Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Polyamour ? Mais je suis monogame !

#

Interpelée (invité)

le samedi 25 avril 2009 à 01h19

Je pense que ton analyse est assez juste Clémentine...
Je crois que mon ami est empli d'insécurité, c'est ce qui fait qu'il supporte difficilement la situation...
Il conçoit la théorie du polyamour, mais ne peut pas la vivre concrètement, comme si c'était inscrit au fond de lui...(comme c'est inscrit au fond de moi que je suis polyamoureuse...) Tout est menace, rien ne le rassure assez...
Et effectivement, il se met là en compétition avec mon ami poly, et je ne sais pas comment m'en sortir...sans rentrer dans son shéma de comparaison...
Pour lui, dès que je dis que je ne quitterai pas mon autre amoureux, ça veut dire que je fais un choix entre eux deux à sa défaveur.

#
Profil

bohwaz

le samedi 25 avril 2009 à 01h38

Clémentine : je sais pas grand chose de la nature de ses relations mais bon je pense pas que ça soit ça, plutôt simplement une curiosité et un désir relativement normal d'aller vers les autres.

#

(compte clôturé)

le samedi 25 avril 2009 à 01h39

Alors que tu ne casses pas la relation / que malgré elle tu aies encore envie de la relation avec lui. Donc tu doubles la mise, car les deux te font du bien.

C'est le truc du verre vide et du verre plein, ça.

En effet, toute l'histoire est de veiller à se tenir en dehors de la comparaison. C'est pas mieux, l'un ou l'autre; c'est différent.

Est-ce que veiller à bien définir et à clarifier, visualiser ton propre schéma en un symbole, peut-être, pour le poser en équilibre en face du sien pourrait marcher ? Plutôt que (j'imagine?) tenter de le rassurer ? Car ce qui est rassurant finalement, c'est de voir que la relation ne pète pas, qu'elle reste en place, à la longue.

En réaffirmant ton propre schéma quand il part dans le sien, un peu comme un mantra, ça permettrait de ne pas te laisser noyer par sa problématique. Ce qu'il me semble que tu fais beaucoup (lui jeter des bouées pour le ramener à la surface quand il se noie), alors que tu es dans une période où tu as quelqu'un d'autre à protéger.

La parole, pour communiquer.
La pensée, pour se recentrer.
L'action, pour démontrer.

Le cocktail se modifie en fonction de beaucoup de paramètres environnementaux...
mais c'est toi qui détiens les ingrédients.

#

(compte clôturé)

le samedi 25 avril 2009 à 01h42

Pas compris, Bohwaz.

#
Profil

oO0

le samedi 25 avril 2009 à 10h21

...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 25 avril 2009 à 14h14

C'est vrai que comme pas mal de notions, qui font notre consensus de vie en Europe centre-ouest, appartiennent en propre à une culture ici et maintenant, on ne peut pas définir les Na (là-bas et depuis plus longtemps que maintenant) comme ceci ou cela, ou pas.

Leur mode de vie ne me semble pas du polyamour.. heu... comment dire... c'est le Namour.

Signé Polyratuile

#

polyveggy (invité)

le vendredi 12 février 2016 à 14h47

En temps que joueur de mono-poly, je suis très agacé par cet article qui prétend savoir mieux que moi qui je suis et ce que je veux.
Je propose un trigger warning: Article saturé en généralités abusives

#
Profil

oO0

le vendredi 12 février 2016 à 19h41

Pourquoi ne pas apporter ce qui te semble manque ? Relativiser ce qui te semblent être des généralités abusives ?

L'idée de base de l'article, c'est de ne pas essayer de changer l'autre, ce qui me semble sain. Enfin, surtout de ne pas essayer de changer une personne polyamoureuse. Cela me plait moins, mais ...

Ce que je peux dire de mon expérience de relations mono-poly que je ne retrouve pas dans l'article, c'est qu'il y a toujours eu un moment où la personne exclusive s'ouvrait d'elle-même, à sa propre initiative, à la possibilité d'une relation non-exclusive. Il n'y a pas besoin d'essayer de changer l'autre, juste d'être soi de part et d'autre. À chaque fois, cette possibilité s'est présentée alors que le deuil de la relation était fait. Cette possibilité ne venait pas d'un désir de sauver la relation, il n'y avait plus de relation à sauver même si nous avions cependant préservé une forme d'amitié. Cela n'a probablement été qu'une phase dans leur vie où l'idée leur plaisait, mais l'affectif ne suivait pas pu pas assez. D'ailleurs, la dernière fois, bien conscient de cela, j'ai préféré en rester à l'amitié plutôt que de s'engager dans une voie où l'affectif ne suivrait probablement pas.

#
Profil

FredCLK

le samedi 05 mars 2016 à 08h29

Je ne peux pas modifier l'article. D'ailleurs il ne serait plus une traduction. Personnellement je sais très bien détecter les généralités abusives et les essentialisations. Un indice simple est l'utilisation d'articles définis ("le monogame") à mauvais escient. Mais je regrette l'influence néfaste que peuvent avoir de tels textes sur des personnes se cherchant ou ne comprenant pas bien ces sujets.

Je suis aussi réfractaire à l'idée "d'être soi" et à ce qui cristallise l'égo. Je suis aussi réfractaire aux injonctions, beaucoup trop fréquentes dans cet article, et qui auraient leur place dans une mauvaise presse féminine, mais pas sur ce site.

Cet article est néfaste.

#
Profil

bohwaz

le dimanche 06 mars 2016 à 09h39

@polyveggy, @FredCLK : j'attends avec impatience vos articles qui racontent des trucs plus justes et avec moins de généralités :)

Allez c'est facile de transformer une critique négative en article constructif ;)

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion