Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Polyamour ? Mais je suis monogame !

Monogamie

Vous êtes monogame, mais vous êtes tombé amoureux/se d'un polyamoureux ou d'une polyamoureuse ?

Comme toute relation entre deux personnes ayant des attentes différentes, une relation entre une personne monogame et une personne polyamoureuse peut présenter un bon nombre de défis.

Si vous vous considérez comme...

» Lire l'article

#
Profil

bohwaz

le vendredi 24 avril 2009 à 00h44

Aller hop encore une traduction de Franklin, ça va devenir une habitude...

C'était une vieille traduction (avril 2005) que j'ai un peu relue/réécrite et mise à jour en fonction des changements sur la page originale. Je crois que c'était la dernière traduction complète qu'il me restait d'une page de Franklin, mais il me reste un paquet de pages en partie traduites qu'il faudrait que je termine... un jour.

En attendant, n'hésitez pas à proposer vos propres traductions et articles originaux !

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 avril 2009 à 10h38

Article super utile.
PAr contre, l'accroche est un peu trompeuse: "pas de panique"...
Alors que l'auteur dit "vous allez ramer, autant être prévenu".

Il s'agitr donc d'avoir conscience des pièges à venir pour mieux y faire face, mais il n'y a pas de "mantra" pour tenir la barre.

#
Profil

bohwaz

le vendredi 24 avril 2009 à 11h56

Ouais j'ai enlevé le "pas de panique" les gens comprennent pas forcément la référence au guide du voyageur intergalactique :)

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 avril 2009 à 13h15

Ah oui, pourtant je connaissais, en plus...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 avril 2009 à 18h40

Moi je trouve qu'il y va un peu fort quand même :

Le monogame va forcément s'attendre à ce que le poly devienne mono (hmm j'aurais tendance à penser que c'est vrai mais pourquoi cela serait-il systématique ??) et le polyamoureux s'attendra forcément à ce que le mono devienne poly ??

Si je sors avec quelqu'un qui me dit "je suis monogame, je ne souhaite pas fréquenter quelqu'un d'autre que toi", peu m'importe du moment que de mon côté, il me laisse faire ce que je veux !
Je ne vais pas l'obliger à fréquenter quelqu'un d'autre non plus !
Ni à rester avec moi aussi même s'il rencontre quelqu'un d'autre ! (ça irait à l'encontre du principe de liberté individuelle que défendent les poly...)

Dans ce sens, une relation entre quelqu'un qui est monogame "pour lui" (ne fréquente qu'une seule personne à la fois mais laisse l'autre libre) et quelqu'un qui est polyamoureux, ça peut très bien marcher !

Et si le monogame me quitte parce qu'il a rencontré quelqu'un d'autre ?
Et bien, c'est un risque qu'on court aussi en étant poly : dans une relation poly, il est entendu d'avance qu'on reste en relation tant qu'on le désire. Si l'un des deux ne le désire plus, il peut rompre la relation et il n'y a pas autant de drames que dans certaines relations monogames, parce qu'il n'y a eu aucune promesse de durée...
Et dans ce cas, non je ne me sentirai pas "jetable". Car je ne pourrai pas dire que je n'ai pas été prévenue.

Tout ça pour dire qu'en première lecture, même s'il semble relativement proche de la réalité, cet article me semble généraliser beaucoup trop les choses, et passer à côté de deux ou trois "détails"...

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 avril 2009 à 18h42

Je crois que c'est moins un article qui vise à décrire une réalité qu'à faire réfléchir, à préparer à des situations plausibles... qu'on envisage pas en tant que mono puisque ça n'était pas arrivé avant.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 avril 2009 à 19h00

Je le trouve juste un peu trop pessimiste...il montre les problèmes sans proposer de solutions (à part le dialogue et la réflexion oui c'est vrai c'est déjà très bien).

Moi j'aurais peut-être insisté aussi sur le fait qu'en sortant avec un poly, un mono ne se verra pas proposer des plan culs libertins ou ne se verra pas obligé de trouver d'autres relations pour "faire comme" son amoureux(se)...

Qu'il peut avoir une seule relation du moment qu'il laisse l'autre libre...

#
Profil

LuLutine

le vendredi 24 avril 2009 à 19h01

Puis il y a des avantages : vous sortez avec un poly ? Aucune chance d'être trompé, puisqu'il ne vous cachera rien ! :-)

#
Profil

bohwaz

le vendredi 24 avril 2009 à 19h28

Je crois que c'est assez clair que l'article fait des généralisations, mais c'est pas très grave, ça décrit des situations courantes, mais on ne peux pas couvrir toutes les situations possibles. Les traits de caractère sont forcés oui mais bon on peux pas etre exhaustif non plus...

Et effectivement y'a pas besoin d'aller chercher très loin pour voir que les situations décrites sont communes (rien que moi y'en a plusieurs qui m'ont déjà touché).

#

Interpelée (invité)

le vendredi 24 avril 2009 à 20h47

C'est une question qui m'intéresse beaucoup les "couples mixtes"...
Je débat de ça régulièrement avec mon ami mono, en termes de responsabilité et de choix à faire...

Il pense qu'il y a forcément une forme de manipulation dans des situations comme ça, dans le sens où (même si le mono est prévenu dès le début que l'autre est poly) ça sous-entend que le poly dit "si tu n'es pas à l'aise avec la situation, tu peux t'en aller", et qu'en même temps, le poly reste avec le mono, commence à construire quelque chose et du coup le mono est comme "piégé"....
Oui, il a une vision assez dure du polyamour, surtout parce qu'il a une jalousie qu'il n'arrive pas à gérer je crois...
Et pour ce qui est du "choix", il pense que c'est faux de dire qu'on ne fait pas de choix, dans cette situation, parce qu'il sait que je ne quitterai pas mon ami poly pour être avec lui seul, donc c'est comme si mon choix était fait...

Je ne sais pas trop si j'ai été claire sur les positions de mon ami mono, mais en tous cas, ce n'est pas très facile de parler de ça avec lui...

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 avril 2009 à 21h01

"Il faut se dire quand même que l'inverse existe, et qu'il serait tout aussi "manipulateur" : on est poly de nature, on rencontre un mono, il nous dit "si tu trouves quelqu'un d'autre, moi je ne reste pas". L'absence de choix est symétrique à celle de "tu ne quitteras pas l'autre pour moi".

Ce n'est donc pas de la manipulation, mais dans les deux cas, quelque chose sur lequel on ne sait pas faire de concession.

#

Interpelée (invité)

le vendredi 24 avril 2009 à 21h09

C'est vrai Siesta...il pense qu'il peut y avoir de la "manipulation" des deux côtés...
Et je crois qu'il n'est pas convaincu qu'on est polyamoureux "de nature", il est dans l'idée que "s'il n'y avait que nous deux, ça marcherait très bien"....en rejetant tout sur mon autre relation...

#
Profil

bohwaz

le vendredi 24 avril 2009 à 22h49

Classique phénomène décrit justement dans l'article ;)

S'il pense qu'il est un otage dans votre relation c'est qu'il ferait mieux d'y réfléchir par deux fois. Tu es à ce moment autant otage que lui, tu t'es engagée dans une relation avec lui en sachant qu'il était monogame et donc susceptible de te quitter dès qu'il rencontrerait qqun d'autre, c'est une insécurité permanente pour toi.

J'ai tendance à penser qu'il faut accepter la personnalité de l'autre telle qu'elle est. Si tu es végétarienne, et que lui est omnivore, ça serait un peu fort de café de sa part de dire que tu le prends en otage en refusant qu'il te fasse à manger de la viande. Il faut respecter l'intégrité et les choix de l'autre, sans ça, c'est mal barré.

En fait je crois que comme pas mal de gens il pense que tu ne l'aime pas vraiment s'il n'est pas seul dans ta vie. J'ai encore parlé avec une "amie" cette semaine qui me disait qu'on ne peux aimer qqun sans vouloir le posséder pour nous seul (et que mon polyamour n'était pas naturel non plus, contre nature quoi). Chacun croit ce qu'il veut, mais s'il veut vivre une relation avec toi il va falloir faire preuve d'un peu de recul et de mise en abîme, parce que s'il se pose en victime tout le temps, ça fera rien de bien.

Pire, j'ai vécu avec une monogame pendant 3 ans qui me jurait sans cesse bec et ongles que j'étais le seul, qu'elle ne pourrait jamais ô grand jamais avoir plusieurs relations en même temps, qu'elle ne me comprenait vraiment pas, et qui me faisait régulièrement des crises de jalousie quand j'allais voir une autre amoureuse. Et au final, j'ai découvert un peu par hasard qu'elle me trompait (au sens strict, elle me mentait et me cachait ses autres relations) depuis 2 ans. Du coup j'aurais tendance à me méfier plutôt fortement des personnes monogames maintenant, du moins celles qui me diraient ne pas me comprendre et que non vraiment "moi jamais".

Le polyamour est une pratique sincère et honnête qui met les gens face à leurs contradictions et à leur hypocrisie. Du coup il est probable que certains le vivent mal et préfèrent ne pas faire face à leurs désirs et contradictions.

Bon, à mettre en abîme, c'est mon expérience, pas une règle générale, etc.

#

(compte clôturé)

le vendredi 24 avril 2009 à 23h30

Bohwaz, ton ex monogame mais "adultère", on dirait qu'elle se faisait des bas de laine sentimentaux au cas où elle ne supporterait plus de te voir polyamourer. Je suis complètement à côté?

#

Interpelée (invité)

le vendredi 24 avril 2009 à 23h48

Merci de ta réponse Bohwaz.

Comme tu dis, je crois que c'est "mal barré"...

Pour répondre à ton expérience avec une monogame adultère, mon ami mono a lui même tenté d'avoir d'autres relations, mais une fois cela n'a pas fonctionné car sa copine ne supportait pas la situation (mon existence) et la deuxième fois, il m'a effectivement quittée pour vivre cette histoire jusqu'au bout, mais comme elle n'a pas fonctionné, il est revenu vers moi... Depuis il se dit "vacciné" et ne souhaite en aucun cas avoir quelqu'un d'autre, cela lui apporterait plus de soucis que de bonheur...

Du coup, moi je sens surtout oppressée par la sa jalousie et par le fait de savoir que si jamais je rencontre une autre personne (en plus de mon compagnon poly, que mon ami mono "tolère" parce qu'il était là avant...) alors ce sera fini entre nous...
Et lui se sent oppressé parce qu'il vit mal que j'ai une autre relation, et parce qu'il a peur que j'en noue d'autres en plus...

Et maintenant il veut que j'admette, que j'avoue, que mon choix est fait entre lui et mon compagnon poly, et je n'arrive pas à lui faire entendre que ce n'est pas une question de personne, mais de style de vie...

PS un peu cynique pour décompresser : en plus il est omnivore et moi végétarienne ;)

#

(compte clôturé)

le samedi 25 avril 2009 à 00h05

En d'autres termes, il souhaite que tu prennes la responsabilité de la rupture, que votre histoire se termine à cause de ton inclination poly?

#

Interpelée (invité)

le samedi 25 avril 2009 à 00h27

Clémentine : il ne souhaite pas que j'aille jusqu'à la rupture, mais que j'avoue, que je verbalise, que quitter mon ami poly m'est impossible, alors que le quitter lui serait juste très difficile, pour reprendre ses termes. Il raisonne trop en terme de comparaisons, d'échelle...
Car nous avons tous deux convenu que notre relation ne serait pas éternelle du fait de nos différences de conceptions du couple, donc rupture il y aura.
Mais là, il trouve hypocrite de dire que je ne fais pas de choix entre lui et mon autre amoureux. Il veut que j'avoue que je préfère mon autre partenaire entre guillemets...
Selon lui, il me demande d'admettre mon "choix", pas d'en faire un concrètement...

#

(compte clôturé)

le samedi 25 avril 2009 à 00h48

Ce qui est d'autant plus difficile à admettre pour moi, c'est cette volonté d'interpréter l'événement comme une préférence de personne, c'est un peu...maso, non? Je pense que c'est plus douloureux d'interpréter les choses ainsi, comme le dit la chanson de Jonas "Dites-moi qu'elle est partie pour un autre que moi, mais pas à cause de moi".

#

Interpelée (invité)

le samedi 25 avril 2009 à 00h57

Je crois qu'il reste persuadé que sans l'existence de mon autre amoureux, tout irait pour le mieux entre nous, il ne voit pas que de toutes façons je SUIS polyamoureuse, que j'aie une autre relation qu'avec lui ou pas...
Il s'illusionne la dessus et parle donc en terme de choix de personne, pas de style de vie...

#

(compte clôturé)

le samedi 25 avril 2009 à 01h03

Mais c'est auto-destructeur... une manière de se fractionner, de se casser à l'intérieur. L'esprit de compétition est présent, là. Par extension, une perception de soi dévalorisante, au final. Je sens beaucoup d'insécurité personnelle, une recherche de validation de son image de lui-même, et pas en bien. Je débloque?

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion