Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Le polyamour ? C'est quoi ?

Bases

polyamour. nom commun, masculin. Relation sentimentale honnête, franche et assumée avec plusieurs partenaires simultanément.

Étymologiquement le mot polyamour provient du grec et du latin et signifie simplement « amours multiples », à partir de la traduction du terme anglais polyamory. En général on définit une relation polyamoureuse comme étant une relation amoureuse impliquant plus de deux...

» Lire l'article

#
Profil

Paul-Eaglott

le mardi 23 décembre 2008 à 19h41

Juste pour enfoncer le clou, je voudrais souligner qu'un malentendu semble revenir souvent sur les divers forums du Net où la question du Polyamour est abordée :

Le mot "polyamour" n'est PAS équivalent à tout ce qu'on peut imaginer spontanément en voyant accolés les éléments "poly" et "amour".

Le polyamour (et ça, ce n'est pas dans son étymologie) suppose que tous les partenaires impliqués soient au courant, et qu'un accord librement consenti par tous soit obtenu.

L'adultère, par exemple, n'est pas du polyamour, même si quelqu'un aime plusieurs personnes.

Les anglophones ne rencontrent sans doute pas ce malentendu, parce que leur mot (polyamory) est totalement original : "amory" n'existe pas en anglais. Il n'y a donc pas de risque de confondre avec les notions qu'aurait induit un mot comme "polylove"...

#

(compte clôturé)

le mardi 23 décembre 2008 à 19h55

Je n'ai pas encore vécu ça... Mais l'attitude que j'adopterais, c'est de ressentir au maximum la chose, essayer de comprendre à quoi elle est liée... Peut-être est-ce l'occasion de lâcher-prise sur une scorie de ton parcours?
Veux-tu creuser un peu ici? Puis-je chercher un peu avec toi?

#

(compte clôturé)

le mardi 23 décembre 2008 à 19h57

Ohm..., je me suis trompée de question. Bon, réponse nulle et non avenue! Je repars sur l'autre topic!

#
Profil

Zir

le samedi 21 novembre 2009 à 17h48

Très bon article.

#
Profil

papillon

le samedi 21 novembre 2009 à 18h08

l'adultère n'est pas du poly amour? peut être, je suis bien d'accord avec la conception et définition du polyamour sauf que cette conception est tellement peu partagée que dans bien des couples seul une ou un des partenaires pense les choses comme çà. faudrait il parler là aussi d'adultère comme si la culpabilité n'était pas déjà suffisement présent dans nos mode de pensée

#
Profil

Siestacorta

le samedi 21 novembre 2009 à 19h36

Ah mais on peut tendre vers le polyamour, le tout est de pas désarmer, de faire le choix d'être soi, de croire qu'on peut nous aimer tel qu'on est...

Il ne s'agit pas de culpabiliser un peu plus quelqu'un qui découvre la liberté. Mais si on écarte l'adultère du polyamour, c'est aussi parce qu'on sait que le mensonge n'est pas super viable à long terme. C'est une paroi supplémentaire à la prison, même si c'est censé nous ouvrir la liberté d'une aventure.

#
Profil

Paul-Eaglott

le dimanche 22 novembre 2009 à 18h34

papillon
l'adultère n'est pas du poly amour? peut être, je suis bien d'accord avec la conception et définition du polyamour sauf que cette conception est tellement peu partagée que dans bien des couples seul une ou un des partenaires pense les choses comme çà. faudrait il parler là aussi d'adultère comme si la culpabilité n'était pas déjà suffisement présent dans nos mode de pensée

Et puis, pour répondre sous un autre angle que Siestacorta, ce n'est pas parce qu'on dit que l'adultère n'est pas du polyamour qu'on porte forcément un jugement négatif ou culpabilisant sur l'adultère. C'est juste qu'on essaie de préciser une définition pour savoir de quoi on parle et éviter les malentendus.
Quand on parle de "polyamour", cela suppose qu'il n'y ait pas de mensonge entre les différents partenaires. Il y a des gens à qui ça ne convient pas, et il ne s'agit pas de les juger.
Mais puisque cette absence de mensonge pose des problèmes et des questions spécifiques, il faut bien un forum pour en parler...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Boucledoux

le samedi 24 septembre 2011 à 22h03

purée, ça c'est de l'argumentation... j'en suis tout déboussolé... :-D

#
Profil

Pinklady

le dimanche 25 septembre 2011 à 00h34

Et oui y'a des etres qui n'ont acces qu'à un langage binaire....pas facile d'argumenter pour eux !!!

#
Profil

Polyamour.info

le dimanche 25 septembre 2011 à 00h50

Suppression de messages de flood.

#

tom (invité)

le vendredi 14 octobre 2011 à 17h43

est ce qu il y a des femmes qui accepte ca

#
Profil

Paul-Eaglott

le vendredi 14 octobre 2011 à 18h16

Oui, Tom, il y a des femmes qui acceptent ça, et même qui parfois préfèrent ça. :-)

Mais je comprends que tu poses la question : j'ai moi aussi été éduqué dans la croyance que ne pas être exclusif sur le plan amoureux ou sexuel c'était manquer de respect envers l'autre. Et bien sûr, les femmes n'ont pas à accepter de ne pas être respectées...

Mais quand on se rend compte que le respect est parfaitement compatible avec la non-exclusivité, à commencer par un dialogue clair et transparent sur la question de la non-exclusivité, de ses propres désirs, des éventuelles limites de chacun, etc., on peut parfaitement vivre dans une non-exclusivité acceptée. Et oui : des femmes l'acceptent. Et des hommes aussi.

#

Agapo (invité)

le mercredi 29 janvier 2014 à 18h08

Bonjour à tous, je suis perdue. Nouvelle sur ce site, je pense avoir ouvert la bonne page. Alors voilà mon histoire, je suis amoureuse de 3 hommes qui se connaissent bien, et qui acceptent que j'ai des rapports amoureux avec les 3. Nous avons investi dans une grande maison ou chacun entre et sort comme il veut. Le problème aujourd'hui est que je suis enceinte, mais je ne sais pas de qui. J'ai 37 ans, c'est mon 1er enfant, je n'en ai pas voulu jusqu'à présent. Ils sont ravis tous les 3 (j'ai vraiment la chance d'être tombée sur ces hommes à l'esprit large), mais le problème c'est moi. Cet enfant me fait prendre conscience de bcp de choses... Il va grandir, que vais je lui dire? Cela me pose problème et pour la 1ère fois de ma vie je me retrouve confrontée à une question d'ordre moral. Cet enfant sera t'il heureux dans cette configuration? Je suis une femme très libérale et très marginale, aujourd'hui je suis perdue. De plus, je suis tombée très amoureuse (pour la 1ère fois de ma vie) tout récemment d'un homme un peu lus jeune que moi, qui a envie de construire une histoire sérieuse. Je suis dans le flou total, à un tournant de ma vie relativement important. Aidez moi si vous le pouvez. Bien à vous. Mary.

#

(compte clôturé)

le mercredi 29 janvier 2014 à 21h27

Bien sûr qu'il sera heureux! avec une maman et trois papas qui l'aiment autant et qui s'aiment autant entre eux! <3

Qu'est-ce qu'il faut lui dire? Ce que tu nous as si bien expliqué! :-)

#
Profil

Polyamour.info

le mercredi 29 janvier 2014 à 21h37

Merci de bien vouloir créer une nouvelle discussion :-)

#

EMMANUEL (invité)

le dimanche 17 mai 2015 à 16h59

Agapo, puisque tout est aussi clair avec ces 3 hommes, dans une vie si partagée, le mieux est de faire des analyses pour savoir qui est le père biologique, pour le jour où l'enfant voudra absolument savoir qui est le père, et le déclarer de père inconnu, puisqu'au moment des fait, c'est le cas. L'homme qui envisage de vivre de façon exclusive avec toi, et dont tu es amoureuse acceptera la vérité, ou pas, mais le mieux est de le mettre au courant, si tu peux assumer cela. Peut-être l'adoptera-t-il... C'est une subjection, d'autres idées sont les bienvenues. Il y a tellement de facteurs à prendre en compte ...
Il faut aussi voir ce que dit la moi, car si le vrai père veux absolument le déclarer, et qu'il le fait avant, que ce passera-t-il ? Je n'en sais rien.

#
Profil

bonheur

le mardi 19 mai 2015 à 11h00

Paul Eaglott
Les anglophones ne rencontrent sans doute pas ce malentendu, parce que leur mot (polyamory) est totalement original : "amory" n'existe pas en anglais. Il n'y a donc pas de risque de confondre avec les notions qu'aurait induit un mot comme "polylove"...

Autrement dit, le mot polyamour, provenant de polyamory, peut vouloir tout dire et ne rien dire. Je me pose donc la question de la pertinence de ce genre de terme que chacun-e peut ramener à soi pour expliquer tout ce qui lui passe par la vie. :-/

#
Profil

Leolu

le mardi 19 mai 2015 à 12h56

Paul-Eaglott
Les anglophones ne rencontrent sans doute pas ce malentendu, parce que leur mot (polyamory) est totalement original : "amory" n'existe pas en anglais. Il n'y a donc pas de risque de confondre avec les notions qu'aurait induit un mot comme "polylove"...

Je crois que c'est un faux débat : amory n'existe pas en anglais, mais les gens un peu instruits savent qu'il vient du latin "amor" = "love" (ou hispanique, ou français dont beaucoup de termes entrent dans la langue anglaise, celui d'"amour" y est aussi connu que "love" chez nous).

C'est exactement comme si seul le terme "polylove" avait été popularisé dans le monde, et qu'en France on l'avait utilisé tel quel (en n'ayant jamais connu ni "polyamory" ni "polyamour")... On aurait très bien su que cela venait de "love" = "amour". Et cela n'aurait rien changé à la perception qu'on en a.

Cette philosophie met la liberté sentimentale (et sexuelle) assumée au premier plan... ce qui n'est possible/visible que dans la multiplicité, laquelle est logiquement utilisée dans le terme qui la définit.

"Freelove" ou "Libramour" auraient été plus justes, mais n'auraient pas mis en avant la difficulté première de la philosophie : la multiplicité assumée et acceptée par tous. Je pense que la plupart des gens, conditionnés par l'idée de couple obligatoire, n'y auraient vu que le choix libre d'aimer et de désaimer (divorces), ou alors le principe du libertinage sexuel. Peu auraient compris qu'il s'agit de réels sentiments multiples (et même avec "polyamour"...).

Enfin, beaucoup de termes adoptés dans l'histoire étaient "mauvais" dès le début, mais ils ont été imposés par la pratique quotidienne. On en est là, il faut faire avec. Je ne connais aucun cas de définitions qui aient réussi à être corrigées à posteriori. Même l'académie française s'y casse les dents : #motdièse est pourtant très joli et agréable à prononcer !

#

Elisandre (invité)

le dimanche 27 mars 2016 à 00h37

Je passe par ce site et je me permets de déposer quelques mots. C'est l'éternel sujet : l'amour est confondu avec les sentiments, rêves affectifs et autres illusions de l'amour. C'est pour cela qu'on voit dit et redit "d'abord s'aimer soi-même", ce qui est une aberration. L'amour n'est pas un sentiment que l'on peut projeter sur une ou plusieurs personnes ou soi-même.
Il me semble qu'il ne faut pas confondre le couple qui reste un couple, peu importe le code civil et les habitudes culturelles et l'envie de se stimuler avec plusieurs personnes ou de braver des interdits ou de mettre du piment dans sa vie sexuelle. Ce sont deux choses différentes.
Ce que vous appelez le "polyamour" est du polysentiment, du polyaffect.
dans les couples, c'est identique : l'affectif est confondu avec l'amour.
C'est là que la socièté, les médias ont introduit beaucoup de confusion et cette confusion s'inflitre dans toutes les formes de relation.

#
Profil

Phoenix

le dimanche 27 mars 2016 à 05h29

Elisandre, tu veux faire des différences mais pourrais tu alors donner tes définitions de ces notions?

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion