Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je crois devenir poly, et ce n'est pas une réjouissance pour ma première amoureuse qui se sent clairement mono

Témoignage
#
Profil

Greleon

le vendredi 29 septembre 2017 à 19h34

Bien les bonjour à toutes et à tous ! c'est mon premier message sur ce forum, que je consulte quotidiennement depuis le début de la semaine. je vais essayer d'être clair, ou de le sembler au moins :-).
Merci d'avance pour votre soutien, vos conseils, et toutes les ressources présentes sur le site :-).

Je suis en couple monoamoureux depuis trois ans révolus. C'est, je dirais, ma première histoire d'amour. Ainsi beaucoup de choses sont encore nouvelles pour moi !
trois ans avec quelques bas, mais surtout des hauts ! trois belles années dont je suis heureux.
Mais voilà. Depuis deux semaines, cette situation stable est toute chamboulée pour deux principales raisons que je m'apprête à détailler.

La première est un problème de couple qui n'a pas directement à voir avec le polyamour. Mon amoureuse (je vais ensuite l'appeler amoureuse A pour simplifier les propos) est assez anxieuse et a peu de confiance en elle. Moi j'ai envie de l'aider mais comme je n'arrive pas à être confiant du fait qu'elle puisse s'occuper d'elle même. ça c'est mon problème à moi. le résultat est que je suis trop présent et donc à la fois c'est pesant pour moi (ça fragilise notre union) et ça l'empêche de prendre confiance en elle (le contraire de mon souhait ...).

la seconde raison, vous l'avez peut-être déjà devinée : je suis amoureux d'une autre personne (que j'appellerai amoureuse B par simplicité) et c'est réciproque. Il ne s'agit pas de n'importe qui... elle est très proche de mon amoureuse A car elles sont amies et viennent de vivre un an ensemble en colocation. je précise de suite, elles ne sont pas amoureuses entre elles.

maintenant que la situation est posée, voilà les difficultés rencontrées.

- J'avais déjà parlé de polyamour avec mon amoureuse A avant, c'est elle qui avait engagé ce sujet. elle ne se sentait pas disposée et donc elle appréhendait que ça puisse m'arriver. de mon côté, à ce moment il me semblait impossible que je tombe amoureux d'une deuxième personne.

- j'ai tout de suite annoncé la présence et mes sentiment pour mon amoureuse B à mon amoureuse A. je voulais être clair, juste et honnête avec les autres comme avec moi. ça a attendu seulement cinq jour, le temps qu'on puisse traverser la France pour se voir car l téléphone ne me semblait pas adapté. J'ai écrit pour ce faire une lettre que je lui ai proposé de lire en ma présence. énormément d'émotions pour elle, je m'y attendait. elle tremblait, sa respiration était forte, elle n'a pas dormi de la nuit ou presque. sa première réaction a été de me lire un conte sur une histoire de polyamour. très ouverte et avec la volonté de respecter mes sentiments et ceux de son amie, mon amoureuse B. puis ses sentiments ont parlé et n'étaient pas d'accord avec son esprit : peur immense de toujours être jalouse, de perdre son amie et son amoureux d'un coup, bref, que ce soit horrible ou impossible.

- pour moi la situation a quatre issues, les voilà numérotées par ordre de préférence :
1) le polyamour
2) une séparation avec À en restant ami (compliqué....)
3) rester avec A et ne plus fréquenter B.
3bis) rompre tout lien avec A car amitié trop douloureuse.

- dans la situation 1 ce sera difficile pour A...
- la situation risque d'être impossible car À et moi avons toujours des sentiments l'un pour l'autre.
- la situation 3 me semble non viable car basée sur une contrainte de ne plus voir mon amoureuse B et de refouler cet amour. elle risque de dévier sur la situation 3bis.
- la situation 3bis me rend extrêmement triste. j'ai la boule au ventre et envie de pleurer quand j'y pense...

que pourrais-je ajouter de plus ? je suis prêt à répondre à vos questions pou éclaircir la situation en cas de besoin.

que pensez vous de tout ça ? des conseils, remarques, témoignages ? je trouve que ce serait bien si des personnes ayant vécu une situation similaire à mon amoureuse A pouvaient témoigner et/ou en parler directement avec elle :-).
Sinon, comment soutenir À au mieux si elle choisi le polyamour ?

Merci encore pour votre présence, votre patience et pour les réponses à venir ! vous pouvez signaler sans gêne par message personnel ou non des maladresse que j'aurais pu commettre :-).

#
Profil

bonheur

le vendredi 29 septembre 2017 à 20h35

Greleon
sa première réaction a été de me lire un conte sur une histoire de polyamour.

Si ce n'est pas indiscret, de quel conte s'agit-il ?

Comme toujours, pour une "transition" mono-mono en mono-poly (et s'offrir la rue de la Paix :-D ), et comme A est une lectrice, je préconise qu'elle découvre ses trois lectures de Yves-Alexandre Thalmann : "vertus du polyamour - la magie des amours multiples" ; "les 10 plus gros mensonges sur l'amour et la vie de couple" ; "garder intact le plaisir d'être ensemble - prévenir le désamour". En complément, je recommanderai "compersion : transcender la jalousie dans le polyamour" de Hypatia from Space.

Pour qui est des scénarios, il vaut mieux les évacuer de son esprit. C'est mon opinion en tout cas. Le fait est que l'on est pas en autrui, y compris, en particulier, aux personnes que l'on croit très bien connaître. Laisser à chacune prendre en main son destin. La résilience est souvent bien cachée !

#
Profil

Camille_B

le vendredi 29 septembre 2017 à 22h23

Le premier conseil que je puisse te donner c'est de prendre du temps.

Je suis d'accord avec bonheur pour évacuer les scénarios. Ils t'empêcheront d'envisager des solutions qui s'offrent à vous et que tu n'avais pas prévues, tout en étant incapable de t'offrir une vue juste de ce qu'il pourrait se passer si tu choisissais l'un deux.

La seule chose à faire entre vous deux c'est de prendre du temps, discuter pour savoir où vous en êtes, vous aimer, vous renseigner sur ce que c'est qu'être en couple, être amoureux, ce que c'est que le polyamour etc. Bref, vous "armer" pour mieux comprendre ce que vous vivez, ce que vous allez peut-être vivre, et prendre la décision qui vous convient au final le mieux.

De ton côté essaye de réfléchir non pas qui tu veux "choisir" ( A, B, les deux etc. ), mais ce que tu veux vivre. Quelles sont tes "valeurs amoureuses" ( je n'aime pas trop le mot de valeur, mais bon ), ce que tu es prêt à accepter pour les nombreuses années qui viennent etc.

Quand vous aurez fait ce chemin vous aurez une idée de quelle est la meilleure décision à prendre pour chacun d'entre vous.

Je vais prendre un exemple :

Choisir d'essayer le polyamour dans une telle situation ( cad : amoureuse A en insécurité et amie de l'amoureuse B ) n'a pas du tout la même signification selon que :

- On souhaite se mettre dans ce type de relation parce qu'il est arrivé qu'on tombe amoureux d'une autre personne.

- On souhaite se mettre dans ce type de relation parce que l'on n'envisage plus durant le restant de ses jours de vivre selon les principes du "monoamour".

La vie est faite de choix, mais aussi de compromis et parfois de sacrifices. On peut être amoureux de deux personnes à la fois et malgré tout choisir la situation monogame parce que l'on estime qu'essayer le polyamour causerait plus de mal ( dans une situation donnée ), y compris à soi, que de bien.

Mais on peut aussi choisir la voie du polyamour parce que, dans une situation identique, on ne supporte plus toute la chape de plomb morale qui structure la vie monoamoureuse dans notre société, et que l'on sait que si on continue dans cette voie tout le monde ( j'entends ici, toi et A ) souffrira.

Les deux options sont respectables, et il y en a plein d'autres.

Fait un travail sur toi pour savoir ce que tu attends d'une relation amoureuse et la réponse à ta question viendra d'elle-même.

Désolé de botter un peu en touche, mais telle que présentée je ne peux pas répondre à tes questions. Il y a trop peu de tout si je puis dire. Tout ça me paraît trop "jeune" ( je parle en terme de temps de réflexion sur la situation ).

Cela dit, je ne voudrais pas que tu te sente critiqué, ça n'est pas mon intention. J'ai trouvé admirable l'honnêteté dont tu as fais preuve dans une situation aussi difficile, et je trouve admirable la réaction de ton amoureuse compte tenu de ses difficultés à se sentir en sécurité dans sa vie courante.

#
Profil

Camille_B

le vendredi 29 septembre 2017 à 22h34

J'ai oublié de te demander : les sentiments que tu éprouves envers B sont-ils partagés ?

J'ai également l'impression que les difficultés que tu éprouves dans ton couple avec A sont particulièrement manifestes dans les options que tu évoques :

- Il n'y a qu'une seule option qui évoque la séparation avec B ( et elle assez bas dans le "classement" )

- Deux qui évoques la séparation avec A, et une qui ne lui est pas vraiment "favorable" ( puisque son anxiété naturelle ne favorise pas une vie polyamoureuse "facile" ).

Très honnêtement, j'ai l'impression que la "solution 3" est là plus pour rétablir un équilibre rationnel que comme possibilité réelle.

C'est en tout cas ce qui ressort de ton propos.

Et cela a une importance capitale. Car si au fond de toi tu as vraiment le sentiment que, même en éprouvant beaucoup d'amour pour A, tu n'es pas prêt à sacrifier ton amour pour B, et bien ça change totalement la manière d'appréhender cette histoire.

#
Profil

bonheur

le samedi 30 septembre 2017 à 11h32

Pour Camille_B :

Greleon
...je suis amoureux d'une autre personne (que j'appellerai amoureuse B par simplicité) et c'est réciproque.

J'en ai personnellement conclu que la réciprocité avait été exprimée clairement et que donc, oui c'était partagé.

Je dirai que si la compersion existe, tout se passera pour le mieux. Le livre d'Hypatia from Space est ici intéressant, je dirai même indispensable.

#
Profil

LeaBridou

le samedi 30 septembre 2017 à 21h21

Bonsoir à tous,
Merci bonheur pour la découverte du bouquin sur la jalousie, je viens de l'acheter. Même si je trouve que "La Salope éthique" est déjà très complet sur "comment gérer sa jalousie", je suis toujours preneuse de ce genre de thèmes :)

Greleon, Quand vous parlez du problème de vouloir aider votre amie mais de ne pas avoir confiance en elle pour s'occuper d'elle même ,ça m'a donné envie de vous parler du triangle sauveur-bourreau-victime. C'est un triangle un peu infernal où l'on peut vite jouer les 3 rôles. Pour en sortir il faut prendre conscience des problématiques derrière et notamment , en tant que "sauveur ", réaliser que tout adulte en face de nous est capable de se prendre en charge tout seul, que c'est à lui de faire ses erreurs, ses expériences et d'en payer les conséquences. En cherchant sur internet ou dans des bouquins on trouve des pistes de réflexion sur comment s'en sortir. Celui-là m'avait bien plu : Petit cahier d'exercices pour sortir du jeu victime bourreau sauveur de Christel Petitcollin. D'autres sont plus profonds, mais c'est un bon départ.

Pour la soutenir, vous pouvez faire ensemble la liste des choses qui l'aident à se rassurer, celles qu'elle peut faire seule, et celles que vous pouvez faire ensemble, ça peut faire déjà une bonne base dans les moments difficiles...
Et puis bien sur , beaucoup d'écoute, beaucoup de communication aident aussi :)
Bon courage.

#
Profil

Greleon

le samedi 30 septembre 2017 à 22h18

Bonsoir !

Je vais réagir dans l'ordre des réponses. Pour le conte, il est tiré du livre "Contes et histoires arc-en-ciel", écrit par le "Collectif", édition Goater.

Mon amoureuse A est une lectrice, mais elle s'est déjà interrogée sur le polyamour et en a conclu que ce n'était pas pour elle. Je pense donc que la lecture de ces ouvrages n'est pas envisageable pour elle. Je vais voir de mon côté. Avant je vais m'arrêter, faire une pause dans ma tête, prendre le temps d'être seul pour faire ma connaissance. Je sais que j'en ai besoin mais j'ai tendance à fuir devant moi.

Je viens de retrouver mon amoureuse A et le chamboulement a dévoilé la fragilité de notre union et délié nos langues. Le dialogue engagé avec elle promet une relation renouvelée et on est maintenant au clair sur les non-dits involontaires qui ont pesé jusque là. Je suis vraiment content de ça !

Elle a fait son choix de son côté : c'est soit elle, soit quelqu'un d'autre, mais pas elle et quelqu'un d'autre. Alors à moi de me prendre en main et de savoir ce que je veux. Je trouve ça juste.

Pour ce qui est des quatre possibilités que j'avais envisagées, je comprends bien ce que vous voulez dire ! J'ai tendance à rationnaliser et schématiser pour me rassurer mais c'est sans grand sens et ça me perd plus qu'autre chose.

Merci Camille B pour ton injonction à prendre mon/notre temps. Je trouve par ailleurs tes remarques très justes. Je vais les relire, les couver, méditer, me questionner. on se donne un mois pour le moment. C'est difficile car rien que ces deux semaines ont été épuisantes mais c'est nécéssaire.
Oui, les sentiments envers B sont réciproques. Ils se sont propagés très vite et bien installés en mon for intérieur ... J'aurais préféré considérer la situation avant cela mais c'est trop tard.
Je ne peux pas peser l'un et l'autre : c'est si différent un amour naissant et une relation de trois ans ... Je ne me sens pas non-plus de sacrifier mon amour pour A.

Je donnerai du nouveau dès que possible. Merci encore pour le soutient.

#
Profil

Camille_B

le samedi 30 septembre 2017 à 23h25


Le dialogue engagé avec elle promet une relation renouvelée et on est maintenant au clair sur les non-dits involontaires qui ont pesé jusque là. Je suis vraiment content de ça !

Quoi qu'il arrive, garde toujours ça en mémoire et dans ton coeur !

Quelque soit ce que l'on choisit, quelque soit ce que l'on fait du polyamour si on prend cette voie, poser la question du polyamour c'est se mettre face à face avec ses sentiments, la relation qu'on entretient avec une personne, et ça n'a pas de prix, c'est absolument essentiel.

Avis totalement personnel : faire cette expérience personnelle de "levée du voile" grâce aux questionnements que pose le polyamour, c'est bénéficier de l'un des plus grands bienfait du polyamour.

Je ne sais évidemment pas ce qui va se passer pour vous, mais je suis sûr, à la lecture de ton dernier message, que vous ferez le choix le meilleur dans de bonnes conditions. Même s'il y a des souffrances et des moments difficiles.

Courage !

#
Profil

Merlyn

le dimanche 08 octobre 2017 à 12h16

Merci pour ton témoignage :).

Est-il envisageable que vous en discutiez tous les 3 ensembles ? On avait tenté de faire ça dans ma seule expérience qui se rapproche le plus d'une histoire poly (dont je parle dans un autre sujet).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion