Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Besoin d'y voir clair

#
Profil

gilloucloclo

le mercredi 06 septembre 2017 à 09h20

Coucou

Excellent la thérapie de couple.

Tu te sens coupable d’être un odieux connard dans ton couple ?
Bienvenue au club !
Et surtout bravo de t’en rendre compte.

Pour l’anecdote, c’est l’épisode de l’infusion qui m’a fait me rendre compte que nous avions dérivés gravement.
Elle me demande une infusion un soir (comme chaque soir, c’est un rituel).
Comme chaque soir, depuis longtemps, je râle.
Elle est même obligé de me relancer.
A l’époque je suis avec ma première maitresse (que j’aiiimmmme passionnément), et je prend conscience de l’odieux connard que je suis :
Je suis aux petits soins avec ma maitresse, parfaitement romantique.
Et je fais mon odieux avec ma femme (depuis hélas, bien avant ma maitresse). Pourquoi ?

Bref, le temps évoluant, je commence à lui répondre « avec plaisir ma petite femme ».
Le temps évoluant encore, je prends l’initiative de lui demander si « une infusion lui ferait plaisir ? ».
Enfin, j’en suis arrivé à lui apporter une infusion sans qu’elle me le demande et avec le sourire.

Pour le compagnon, et finalement ta femme, je pense qu’ils sont encore dans le rêve de leur liaison.
Loin de toute réalité, de la réalité des séparations, de la mise en couple, de la routine, du ballottement des enfants, …
Là-dessus tu ne pourras pas faire grand-chose c’est entre eux deux, il faut espérer que leur histoire meurt d’elle-même.
Tu peux juste limiter les dégats, garder le foyer presque intact quand elle atterrira, ce que tu fais actuellement … avec une rare intelligence.

Le faire sous ton toit, même sa simple présence…
A ta place je ferai un bon « my roof, my rules » des familles.
Cette relation te fait souffrir.
Peu importe que tu l’ai encouragée ou tolérée à un moment.
Il y a une ligne rouge à tracer, un territoire à marquer.
Cette maison c’est votre sanctuaire, votre foyer où vous élevez vos enfants.

Et je rejoins Julie, faut prendre soin de sa femme, en privée comme en publique.
La rabaissée publiquement c’est de la violence psychologique.
Une raison –hélas pour toi- valable de partir.

Puis oublie pas de prendre soin de toi.

#
Profil

wade

le mercredi 06 septembre 2017 à 09h38

Oui c est de la violence psychologique

Et oui c est arrivé
Sans même que je m en rende compte et très souvent

Et bien sûr c est une raison de partir

Je m y prépare de plus en plus mais je ne veux pas décider pour elle (et probablement ne pas lui faciliter la tâche non plus ...., je n ai jamais prétendu être le gentil de l histoire)

Comment changer profondément pour ne pas avoir besoin de lui montrer que je suis un autre homme mais qu elle s en rende compte

La thérapie nous apportera sûrement des éléments

Encore merci pour votre soutien

#
Profil

Juliejonquille

le mercredi 06 septembre 2017 à 13h30

Oui mais c'est comme ça dans tous les vieux couples fusionnels : l'autre est acquis, un meuble... On peut même finir par le mépriser : genre le couple dans "Américan Beauty"...

Vous pouvez chercher un coupable et vous renvoyer la balle, c'est une dynamique à deux. Peut être que l'un est plus coupable que l'autre mais l'important c'est d'en sortir.

Et d'ailleurs elle partirait avec son nouveau chéri, dans 10 ans elle se retrouverait peut-être dans la même situation...

Je plaide aussi coupable pour l'épouse connasse. Mon mari me paraissait prévisible et ennuyeux. ... Et j'étais fâchée quand il n'était pas d'accord avec moi.

Le polyamour m'oblige à avoir une distance plus respectueuse de l'autre.

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Niphea

le mercredi 06 septembre 2017 à 14h23

j'ai te lu (desolé por la grammaire, c'est ne pas ma langue maternelle) , je n'ai pas lu touts les conseils....
Mais, je vie la situation simulaire, mais de l'autre coté, car je suis une femme.
Dans mon couple (13 ans et deux enfants en comun) l'absentisme ou presque abondon de mon mari, m'a poussé a reflechir sur notre sexualite et notre cotidien. Donc j'ai lui proposé d'ouvrir notre relation il'y a '4 ans et il a tres mal pris.
Comme je debute dans ce sujet, je pense , les mots que j'ai utilisé sont ete trop durs pour lui et il se senti opressé, menace, pas aimé. Me voir dans le bras d'un autre ç'etait pour lui inimaginable.
On nes pas sorti du petrin jousq'au maintenat. Mais je garde l'espoir. Je vois mieux mes besoins, mais la manque de dialogue et compréhension de son cote nous ravage.
C'est tres bien de cherche l'aide des specialistes, faites attention de choix, pour trouver "le bon" qui as une vision favorable pur l'ouverture et poly.
Lissez, moi je chercherai aussi de conaitre son deuxieme partenaire, ou se mettre a table a quatre... selon de possibite et en gardant le respect pour les sentiment de chacun.
il n y a pas de solution miracle, c'est du travail....
Bon courage a TOI

#
Profil

Niphea

le mercredi 06 septembre 2017 à 14h29

Merlyn
Elle n'est plus amoureuse de toi, je pense donc (et ça n'engage que moi) que tu ne devrais pas te raccrocher à l'idée qu'elle pourrait retomber amoureuse de toi et faire ton deuil de ton amour pour elle et de votre relation.

Ce que tu peux faire par contre, d'autant que vous avez eu des enfants ensembles, c'est de transformer cette relation amoureuse passée en relation amicale.

Chaque situation est différente et il est difficile de trouver des solutions qui marchent à tous les coups pour tout le monde.

Bon courage à toi.

Merlyn
Je suis navré si ma réponse ne te convient pas.

Jepense , qu'il cherche un soutien dans un sense plus positive...ta reponse a ete trop dure pour moi aussi.

#
Profil

wade

le mercredi 06 septembre 2017 à 17h37

merci niphea pour ton apport,

oui, comme toutes les autres participations, cela m'aide

concernant merlyn, il n'a pas été trop durni trop direct

sa vision est une eventualité que je me pose et que je commence a entrevoir

c'est tres dur aujourd'hui, a peine rentré a la maison je me fais traiter de harceleur mental....je ne sais plus quoi dire ni quoi faire
quelles que soient mes paroles elles sont interpetées de maniere négative
je lui conseille de contacter un psy en urgence pour que la pression lache, elle ne veut pas, elle a peur qu'on lui raccroche au nez
elle me dit qu'elle a besoin de prendre l'air, je lui dis qu'elle peut sortir courir ou partir ce soir prendre un verre dehors ou aller manger seule au resto
elle me dit que je veux la controler

je ne sais plus quoi faire, ca devient vraiment explosif et toxique, mais je ne peux pas quitter mon foyer et la laisser seule avec les enfants

j'en viens a m'interroger sur ma volonté de rester avec elle
suis-je sincère dans ma demarche de reconstruction a deux, ou suis-je vraiment en train d'essayer par tous les moyens de la garder sous mon contrôle ?

encore 5 jours avant notre 1ere seance je ne sais pas si nous tiendrons jusque la

#
Profil

wade

le jeudi 07 septembre 2017 à 06h42

bonjour a tous

ce matin c'est tres dur

je commence a voir le voile se dissiper devant mes yeux
je prends enfin conscience de la profondeur du gouffre que j'ai creusé

je dois bien l'admettre, je l'ai harcelé psychologiquement pendant des années

la part de moi qui espérait encore qu'elle finirait par ouvrir les yeux, que l'histoire merveilleuse qu'elle avait construit avec son amant ne reposait que sur du vent est en train de s'effacer peu a peu

je revois toutes ces scènes ou je l'ai trahi, blessé humilé et j'ai l'impression que c'est un autre
je suis devenu avec elle ce que je m'etais promis plus jeune ne jamais etre

comment allons nous pouvoir sortir de cette situation ?

est ce que quelque chose peut encore etre construit entre nous

#
Profil

elfi

le jeudi 07 septembre 2017 à 08h47

Salut wade,

cela fait quelques jours que je te lit et un point m'interpelle...

Tu te places en bourreau mais... ta femme aurait peut-être pu t'interpeller plus tôt sur ton comportement au lieu d'attendre des années? De plus j'ai l'impression qu'elle a pris la place du bourreau plutôt violemment et qu'elle te fait tellement culpabilisé que tu l'as laisse faire...

Je vais reprendre le conseil de Gilloucloclo "oublie pas de prendre soin de toi". Çà compte pour ta santé mentale et physique, mais aussi pour l’équilibre de tes enfants!

Plein de courage en tout cas! et c'est très courageux d'entreprendre une thérapie à deux! j'espère que vous trouverez des solutions pour l'avenir

#
Profil

Diomedea

le jeudi 07 septembre 2017 à 09h17

Hello Wade
+ pour l'avis de elfi
Sois un peu plus généreux avec toi-même :)

#
Profil

Juliejonquille

le jeudi 07 septembre 2017 à 10h13

Oui, Wade...
C'est bizarre cette culpabilité pour un passé dont tu n'étais même pas conscient apparemment...
Un truc de ma psy qui m'avait aidée à prendre du recul, c'était de m'imaginer que la situation arrivait à une amie et son conjoint. Qu'est-ce que je penserais et conseillerais à cette amie en voyant la scène de l'extérieur ?
Essaie de prendre un stylo et de lister ce que tu fais au quotidien pour la famille, tes valeurs importantes... Essaie aussi de noter les dialogues entre toi et ta femme et relis-les au calme le lendemain comme si c'était un couple d'amis. Note les phrases marquantes aussi pour éviter qu'elles tournent en boucle dans ta tête.
Est-ce que c'est logique ? Est-ce un dialogue ? Qui essaye de noyer le poisson ou envoie des piques de culpabilité ?

Prends soin de toi, vraiment... Et n'angoisse pas pour le thérapeuthe, vous irez de toute façon.
Si elle ne veut pas y aller ou cherche à te pousser à craquer avant ce rendez-vous, c'est peut-être qu'elle a une très bonne raison. Peur que devant le thérapeute son discours sonne ridicule, peur d'être démasquée ou que tu prennes consciences de certaines choses... Elle est peut-être complètement dans la passion et s'aveugle elle-même en se donnant le rôle de victime et donc tous les droits sur toi.

Est-ce que tu peux inviter des amis à la maison ou des proches pour te soutenir ? La présence d'un tiers peut soulager les tensions. As-tu des amis à qui te confier ?

Dans tous les cas, ne quitte pas la maison : abandon de domicile conjugal.

Sois bienveillant et juste avec toi-même... (j'enfonce le clou par rapport aux copains !)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

wade

le jeudi 07 septembre 2017 à 11h28

Merci à tous pour vos participations

Vous semblez me soutenir de manière générale et ca me touche

Non je n ai pas de proche à contacter
Nos seuls amis sont communs et je ne veux pas les faire prendre parti

Hier soir elle m a demandé de lui prouver que je n étais pas monstre et qu elle ne restait pas que pour le confort

En même temps elle raconte des exemples horribles de mon comportement à des proches et à des membres de ma famille

Je ne veux pas les contacter pour donner le sentiment d essayer de me défendre

Je m inquiète de plus en plus

oui j ai peur qu elle me lache pour le psy au dernier moment
Elle commence à dire que c est surtout moi qui en ai besoin

Si je m écoutais la maintenant je prendrais un hôtel et je ne rentrerai pas à la maison
Mais on ne fait pas ca dans le monde réel on a les enfants à gérer c est impossible
Et je veux rester chez moi

J ai le sentiment qu elle cherche à me détruire et je m inquiète de jusqu ou elle pourrait aller

J attends tellement de ce rdv en thérapie

Julie
Les choses qu elle me dit je les note ici
Je relis mes messages et vos messages en boucle

Ca m aide mais je souffre énormément

Merci encore à tous

#
Profil

Juliejonquille

le jeudi 07 septembre 2017 à 12h00

Tu connais l'adage : "qui veut tuer son chien dit qu'il a la rage" ?

Ne te laisse pas détruire. Evite-la si nécessaire. Il y a mille moyens de s'isoler dans la vie moderne : regarde des films, des séries pour te vider la tête. Ecoute de la musique, retourne vers tes trucs d'ado.
Il y a une vie en dehors de cette souffrance, une belle vie que tu pourras faire partager à tes enfants. Offrez-vous des escapades ensemble loin du tumulte : genre sortie pâtisserie, cinéma s'ils sont assez grands...

Je pense que tu as tord de ne pas parler à ton entourage, au moins pour qu'il n'ait pas qu'une seule version : celle de ta femme. Tu n'es pas obligé de la descendre ou de te tout dire, dis juste tes sentiments et ta vérité. Peut-être qu'ils te rassureront aussi sur le fait que tu n'es pas un monstre... juste un connard ordinaire. Ca te soulagera beaucoup.
Dire juste "ça ne va pas fort avec Mme et je ne sais pas quoi faire...", ça peut suffire. Tes amis peuvent du coup aussi t'aider au moins à te remonter le moral. Ils vous connaissent sans doute depuis des années et ont un regard extérieur.

Le titre de ton post : "besoin d'y voir clair"

#
Profil

wade

le jeudi 07 septembre 2017 à 12h39

Merci Julie

Je ne peux m isoler dans la vie quotidienne

Notre fils est collégien
À peine je suis rentré je dois le prendre en charge
L aider dans les devoirs
Regarder s il y a du linge à faire et ranger la maison pour aider au maximum dans ces tâches que je n assumais plus depuis trop longtemps
Le soir je n ai plus goût à rien
Je ne mange plus
J ai perdu 8kg en 6 jours

Notre quotidien depuis 6 jours c est les enfants les tâches ménagères et des cigarettes sur la terrasse ou on essaie de communiquer
Elle de son côté à ses midis avec son amant et ses deux soirées

Je n ai plus rien en parallèle à part ce topic

Ha si on regarde la saison 7 de game on throne ensemble le soir

C est le seul moment que l on passe ensemble dans le calme

Mes marques d affection sont toutes vues comme une agression

#
Profil

elfi

le jeudi 07 septembre 2017 à 13h56

Re salut
Si tu ne peut pas avoir des moments "a toi", essaye d'en avoir avec ton fils.... Faire à manger avec lui? Faire des jeux de sociétés? Jouer à la console? Ca te changera aussi les idées

#
Profil

wade

le vendredi 08 septembre 2017 à 06h52

bonjour a tous

merci encore a vous tous pour ce que vous m'apportez

je ne sais trop comment decrire mon état d'esprit ce matin

j'etais tres mal hier matin, toutes ces questions dans ma tete, ce sentiment de responsabilté et de culpabilité qui me rongeaient
bref j'ai pris rdv en urgence avec un psy
je la vois ce matin, j'ai aussi besoinde faire un point sur moi-même

paradoxalement, nous avons passé une excellente soirée

quand je suis rentré ma femme souriait
elle m'a remercié pour les efforts que je faisaisi, qu'elle avait bien constaté que les enfants etaient plus heureux et que ce role de pere que je réinvestissait peu a peu leur apportait beaucoup

elle m'a aussi dit qu'elle me pardonnait sincèrement pour le mal que je lui avais et leur avait causé
qu'elle devait elle aussi comprendre de son coté comment elle avait pu accepter si longtemps d'endosser ce role de victime

nous avons beaucoup echangé, mais pas sur notre situation, sur ce qu'elle attend de la vie, sur ce que j'attends, sur des lectures qu'elle fait en ce moment (elle lit pas mal de truc sur la pensée positive, du genre "vivre sa vie sans limite".....)
on en a lu quelques lignes ensemble avant de se coucher hier soir

on a passé une belle soirée en famille, je l'ai vu sourire a plusieurs reprises, nous avons meme rigolé ensemble
ca parait anecdotique, mais avec le recul, je crois que nous n'avions pas passé une aussi belle soirée depuis longtemps

vous sentez le "mais" arriver, et vous avez bien raison

nous retrouvons peu a peu une harmonie familliale, je sais que je peux continuer a lui apporter tout ca, a etre bienveillant vis a vis d'elle et de nos enfants, et de lacher la bride sur certains points
mais pour l'instant encore, toute intimité est exclue de son coté, nos contacts physiques se limitent au strict minimum
je suis comme n'importe qui, j'ai moi aussi besoin et envie de partager une complicité charnele avec quelqu'un que j'aime

je sais que de son coté elle trouve se partage avec un autre, je n'en souffre pas vraiment car nous n'avons jamais été exclusif ni possessif a ce sujet

mais j'ai encore envie de ca avec elle, et pour l'instant ca n'est pas récirpoque

est ce que l'on peut reconstruire ce type de lien, est qu'elle est deja partie beaucoup trop loin sentimentalement avec son amant pour revenir en arriere ?

je verrai ce que j'apprends de moi ce matin, si des choses se clarifient, et notre thérapie de couple devrait nous amener quelques éléments

bonne journée a vous tous

n'hésitez pas a participer

#
Profil

wade

le vendredi 08 septembre 2017 à 07h28

Et pan dans la gueule

Je termine mon post précédent
Je prends ma douche je réveille les enfants

Je vais la voir pour la réveiller
Je m approche pour lui dire bonjour et lui faire un bisou sur la joue

Elle me repousse me dit que ça va pas du tout
Qu elle revoit le harcèlement psychologique....

Au secours

#
Profil

gdf

le vendredi 08 septembre 2017 à 08h23

Je suppose, à te lire, qu'elle est aussi paumé que toi...mais concentre toi sur le positif : si vous avez pu passer une bonne soirée hier, c'est que tout n'est pas perdu ! Sois patient, et si elle n'est pas prête pour les contacts physique, reste à distance. Je sais que c'est difficile...

Si elle lit des trucs sur la pensée positive, tu peux lui faire un petit cadeau avec deux BD excellentes : le jour où le bus est parti sans elle, et le jour où elle a pris son envol, en vente dans toutes les bonnes librairies

#
Profil

gilloucloclo

le vendredi 08 septembre 2017 à 08h35

wade
bonjour a tous

merci encore a vous tous pour ce que vous m'apportez

je ne sais trop comment decrire mon état d'esprit ce matin

j'etais tres mal hier matin, toutes ces questions dans ma tete, ce sentiment de responsabilté et de culpabilité qui me rongeaient
bref j'ai pris rdv en urgence avec un psy
je la vois ce matin, j'ai aussi besoinde faire un point sur moi-même

paradoxalement, nous avons passé une excellente soirée

quand je suis rentré ma femme souriait
elle m'a remercié pour les efforts que je faisaisi, qu'elle avait bien constaté que les enfants etaient plus heureux et que ce role de pere que je réinvestissait peu a peu leur apportait beaucoup

elle m'a aussi dit qu'elle me pardonnait sincèrement pour le mal que je lui avais et leur avait causé
qu'elle devait elle aussi comprendre de son coté comment elle avait pu accepter si longtemps d'endosser ce role de victime

nous avons beaucoup echangé, mais pas sur notre situation, sur ce qu'elle attend de la vie, sur ce que j'attends, sur des lectures qu'elle fait en ce moment (elle lit pas mal de truc sur la pensée positive, du genre "vivre sa vie sans limite".....)
on en a lu quelques lignes ensemble avant de se coucher hier soir

on a passé une belle soirée en famille, je l'ai vu sourire a plusieurs reprises, nous avons meme rigolé ensemble
ca parait anecdotique, mais avec le recul, je crois que nous n'avions pas passé une aussi belle soirée depuis longtemps

vous sentez le "mais" arriver, et vous avez bien raison

nous retrouvons peu a peu une harmonie familliale, je sais que je peux continuer a lui apporter tout ca, a etre bienveillant vis a vis d'elle et de nos enfants, et de lacher la bride sur certains points
mais pour l'instant encore, toute intimité est exclue de son coté, nos contacts physiques se limitent au strict minimum
je suis comme n'importe qui, j'ai moi aussi besoin et envie de partager une complicité charnele avec quelqu'un que j'aime

je sais que de son coté elle trouve se partage avec un autre, je n'en souffre pas vraiment car nous n'avons jamais été exclusif ni possessif a ce sujet

mais j'ai encore envie de ca avec elle, et pour l'instant ca n'est pas récirpoque

est ce que l'on peut reconstruire ce type de lien, est qu'elle est deja partie beaucoup trop loin sentimentalement avec son amant pour revenir en arriere ?

je verrai ce que j'apprends de moi ce matin, si des choses se clarifient, et notre thérapie de couple devrait nous amener quelques éléments

bonne journée a vous tous

n'hésitez pas a participer

Coucou wade.

Bien sur que ça peut revenir. Rien n’est irréversible.
A mon avis, oui ta femme est partie dans sa tête. Du coup elle est fidèle à son nouvel homme.
Vous avez passez un bon moment, mais il faudra que ça tienne dans la durée.
Un avis féminin serait plus éclairant …

Heureux de lire que ça prend une bonne direction.
Plus que trois jours.

Pour l’ascenceur émotionnel, ne t’inquiète pas si ça fait des hauts et des bas qqs temps.
Pour la perte de poids, ça peut pas faire de mal.
Oublie pas de trop reprendre après.

Hahaha

Bonne journée,

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Merlyn

le vendredi 08 septembre 2017 à 10h57

Bon courage Wade et essaie de garder le moral :).

#
Profil

elfi

le vendredi 08 septembre 2017 à 11h17

Salut

Je suis contente de voir que tu as pris un rendez-vous pour toi chez le psy.
Ca ne peut que te faire du bien de vider ton sac avec quelqu'un de neutre, et de prendre du temps pour toi! Enfin les 1eres seances sont souvent éprouvantes mais a long terme c'est bénéfique.

Contente pour votre soirée :)

Navrée pour le réveil ce matin mais même si c'est dur je pense en effet qu'il faudrait éviter les contacts physiques.... elle a peut être cru que tu voulais un bisous sur la bouche... d'où sa réaction .... mais elle m'a l'air bien perdue elle aussi.

Courage pour aujourd'hui.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion