je suis d'accord avec toi Siesta, je voudrais que l'on soit dans le pays des bisounours...
Je n'arrive pas à me résoudre, je suis faible....

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion