Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

NRE et limerence (presque en FR)

Traduction
#
Profil

zina

le mardi 01 décembre 2009 à 08h45

J'ai essayé de traduire un peu l'article de wikipedia sur le NRE et limerence qui m'a été très utile. J'espère que ça pourra être utile à d'autres qui ne comprendraient pas bien l'anglais.
La traduction est "quick and dirty", rapide et moche, donc hésitez pas à critiquer/corriger.
Bonne lecture. Article original : en.wikipedia.org/wiki/New_relationship_energy

New relationship energy - Énergie de nouvelle relation

traduction de l'article anglophone de Wikipedia, the free encyclopedia

L'énergie de relation nouvelle (souvent abbrévié NRE en anglais) est un état d'esprit ressenti au début de la plupart des relations sexuelles et romantiques signifiantes, impliquant notemment une réceptivité émotionnelle et sexuelle accentuée et de l'excitation. Cela commence avec les premières attirances, s'épanouit pleinement quand la mutualité est établie, et s'affaiblit doucement au cours des mois ou années. Cela comporte une implication explicite de contraste avec les sentiments concernant des relations "anciennes" ou en cours.[1]

COntenu

[hide]

* 1 Domaine d'usage

* 2 Réactions à l'énergie de relation nouvelle

* 3 Termes liés

* 4 Références

* 5 Liens externes

[edit] Domaine d'usage

Tandis que la dynamique décrite par le NRE est commune à quasi toutes les relations, le terme est particulièrement prévalent dans la comunauté polyamoureuse, en grand partie parce que les gens polyamoureux ressentent souvent l'énergie de relation nouvelle simultanément avec des relations en cours mais plus anciennes qu'ils souhaitent aussi maintenir. S'adapter et compenser pour le contraste en affection et en engouement/excitation entre les nouvelles et anciennes relations est considéré comme un facteur important dans l'équilibrage réussi entre les relations. [2] Le terme trouve sa source dans les écrits de Zhahai Stewart dans les années 1980[3].

Le NRE est aussi discuté par Easton et Liszt dans The Ethical Slut, Greenery Press 1997.

[edit] Réactions à l'énergie de relation nouvelle

L'Énergie de relation nouvelle est généralement considérée comme désirable, peut être quasi-indispensable dans la formation de liens émotionnels forts, mais elle peut aussi temporairement altérer les perceptions et les jugements et cela doit être pris en compte.[4] Ces altérations de la perception n'impliquent pas que l'attraction est non réelle ou qu'elle ne va pas durer (de fait la plupart des liens romantiques durables débutent avec du NRE), seulement, la force de ces sentiments positifs est plus grande que ce qu'elle sera probablement plus tard, et certains problèmes interpersonnels potentiels peuvent sembler plus petits que ce qu'ils deviendront plus tard. De la prudence plutôt que de l'évitement ou de la supression est habituellement suggérée pour gérer le NRE.[5]

[edit] Termes associés

"Puppy Love" [~ premier amour (adolescent)] véhicule une connotation d'immaturité, d'éphèmère, et de superficialité. "Infatuation" [amour obsessionnel, engouement] a une connotation négative ou désobligeante avec un accent sur l'irréalité et l'obsession. La phase de "Lune de Miel" a une connotation similaire au NRE mais est perçue comme ayant lieu après le marriage ou un full commitment similaire, tandis que beaucoup de gens ressentent l'énergie de relation nouvelle bien avant le mariage, ou totalement en dehors du contexte du mariage. Il n'y a pas d'autres termes communs en anglais qui véhiculent la connotation de contraste explicite avec le ton et les sentiments de relations plus anciennes ou établies.

Un autre terme proche est limerence, comme décrit par Dorothy Tennov dans son livre Amour et Limerence[6]. Cependant que l'énergie de relation nouvelle est décrite dans des publications comme des sentiments principalement positifs et agréables que les gens sont réticents à voir s'effacer, le limerence est décrit par Tennov dans son livre comme une oscillation généralement désagréable de misère et d'intoxication dont les souffrants souhaitent se débarasser. L'énergie de relation nouvelle est souvent fonctionnelle dans l'établissement de l'intimité et des liens émotionnels, tandis que le limerence est vu comme disfonctionnel et sans valeur. L'énergie de relation nouvelle a lieu presque toujours à un degré significatif degree dans des relations romantiques ou sexuelles, tandis qu'un limerence significatif est ressenti seulement dans une minorité de relations. Peut être le contraste le plus frappant est que Tennov décrit le limerence comme un sentiment essentiellement unilatéral alimenté par le secret et l'incertitude et qui dans tous les cas - excepté quelques cas pathologiques - se dissipe dès que la réciprocité des sentiments ou l'absence de réciprocité est établie. Par contraste, l'énergie de relation nouvelle est habituellement mutuelle et thrives on réciprocité. Le limerence ne véhicule aussi aucune implication de contraste avec les relations établies depuis plus longtemps.

Une manière d'intégrer les concepts de limerence et de NRE est d'observer que dans certains cas les premiers états de NRE, avant que la réciprocité des sentiments ne soit établie, peuvent donner lieu à une phase plus passagère et instable de limerence.

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 09h08

zina

La traduction est "quick and dirty", rapide et moche, donc hésitez pas à critiquer/corriger.

Bonne lecture. Article original : en.wikipedia.org/wiki/New_relationship_energy

Bon, j'y vais

" New relationship energy - Énergie de nouvelle relation

traduction de l'article anglophone de Wikipedia, the free encyclopedia

L'énergie de relation nouvelle (souvent abrégé NRE en anglais) est un état d'esprit ressenti au début de la plupart des relations sexuelles et romantiques importantes, impliquant notamment une réceptivité émotionnelle et sexuelle accentuée et de l'excitation. Cela commence avec les premières attirances, s'épanouit pleinement quand la mutualité est établie, et s'affaiblit doucement au cours des mois ou années. Cela implique un contraste direct avec les sentiments concernant des relations "anciennes" ou en cours.[1]

Contenu

[hide]

* 1 Domaine d'usage

* 2 Réactions à l'énergie de relation nouvelle

* 3 Termes liés

* 4 Références

* 5 Liens externes

[edit] Domaine d'usage

Alors que la dynamique décrite par le NRE est commune à quasi toutes les relations, le terme est particulièrement prévalent dans la communauté polyamoureuse, en grande partie parce que les gens polyamoureux ressentent souvent l'énergie d'une relation nouvelle simultanément avec des relations en cours, mais plus anciennes, qu'ils souhaitent aussi maintenir. S'adapter et compenser le contraste en matière d'affection et d'engouement/excitation entre les nouvelle et ancienne relations est considéré comme un facteur important dans l'équilibrage réussi entre les relations. [2] Le terme trouve sa source dans les écrits de Zhahai Stewart dans les années 1980[3].

Le NRE est aussi discuté par Easton et Liszt dans The Ethical Slut, Greenery Press 1997.

[edit] Réactions à l'énergie de relation nouvelle

L'Énergie de relation nouvelle est généralement considérée comme désirable, peut être quasi-indispensable dans la formation de liens émotionnels forts, mais elle peut aussi temporairement altérer les perceptions et les jugements et cela doit être pris en compte.[4] Ces altérations de la perception n'impliquent pas que l'attraction n'est pas réelle ou qu'elle ne va pas durer (de fait, la plupart des liens romantiques durables débutent avec du NRE); seulement, la force de ces sentiments positifs est plus grande que ce qu'elle sera probablement plus tard, et certains problèmes interpersonnels potentiels peuvent sembler plus petits que ce qu'ils deviendront plus tard. De la prudence plutôt que de l'évitement ou de la négation est habituellement suggérée pour gérer le NRE.[5]

[edit] Termes associés

"Puppy Love" [~ premier amour (adolescent)] véhicule une connotation d'immaturité, d'éphémère, et de superficialité. "Infatuation" [amour obsessionnel, engouement] a une connotation négative ou désobligeante, avec un accent mis sur l'irréalité et l'obsession. La phase de "lune de miel" a une connotation similaire au NRE mais elle est perçue comme survenant après le mariage ou un engagement total similaire, tandis que beaucoup de gens ressentent l'énergie de relation nouvelle bien avant le mariage, ou totalement en dehors du son contexte. Il n'y a pas d'autres termes communs en anglais qui véhiculent la connotation de contraste direct avec le ton et les sentiments de relations plus anciennes ou établies.

Un autre terme proche est "limerence", comme décrit par Dorothy Tennov dans son livre "Amour et Limerence"[6]. Mais alors que l'énergie de relation nouvelle est décrite dans des publications comme des sentiments principalement positifs et agréables que les gens sont réticents à voir s'effacer, le limerence est décrit par Tennov dans son livre comme une oscillation généralement désagréable de misère et d'intoxication dont les souffrants souhaitent se débarrasser. L'énergie de relation nouvelle est souvent fonctionnelle dans l'établissement de l'intimité et des liens émotionnels, tandis que le limerence est vu comme dysfonctionnel et sans valeur. L'énergie de relation nouvelle a presque toujours lieu à un degré significatif dans des relations romantiques ou sexuelles, tandis qu'un limerence significatif est ressenti seulement dans une minorité de relations. Le contraste le plus frappant est peut être en ce que Tennov décrit le limerence comme un sentiment essentiellement unilatéral, alimenté par le secret et l'incertitude, et qui, excepté dans quelques cas pathologiques - se dissipe dès que la réciprocité des sentiments ou l'absence de réciprocité est établie. Par contraste, l'énergie de relation nouvelle est habituellement mutuelle et basée sur la réciprocité. Par ailleurs, le limerence n'implique aucun contraste avec les relations établies depuis plus longtemps.

Une manière d'intégrer les concepts de limerence et de NRE est d'observer que dans certains cas les premiers états de NRE, avant que la réciprocité des sentiments ne soit établie, peuvent donner lieu à une phase plus passagère et instable de limerence."

Je bute notamment sur cette association de "contraste explicite" qui mériterait de voir s'il n'y a pas un beau gros pataquès là-derrière.
Voilà, encore quelques trucs rendus plus fluides ici et là (2.12)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

Ravaillac (invité)

le mardi 01 décembre 2009 à 12h35

@clem, t'a apporté des corrections? Je les vois pas... :/

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 13h30

Ben je te laisse éplucher et comparer les deux textes si le coeur t'en dit. Le but c'est de rendre le texte fluide et lisible, pas de compter les points, j m'appelle pas Pivot :-)

#

charette (invité)

le mardi 01 décembre 2009 à 15h02

un peu de tonalité clem'aimante

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 16h12

tonalité, traduction?

#
Profil

JHGrenoblois

le mardi 01 décembre 2009 à 16h49

Résumé : tout nouveau, tout beau !

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 17h05

Bon, c'est le fil "énigme"...

#
Profil

Siestacorta

le mardi 01 décembre 2009 à 17h34

En tout cas j'ai appris et révisé des trucs... C'est pas mal.

Et c'est un bon argument pro poly, ce renouvellement de la nouveauté avec les anciens amants... Enfin du point de vue hédoniste, parce que je suppose que les zot' martyrs sont fiers de pas céder au plaisir, qu'est pas le principal mais que je vais me moucher dans des journaux féminins si je le trouve pas.

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 17h55

Siestacorta
... ce renouvellement de la nouveauté avec les anciens amants...

Oups, je trouve que le sens que tu décris n'est pas vraiment présent dans le texte... tu m'expliques?

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 01 décembre 2009 à 18h02

Clementine


Alors que la dynamique décrite par le NRE est commune à quasi toutes les relations, le terme est particulièrement prévalent dans la communauté polyamoureuse, en grande partie parce que les gens polyamoureux ressentent souvent l'énergie d'une relation nouvelle simultanément avec des relations en cours, mais plus anciennes, qu'ils souhaitent aussi maintenir. S'adapter et compenser le contraste en matière d'affection et d'engouement/excitation entre les nouvelle et ancienne relations est considéré comme un facteur important dans l'équilibrage réussi entre les relations.

Ben... Si le NRE c'est le plaisir de la nouveauté, le fait de trouver de nouveaux partenaires crée un contraste qui donne un nouveau NRE avec les relations anciennes.
C'est pas ça qu'il faut comprendre ?

#
Profil

Siestacorta

le mardi 01 décembre 2009 à 18h09

Ah, non.
J'ai lu ce que je voulais lire, un peu...
Mais moi je dis que ça marche quand même, na. On a le regard changé par nos nouvelles relations, je crois. En fait, le NRE nous recharge nous en nouveauté, non ?

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 18h09

Un contraste avec l'ancienne, certes, mais pas forcément un renouveau de celle-ci. Il s'agit de compenser et de rester attentif, de veiller à l'équilibre entre l'ancienne et la nouvelle, car la première passe alors par une phase délicate.

Voilà ce que moi j'ai vu dans le texte.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 01 décembre 2009 à 18h14

Oui, c'est bien ce qui est écrit.
Mais je veux lire autre chose en plus, donc si ça y est pas je le dis, na.

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 18h16

Donc, un pendant de la compersion... Tout le monde doit marcher un peu sur des œufs, quoi, ce qui n'est pas gagné quand on flotte à 10 cm au-dessus du sol mmmpppfff :-)

#
Profil

thibsib

le mardi 01 décembre 2009 à 22h53

un grand merci Zina pour ton boulot:-)

#
Profil

zina

le mardi 01 décembre 2009 à 23h16

Merci pour les améliorations Clémentine.
Concernant le contraste, c'est je pense le truc le plus évident du NRE. On ne ressens pas la même chose au début d'une relation que dans une relation établie. D'où un contraste remarquable entre les sentiments qu'on éprouve pour la nouvelle personne et les sentiments qu'on éprouve dans d'autres relations. Est ce que ça dénoue le pataquès?
Et oui, c'est délicat de garder l'équilibre quand on flotte sur un nuage ^^

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 01 décembre 2009 à 23h45

Oui, ça dénoue pour ma compréhension... mais je pense que la formulation est assez bizarre pour qu'on perde le sens du discours. Avec "explicite" à la place de "remarquable", c'est déjà plus clair. Heuh, le contraire.

J'vas réfléchir sur comment l'exprimer, je te resoumets ensuite le truc, pour être sûre de pas faire de contresens.

Cui-cui!

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 02 décembre 2009 à 09h51

Voilà, zina, tu veux bien relire?

#
Profil

kadhaleen

le jeudi 03 décembre 2009 à 00h06

Et pourquoi ne pas mettre ça directement sur le wikipedia français ? En plus les corrections seraient plus facile, les différences visualisable automatiquement ... J'ai un compte wikipedia si vous voulez je peux vous le faire (même avant la relecture, et du coup vous pourrez aller corriger directement sur le wiki)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion