Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mon psy dit que.....

Romantisme
#
Profil

ladymarlene

le dimanche 06 mars 2011 à 22h50

Les boites échangistes sont un manifeste de la société judéo chrétienne car il n'est pas normal de se cacher pour pratiquer les relations plurielles.

Que faire l'amour avec un autre couple n'est pas choquant ni immoral, à partir du moment où il y a de l'amour.

Que deux couples qui passent leur temps ensemble, même dans un cadre d'amitié vivent une relation amoureuse à quatre.

Qu'aller en boite échangiste pour faire l'amour régulièrement et dans un cadre précis, c'est la mort.

Que la vie, c'est d'en sortir.

Que je peux avoir les deux hommes que j'aime.

Que ce n'est pas être infidèle d'aimer deux hommes.

Que pensez vous de la théorie de mon psychanalyste, probablement vieux marxiste et vieux soixante huitard ?

Merci !!!!

#

(compte clôturé)

le dimanche 06 mars 2011 à 22h52

J'en pense que si tu viens poser la question, c'est qu'il parle peut-être plus que toi dans les séances...

Fais-le payer!!! :-D :-D :-D

#
Profil

Pinklady

le lundi 07 mars 2011 à 09h57

Je l'aime deja ton psy .... si tu es lyonnaise donne moi l'adresse. Je suis tt à fait d'accord avec tout cela.

#

(compte clôturé)

le lundi 07 mars 2011 à 14h19

Oh punaise, un psy qui ne catalogue pas les lutins dans les déviants pervers.
C'est agréable de savoir que ça existe, merci (+)

#
Profil

Siestacorta

le lundi 07 mars 2011 à 15h20

Ben si il dit ça à tous les échangistes, c'est con.
Mais si il te le dit à toi parce qu'il pense que sans ces cadres vous ne feriez pas l'amour, il est très fin, ton post-soixantehuitard.

#
Profil

amantparisien

le lundi 07 mars 2011 à 16h15

je pense que le psy a des vues sur Ladymarlene. Pas d'autre explication ! ;-)

#

(compte clôturé)

le lundi 07 mars 2011 à 17h03

Kuroneko
Oh punaise, un psy qui ne catalogue pas les lutins dans les déviants pervers.

Ouais, je vais un voir un pour parler de ce genre de trucs dans une semaine, et je crois que ce sera un élément clé de ce qui me fera le classer dans ceux qui me sont appropriés… ou non.

#

(compte clôturé)

le lundi 07 mars 2011 à 17h29

Y'avait pas eu une fois sur le forum l'idée de faire une liste des papables "All over ze francophonie", pour ceux qui veulent bosser sur eux-mêmes sans que le psy se goure de cible?

Moi-même j'ai eu de la peine à faire d'abord comprendre que je ne voulais pas soigner une difficulté à me fixer sentimentalement ; c'est quand même chiant de consacrer du fric et du temps à apprendre la tolérance à une personne qu'on paie bonbon parce qu'elle est censée pouvoir tout entendre et aider à avancer...

Rogntudjû!

#
Profil

Duchesse_Anne

le lundi 07 mars 2011 à 20h38

J'aurais tendance à être de l'avis de Siestacorta, si c'est pour t'aider à poser ton propre cadre, c'est bien vu.

Mais je reste un peu dubitative sur le fait qu'il pose une règle morale générale qui voudrait que faire l'amour avec un autre couple est choquant et immoral si il n'y a pas d'amour. C'est pas très post soixanthuitard, un tel jugement... et en plus, c'est pas son rôle en tant que psy, de condamner.

#

(compte clôturé)

le lundi 07 mars 2011 à 20h59

Y'a à boire et à manger dans ce qu'il raconte. Me méfie de ce genre de discours moralisateur : un psy, par définition, c'est quelqu'un qui t'aide à comprendre quelles sont tes propres valeurs, pas quelqu'un qui essaie de te fourguer les siennes.

:-/ :-/ :-/

#
Profil

Siestacorta

le lundi 07 mars 2011 à 21h14

Duchesse : le discours rapporté par Lady ne va peut-être pas forcément dans le jugement de valeur. Sur la phrase "faire l'amour avec un autre couple n'est pas choquant ni immoral, à partir du moment où il y a de l'amour" ne pose pas tout à fait la règle morale, même si cette formulation est ambiguë.
Mon interprétation, c'est que ce qui serait choquant, ici, c'est que le couple de Ladymarlène fasse l'amour avec un autre couple sans que Ladymarlène et son mari ne s'aiment plus entre eux. Que leur recherche soit devenu une fuite... Le danger d'immoralité serait que l'un des deux, ou le couple de l'autre côté, exploite la situation.

Bref, ce que je veux dire, c'est que ce "immoral" n'a pas forcément le sens moraliste qu'on pourrait craindre...
Lady, selon toi c'est quoi ?

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Duchesse_Anne

le lundi 07 mars 2011 à 21h42

Siesta : J'aime bien l'interprétation que tu viens de développer, un sens que je n'avais pas vu en première lecture.
La formulation pour le moins ambigüe me chagrine encore, mais je dois être un peu grognon ce soir ;-)

#

(compte clôturé)

le lundi 07 mars 2011 à 22h11

Quand même... je trouve le discours moralisateur à partir du moment où il pose en règle quelque chose qui ne vient pas de la réflexion de Milady elle-même. Si elle va le voir pour se trouver elle-même, lui refiler ses valeurs à lui, je trouve ça douteux, déontologiquement parlant.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 07 mars 2011 à 22h59

Bon, j'ai l'air de prendre la défense du psy, et si ça se trouve vous êtes plus proches du réel. Mais je prends ces posts comme occasion de réflexion, pas que comme problème -> résolution.

Wazaa : voué, mais faut prendre le "discours" comme une reconstruction de Ladymarlène. Les mots du psy ont une cohérence, celle de la déculpabilisation, mais leur contexte n'est pas nécessairement la continuité qu'on peut trouver dans le post.
Justement, on a pas la réflexion de Lady...

Par exemple, imaginons que le dialogue ait eu lieu comme ça :
LADY : je crains de me perdre dans l'immoralité, à aller comme ça régulièrement dans des boites échangistes.
PSY : mais non ! Ce qui serait choquant, c'est qu'il n'y ait pas d'amour. On peut imaginer que vous réfugiez vos désirs dans ces lieux parce que vos désirs échappent à la morale judéo-chrétienne, mais ça ne veut pas dire que votre amour est immoral... Ce n'est pas vous qui êtes anormale, c'est la société qui juges vos sentiments.
LADY : mais ce n'est pas de l'amour, enfin, pas avec le couple que nous voyons régulièrement.
PSY : dès l'instant où c'est régulier, il y a une relation...
LADY : c'est vrai que j'aimerai pouvoir vivre mes amours ailleurs.
PSY : mais oui : s'enfermer dans les boîtes, c'est la mort, la vie est dehors !

Bon, c'est une simplification, mais c'est pour dire comment un discours psy peut ensuite être reconstruit, et réattribué au psy, parce que l'empathie d'une séance tend à synthétiser les matériaux du patient et dy psy... Et si on écoutait un enregistrement, on serait étonné de voir que le sens des mots dont on se souvient et celui qu'on y a donné ne se superposent pas.
Souvent, le psy n'emet pas vraiment une théorie, mais nous en voyons une dans ses réponses.
Et, quand un psy propose une théorie, des valeurs persos, il a souvent la déontologie de dire "bon, là, c'est simplement mon opinion sur ce sujet, ce n'est pas le thérapeute qui vous parle mais la personne critique. Vous en faites ce que vous voulez".
Bien sûr, on est pas censé payer quelqu'un pour qu'il nous donne ses opinions. Mais la contradiction peut donner de l'énergie à une discussion psy... La neutralité n'est pas ce qui convient à tous ceux qui viennent parler : si elle structure l'ensemble de l'attitude du psy, la confiance fait qu'elle n'est pas totale, parce que les idées deviennent parfois plus vivante dans une plus grande chaleur, et dans un moment de confiance où le psy montre aussi ses opinions.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 08 mars 2011 à 18h18

Mon psy dit que...

tatati
tatata.

En effet, c'est pas du psy qu'il faut causer, mais de la manière dont ça a té retranscrit, donc compris. On attend des éclaircissements sur cette situation.

Mais quand même, nombre de psy ont bien de la peine à l'ouverture... Ce que je raconte, c'est le reflet de ce contre quoi j'ai dû me battre pour faire entendre ma normalité, si particulière qu'elle paraisse.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

PolyEric

le mardi 08 mars 2011 à 22h24

ladymarlene
Que pensez vous de la théorie de mon psychanalyste, probablement vieux marxiste et vieux soixante huitard ?

Moi je pense qu'il a la même théorie que moi qui ne suit pas psy (du coup, il me donne des idées, faut que j'y réfléchisse !!! Peux-tu s'il te plait m'envoyer ses coordonnées par MP, je ne déconne pas. Peut-être que je peux changer de métier et m'associer avec lui, bon là par contre, je déconne un peu quoique !!!).

J'en profite pour redire ce que j'ai déjà dit en d'autres temps à propos des psy.

Ce n'est pas parce que la plupart essayent de faire croire qu'il nous laisse faire notre route qu'ils le font. En fait, il le disent surtout pour ne pas nous faire fuir, voire même nous faire rester, et piquer ainsi impunément notre pognon. Le pire, c'est quand ils font ce qu'ils disent, à savoir ne pas se mêler de notre vie, parce que là, pour le coup, ils ne servent strictement à rien, sauf à une seule chose : Nous faire prendre conscience qu'ils ne servent à rien.

Si ton psy te donne son avis personnel à lui, sur ta vie personnel à toi, autrement dit, s'il te donne une image de sa pensée, appliquée à ton cas, s'il te fait part de ce en quoi il croit, s'il te fait part de la façon dont il oriente sa propre vie, et bien, si j'étais à ta place, moi je lui ferais confiance. Pas forcément pour adopter les yeux fermés sa pensée (qui me parait adoptable les yeux ouverts avec tous les bémols que l'on peut trouver ici sur ce site), mais pour me dire que si il le croit et qu'il m'en fait part c'est qu'il pense que ça peut me servir.

Je ne sais pas si tu en a pour tes sous vu que l'on peut trouver le même genre d'avis ici sur le site gratuitement, mais au moins tu a quelque chose en échange de tes sous, ce qui n'est pas le cas avec tous les psys.

Bien sûr, tu peux trouver ailleurs, des avis complètement contraires à celui-ci, mais ce qui est là intéressant, c'est qu'il soumet sa pensée à ton analyse impitoyable, sachant qu'il te suffit d'un petit au revoir pour t'en séparer. Vu l'audace de son point de vue au milieu des stéréotypes véhiculés par le milieu psy, je trouve ça particulièrement courageux de sa part.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 09 mars 2011 à 22h36

(petit aparté) vous seriez supermignons si vous appeliez ladymarlene: "ladymarlene" et pas lady, pour éviter toute confusion.
Merci. Je vous laisse reprendre la discussion.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 10 mars 2011 à 00h51

Oups, désolé.

Mais c'est un "lady" contextuel.

(Règle 1 : j'ai toujours raison.
Règle 2 : si par accident il m'arrive de commettre une erreur, se référer à la règle 1.)

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 mars 2011 à 20h03

Moi je pense tout simplement que ton psy est poly!
Ca arrive meme chez les psy mais la t est tombée sur une perle!
Le mien aussi etait poly et ca a duré sept ans!

#
Profil

PolyEric

le jeudi 10 mars 2011 à 22h38

Si ça été si long, c'est qu'il n'était pas vraiment psy, ou qu'il a fait durer le plaisir.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion