Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin d'y voir clair

#
Profil

wade

le mardi 12 septembre 2017 à 18h59

ce soir c'est tres dur

je vois bien que ma présence l'oppresse, et non, elle n'est pas du tout dans la reconstruction

le dialogue est compliqué, voire completement rompu, elle dit qu'elle a besoin de repos, qu'elle est fatiguée, resultat, je gère la lessive et les enfants

moi aussi je commence a avoir du mal a supporter la situation, et je ne sais pas quoi faire
je ne veux pas la braquer

dois je lui demander de partir, dois je lui proposer de quitter la maison ?

je ne veux pas abandonner les enfants, un pote m'a dit au tel que la priorité c'etait moi et qu'il y avait forcément la lumiere au bout du tunnel, je le sais bien, mais je dois aussi penser aux enfants

tenir, tenir, patienter

je suis perdu

#
Profil

Juliejonquille

le mardi 12 septembre 2017 à 19h39

Eh bien gère les lessives et les enfants... Ça occupe l'esprit.

Et décompresse : tout va bien, c'est en cours...

Il faut prendre soin de toi. Penser et discuter h24 du problème est peut-être contreproductif.
Laisse pousser la plante.
Cest un marathon il faut te ménager, ralentir. Le temps est un allié. La seule chose que tu peux faire c'est penser à toi et te détendre. Tu peux juste agir sur toi, sur ton côté de l'équation.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Contigo

le mardi 12 septembre 2017 à 20h57

Wade, ta souffrance me parle à l'oreille, je la comprends sans la réaliser. J'ai une question : as-tu pu définir ce dont tu as envie ? On oublie souvent de quoi on a envie, c'est vrai pour moi en tous cas. Les habitudes, le confort, les acquis, j'ai l'impression que tout cela nous fait oublier que nous avons des rêves, des envies, des convictions profondes. Le travail est d'aller vers soi pour y rechercher tout ça et voir si cela peut correspondre avec ce que nous vivons. Ce n'est pas facile, mais si dans cette période de tumultes tu prenais le temps de faire ce voyage vers toi (en plus de la lessive et des enfants... sourire) cela te prendrait du temps et de l'énergie que tu n'aurais peut-être plus pour l'angoisse que tu vis. Ce n'est qu'une piste... mais pourquoi pas.
J'essaie de mon côté en même temps que toi, si cela peut te rassurer.

#
Profil

wade

le mercredi 13 septembre 2017 à 07h30

Bonjour à tous

J entend ce conseil
Tout le monde me le donne

Ca me touche beaucoup
Mais comment articuler cela avec ma vie de famille

Bien sûr je sais qu il faut que je m ecoute et que je pense à moi et à me protéger
Mais je ne peux pas laisser ni ma femme ni mes enfants

C est de plus en plus comme difficile pour moi
Ma femme veut que l on laisse passer les fêtes de fin d année
Mais 4 mois comme ça c est hyper dur à envisager

Surtout que chaque jour qui passe elle s éloigné de plus en plus

#
Profil

elfi

le mercredi 13 septembre 2017 à 08h20

Salut wade

Prendre soin de soi et penser a soi n'est pas incompatible avec la vie de famille. Ta femme a "droit" a des soirées et/ou des après-midi seule, tu peux en demander autant. Avoir une ou deux soirée de libre pour aller faire du sport, manger avec des amis....
C'est aussi les soirs où tu es a la maison regarder un film qui te fait plaisir a toi, ou lire un livre.... c'est aussi quand tu fais le repas au lieux de penser à faire plaisir aux autres faire un menu qui te plait à toi...

Déjà le dialogue n'est pas rompu avec ta femme et elle veux vous laisser du temps pour tenter de réparer c'est plutôt une bonne chose. Et même si ca te semble long, entre tes seances seul, ces seances seule et vos séances a deux chez le psy tout le monde y verra plus clair dans quelques temps. :)

courage a toi

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

wade

le mercredi 13 septembre 2017 à 08h28

Bonjour elfi

Elle ne me laisse pas du tout pour réparer
Elle laisse du temps pour maintenir son confort

C est ce qui est dur à encaisser

#
Profil

Juliejonquille

le mercredi 13 septembre 2017 à 09h02

C'est toi qui pense cela : ne pense pas à sa place.

Un conseil : ne laisse pas la voix des idees noires ou de la peur ou mélodramatique prendre le pouvoir.
La peur te fait sauter de l'immeuble au lieu d'attendre que les pompiers arrivent jusqu'à toi.

Le danger c'est toi qui panique et qui casse tout alors que vous consultez et dialoguez.

On te dit tous : soigne toi et fous la paix à ta femme. Laisse lui du temps, de l'air et Prends-en pour toi.
Vois le psy plus souvent pour parler si besoin. Et sors et prends du temps pour toi.
Plus tu observe ta femme avec anxiété, plus tu es insistant : plus elle peut se sentir harcelée.

Essaie d'être bienveillant pour toi, pour elle. Il n'y a pas d'urgence.
Si tu te tétanises, tu ne tiendras pas. Respire.
Quand j'ai des idées noires (la voix du pire) je visualise Trump et je lui dis : "Ta gueule Trump" et je laisse couler...
Tu remarqueras que cette voix là te déteste en général et c'est sur ces choses là qu'il faut travailler.
Tu penses que ta femme ne reste que pour le confort et c'est ta peur à travailler : tu penses n'avoir aucune qualité et tu as sans doute des soucis d'estime de soi. (Antérieur à vos difficultés)

Et cuisiner et t'occuper des enfants sont des gestes plus forts que tous les discours. Contrairement à ce que tu crois rien n'est plus important.
Le vrai amour passe par des attentions au quotidien : les grands discours c'est facile.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Merlyn

le mercredi 13 septembre 2017 à 09h10

Je ne peux que plussoyer les autres. Laisse la respirer.

De mon propre vécu, pour ne pas avoir laisser respirer l'autre, sur le moment, ça a marché, elle a fini par ressortir avec moi (je parle d'une histoire qui date de plus de 10 ans), mais en réalité, elle ne l'a fait que pour avoir la paix et jour après jour, mois après mois, je la sentais se détacher, dépérir dans cette sorte de relation forcée, jusqu'à ce qu'un jour, alors que je tentais d'avoir un rapport sexuel avec elle, je me suis rendu compte (une fois n'est pas coutume) du malaise, j'ai arrété de suite et là, elle a soufflé, soufflé de soulagement. C'est là que j'ai compris que la relation était morte définitivement et que je lui ai redonné sa liberté...

plus de 10 ans ont passé maintenant et je peux te dire qu'elle me déteste encore et fait partie de ces personnes qui me considèrent comme un pervers narcissique, un malade ou que sais-je encore...

Pour toi, il n'est pas trop tard, donc lache du lest et laisse la souffler. Peut-être qu'elle reviendra, peut-être pas, mais ça tu le sauras que si tu lui laisses la liberté de choisir. Il faut aussi que tu t'occupes l'esprit à autre chose, que tu te forces à ne pas penser à elle.

PS : j'ai conscience que dire tout cela c'est facile par rapport à quelqu'un qui le vit, mais si ça peut te servir... courage

#
Profil

wade

le mercredi 13 septembre 2017 à 11h34

Merci pour vos conseils

Vous avez tous raison
Il faut que j arrête de m imposer et que je lui laisse le temps dont elle a besoin

Merci à tous

#
Profil

wade

le mercredi 13 septembre 2017 à 16h01

Besoin d un petit conseil

Elle a eu ses parents au tel

Pour l instant ils me soutiennent
Ca la destabilise beaucoup
Elle veut les voir pour discuter seule avec eux et leur dire tout le mal qu elle pense que je lui ai fait

Dois je intervenir avant
Les appeler pour leur dire qu elle est perdue en ce moment où dois je laisser faire en espérant qu ils ne prennent pas partie
Je veux garder de bonnes relations avec eux
Je ne sais pas quoi faire

#
Profil

gdf

le mercredi 13 septembre 2017 à 16h06

Rien, ça me paraît bien. C'est ses parents à elle. Au mieux, ils lui expliquent qu'elle exagére. Au pire, elle les convainc que tu es méchant.
Si tu as de bonnes relations avec eux, ils reboucleront avec toi, et peut être même feront office de médiateurs, mais ce n'est pas à toi d'anticiper.

#
Profil

Merlyn

le mercredi 13 septembre 2017 à 16h20

Pareil, n'interfère pas. Elle a un avis, ses parents en ont un. C'est à elle de décider si elle se laisse influencer ou pas.

#
Profil

wade

le mercredi 13 septembre 2017 à 18h05

ok,

merci pour vos conseils, c'est finalement ce que j'ai décidé de faire

on est vraiment dans le dur aujourd'hui
elle est montée se coucher a 18h car elle est epuisée émotionnellement, et je la comprends, voir ses parents la rejeter a du etre terrible

et en meme temps elle monte avec son portable pour envoyer des sms a son amant.....et me laisse seul a gerer les enfants
non pas que ca me gene, mais ils ont besoin d'elle eux aussi
je sais que je ne dois pas commencer a lui en vouloir, mais c'est dur de prendre toujours sur soi

je gère pour l'instant

j'espere que ca therapeute de samedi pourra lui apporter quelque chose

#
Profil

wade

le mercredi 13 septembre 2017 à 21h23

dure journée pour ma femme

je suis vos conseils
fini les longs discours

je la laisse respirer
je la laisse dormir seule ce soir, c'est ce qu'elle souhaite et elle a besoin de repos

je ne suis pas dupe, je sais que pendant que je vous ecris elle envoie des sms a son amant

tant pis, je continue a prendre sur moi

elle a besoin d'air, et je vois que ma nouvelle attitude la laisse perplexe

j'espere qu'elle trouvera samedi matin des reponses a ses questions

je suis tellement las

encore merci a tous pour vos conseils et votre soutien

#
Profil

wade

le jeudi 14 septembre 2017 à 11h18

Matinée pleine de doutes

Quelques sourires ce matin
Elle a bien dormi
C est déjà ca

Elle déjeune avec lui ce midi
Ca me fait peur car ça commence à ne plus trop me toucher

Elle me parle encore des vacances au ski prévues pour mars avec ma famille
Je ne me vois pas tenir comme ça pendant 6 mois

Même les fêtes de fin d année me paraissent incertaines

Je suis complètement perdu
Tiraillé entre la volonté de sauver mon couple et mon amour pour elle et me protéger émotionnellement

#
Profil

gdf

le jeudi 14 septembre 2017 à 12h38

6 mois c'est à la fois très long et très court. Quand on ne sait pas où on va, il est difficile de se projeter dans le futur. Mais on ne peut pas remplacer tous les projets par un grand brouillard blanc.
Tant que vous n'en avez pas décidé autrement, le planning de référence est que vous fêterez Noël en famille et que vous partirez au ski en famille. Peut être que ça arrivera, ou peut être pas, mais pour l'instant, c'est la référence.

Est ce que tu as déjà fait de la méditation? Il y a des applis qui proposent des guides. Ça parait idiot, ça consiste juste à s'asseoir sur son canapé 10 minutes et écouter une voix débiter un texte, mais ça fait du bien. Il y a bien sûr aussi des séances de groupe, mais commencer sur son canapé, je trouve que c'est pas mal.

#
Profil

wade

le jeudi 14 septembre 2017 à 18h03

6 mois ca peut sembler très long qu

#
Profil

wade

le jeudi 14 septembre 2017 à 18h10

Quand tu es chez toi comme un étranger

Je rentré tous les soirs sans savoir si elle a préparé ou non ses valises
Dans l attente perpétuelle d une mauvaise nouvelle

Je suis rentré tôt cet après-midi pour l aider et aller chercher notre fille a l Ecole
Quand je suis arrivé il était dans le salon en train de jouer aux échecs avec elle et mon fils (il est en arrêt en ce moment....je savais qu il devait passer ce midi mais pas qu il serait la à mon retour)
J avais prévenu que je rentrais tôt et ca ne lui ai même pas venu à l idée de me prévenir qu il était la
J ai eu l impression d être dans un univers parallèle ou c était moi l invité
À me demander s ils avaient décidé de s y mettre à deux pour m annoncer son départ
Elle a bien perçu mon malaise et m a présenté ses excuses pour ne pas m avoir prévenu.....mais quand même

Le pire c est que lui non plus ne semble pas voir le côté surréaliste de la situation.....

J ai l impression d être le seul des trois à avoir encore un minimum le sens des responsabilités

I

#
Profil

Diomedea

le jeudi 14 septembre 2017 à 18h29

L'idée (déjà citée, je pense?) d'occuper ton esprit avec quelque chose d'intelligent et plaisant me semble bonne : la liste est longue et il n'y a que toi qui connais tes sensibilités (musique, théâtre, yoga, méditation, œuvres caritatives, associations, escalade, opéra !!!??? mon frère, psychiatre pendant 45 ans, m'affirme que le seul anti-dépresseur et calmant qu'il connait est l'effort aérobique : le sport par exemple...)

L'essentiel est que tu t'y mettes de bonne foi, de bon cœur, avec assez de discipline pour persister en disant que c'est réellement pour la 'bonne cause'.

La bonne cause? Ce n'est pas ton confort immédiat, ni celui de ton épouse.
C'est le confort de tes enfants qui ont un besoin urgent d'un père présent et pas que physiquement ;
c'est le calme que tu respireras ;
c'est de donner le temps au temps ;
c'est surtout de mettre fin maintenant, immédiatement, à cette spirale infernale dans laquelle tu vis et que tu entretiens, pour être brutalement franc (même si je crois en ta sincère envie de vivre autrement).

Je sais que le mot discipline n'est que peu à la mode, mais il y un autre avantage, celui d'être content de se maitriser par amour pour les autres.

Je dis cela tout en pensant que c'est une manière de bien prendre soin à toi-même, les résultats (qui, bien sûr, ne seront pas tout de suite grandement évidents) seront petit à petit d'une bonne satisfaction pour toi et tes proches, et la/les activité(s) choisie(s) par toi te seront forcement une source de plaisir.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

wade

le jeudi 14 septembre 2017 à 18h38

Je vois ce que tu veux

Mais c est quand même très difficile
Ca me prend toute mon énergie

Et je commence malgré moi à prendre la situation comme un manque de respect terrible

Je vais suivre néanmoins ton conseil et faire un peu de batterie.....

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion