Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin d'y voir clair

#
Profil

wade

le jeudi 05 octobre 2017 à 23h43

Bonsoir Camille

Comme je le disais j ai beaucoup relu ta réponse

Ma femme ne m aime plus c est clair
Mais je ne la hais pas

Je comprends qu elle me fasse payer mon attitude passé une
Mais ça ne m empêche pas de penser que ca n est pas une attitude très saine

Elle est prête à me quitter depuis longtemps selon toi
Tu as peut être raison
Mais toutes les possibilités raisonnables selon moi pour que ça se passe bien elle les refuse ou elle les negocie
Et à ce jour elle n a entamé aucune démarche dans ce sens
Je regarde tous les jours sur leboncoin si un appartement correspondant à ses besoins se libère ou si une maison dans mes moyens et adapté à mon mode de vie de père célibataire avec 2 enfants est disponible

Le fait de dormir ensemble n à pas une grande importance pour moi
Mais ma thérapeute m avait conseillé de maintenir le maximum d intimité avec elle (je ne parle pas de sexe.... c est exclus en ce moment de son côté comme du mien )

Bien sûr je suis à l affût de chaque détail qui me laisserait un peu d espoir
C est peut obsessionnel de ma part et malsain mais si je ne me raccroche plus à ca je n ai plus qu à faire ses valises et je n arrive pas a m y résoudre

Elle a accepté de ne plus voir son amant à midi à la maison
Mais elle me demande de la laisser sortir avec lui vendredi prochain

Elle souhaite aussi parler de son amour pour son amant à notre fils de 11 ans ....son anniversaire c est dans 15 jours

Je vais demander à ma thérapeute ce qu elle en pense

Oui elle a peur de rester avec moi de revivre ce qu elle a vécu
Elle ne me fait plus confiance
Et elle a aussi peur de partir et de faire une énorme erreur
De démanteler notre famille (et je ne parle pas la que des enfants....) pour rien du tout

Aujourd'hui dans les faits on est super efficaces
On gère le quotidien comme jamais

Alors oui c est dur pour moi car mieux ca se passe à la maison plus je trouve dommage qu il ai fallu attendre qu il soit trop tard pour enfin s entendre

Pourquoi je m accroche autant ?
Soit parce que je l aime tout simplement
Ou parce que je crève de trouille de me retrouver seul
Parce que je dois renoncer à tous les projets que j avais avec elle

J espère avoir quelques réponses demain

#
Profil

Lanteans

le vendredi 06 octobre 2017 à 11h26

Bonjour Wade,

Je me permets d'intervenir dans la discussion, que je suis depuis que tu l'as ouverte.
Je suis très peinée pour toi, pour vous, pour ta famille. Je sais ce que c'est de vivre ce genre de situation, notamment du point de vue de l'enfant. C'est sur ce point que je souhaitais intervenir.
Pour résumer : quand j'avais 6 ans, mon père a eu une amante (ma nounou), ma mère l'a découvert, n'a pas supporté la situation et après maintes disputes et sans explications pour moi, ils ont finit par divorcer.
C'est la version courte, seulement pour alimenter mon propos.

Pour ce qui est de l'enfant, je pense que tant que les parents sont sincèrement biens, heureux, peu importe ce qu'il se passe dans leur couple, l'enfant n'en pâtira pas. Ce serait une erreur que de penser que "ce que l'on ne sait pas ne peut pas nous faire souffrir". C'est faux, et je le sais d'expérience.

Donc le fait que ta compagne veuille parler de son amant à votre enfant ne me choque pas, bien au contraire. Ca lui permettrait de comprendre ce qu'il se passe à la maison.
En revanche, je pense qu'il est indispensable que vous lui parliez tous les deux, ensemble, dans le calme, et sans porter de jugement sur l'autre, ni rejeter la faute sur l'autre, juste expliquer la situation, les faits. Tout ce que veux un enfant, c'est que ces parents soient heureux et lui accordent l'attention dont il a besoin, peu lui importe la vie sexuelle de ses géniteurs !
Cela dit, pourquoi ne pas également envisager d'expliquer la situation à tous vos enfants, et pas seulement à l'ainé ?

#
Profil

wade

le vendredi 06 octobre 2017 à 13h10

Bonjour lantens

Je sors de chez ma thérapeute (qui aussi spécialisés dans les thérapies familiale)
Selon elle c est une très mauvaise idée
Notre fils va avoir 11 ans et le sentiment de trahison qu il risque d éprouver est trop important
Il va se sentir sa mère qui veut quitter son père
Trahi par cet ami qui a joué avec lui et qui lui vole sa maman
Et trahi par moi qui ai beaucoup trop toléré et encouragé cette situation

Pour elle la seule chance que notre couple se reconstruise c est d adopter la même attitude que celle que j ai adopté dans la vie de tous les jours
Reprendre ma place
On gère les enfants on gère le quotidien les tâches ménagères et les petits travaux
Et je dois remettre un cadre de mari
Je vais parler à son amant ce soir
Lui dire que parce que c est important pour ma femme et parce que je l aime je tolère qu il vienne faire de la musique chez nous
Mais qu en dehors de ca je ne veux plus qu il vienne chez nous
Que je sois la ou pas

Je vois que ces décisions peuvent être lourdes de conséquences
Et ma femme va me les faire payer

J en reviens à ce que certains m ont déjà dit ici
Je n ai pas à avaler de couleuvres ni à essayer d acheter son amour
Je sais qu elle va partir

Mais je ne veux pas que mon fils ait le sentiment que je ne me suis pas battu ni que je l ai abandonné

Le fait que je pose des limites provoquera sûrement le départ de ma femme
Tant pis
Mais nous n avancerons pas tant que je ne m affirmerai pas

Je ne suis pas son père je ne peux pas l empêcher de sortir ou de faire ce qu elle veut
Mais je dois maintenir le cadre

Elle est toujours la et c est important
Mais l époque où j acceptais tout par peur de la perdre est terminée et c est aussi à son amant de s impliquer maintenant

Ils veulent s aimer et vivre ensemble c est leur problème
À lui de quitter sa femme de vendre sa maison de trouver un travail qui lui permette de faire vivre 4 personnes
Et surtout d arrêter de boire un coup avec moi et de monter jouer avec mes enfants comme si de rien n était

#

Héléne sans les garçons (invité)

le vendredi 06 octobre 2017 à 13h31

Enfin une attitude responsable.
Pour tes enfants, il te faut leur montrer que tu es présent en tant que père mais aussi en tant qu'homme et non comme une chose soumise.
Pour toi, il te faut reprendre ta place et ta vie en main car tout accepter ne refera pas revenir ta femme.
Ta femme quoi que l'on dise n'a pas à te faire subir cette situation car elle impose une soumission inacceptable liée à une maltraitance avérée.
A elle de prendre la décision de te quitter plutôt que de te pousser à bout pour que la décision vienne de toi.
Courage et impose toi

#
Profil

Camille_B

le vendredi 06 octobre 2017 à 13h44

Le problème principal que je vois à ne pas le dire aux enfants ... c'est qu'ils le savent déjà, comme probablement nombre de personnes de votre entourage.

Quant étant petit j'ai fais un test de dépistage du SIDA ( transfusé à la naissance en 1984 ), ma mère me disait que c'était juste un test sans importance, pourtant quand on est allé cherché les résultats j'ai senti que quelque chose n'allait pas alors même que son attitude était neutre de l'extérieur. Je m'en souviens comme si c'était hier. Les enfants ressentent beaucoup de choses qu'on souhaite leur cacher, car ils sont très sensibles au langage non verbal.

Par contre je ne comprends pas du tout cela : "Mais je ne veux pas que mon fils ait le sentiment que je ne me suis pas battu ni que je l ai abandonné"

1) Une relation amoureuse c'est la rencontre de deux volontés libres. Il n'y a pas à se battre pour garder à ses côtés une personne comme si c'était un bien, ou que c'était au plus fort de l'emporter, mais simplement à dialoguer.

2) Tu ne l'abandonne pas, c'est elle qui souhaite te quitter, personne ne va penser que tu l'abandonne, même pas tes enfants. Il suffit de leur expliquer ce qui se passe. C'est le souhait de ton actuelle épouse, sa volonté.

"Je ne suis pas son père je ne peux pas l empêcher de sortir ou de faire ce qu elle veut"

Même son père n'a pas le droit de faire cela, elle est majeure, libre, adulte.

"Pour elle la seule chance que notre couple se reconstruise"

Crois-tu qu'elle le veuille ?

Pour le reste je suis entièrement d'accord. S'ils veulent vivre ensemble, qu'ils le fassent, trouvent un lieu ou se loger etc. Sur ce point je suis 100% d'accord.

Il faut que les choses soient claires pour tout le monde, y compris les enfants.

Et effectivement, il est bon d'être sorti de l'idée qu'il faut tout passer par peur perdre l'autre. Posez un cadre ensemble, essayez de faire cela dans la paix, parlez-en aux enfants car de toute manière vous vous direz très certainement vers une séparation à court ou moyen terme.

#
Profil

Camille_B

le vendredi 06 octobre 2017 à 13h55

@ Héléne sans les garçons

Faire de l'épouse de Wade la personne dominée et de Wade la personne soumise me semble un peu simpliste.

Je ne dis pas ça pour faire culpabiliser wade mais pour qu'aucune des personnes dans ce couple ne s'enferme dans un tel schéma.

S'il semble qu'à bien des égards sa femme "profite" de la situation ( même si nous n'avons que son point de vue à lui ), il a tout de même dit au début de ce fil de discussion qu'il était un mari absent et fermé au dialogue avant toute cette affaire, et qu'il lui semblait qu'elle lui faisait vivre ce qu'il lui avait fait vivre ces dernières années.

Il y a les termes de "bataille", d'essayer de la ramener à lui, que si elle part on va penser qu'il l'abandonne ( comme si sa volonté de le quitter lui ne comptait pas ), qu'il n'est pas son père ( comme si son père avait encore aujourd'hui l'autorité pour lui imposer une conduite ) etc. etc.

Je pense qu'il y a là beaucoup d'attitudes de type "patriarcales". Chacun en pense ce qu'il veut ( moi je suis radicalement contre mais c'est mon affaire ), mais si son épouse ne veut plus vivre cela, s'est senti, pour le coup, dans une posture de soumission durant ces dernières, il me semble assez réducteur d'en faire la seule fautive dans cette affaire.

Je ne dis pas qu'elle n'a pas ses torts dans les événements actuels mais, de mon point de vue, je comprends sa réaction ( ce qui ne veut pas dire que tout est excusable ).

Tout cela en me disant que je n'ai pourtant que le point de vue de wade qui, très certainement, favorise sa propre vision des choses. Je serai très curieux d'entendre le témoignage de son épouse.

Bref, avant de faire de l'un ou l'autre l'unique coupable, il me semble beaucoup plus sain d'essayer de prendre une attitude pacifique et respectueuse des libertés de chacun. Ce qui suppose, d'un côté comme de l'autre, de respecter des limites établies. Bref, de parler en bonne intelligence, en essayant de mettre de côté les rengaines du passé et en considérant l'autre comme une personne totalement libre.

#

Héléne sans les garçons (invité)

le vendredi 06 octobre 2017 à 15h54

Tu simplifiés vraiment beaucoup.
Tu parles de limites définies mais sont elles réellement respectées?
Sur les enfants, je ne vois pas ce que les mettre au courant va apporter car cette situation de crise reste avant tout une histoire d'adultes
Et de surcroît, rien n'est jouer sur l'avenir du couple. Solutionner la crise actuelle et ensuite en parler aux enfants me paraît un bon ordre.
Je n'ai pas écrit que madame avait tous les tords, simplement son comportement n'est pas dans le respect du conjoint, même si ce dernier n'est pas tout blanc. En agissant de la sorte, elle ne respecte personne et encore moins elle même.

#
Profil

elfi

le vendredi 06 octobre 2017 à 16h20

Hello
Je pense qu'il faudrait éventuellement en parler a vos enfants mais a tous en même temps. L'important cest de leur dire que leur parents les aime toujours autant, que quoi qu'il arrive entre vous ca change rien pour eux au niveau affectif. Sans leur parler de vos problèmes relationnels, rester sur du "haut niveau".

En revanche j'attendrais après l'anniversaire du loulou mais c'est mon avis seulement.

Bon courage!!
Vas-y progressif pour remettre le cadre de "mari" pas envenimer trop la situation.

Je suis de tout coeur avec toi

#
Profil

Lanteans

le vendredi 06 octobre 2017 à 16h31

Je suis totalement d'accord avec elfi.
Les enfants sentent et subissent la crise tout autant que leurs parents, même s'ils ne savent pas de quoi il retourne. Ils peuvent très bien se dire que c'est de leur faute, qu'ils ont fait quelque chose de mal, qui a provoqué les tensions entre vous. Si personne ne leur explique de quoi il s'agit, il est fort possible que ça crée en plus des tensions avec vos enfants, d'autant plus s'ils sont aux portes de l'adolescence.

Je ne dis pas qu'il faut tout leur expliquer par dans le menu détail, mais à minima les rassurer, et leur expliquer qu'il y a quelques disfonctionnements que vous tâchez de régler.

Pour avoir subit ce genre de situation en tant qu'enfant, j'aurais vraiment voulu avoir une explication à l'époque. Même si je n'étais pas en âge de tout savoir et de tout comprendre, je pense que ça aurait en partie facilité mon adolescence et mes premières années en tant qu'adultes. C'est seulement depuis quelques années, c'est à dire 15 ans après, que j'arrive à prendre du recul et comprendre les raisons de leur séparation, et comprendre que je n'y étais pour rien.

Cela dit, je parle avec mon expérience personnelle. Chaque enfant réagi différemment à ce genre de situation, mais je pense que le mensonge ou le non-dit n'est vraiment pas une solution pour les épargner, bien au contraire.

#
Profil

Toinou

le vendredi 06 octobre 2017 à 16h41

Héléne sans les garçons
cette situation de crise reste avant tout une histoire d'adultes

ça c'est à mon sens une des plus grosse co***ries que les adultes font.
Non les enfants ne sont pas des idiots qui ne comprennent rien et qui attendent que ça se passe. Une histoire de couple c'est une histoire de famille. Les enfants ressentent et voient beaucoup. Ne rien leur dire c'est juste les laisser dans l'inconfort et le stress de l'inconnu

A mon avis, tout ce que Wade risque de récolter à ne rien dire à ses enfants c'est que ces derniers vont leur en vouloir de leur avoir mentit. S'ils leurs explique les choses clairement ils comprendront.

#

mimimoi (invité)

le vendredi 06 octobre 2017 à 16h59

Je suis d'accord avec vous. Personnellement mes parents ont vécu une très mauvaise passe (avec infidélité) quand moi et moi frère étions plus jeune (11 et 13 ans). Ils nous en ont parlé aussitôt et ça s'est très bien passé. Ça nous a permis de ne pas en vouloir à l'un ou à l'autre (puisqu'on avait les deux points de vue) et de comprendre pourquoi ils étaient en froid tous les deux. Nous n'avons jamais regretté qu'ils nous en aient parlé, au contraire, déjà toute jeune je préférais la vérité aux cachotteries...

#
Profil

wade

le vendredi 06 octobre 2017 à 18h43

Holà
Je ne pensais pas suscité autant de réactions

Lorsque ma femme m a dit hier soir qu elle voulait parler de son histoire d amour à notre fils j ai trouvé que c était une mauvaise idée
Je lui ai dit que je ne savais pas
J ai pose la question à ma thérapeute ce matin et qu il ne fallait surtout pas
Notre fils à 11 ans il est grand et petit à la fois
Aucun de nous ne sait comment il réagira
Il sais que son papa et sa maman traversent une crise
Qu ils cherchent des solutions
C est largement suffisant et perturbant pour lui

Les choses doivent se faire dans l ordre je pense

J ai parlé a l amant de ma femme ce soir
Je lui ai dit que hors musique je ne voulais plus qu il vienne chez nous

C est fait

Depuis 30 min lui et ma femme sont dans le sous sol
Ils discutent et je verrai bien

Je pense que nous sommes tous d accord pour dire que cette situation malsaine doit cesser

Je dois préparer le repas pour mes enfants puisque leur mère ne le fait pas.....
Comprends moi bien Camille je n ai ni haine ni espoir

Je dois juste avancer parce que ne rien faire serait malsain

J assume les conséquences de mes choix
J ai pris des dispositions pour me faire aider dans l urgence par de la famille dans le cas où elle partirait du jour au lendemain

Mais il faut mettre un terme à cette situation

#
Profil

wade

le samedi 07 octobre 2017 à 09h26

Je m en doutais un peu et j avais raison

Grosse déprime de son côté ce matin
Elle a changé d avis et ne veux plus quitter la maison

Ça fait 1 mois qu elle me repete que l important n est pas l endroit où on vi mais avec qui on vit
Elle a finalement regarde hier des annonces d appartement et il y en a un toujours le même qui correspond à ce dont nous avons besoin

Et maintenant elle ne veut plus partir elle considère que c est à moi de le faire
Ce qui est inconcevable pour moi pour au moins deux raisons
La première c de st que ce n est pas moi qui veut refaire ma vie avec une autre personne
La deuxième c est que étant donné ses changements successifs d avis je redoute qu elle me reproche après un abandon de domicile

Je ne vois pas comment elle pourrait refaire sa vie et éprouver son amour pour un autre homme en restant chez nous

Plus je réaffirme notre cadre plus elle se confronte à la réalité de la séparation

Je sais que certains ne me trouvent pas forcément objectif et c est normal
Mais aujourd'hui concrètement je suis le seul élément stable de la famille
C est à moi de maintenir la maison en attendant soit un divorce soit un retour

#
Profil

doubt

le samedi 07 octobre 2017 à 10h33

Bonjour Wade,
j'ai suivi ton fil depuis le début. De ce que j'entends, il y a une véritable évolution et qui me semble positive,en tout cas dans ta façon d'aborder les choses.Le chemin n'est certes pas terminé et on ne sait pas où vous irez, mais c'est bien.
Pour ce qui est d'être accusé d'abandon du domicile, ma première femme m'avais fait signé un papier dans lequel je concédais qu'elle parte. Cela n'avait pas posé de problème je ne suis pas un geolier. Dans le cas de ta femme ce peut être un peu plus compliqué mais peut être en la confrontant aux incohérences de la situation.
Après tu soulignes qu'il est logique qu'elle parte elle. Certes, on peut ressentir cela parfois. Et puis après la situation devient tellement compliqué pour soi même qu'on prend la décision de partir pour respecter ses besoins.
Vivre dans deux endroits séparé n'implique pas forcément une séparation, mais c'est parfois nécessaire...
Bon courage et bon cheminement.

Message modifié par son auteur il y a 10 jours.

#
Profil

elfi

le samedi 07 octobre 2017 à 10h58

Salut

Il y a du progrès dans votre relation ca se sent et dans ton discours. c'est bien :)

Comme le disait doubt peut-être signé un papier comme quoi il n'y a pas abandon de domicile la rassurerait.
Après comme tu disais l'autre jour, elle a son activité professionnelle dans votre maison. Il peut lui sembler extrêmement difficile d'y déménager. Si tu souhaites garder la maison tu peux lui proposer de revenir dans la journée travailler chez vous.
Un déménagement personnel c'est deja lourd. Alors professionnelle en plus....
Propose lui de faire en 2 temps.

Bon courage

Message modifié par son auteur il y a 10 jours.

#
Profil

wade

le samedi 07 octobre 2017 à 12h03

Le fait de faire signer un papier et de prévenir des proches de part et d autre que j autorisé ma femme ou que ma femme m autorise à quitter le domicile à déjà été évoqué
Et je l ai déjà rassuré dans ce sens .....comme vous le savez sa confiance en moi à été pas mal ébranlé ces dernières années
Ca n est pas réellement ca qui m inquiète
Ce sont ses changements d avis successifs et le fait que je considère (même si j ai peut être tort ) qu elle est un peu perdue

Il ne s agit pas d avoir raison ou tort ou de dire simplement tu veux me quitter vas t en
Mais d une part de faire au mieux pour les enfants

Et d autre part je pense que la solution ne viendra que dans le fait qu elle éprouve son amour avec son amant et je ne pense que cela puisse se passer chez nous même si je m en allais

De toute façon aucune décision n est réellement prise en ce sens
Nous verrons ce que nous dirons nos thérapeutes
Peut être qu ils estimeront que c est à moi de partir

Mais oui
Ca avance
On en a besoin tous les deux

#
Profil

wade

le samedi 07 octobre 2017 à 19h35

Je ne sais pas trop quoi vous dire ce soir

Ma femme est en pleine déprime pour ne pas dire en pleine dépression (je ne suis pas médecin)

Autant elle reconnaît (pour l instant en tout cas) que j ai eu raison de mettre des limites et que j avais bien fait

Autant le fait de savoir qu elle ne verra plus son amant le midi la semaine prochaine la bouleverse
Elle n arrête pas de pleurer .... et en plus on l a croisé par hasard y a 15 min en faisant nos courses

J ai failli craquer et lui dire qu il pouvait passer prendre un café avec elle lundi
Mais je ne dois pas
Je dois mettre un terme à tout ça

Le seul espoir qu il me reste est de maintenir un cadre et de m y tenir

C est dur pour moi de la voir comme ça et de ne rien pouvoir faire sinon lui conseiller de consulter pour soigner sa dépression

Mon meilleur ami à qui j ai tout raconté m a demandé hier soir si j étais vraiment bien sûr d être toujours amoureux d elle
Et je me demande dans quelle mesure ma thérapeute n à pas déjà la réponse

J avoue que je suis un peu perdu ce soir

#
Profil

wade

le dimanche 08 octobre 2017 à 14h00

bonjour a tous

une matinée un peu spéciale
ma femme s'est levée d'excellente humeur

les enfants sont chez mes beau parents, on a de la peinture a faire aujourd'hui

ca trainait depuis longtemps, on s'en occupe donc ce weekend (c'etait un conseil de mon beau pere a la base, j'y avais d'ailleurs deja pensé moi-même, mais normalement ma femme devait sortir vendredi, donc pas possible d'entamer un gros chantier comme ca ....en général quand elle sort, elle rentre tard et fatiguée....je ne vous fais pas de dessin.....bref, la sortie ayant été annulée, on a pu lancer le chantier)

son amant sortait hier soir (comme je vous l'ai dit on l'a croisé faire quelques courses lorsque nous faisions les notres)
il avait prévu de parler de la situation qu'il vit avec ma femme a son ex et a son mari (je ne les connaît ni l'un ni l'autre )
mais au final il ne l'a pas fait

ca a pas mal perturbé ma femme

de toute facon, vu qu'il ne connaît pas les conditions exactes et le contexte dans lequel ma femme s'en sentie autorisée a entamer une relation sexuele avec lui (il ne sait rien au sujet de notre periode de libertinage.....qui n'en etait pas vraiment une en fait, mais je ne le savais pas), il ne pourrait pas aujourd'hui presenter la globalité la situation a qui que ce soit

de toute facon, ce ne sont pas mes affaires, j'ai deja assez de mal a me gérer moi.....

bon aller, la peinture va bientôt secher, il faut attaquer la 2eme couche

bon dimanche a tous

#
Profil

wade

le lundi 09 octobre 2017 à 07h40

L amant à parlé à sa compagne de ses sentiments pour ma femme hier soir

Il ne veut pas lui dire pour l instant que ces sentiments sont réciproques et tient surtout à lui cacher leur 3 dernières années de mensonges et d adultères

Paradoxalement alors que nous nous couchés un peu en froid avec ma femme après un week-end très chargé en discussion et en peinture c est auprès de moi qu elle est venue.chercher du soutien hier après avoir été prévenu par son amant

Du coup on a encore beaucoup parlé tous les deux
Et on s est couchés (toujours séparément bien sûr)
Mais pas fâchés.....

Elle avait prévu de lui parler de notre période libertine ce soir avant qu il ne parlé à sa compagne
Elle voulait qu il sache qu elle m avait manipulé pour arriver à ses fins avec lui
Et qu elle l avait lui aussi manipulé
Elle lui avait dit que JE faisais du libertinage sans elle .... et évidemment ça a beaucoup influencé son passage à l acte à lui

Elle s en veut terriblement
Elle est perdue

Je ne sais pas ce qu ils vont se dire ce soir

Je sais juste que le chemin est encore très long

Ha oui elle m a aussi avoué qu elle avait couché avec lui bien avant que ce que je pensais.....

#
Profil

alinea7

le lundi 09 octobre 2017 à 11h33

Ouah c'est incroyable toutes ces avancées entre vous ! Tout le monde semble commencer à communiquer avec tout le monde. :-)

Impossible de dire comment tout va se débloquer mais les lignes bougent.

Si ta femme prend encore ton soutien c'est quand même qu'il reste quelque chose entre vous. Ça ne suffit peut-être pas pour rester en couple (pour l'instant rien n'est figé), ce sera en tout cas toujours bon à prendre comme parents.

Personnellement j'ai l'impression qu'il y a moyen de dire les choses simplement aux enfants. La nature choquante du message est déterminée par le jugement porté et on peut énoncer des faits sans juger avec des messages neutres du type Maman aime X, elle ne sait plus si elle aime papa mais ce qui est sûr c'est qu'elle vous aime encore et papa aussi, comme avant.
Après, dire ou pas, c'est votre choix évidemment (ça va sans dire mais ça va mieux en le disant). Mais il ne faudrait pas prendre les enfants pour des imbéciles, ils ont les yeux et les oreilles qui traînent.

Sinon, la décision de qui s'en va est importante parce que dans la société la faute est généralement rejetée sur celui qui jette l'éponge. Mais vous pouvez aussi décider de partir en même temps, chacun dans un nouveau logement, si vous avez de toute façon décidé de vous séparer.
Dans la mesure où tu essaies de recoller les morceaux et pas elle, personnellement il me semble plus logique que ce soit elle qui parte. Mais elle a certainement des arguments qui viennent appuyer l'inverse.
En fait j'ai vraiment l'impression que c'était ce qu'elle espérait : que tu partes et que vous ayiez chacun un logement de votre côté, avec garde alternée dans la maison familiale. D'où la proposition d'appartement commun alterné aussi : pour diminuer les coûts.

Finalement quelle était sa démarche initiale en t'annonçant qu'elle voulait te quitter parce qu'elle avait quelqu'un d'autre ? Sachant que sa femme à lui n'était pas au courant ??? Est-ce que lui a si envie de renoncer à sa compagne pour ta femme ? Ou bien est-ce qu'il commence à être pris en otage par le fait que ta femme a mis sa famille en danger pour lui ?
Bref, autant de questions qui ne t'apportent rien sans doute...

Et, dans la lignée des questions qui ne servent à rien, je m'interroge : pourquoi est-elle si triste de ne pas voir son amant chez vous le midi ? Ils ne peuvent pas se voir ailleurs ??? Je n'arrive pas à imaginer pourquoi ils ne peuvent pas aller dans un parc, dans un bar, dans un restaurant, dans un hôtel, dans un airBnB,...ça reste leur problème mais je ne vois pas ce qui le rendrait si insoluble.

En tout cas tu sembles reprendre des forces et ça fait plaisir à lire !! :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion