Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

J'aime deux femmes

Jalousie
#
Profil

SLY

le jeudi 12 août 2010 à 17h32

Je vis avec ma compagne depuis 7 ans. Je l'aime.
Depuis quelques mois, mon coeur bat également pour une jeune femme que j'ai rencontrée lors d'un déjeuner.
Après une période de culpabilité, j'ai admis que je n'en aime pas moins celle qui dort chaque nuit à mes cotés.

J'aime donc deux femmmes simultanément. Celà ne m'était jamais arrivé.
Il s'agit de deux personnes merveilleuses, ayant en fait assez peu de traits en communs tant au point de vue physique que moral.
Complémentarité ? Peut être ?

Je ne veux en aucun cas remettre en question ma relation principale, mais je voudrais tant aimer librement la seconde... qui elle aussi est en couple.
Ce dernier point est d'ailleurs qulque peu génant.

Son ami n'appréciant guère que je la cotoie de trop près (à son gout).

Vos avis et conseils sont les bienvenus.

En vous remerciant.

SLY

#

(compte clôturé)

le jeudi 12 août 2010 à 22h25

Bonsoir Sly,

Et bienvenue sur le site. Je n'ai pas beaucoup de temps devant moi pour te répondre mais sache que ce que tu vis a été vécu par beaucoup de gens ici. Tu recevras sans doute d'autres réponses mais là c'est sans doute l'effet "mois d'août" qui explique que personne n'ait encore pris la plume (habituellement ça dégaine plus vite :-D ).

Pour commencer, tu peux te procurer le "Guide des Amours Plurielles" de Françoise Simpère (disponible par exemple dans les Relay). Il aborde de nombreux aspects théoriques et pratiques et tu y trouveras sans doute la réponse à certaines de tes interrogations. Ca peut aussi ensuite être le genre d'ouvrage à laisser traîner pour susciter la discussion avec ton épouse.

Tu peux également parcourir les témoignages présents sur le site, tu verras ainsi le vécu / les questions de certains et les réponses qui y ont été apportées.

A te lire tu sembles aborder ta situation calmement et sans hâte, c'est une bonne chose selon moi. Car se lancer dans le polyamour suscite souvent en soi ou chez ses partenaires pas mal de remise en question, de l'étonnement (quand tu te vois réagir d'une manière que tu n'aurais pas crue possible avant), de la souffrance aussi parfois et il est préférable de ne pas se lancer "bille en tête" dans un changement de référentiel aussi radical.

Donc pas de hâte et bonne continuation à toi.
Shamal

#
Profil

PolyEric

le samedi 14 août 2010 à 23h59

SLY
Je ne veux en aucun cas remettre en question ma relation principale....

A ta place, je remettrais en question mes notions principales.
Par exemple, qu'est ce qui est le plus important, l'amour ou le reste ?
Si tu aimes les deux, tu prends les deux, et tu ne t'occupe pas du reste.
C'est simple, mais attention, ça décoiffe.

#

Tat (invité)

le jeudi 30 décembre 2010 à 20h51

Psy,

Je comprends......
Arrete cette relation avec la second femme que tu aimes, meme si ca doit te couter beaucoup... Tu risque de tout perdre!

Peux-tu imaginer quand celle qui est chaque nuit a tes cotes apprendra un jour ou l' autre que tu en aime une autre? Elle ne te fera plus jamais confiance et tu le regrettera.

Tat

#
Profil

Gin

le jeudi 30 décembre 2010 à 22h29

ah, c'est sympa de ressortir un vieux fil perdu pendant les vacances d'été...

"tu risques de tout perdre"

ben il risque juste de perdre une relation... c'est pas "tout"

et puis je crois qu'il y a vraiment beaucoup à gagner en vivant dans la liberté de ses sentiments !

"elle ne te fera plus jamais confiance et tu le regrettera"

Si Sly pense pouvoir aimer 2 personnes, s'il s'intéresse au polyamour, c'est qu'il est en train de développer (entre autres) des sentiments de confiance, justement.
il ne peut donc pas se limiter pour cause de manque de confiance de l'autre, ça serait un comble...
(et puis il n'a pas dit qu'il ne lui avait pas dit)

et s'il renonce à ce chemin qu'il a commencé d'entrevoir, comme tu lui suggères, je crois que c'est là qu'il risque d'avoir des regrets.

Tat, ça me semble un peu pessimiste tout ça... t'as pas le moral ce soir ? tu as été toi-même déçu (déçue ?) par une histoire qui fait écho à celle de Sly ?
...tu veux nous raconter ? vas-y, y'a personne, tout le monde est en vacances : )

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 30 décembre 2010 à 22h55

Gin
...tu veux nous raconter ? vas-y, y'a personne, tout le monde est en vacances : )

Nan.
Moi je suis là ;) !

#
Profil

Gin

le jeudi 30 décembre 2010 à 23h18

encore mieux, vas-y Tat, y'a du monde pour t'écouter !

#

Tigre (invité)

le vendredi 31 décembre 2010 à 10h07

Il y a penurie d'infos:
-d'abord il faut des prenoms Lea ta compagne, Agnes la nana pour qui tu craques. (change les s'ils ne te plaisent pas).
- avec Agnes vous etes sages ou dejà pas sages, si vous etes sages, avez vous dejà discuté de votre attirance à coeur ouvert ?(ça semble etre le cas).
-avec Lea, avez vous dejà discuté sans enjeu particulier de la question de l'exclusivité ou pas; a-t-ele une nature possessive ou pas? Lui as tu dejà parlé d'Agnes ou pas.
-meme chose du coté d'Agnes et son compagnon (Arnaud?).

je suis d'accord avec Eric, c'est plus simple d'abandonnner les notions de "principal" et de "peripherique"; ça evite certaines deconvenues; et comme on parle pas de reseau routier en plus...

autre chose, il n'y pas d'enfants ni d'un coté ni de l'autre a priori?

#

seleni@ (invité)

le mercredi 05 janvier 2011 à 22h52

Bonjour à tous !

J'ai lu vos échanges car je viens d'apprendre que mon compagnon aime une autre femme que moi.
Il faut que je précise que c'est 1 de mes amies et collègue et donc je la vois tous les jours.
Ca fait 1 mois qu'il me l'a dit, je savais qu'ils se voyaient de temps en temps pour des trucs du style : il faut que je bricole chez elle etc...
Je me doutais bien qu'il se passait quelque chose entre eux : il m'avait dit qu'il la trouvait séduisante et je savais qu'elle vivait des relations multiples.
Je suis quand même tombée de très haut : ça fait terriblement mal.
Au début, je me suis sentie trahie, mais je ne voulais pas le quitter car je suis avec lui depuis 20 ans et je l’aime.
Il m'a assuré qu'il m'aimait mais qu'il avait pris conscience qu'il pouvait aimer 2 personnes à la fois. Il m’a fait lire le livre « les amours plurielles » que j’ai lu en 2 jours pendant mes nuits blanches.
Sur le coup, j'ai compris ce sentiment d’amour qu’il peut éprouver car moi même j'adore cette femme, je l'admire même, elle a une joie de vivre incroyable et a toujours des discussions super intéressantes. En plus, grâce à elle, il est devenu beaucoup plus tendre avec moi, plus attentionné, il s'est mis à me proposer de faire des sorties ensemble, choses qu'on faisait rarement avant.
Je me suis sentie presque redevable envers elle car j'étais vraiment heureuse de son changement de comportement et je sais que c'est grâce à elle et qu’elle a 1 influence très bénéfique sur lui.
Alors j'ai accepté qu'ils se voient encore : il m’a convaincu en me disant que ce serait 1 preuve d’ amour envers lui .
Mais depuis c’est 1 véritable calvaire.
Je trouve qu’il ne m’a pas vraiment ménagé. Un soir il l'a emmenée au resto et est rentré à 2 heures du matin : pendant ce temps je ruminais, j’étais toute seule à garder les enfants pendant que lui passait du bon temps et il ne s’inquiétait pas de savoir si ça me faisait du mal. Bien sûr je lui ai dit mais il me disait juste : « t’inquiètes pas, on n’a pas couché ensemble ».
Le dimanche après midi pareil, il partait la voir après une journée passée en famille et voyant que j'étais réfractaire il me lançait : "mais, on était ensemble toute la journée !"
J’ai lu beaucoup de choses sur ce site et j’avoue que j’ai tous les « mauvais » symptômes :
Je me dis qu’avec elle il est tout le temps calme et attentionné, aux petits soins et que s’il est si prévenant avec moi c’est juste pour que j’accepte la situation.
Je suis jalouse (voilà je l’ai dit le mot banni ! (LOL) de leur relation qui semble tellement belle et j’ai l’impression de ne pas être à la hauteur comparé à elle.
Je me dis que pour lui c’est bien mieux d’être avec elle : pas d’enfants, pas de disputes, pas de corvées quotidiennes : tout est beau, tout rose, pas de train train.
C’est normal qu’ils s’aiment : ils ont tous les avantages d’une relation sans les inconvénients : trop facile !
En plus, je me suis sentie vraiment mise sur la touche : c’était mon amie et j’ai l’impression qu’elle préférait être avec lui au lieu d’être avec moi.
Je suis tellement mal depuis quelques temps, qu’elle lui a dit que pour mon bien, ils ne devaient plus se voir.
Maintenant c’est lui qui est mal : il me dit qu’il ne sait pas si il tiendra sans la voir, qu’il est complètement déboussolé et qu’il ne sait plus où il en est.
Du coup, il s’est 1 peu renfermé, et ne me propose plus aucune sortie.
Par contre, il voit ses copains très souvent et je me fais du coup plein de film en me disant que c’est peut être elle qu’il va voir. Par exemple, vendredi après midi, elle ne bosse pas et lui aussi et tous les 2 ont quelques choses de prévu et moi aussi donc je ne reste dans le doute...
Maintenant, je culpabilise et je me dis qu’il reste avec moi juste pour les enfants même s’il m’a toujours dit qu’il ne pourrait pas vivre avec elle.
J’ai l’impression qu’on n’a plus rien à se dire à part : ça a été la journée au boulot ou ça a été avec les enfants.
J’en souffre beaucoup car le dialogue est pour moi quelque chose d’important.
Franchement, je ne vais pas mieux, je me dis qu’il doit avoir 1 manque terrible et qu’ il m’en veut surement de ne pas le laisser vivre librement comme il le souhaite.
En plus maintenant à chaque fois qu’on en parle il se braque et on n’arrive pas à se comprendre.
J’aurais vraiment aimé le laisser vivre cette passion, je me dis même qu’avec le temps ça ce serait peut être estompé tout seul mais j’avoue que j’ai vraiment du mal. Je trouve que c’est trop dur d’attendre pendant qu’il est avec elle.
Je me dis (et lui aussi d’ailleurs me l’a dit ) que si je vivais la même chose je l’accepterai peut être mieux mais je ne me vois pas faire ça. Pour moi, c’est l’homme de ma vie et je n’ai pas envie d’en avoir 1 autre (je sais ça fait cliché, mais bon)

Je ne sais pas si vous pourrez m’aider mais ça m’a fait du bien d’en parler en tout cas

#
Profil

Romy

le mercredi 05 janvier 2011 à 23h33

Bonjour Séleni.
Ça me touche ce que tu écris, j'ai aussi été plus ou moins dans ta situation. Tout ce que je peux te dire, c'est d'avoir confiance en votre amour et en lui. Confiance qu'il te le dira s'il ne t'aime plus et ne veut plus être avec toi. Les rapprochements physiques entre vous peuvent aussi aider, ils rassurent et apaisent. Te changer les idées lorsqu'il est avec elle, et surtout, sortir toi aussi, rencontrer des hommes, les regarder, draguer, t'inventer des histoires. Tu dis que tu n'as pas envie d'en avoir un autre...mais l'envie n'est pas comme la faim, elle ne vient pas frapper à la porte non plus, elle est provoquée par une rencontre. Comme tu ne pouvais pas savoir le jour où tu as rencontré ton mari, tu ne peux pas savoir non plus ce que l'avenir te réserve.
Profites-en pour réaliser des rêves loufoques que tu jugeais impossibles à cause de ta situation familiale ou des contraintes de la vie conjugale. Un voyage entre copines en Amérique du Sud, des cours de voile, je ne sais trop.

Puis ne pas négliger le temps que tu passes avec lui. Un voyage à deux, sans les enfants, ça peut aider à reconsolider les liens pour repartir différemment.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Gin

le jeudi 06 janvier 2011 à 07h12

Salut Seleni !

seleni@
Je trouve que c’est trop dur d’attendre pendant qu’il est avec elle.

ah ben tu m'étonnes !! c'est invivable d'attendre !
pendant qu'il est avec elle, ou même à d'autres moments, tu n'es pas censée l'attendre, tu dois vivre ! vivre ta vie, tout simplement ! et ça devrait déjà aller un peu mieux...

bon courage : )

#
Profil

Paul-Eaglott

le jeudi 06 janvier 2011 à 08h51

Selenia, je comprends très bien que la situation n'ait pas été supportable pour toi.
Mais il me semble que ce qui a manqué pour que ça se passe à peu près bien, ce n'était pas grand chose : il aurait suffi que ton compagnon accepte de prendre en considération le fait que son autre relation était fragilisante ou éprouvante pour toi, et qu'il accepte d'entendre quand tu lui disais que ça faisait mal.
Vos dialogues trop centrés sur le mode "rationnel" ("C'est logique que j'aille la voir, puisqu'on était ensemble toute la journée") semblent avoir été des façons de ne pas vous écouter.

Peut-être est-il encore temps de reprendre le dialogue, et de chercher à mieux vous comprendre : tu sembles prête à accepter sans trop souffrir qu'il la voie, à condition que certaines épreuves te soient épargnées (attendre pendant des heures, te sentir délaissée...), et vous pouvez donc essayer de vous considérer mutuellement comme des partenaires dans cette histoire, plutôt que comme des obstacles l'un pour l'autre.
Peut-être que vous pouvez ensemble essayer de comprendre les mécanismes qui te font mal (ce n'est peut-être pas "qu'il la voie", qui te fait mal, mais certaines façons de faire, ou certaines situations imposées unilatéralement, que vous pouvez essayer, avec autant d'honnêteté que possible, de préciser, et de définir, pour pouvoir les éviter à l'avenir...)
Sans doute que des compromis sont possibles. Et qu'en communiquant mieux entre vous, vous trouveriez une façon de faire qui soit agréable pour tous, et qu'il y a des moments où il pourrait la voir sans que tu en souffres. Et même si ce n'est pas "chaque fois qu'il en a envie et sans s'occuper de tes ressentis", c'est peut-être mieux que rien...

Si vous lisez l'anglais, essayez de lire "the Ethical Slut", et notamment son chapitre consacré à la jalousie et à sa possible résolution, ainsi que tout ce qui concerne la "communication non-violente" au sein d'une relation.

Bon courage, en tout cas, et soyez un peu confiants en l'avenir : ça ne se règle pas en quelques jours, ces questions-là, c'est normal que ça prenne du temps avant de trouver un arrangement qui vous conviendra...

#

(compte clôturé)

le jeudi 06 janvier 2011 à 20h33

seleni@ pourquoi faudrait-il que ce soit a toi de changer ? Cette relation qu'il entretien avec cette fille n'est pas forcément une histoire d'amour, il se cache peut-être la vérité ; c'est peut-être une manière d'échappé a la routine ou a je ne sais quel problème liés a votre vie de couple. C'est peut-être dans ce sens là qu'il faut orienter la discutions.

"ah ben tu m'étonnes ! ! c'est invivable d'attendre !
pendant qu'il est avec elle, ou même à d'autres moments, tu n'es pas censée l'attendre, tu dois vivre ! vivre ta vie, tout simplement ! et ça devrait déjà aller un peu mieux... " Gin, quand on a des enfants, ce n'est pas évident. Et je pense que c'est trop simple de vouloir fuir ses responsabilités en criant au droit a la liberté, il y a des choix qu'il faut savoir assumer.

(avant, pour excusé nos infidélités a nos femmes ont disaient : J'étais bourré... Maintenant on dit : j'ai lus "les amours plurielles", mouarf !)

#
Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 20h45

Non, ce n'est pas évident quand on a des enfants, je le sais, j'en ai et en bas âge. Mais les enfants finissent par aller dormir... et après on peut lire, on peut écrire, on peut écouter de la musique..on peut même inviter un pote à boire un verre à la maison (quelle drôle d'idée...) Qu'est-ce qu'elle aurait fait Seleni si son mari avait été à la maison avec elle? Que des choses ensemble?
Et puis je ne crois pas que ce soit tous les soirs qu'il sort. Puis les soirs où il ne sort pas, elle peut sortir, elle, si elle en a envie naturellement.

Être bourré et utiliser ça comme excuse, c'est refuser de réfléchir à la question et faire reposer la responsabilité sur quelque chose d'autre que nous même. Du coup, on peut tout faire, on a toutes les libertés, même celle d'être con (celle-ci annule habituellement toutes les autres).
Lire et accepter de réfléchir sur ses actes, assumer les conséquences, être sensible à la souffrance de l'autre, chercher des moyens pour y palier sans renoncer complètement à ce qui nous apporte du bonheur à nous, chercher à apporter du bonheur à l'autre, ça me semble tout le contraire.

#

seleni@ (invité)

le jeudi 06 janvier 2011 à 20h46

Merci pour vos réponses mais pour l'instant j'ai bien peur que le dialogue soit en suspens. Je vois que mes sentiments ne sont pas complètement stupides et ça me rassure 1 peu. Je lui avais déjà dit que ça allait beaucoup trop vite vite pour moi et qu'il ne tenais pas compte de ce que je pouvais éprouver. Mais je pense qu'il était dans l'euphorie de cette relation et voyant que je ne disais pas non, il a 1 peu abusé sans même en prendre conscience. Je crois que j'aurai mieux accepté qu'il la voit pendant des moments où je n'étais pas là ce qui aurait été possible s'il avait été patient.
Maintenant, on reste tous les 2 (et les enfants) et j'avoue que notre vie me paraît bien fade. Il est redevenu aigri pour pleins de choses e veut s'accorder des moments à lui sans nous. Ca me rend un peu triste...
On verra bien comment évolue la situation.

#
Profil

Romy

le jeudi 06 janvier 2011 à 20h56

Montag: Cette relation qu'il entretien avec cette fille n'est pas forcément une histoire d'amour, il se cache peut-être la vérité ; c'est peut-être une manière d'échappé a la routine ou a je ne sais quel problème liés a votre vie de couple. C'est peut-être dans ce sens là qu'il faut orienter la discutions.

Ça se pourrait aussi, c'est très fréquent. Et ça peut être une bonne occasion de discuter effectivement, de se réveiller, de reprendre contact. Mais selon moi, demander à son mari de mettre fin à son autre relation ne créera que de la frustration et du ressentiment. Il idéalisera cette relation qu'il n'a pu vivre. C'est un grand acte de générosité et d'amour de dire à l'autre: fait ce que tu juges bon pour toi. Je l'ai fait et j'en suis fière (sans fausse modestie :-)!). The love you give is equal to the love you take, disait John Lennon. C'est vrai. Quel bonheur de ressentir que tu fais du bien à une personne que tu aimes en le laissant libre et en lui faisant confiance. Naturellement, c'est chouette qu'il en fasse de même pour toi...sinon, y'a un os. Et s'il en profite pour fuir à grandes jambes et te laisser seule avec les marmots pendant deux mois, c'est moins drôle. Mais encore là, tout se discute.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

seleni@ (invité)

le jeudi 06 janvier 2011 à 21h04

"Cette relation qu'il entretient avec cette fille n'est pas forcément une histoire d'amour, il se cache peut-être la vérité ; c'est peut-être une manière d'échapper a la routine ou a je ne sais quel problème liés a votre vie de couple. C'est peut-être dans ce sens là qu'il faut orienter la discutions. "

Je viens de voir la réponse de Montaq et je ne peux m'empresser de répondre car je crois bien que tu es dans le vrai.
Il a découvert avec elle 1 autre facette de sa personnalité : quelqu'un de tendre, d'attentionné, qui a envie de profiter de bons moments avec sa femme, ses enfants, et partager des instants avec une amie (amante) qui lui fait du bien moralement.
J'avoue que comme tous les couples nous avons des hauts et des bas et en 2010 plus de bas... Mais j'ai tout fait pour recoller les morceaux et m'améliorer : je m'efforce de lui faire moins de reproches, d'être plus séduisante, d'être positive etc...
Et puis, il l'a rencontré et là il a complètement changé, j'avoue que je l'aime encore plus car elle l'a embelli ! Mais c'est dur aussi de se dire que c'est grâce à 1 autre qu'i a pris conscience de tout ça.
Quelque part elle réussi à faire ce que je n'ai pas su faire.
C'est pour ça que je me dis que j'aurai peut etre du le laisser continuer.Soit pour qu'il voit qu'avec elle, l'amour s'estompe, soit pour qu'il voit qu'avec moi l'amour s'estompe et j'arrêterai de me raccrocher à mes idéaux.
Bref c'est bien compliqué tout ça et je n'aurai jamis soupçonné que ça me tomberai dessus.

#

seleni@ (invité)

le jeudi 06 janvier 2011 à 21h10

" Mais selon moi, demander à son mari de mettre fin à son autre relation ne créera que de la frustration et du ressentiment. Il idéalisera cette relation qu'il n'a pu vivre. "

Vu que c'est la décision qui a été prise, c'est exactement ce que je ressens en ce moment car j'ai l'impression qu'il se ent frustré et presque prisonnier de notre famille.
Je me demande d'ailleurs si je n'aurais pas du partir pour qu'il ressente ce manque vis à vis de moi...

"C'est un grand acte de générosité et d'amour de dire à l'autre : fait ce que tu juges bon pour toi. "

C'est ce qu'il m'avais dit au début, du coup est ce que ça veut dire que je ne l'aimepas ou bien que je préfère placer mon bien être avant le sien ?

Je me suis toujours demandé ce qu'iol ressentirait si je le laissais seul avec les enfants pendant que j'allais voir un homme.
Une à 2 fois par semaine, je ne suis pas sûr qu'il apprécierait ...

#
Profil

Gin

le jeudi 06 janvier 2011 à 21h18

Selenia, et avec ta copine, sa copine, votre copine, t'en as parlé ?

tu la vois tous les jours au boulot apparemment, comment ça se passe entre toi et elle ?

#

seleni@ (invité)

le jeudi 06 janvier 2011 à 21h27

oui on en a parlé
C'est d'ailleurs 1 peu grâce à elle que j'ai d'abord accepté cette situation car elle m'a bien rassurée sur le fait qu'elle ne voulait pas briser notre famille, qu'il vit avec moi et qu'il le restera.
Mais avant Noel elle lui a dit de ne plus se voir car elle voyait que ça me rendait trop malheureuse.
En fait c'est elle qui a pris cette décision pour moi car moi je n'ai pas eu le courage de l'imposer à mon compagnon.

Depuis on n'en a pas reparlé toutes les 2 et j'avoue que j'ai mis 1 petite distance entre nous.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion