Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Trouples & trios : vos pensées, expériences, philosophies svp (qui nous aideraient pour le notre)

Témoignage
#
Profil

Diomedea

le jeudi 31 août 2017 à 19h39

Bonjour
Nous vivons une forte relation à trois avec un ami, où nous sommes deux hommes amoureux de la même femme (ma partenaire).
Vos pensées, témoignages d'expériences, philosophies et d'éventuels précautions à prendre nous seront d'un précieux conseil pour nous trois.
Merci beaucoup d'avance, au plaisir de vous lire :)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

TrioBulle

le samedi 02 septembre 2017 à 14h57

Je ne vais pas me répéter, mais je viens de relater notre expérience de relation à 3 dans le sujet : notre trio.

Je rajoute juste qu'au tout début, mais peut-être n'en êtes vous plus là, il faut faire attention, ne pas s'emballer. Pendant la période de NRE, comme mon mari n'était tout à fait prêt, mon amoureux et moi avons beaucoup temporisé, nous avons étouffé l'emballement qui aurait pu naître et tout casser. Avec du recul, je me dis que je suis peut-être passée à côté d'une période d'euphorie, mais d'un autre côté j'ai réussi à préserver mon couple et ma nouvelle relation. Mon amoureux m'a beaucoup aidée car il ne voulait surtout pas casser mon couple. Quand l'un des deux s'emballait, l'autre calmait le jeu...

#
Profil

Diomedea

le samedi 02 septembre 2017 à 16h55

Merci, TrioBulle, pour tes expériences : tous les trois, vous semblez faire un beau travail d'équipe!

NRE : c'est grisant à vivre, mais on n'est pas au top de la vue globale, de la sensibilité pour les autres et l'équipe est sûrement essentielle pour la tempérer. Bravo et Bonne Route pour ta belle histoire !

:) :)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le samedi 02 septembre 2017 à 17h33

Un trouple n'est-ce pas ? A et B s'aime ; A et C s'aime ; B et C s'aime.

Je veux dire par là, ressens tu de l'amour pour l'amoureux de ta compagne ?

Je pense qu'il y a une différence entre avoir du respect, de la considération pour ton co-amoureux ainsi que de la compersion pour ta compagne et être également amoureux de ton co-amoureux.

S'il n'y avait pas ce lien particulier entre ta compagne et ton co-amoureux, dirais-tu que tu aimes, serais-tu tomber amoureux également de ton co-amoureux ? (après, les jeux sexuels à plusieurs, c'est autre chose que la sexualité comme acte d'amour)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Diomedea

le dimanche 03 septembre 2017 à 00h29

Hello Bonheur, merci pour ton mot.

"ressens-tu de l'amour pour l'amoureux de ta compagne ?"
Je ressens de l'amour d'un ami, sans passion, sans désir (et réciproquement).

"... les jeux sexuels à plusieurs ... "
En dehors du fait que la plupart des contacts sexuels incluent un élément ludique, nous n'avons pas l'impression de vivre des 'jeux sexuels à plusieurs' et nos contacts charnels sont bien des 'actes d'amour' à notre avis.

Les définitions du mot 'amour' rempliraient à elles seules quelques centaines de dictionnaires, il me semble.... travail fascinant!!

:)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 septembre 2017 à 10h02

Je disais cela car je suis en situation de découvrir une personne par l'intermédiaire de sa compagne, que j'apprécie et surtout que je voudrais préservée au maximum des chocs douloureux provoqués par le polyamour, dans ses débuts...

La remarque m'a été faite que j'étais tellement dans cette démarche de vouloir prendre soin d'elle que j'étais peut être amoureuse d'elle. Ca m'a paru "absurde" (sauf que du coup, ça m'a travaillé le ciboulot) car sans lui, je n'aurai jamais eu l'idée même d'être amoureuse d'elle et je sais donc que ce n'est pas le cas. Après réflexion, c'est parce que j'ai pris soin d'elle déjà avant de le rencontrer lui, mais pas ressenti d'amour.

Moi aussi j'aime le côté ludique du sexe sauf que la sexualité n'est jamais anodine et influence dans le cas d'un trio l'autre relation.

Le sens du mot amour, oui, on pourrait en débattre longtemps et je suppose que l'on ne serait pas en accord tous les deux... je suis rarement en accord avec quelqu'un de ce point de vue.

L'important étant sans doute que chacun-e soit consentant et heureux

#
Profil

Tchoukou

le dimanche 03 septembre 2017 à 10h38

Nous nous sommes à trois et nous aimons tous. Il nous faut un peu de temps pour que chacun prenne sa place. Cela fait 6 mois qu'avec mon épouse nous avons rencontré notre compagne. Nous nous aimons tout les trois nous apprenons a nous connaitre et a partager nos vies. Coté sexualité nous fonctionnons à trois quand nous sommes reuni et juste avec ma femme quand nous sommes tout les deux. Pour le moment nous ne souhaitons pas des relations deux par deux, les filles entre elle (elle sont bi ) ou notre compagne et moi. Mais cela changera certainement a l'avenir. Notre prochaine grande étape va être la venue dans notre foyer de notre amie. D'ici un mois nous allons vivre ensemble tout les trois avec nos enfants. Nous sommes vraiment bien comme cela je pense que nous avons trouver l'équilibre que nous cherchions

#
Profil

Diomedea

le dimanche 03 septembre 2017 à 12h19

Bonjour de nouveau Bonheur, félicitations pour les célébrations d'hier!

" la sexualité n'est jamais anodine et influence dans le cas d'un trio l'autre relation"
Bien sûr ; pour nous, rien de nos amours à trois déstabilise nos amours en couple, le contraire même (émotionnellement autant que sexuellement).

Pour le sens du mot amour, c'est presque futile de le débattre je pense : c'est simplement vital de bien se comprendre entre amoureux/amants/amis quand le mot est utilisé, et chaque situation est unique - ça donne de bons discussions et échanges qui rapprochent <3

#
Profil

Diomedea

le dimanche 03 septembre 2017 à 12h33

Bonjour Tchoukou et merci pour ta belle histoire, nous vous souhaitons une longue et riche vie ensemble! :)

Nous serions ravis de vivre une histoire semblable mais les deux hommes ne sont pas 'bi', tout en étant très confortables ensemble ; nos amours se passent comme chez toi actuellement, soit à deux pour notre couple, soit à trois. Car notre couple est le 'centre' du trio, nous n'avons pas l'envie, ni l'une ni l'autre, à vivre d'autres situations à deux.

Merci d'avance de donner des nouvelles de ta nouvelle situation de vie ensemble avec les enfants!

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 septembre 2017 à 13h05

Diomedea
...félicitations pour les célébrations d'hier!

Célébration de l'amour qui perdure avant toute chose. Après c'est juste une date qui n'a que l'importance que je lui accorde aujourd'hui. Une occasion de réaffirmer ce qui coule sous le sens et se vit au quotidien :-)

Diomedea
...pour nous, rien de nos amours à trois déstabilise nos amours en couple, le contraire même (émotionnellement autant que sexuellement).

L'important est l'apport individuel et sa dynamique commune. Est-ce par peur que tu veuilles absolument que ta compagne n'est pas de relationnel sans ta participation ? As-tu besoin d'être également acteur pour te conforter ? Ou alors ni l'un ni l'autre et tu ne peux expliquer.

Personnellement, j'ai besoin d'être seule avec mes amours secondaires (même sans sexe) car autant j'aime être avec plusieurs simultanément, ça me fait du bien, autant j'ai besoin de cette dualité propre dans chaque relation. J'ai besoin de me sentir en autonomie, en harmonie et surtout en adéquation unique avec l'autre.

#
Profil

Diomedea

le dimanche 03 septembre 2017 à 14h09

bonheur
Est-ce par peur que tu veuilles absolument que ta compagne n'est pas de relationnel sans ta participation ? As-tu besoin d'être également acteur pour te conforter ? Ou alors ni l'un ni l'autre et tu ne peux expliquer.

Si par relationnel tu parles de sexualité, je n'ai franchement pas envie qu'elle vive des 'amours' ailleurs, même si je ferais de mon mieux pour l'accompagner moralement ; mais elle aussi n'a pas envie ni de les vivre elle-même, ni que je vive une relation avec le composant sexuel sans elle (je n'ai pas cette envie pour moi non plus). Pour tout autre temps qu'elle passerait avec lui, pas de problème naturellement. Nos autonomies sont essentielles.
Le fait que je sois acteur est à la fois rassurant mais aussi une grande joie, une exploration, un formidable casseur d'idées reçues, une éducation en complicité avec un autre homme... tellement de choses!

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 septembre 2017 à 16h09

Je tente de visualiser l'équation avec mes composantes et mon vécu. Je crois que je peux "transposer" (ce qui ne sera jamais valable évidemment, nous sommes extrêmement différents). J'ai vécu un courte expérience "similaire" mais je n'aurai pas aimé y associé une quelconque émotion amoureuse. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai couper les ponts car il-elle était en train de tomber amoureux-se et là n'était pas la volonté commune. Je n'étais pas amoureuse de lui-elle et ne désirait pas qu'il-elle m'aime réellement (d'autant que sa compagne de vie ne l'aurait jamais souhaité et accepté). C'est la seule expérience libertine (pas sexuelle mais extrêmement érotique) que j'ai eu et malheureusement, l'on s'attache rapidement à moi car je peux créer une complicité rapidement. Par contre, je n'aurai pas souhaité la vivre sans mon mari, sans au minimum sa présence.

Désolée si je me "compare" ou que du moins je fais la démarche de me comprendre à travers ton vécu. Je m'aperçois que je te demande de dévoiler ce que tu ne désires peut-être pas. Il ne faut pas hésiter à me mettre des garde-fous ou des limites, car chez moi, la pudeur est une mot dénué de sens.

#
Profil

Amati

le dimanche 03 septembre 2017 à 17h46

bonsoir

Je suis intrigué de voir que la définition de 'libertine' ou 'polyamoureux' semble troubler certains... :)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 03 septembre 2017 à 18h27

Si c'est mon discours qui est perturbant, je n'ai rien contre aucune de ces deux expression, juste ce n'est pas, pour moi, un vécu identique et je ne vois pas le rapport entre les deux. Par contre, on peut parfaitement être en même temps polyamoureux (avec un vécu propre) et libertin (avec un autre vécu propre). Je sais que je compartimente beaucoup mais je ne mélangerai jamais ces deux expériences. Cette personne et moi devions nous abandonner à un jeu érotique mais lui-elle commençait à développer ce qui n'était pas désiré, ni par lui-elle, ni par son épouse. J'ai tiré ma révérence car je devenais un mine explosive pour lui-elle, d'autant que je ne développais pas de mon côté la réciproque. Je ne désirais qu'il s'attache à moi car il n'aurait pas été opportun qu'un tel lien se créé. Je ne joue pas avec les autres et n'encourage pas non plus ce qui serait advenu d'un massacre.
Après, je sais, les mots ont pour moi un sens qui n'est pas parlant pour autrui. Mon ressenti en ces deux domaines n'a aucune valeur de jugement (je serai mal placée pour cela). Aucun "trouble" en ces domaines, juste des définitions différentes et des vécus différents.
Par contre, j'ai tellement appris de il-elle. Egalement, c'est en assistant à une conférence sur le libertinage (démarche personnelle de compréhension de moi-même) que j'ai pris connaissance du terme polyamour et d'une succincte définition... début d'une seconde vie que j'assume désormais pleinement.

#
Profil

Amati

le lundi 04 septembre 2017 à 10h41

Merci bonheur
C'est toujours enrichissant de lire les chemins des autres

#
Profil

Merlyn

le lundi 04 septembre 2017 à 13h05

En ce qui me concerne, ma première (et seule) expérience de trouple s'est mal terminé, et, à la réflexion, je crois qu'elle avait mal commencé pour les trois parties...

Début 2010 je suis sorti avec une première personne que nous nommerons E pour des raisons de confidentialité, c'était alors une relation libre puisqu'elle ne voulait pas s'engager et qu'elle habitait dans une autre région (Lille) qui a duré deux-trois mois de la sorte.

Comme c'était une relation libre, moi, j'étais toujours (et elle le savait) en recherche d'une autre personne pour une relation plus "sérieuse". Puis, lors d'une soirée restaurants avec des personnes du site Ronde et Jolie, j'ai croisé LA personne qui m'a complètement retourner la tête et le coeur, appelons là V.

Nous ne sommes pas sortis ensemble au départ mais nous avons beaucoup échangé par mail puis SMS puisqu'elle habitait Marseille.

Le hic c'est qu'entre temps E avait changé son fusil d'épaule et souhaitait maintenant une relation monogame et exclusive.

J'ai eu une liaison avec V qui a duré 2 week end et pleins de sms coquins étalés sur plusieurs mois et je culpabilisais à mort jusqu'à ce que je trouve la "solution".

Puisque E était bisexuelle et que V était ouverte à ce type de relation, je n'avais qu'à les présenter et laisser faire les choses, après tout, j'avais déjà dit que à E que V s’intéressait à moi (sans préciser qu'on avait couché ensemble).

Vers la fin de l'années, le trio était né et tout le monde semblait bien s'en porter.

L'année suivante, j'ai déménagé à Lille et les choses se sont gâtées progressivement et pourtant, j'avais été prévenu à l'avance par ma meilleure amie qui m'avait mise en garde, appelons là J. J est une personne queer et elle m'a parlé pour la première fois de "Polyamour", J m'a dit que ma relation avec V et E s'apparentait à du Polyamour et que donc, il fallait pas que E et moi-même traitions V comme jouet mais comme une personne à part entière du trouple. Je lui ai dis qu'on ferait bien attention et que tout se passerait bien...

Et non, tout ne s'est pas bien passé parce que nous étions partis tous les trois sur des bases branlantes :

- moi parce que j'avais menti à E sur le fait que j'avais eu avant notre trouple, une liaison avec V
- E qui en fait, en acceptant cette histoire à trois, ne voulait que d'avantage de respect envers elle de ma part pour son "ouverture d'esprit" et en plus, ça a marché...pendant un temps, après, elle a refermé le tout et j'ai commencé à voir clair dans son jeu
- V qui n'a jamais osé me dire qu'elle ne voulait qu'un enfant de moi et rien d'autre et qu'entre temps, elle était tombé amoureuse...et qui me l'a dit mais trop tard...

Résultat des courses, notre trouple aura duré moins d'un an et s'est fini dans les larmes pour chacun d'entre nous.

Après, je me suis dis que le polyamour, c'était pas pour moi, je me fourvoyais bien sur car je ne m'étais pas remis en question à ce moment-là...

Ce n'est que vers fin 2015 que l'idée à refait son chemin dans ma tête, que j'ai pris le temps ce coup-ci de bien réfléchir à ce qu'impliquait le terme "polyamour" et à la rentrée 2016, je me sentais enfin prêt à assumer le fait que je suis polyamoureux, manque de bol ou caprice du destin, quand je l'ai accepté, je sortais alors (et je vis avec elle maintenant) avec une monogame ^^

Cela dit, je ne regrette rien, je pense que tout ceci m'a permis d'apprendre beaucoup de choses sur moi et sur les relations avec les autres :).

J'espère que les erreurs que j'ai faites servirons de leçons aux lecteurs et lectrices :).

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Diomedea

le lundi 04 septembre 2017 à 15h58

Bonjour Merlyn et merci beaucoup pour ton émouvant témoignage, sûrement pas facile à écrire.

Merlyn
J'espère que les erreurs que j'ai faites servirons de leçons aux lecteurs et lectrices :)

Ne sois pas trop dur avec toi-même, tu sembles avoir cherché avec tous les aléas probables... pas pire que ça!
Et comme tu le dis, "je ne regrette rien, je pense que tout ceci m'a permis d'apprendre beaucoup de choses sur moi et sur les relations avec les autres :)" Voilà l'une des plus grandes richesses qui accompagnent nos essais et tâtonnements ... et il me semble que beaucoup d'entre nous polyamoureux se trouvent parfois en relation exclusive : si la personne est la bonne, ça vaut mille fois plus qu'une défense têtue d'une position philosophique, même si on ne peut pas vivre au maximum de toutes nos possibilités...

Bon chemin amoureux à toi :)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion