Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Libertinage/échangisme- polyamour/polysexualité

Social
#

(compte clôturé)

le mardi 16 février 2010 à 18h31

pas fan des segmentations et des étiquetages à outrance mais, il faut bien le constater, dans la pratique, les nuances ont leur importance.
je m'explique. prenons les deux premiers termes du titre: "libertinage/échangisme". à priori il n'y a pas de différence conséquente entre ces termes pourtant, il me semble que le premier est plus le reflet d'une idéologie de l'amour libre, libéré de toutes considérations morales, religieuses, sociétales alors que le second axe davantage la recherche du plaisir en fonction de critères beaucoup plus pragmatiques. exemple: "bo cpl, sportif, rasé, bon niveau, ch idem. gros, poilus, laids exclus". bref, un couple qui nous convienne physiquement pour une consommation rapide. éventuellement dans un lieu.
comme si on passait de l'Idéal à son idéal. de l'universel à l'individuel...

en un mot les questions sont les suivantes: pour vous, faut-il également nuancer/différencier de la même façon polyamour et polysexualité ? le premier renvoit-il à nos émotions quand la deuxième serait dictée par nos pulsions ?

#

(compte clôturé)

le mardi 16 février 2010 à 20h33

Bon débat ça Arnaud :-)
Je suis tout à fait d'accord avec toi quand à la différence entre libertinage et échangisme.
J'ai l'impression qu'il y a des polyamoureux dont la sexualité va être très "classique" (ce n'est pas péjoratif), et d'autres qui vivront aussi une polysexualité. Un peu comme si la merveilleuse liberté du PA était vécu par certains au niveau des émotions, et que d'autres arrivent à l'incarner totalement dans la sexualité/sensualité. Bon j'ai du mal à trouver les mots pour dire ce que je veux dire.
Donc oui, je pense que le polyamour renvoit prioritairement aux émotions. Mais par contre, la polysexualité pour moi n'a pas à voir qu'avec les pulsions, du moins pas dans tous les cas. Un coup d'un soir oui c'est une pulsion, par contre vivre pleinement sa bisexualité et explorer des fantasmes puissants, impliquent nécessairement des émotions.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 février 2010 à 22h14

OUI il faut différencier polyamour et polysexualité, aucun doute pour moi.
Je fait court pour l'instant, mais je pense que tu mets le doigt sur LA question.

#
Profil

ERIC_48

le mardi 16 février 2010 à 22h17

insognare
Donc oui, je pense que le polyamour renvoit prioritairement aux émotions.

Moi, je ne voyais pas comme ça. Je dirais plutôt, le polyamour renvoit aux sentiments donc aux émotions, alors que la polysexualité fait uniquement référence aux émotions.

#

(compte clôturé)

le mardi 16 février 2010 à 22h17

Dis donc, je veux pas être vache, mais c'est l'œuf de Colomb, on dirait.

#
Profil

titane

le mardi 16 février 2010 à 22h41

c pas la vache ça.... c'est la poule !

#
Profil

titane

le mardi 16 février 2010 à 22h50

je ne vois pas trop la question... doit-on faire la distinction entre sexualité et amour (le poly n'ajoute rien de particulier ici)?

pourquoi pas?

pourquoi?

Je ne suis pas sur que le libertinage soit ce qui a été présenté rapidement.... le libertinage exige le respect de certaines règles... il a donc sa morale, sa "religion" et est bien apparu comme un mouvement de société... ses principes ont d'abord été érigés par quelques viex grecques encore une fois... puis interprétés un peu légèrement quelques siècles plus tard dans un Europe romantique à la dérive... et repris de nos jours comme une "reprise" ou "remake" d'un consumérisme affective sympathique... et pas toujours franc du col... moins que l'échangisme...

j'aime assez finalement que l'on compare le pomyamour au libertinage.... le polyamour serait alors un libertinage de couples... ?

#
Profil

Paul-Eaglott

le mercredi 17 février 2010 à 08h44

Comme je l'ai exprimé sur un autre fil, il me semble que la notion de polyamour ne fait pas spécifiquement référence à la notion de sentiment, mais décrit un "état d'esprit", ou une "façon de faire", ou une "méthode d'approche" face à la non-exclusivité, qu'elle soit sentimentale ou sexuelle.

Pour moi, le polyamour consiste à être clair, à éviter le mensonge sur nos attirances (qu'elles soient sentimentales ou sexuelles), et à respecter chacun de nos partenaires en cherchant par le dialogue à désamorcer autant que possible les éventuelles souffrances liées à cette non-exclusivité...

Certes, dans "polyamour" on entend "amour", mais c'est une adaptation francisée du néologisme anglais "polyamory", qui ne fait pas spécifiquement référence aux sentiments : ce n'est pas "polylove", et "amory" n'existe pas en anglais... Quant à "amorous", qui existe en anglais, il signifie quelque chose comme "fortement attiré(e)", souvent avec une connotation sexuelle.

Donc, selon moi, s'il y a une distinction sans doute intéressante à faire entre "non-exclusivité sexuelle" et "non-exclusivité sentimentale", il faudrait trouver un autre mot que "polyamour" pour désigner cette dernière...

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 09h10

ERIC_48
Moi, je ne voyais pas comme ça. Je dirais plutôt, le polyamour renvoit aux sentiments donc aux émotions, alors que la polysexualité fait uniquement référence aux émotions.

Oui ça me va, c'est mieux dit en effet.

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 09h10

Clementine
Dis donc, je veux pas être vache, mais c'est l'œuf de Colomb, on dirait.

C'est quoi ?

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 10h18

C'est quoi ta question, insognare?

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 11h03

Mais bref, sur la question posée...

Je reprends à ma sauce: l'échangisme désigne une pratique et le libertinage un truc qui se pique de "culture cultivée", quelque part c'est dans la tête; jusque là on est pas mal raccord.

Par contre, le polyamour qu'on a partagé en virtuel ici et ailleurs, je vois ça comme une attitude de l'esprit, non seulement vis-à-vis du sentiment amoureux, mais en regard des personnes de manière générale; une manière d'être relié au genre humain. Ca prend des formes un peu curieuses parfois, car à part le confit de bisounours, pour ma part je suis adepte de ne pas épargner ceux que j'aime, et j'attends la réciproque, car c'est à ça que je reconnais mes amis les plus proches.

Pour la polysexualité, je ne peux pas me prononcer tant que je ne sais pas exactement de quoi tu parles:avoir plusieurs partenaires? Etre bi, et même asexuel? Préférer s'amuser avec des sextoys? Avoir des pratiques aventureuses?
De mon côté, ça voudrait plutôt dire que le sexe, c'est quand j'en ai envie; ni plus... ni moins.

A part ça, pour l'œuf de Colomb... je dis ça parce que je crois me souvenir que de près ou de loin, on a tenté de cerner tout ça déjà à de multiples reprises depuis une année; et sur pas mal de fils différents. Et c'est pas moi qui vais aller rechercher où... ^^

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 11h06

Clementine
C'est quoi ta question, insognare?

En fait je ne me rappelle plus cet anecdote de l'histoire de l'oeuf de Colomb.
Quand aux anciens fils...on va pas encore en parler...tant que y en a qui ont envie d'en parler sur ce fil créé par Arnaud...ben on en parle, peu importe si on en a déjà parlé.

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 11h34

Hon-hon... C'est juste une ignoble tentative de ma part, une de plus - je sais, je suis assez immonde comme personnage... - pour encourager les nouveaux venus à aller guguer ce qui s'est déjà dit. J'ai l'impression qu'on s'est sortis les pouces en vain, quelque part.

C'est une bonne démarche de tenter soi-même la réflexion, on est moins influencés... mais je ne renoncerai pas à ma manière de signaler les fils, ce que pensent les autres est parfois source de rebondissement. Et si je me donne la peine de le faire, c'est pour que ça passe dans les deux sens: ça m'évite de me répéter.

Quant à l'oeuf de Colomb... "Wikipedia est ton ami", comme dirait Junon.

#
Profil

titane

le mercredi 17 février 2010 à 15h14

Comment faire tenir un œuf debout?

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 15h52

Dans un coquetier.

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 15h53

Debout sur une assiette, hé ho, on est pas des manches, ma poule...

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 15h54

Sur un petit bout de mie de pain alors.

#
Profil

Romy

le mercredi 17 février 2010 à 15h57

Je constate dans mon cas que je suis devenue plus qu'une polyamoureuse ou une polysexuelle. C'est une philosophie de vie qui touche à tout. Je suis devenue le contraire de l'à priori:

"On dit aussi posséder un à priori, c'est à dire posséder un principe qui peut guider indépendamment de toute expérience, de toute observation"

Ça vise tout, pas seulement l'amour ou le sexe.

Je suis donc une nonapriori ou une nana-priori. Je sais pas...:-)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 17 février 2010 à 16h03

insognare
Sur un petit bout de mie de pain alors.

Tu aplatis la base en la cassant... vraiment, tu connais pas cette histoire?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion