Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ne pas annoncer et assumer...

Témoignage
#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le jeudi 14 septembre 2017 à 15h30

J'ai deux amants : l'un passionné de politique, de philosophie, de poésie, de musique et jamais rassasié de littérature et l'autre adorant notre lieu de vie et ses sports de la navigation sur le Léman, à la randonnée et au ski nordique. L'un parle avec moi des heures ; l'autre me propose des sorties en pleine nature. Et j'avoue être tombée amoureuse des deux, avec autant de fougue. Mais je ne compte pas leur dire qu'ils sont deux : trop peur de perdre l'un d'eux. Mais je me demande : est-ce vraiment sain de rester dans le secret ? Je crois qu'ils me quitteraient tous les deux, si je leur avouais l'existence d'une telle complicité avec l'autre, surtout sur le plan sexuel où je serai toujours sans tabou.

#
Profil

Diomedea

le jeudi 14 septembre 2017 à 15h50

Une pensée, qui est sincèrement voulue sans jugement :
comment aimer pleinement sous la crainte du mensonge? comment accepter l'amour des autres quand on ne leur permet pas la liberté de pleinement connaître la personne qu'ils pensent aimer?

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le jeudi 14 septembre 2017 à 17h40

Oui je pense aussi que je ne suis pas suffisamment franche envers eux et je me dis que je vais finir par quitter l'un des deux, car je ne veux pas les perdre tous les deux...

#
Profil

Diomedea

le jeudi 14 septembre 2017 à 18h09

"je vais finir par quitter l'un des deux" OK, si tu perçois que tu as nettement un préféré (mais voir ma troisième pensée ci-dessous) :

Sinon : pourquoi pas en parler (en commençant par les généralités de polyamour ou de relations ouvertes, trouples etc), et si par miracle tous les deux sont intéressés ou carrément enthousiastes .... c'est Byzance!!!

Si aucun des deux semble sensible à tes propos, fais un choix.

Si l'un des deux est intéressé, il est peut-être le plus adapté à ta nature (car tu risques fort d'être attirée par ce style de situation dans le futur).

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

elfi

le vendredi 15 septembre 2017 à 10h36

Je suis d'accord abec Diomedea, parle leur du polyamour.
Peut-être que la situation leur conviendra aussi :)
Laisse une chance à ces deux relations.

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 15 septembre 2017 à 17h16

J'ai lu sur un blog qu'en moyenne les relations "extraconjugales" sont découvertes en moins d'un an. Et comme tu cumules techniquement 2 relations extraconjugales, le risque est juste gigantesque. Donc, je serai toi, j'éviterai le secret. A fortiori s'ils vivent dans la même ville.

Bon, après, par respect, j'en parlerai aussi ;-)

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le vendredi 15 septembre 2017 à 17h34

Je n'ai pas de relation extra-conjugale : je vis seule avec mes trois enfants ; leur père est décédé d'un cancer il y a sept ans... Parfois je me demande si je n'ai pas peur de revivre une vie de couple ordinaire, je veux dire de deux personnes vivant sous le même toit.

#
Profil

bidibidibidi

le vendredi 15 septembre 2017 à 17h45

C'est pour ça que j'ai mis extraconjugale entre guillemet. Les secrets ne le restent pas facilement.

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le lundi 18 septembre 2017 à 17h08

Voilà, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai annoncé à un de mes deux amoureux qu'ils étaient deux. Et il m'a annoncé qu'il avait hate de me revoir... Mais que désormais nous ne nous verrions plus que pour avoir des relations sexuelles. Plus de sorties en commun donc et il m'a avoué qu'il n'était pas amoureux de moi... J'hésite à le revoir car j'ai peur que mon attachement affectueux envers lui grandisse encore. Je ne peux pas faire l'amour en me disant qu'il ne partage pas mes sentiments et en laissant croitre les miens. Du coup j'hésite à parler ouvertement à mon deuxième amoureux. J'ai bien peur que lui me rejette carrément, même si il a eu une vie sexuelle mais non sentimentale débridée dans le passé (avec soirées en clubs échangistes régulières sans voir de partenaires en dehors, ni tisser d'autres liens que sexuels excepté avec sa femme qui allait aussi dans les clubs échangistes avec lui). Je m'interroge. Que faire ? Lui dire que je désire d'autres engagements qui ne seraient pas uniquement sexuels est difficile pour moi, car j'ai peur de le perdre.

#
Profil

Diomedea

le lundi 18 septembre 2017 à 17h43

Bravo pour ton courage : avec celui avec qui tu as parlé, au moins la relation est claire concernant son point de vue.

"Je ne peux pas faire l'amour en me disant qu'il ne partage pas mes sentiments et en laissant croitre les miens." Je pense que tu te ferais du mal inutilement en laissant agrandir tes affections pour lui : sois tu ne te permets pas cet 'agrandissement' en acceptant une relation de sex-friends, sois tu dépenses ton énergie pour rencontrer des gens qui sont susceptibles à t'aimer...

"Lui dire que je désire d'autres engagements qui ne seraient pas uniquement sexuels est difficile pour moi, car j'ai peur de le perdre. " Mais tu ne l'as pas! Donc : s'il ne répond pas à ta demande mais continue à vouloir vivre une relation sexuelle avec toi, tu n'aura rien perdu du tout, à part des illusions (qui sont plutôt bonnes à perdre, non?), et ça te laissera le même choix que pour le pemier...

Peut-être, pour le futur, c'est plus sage de commencer des relations en créant d'abord une amitié où tes désirs fondamentaux peuvent être exposés sans crainte?

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le lundi 18 septembre 2017 à 20h06

Merci pour cette réponse, encourageante. Mais maintenant j'ai peur...

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le lundi 18 septembre 2017 à 20h17

J'avais bien commencé ces deux relations par des échanges amicaux, puis affectueux, voir passionnés, sans relatons sexuelles. Alors en arriver à n'avoir plus que des relations sexuelles, même si elles me ravisses, cela est un peu réducteur : j'aime énormément l'histoire, les arts, la politique, la poésie et la défense des droits de l'homme et apprécie particulièrement de parler des heures sur ces sujets. La culture fait profondément partie de ma vie... Et je ressens un besoin de la partager avec mes amoureux...
Excuses moi, mais je n'ai pas compris ta remarque : "tu ne l'as pas". Peux-tu m'éclairer ?

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le lundi 18 septembre 2017 à 20h31

Désolée pour la faute : je voulais écrire : "elles me ravissent".

#
Profil

Diomedea

le lundi 18 septembre 2017 à 22h02

Bonsoir
Désolé de ne pas avoir été plus clair :)

"Mais tu ne l'as pas!" je voulais simplement dire que pour perdre quelque chose il faut d'abord la posséder (donc, cet amant) et bien sûr tu ne le 'possèdes' pas, c'est tout.

Je comprends bien ta déception d'arriver là, ou l'amitié ne semble pas être très présente, ni transformée en amour pour toi ... Mais ton besoin de vivre des relations bien plus profondes est très important pour ton bonheur.

Les relations qui ne sont que essentiellement sexuelles (aussi ravissantes qu'elles soient) prennent quand-même pas mal de temps et d'énergie : si tu en as assez pour celles-là en plus des relations d'amour, youpi!!

Mais s'il faut donner priorité à des relations d'amour, ce serait bien que tu sois aussi clair avec eux que tu l'es avec nous, quitte à prendre le risque de perdre ce type de relation pour laisser la place pour que d'autres, qui te sont plus adaptées, puissent se créer et s'épanouir.

As-tu une idée de pourquoi ces deux relations actuelles soient devenues reduites à cette forme?

Aies confiance!! Il y a sûrment des gens pas loin qui auront l'intelligence pour t'aimer! :)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le mardi 19 septembre 2017 à 21h53

D'abord un grand merci pour cette réponse. J'ai en fait une belle relation avec un de mes amants avec qui je peux parler des heures de sujets très variés comme aujourd'hui le bio, les politiques des extrêmes, l'art déco, sans avoir de relations sexuelles à chaque fois. Nous nous sommes quittés par une tendre étreinte. Mais l'autre a été très clair : il n'y aura plus de baisers entre nous, car c'est selon lui réservé à son "réel amour" (j'utilise ses mots). Donc je lui ai dit que dans ces conditions, si nous devions avoir seulement des relations sexuelles, sans même la moindre affection, je ne le verrai plus...Et je pense que j'ai raison ; en tout cas je suis ai dit que ce serait au-delà de ce que je peux offrir et recevoir (même si sexuellement je sais que je serais très ouverte). Je lui ai dit que ce serait me trahir et trahir mes convictions. Celui qui aime partager avec moi se montre jaloux quand j'évoque mes partages avec de simples amis masculins, avec qui je ne suis pas entrée en poly-amour. Il a des réponses expéditives sur mes préoccupations envers certains de mes amis. Donc je crois que pour l'instant je ne vais rien lui dire et préserver notre relation en le voyant lui seul, même si une femme m'attire sur mon lieu de travail, femme avec laquelle je partage beaucoup, mais uniquement professionnellement...

#
Profil

Diomedea

le mercredi 20 septembre 2017 à 07h01

Merci pour ta réponse, il me semble que ta décision concernant "l'amant qui n'embrasse pas" est respectueuse de toi-même.

Par contre : est-ce que ta phrase "ce serait me trahir et trahir mes convictions" ne s'applique pas quand il s'agit d'être cachotière avec l'autre amant??
Même si tu arrives à trouver que tu as raison de ne pas le permettre de connaitre tes besoins et ta philosophie en amour, il me semble que tu te prépares des inévitables problèmes à venir car des dissimulations finissent toujours avec leur découverte, non?

Je n'entrerai pas dans la discussion "ce n'est pas le polyamour si tous les partenaires ne sont pas au courant", mais je trouve ça tellement plus facile de ne pas avoir à me rappeler des différentes versions de moi-même que je dois présenter à des différentes personnes, surtout si je veux approfondir des relations de respect mutuel...

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le mercredi 20 septembre 2017 à 20h11

Tu as raison, à coup sûr, mais je préfère sortir du poly-amour pour l'instant, car je tiens à lui et s'il savait il s'énerverait j'en suis sûre et nous ne nous reverrions pas. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un comme lui, si cultivé, si désirable aussi...Alors je suis prête à certains renoncements pour partager autant avec lui aussi longtemps que possible...

#
Profil

Diomedea

le mercredi 20 septembre 2017 à 20h58

Bon courage, bons amours! :-)

#

Isabelle en hommage à la Castill (invité)

le mercredi 20 septembre 2017 à 21h38

Merci, merci, merci...

#
Profil

Merlyn

le dimanche 24 septembre 2017 à 10h40

Bravo pour ton courage.

Je pense que tu as déjà en partie les réponses à tes questions. S'il n'est pas amoureux et qu'une relation aromantique ne te convient pas pour les conséquences que tu as su très bien décrire, alors il est en effet temps de mettre fin à cette relation et peut-être, si vous êtes d'accord tous les deux, la transformer en une relation amicale ?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion