Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment gérer le manque d'écout d'une partenaire ?

Témoignage
#
Profil

loizo

le dimanche 17 septembre 2017 à 11h46

Salut les amis, J'ai une petite question. Dans mon cas je suis poly, pas par choix mais parce que c'est comme ça que je fonctionne, mon coeur ne se verrouille pas... je n'y peut rien. Le seul levier que j'ai c'est de choisir de le vivre ou non.

Je suis avec Julie depuis 10 ans et j'ai rencontré Pauline avec qui je suis depuis 6 mois. J'en ai parlé à Julie avant tout et elle l'a accepté Pauline était au courant des le début. Biensur au début ça a été un peu compliqué pour Julie mais en écoutant bien ses insécurité ça c'est bien stabilisé depuis... Bien que j'ai parfois pu être maladroit vis à vis d'elle...

Après 6 mois c'est compliqué, Julie a besoin de faire des sorties tous les 3, moi aussi pas souvent hein mais de temps en temps. Elles se sont vue 2 fois. pour le moment. Or Pauline ne veut pas, elle se sent mal a l'aise. Elle me dit qu'elle veut construire quelque chose avec moi mais qu'elle souhaite que je cloisonne tout... Je ne pense pas que ça soit compatible... Qu'en pensez vous ?

D'autre part c'est la première fois que l'on choisi de vivre cette liberté (pour nous 3) Ce qui implique un long et douloureux travail sur sois pour certains aspects. Par exemple la jalousie, c'est la première fois que j'ai ressenti cette saleté... au début de notre relation... avec du travail maintenant c'est fortement apaisé :) Pauline elle n'a jamais tenu compte de cette difficulté et s'est franchement lâché (6 autres personnes en 5 mois...) seulement un mois après notre rencontre en pleine lune de miel et sa libido c'est coupé d'un coup quand j'ai été mal au début, elle m'a dit qu'elle sentait que ça me faisait du mal alors ça lui a coupé sa libido avec moi... Ce qui ne l'a pas empêché de voir deux autres personnes (en début de semaine avec qui la libido était visiblement au taquet) en sachant pertinemment pour le coup que ça me faisait encore mal...

Aujourd'hui ça se stabilise un petit peu, mais une chose pire est apparut, la ou ma gestion de tout ça a bien évoluée et ou je ne le vie plus vraiment mal (ça pique quand même un peut quand il y'a une nouvelle personne), elle de son côté à commencé à se dédire sur certaines paroles...
Par exemple "mais machin c'est un ex de quand j'avais 17 ans, il ne se passera rien " dit deux fois dont un "promis" la deuxième fois... Alors que je n'ai rien demandé en ce sens... Juste de savoir si il allait d'après elle se passer un truc pour que je puisse me situer... et il c'est passé un truc... Pour moi on ne s'engage pas dans un truc dont on est pas sur... sinon c'est malhonnête... (de sa part c'était plutôt maladroit...) et pire ça peut générer une forme "d'espoir" dont je ne veut surtout pas... Comment faire confiance à quelqu'un qui dit quelque chose qu'elle ne tiens pas ?
Tout comme au 4ème gars : "t'en fais pas ça deviendra pas une habitude" alors que la encore je n'ai rien demandé... et re la même phrase deux personnes plus tard...

Il y'a peu ... elle m'a dit que si on se voyait mercredi vendredi samedi dimanche ça ferait peut être beaucoup pour Julie... Or un peu plus tard elle disait que c'était pour voir un autre gars... Encore une promesse qui dégage (les sexfriends n'impacterons jamais sur notre temps à nous). ça ne s'est pas encore fait à l'heure d'aujourd'hui on verra la semaine prochaine si elle change d'avis... mais l'intention fait sacrément mal... surtout que globalement elle semble pas s'occuper de ce que ressent Julie...

En discutant avec elle il semblerait qu'elle n'ait aucun travail a faire de son côté et que ce soit à moi de tout faire en travail sur moi et à Julie de son côté mais elle rien... Elle voit la liberté comme quelque chose sans aucune contrainte et sans prendre en compte les autre gens... Juste ses besoins... "La liberté c'est faire ce que je veux quand je veux avec qui je veux sans tenir compte des autres comme ça je serais la meilleur version de moi même et je rendrais les autres heureux"... pour moi ça s'appelle de l'égocentrisme mais peut être que je me trompe.

Je suis vraiment amoureux d'elle j'aimerai lui ouvrir les yeux pas trop durement pour qu'elle réalise tout ça... De mon côté des protections commencent à se mettre en place... et je sens que le désengagement émotionnel est pas super loin or je n'ai pas envie de ça... :( Auriez vous des conseils ?

Je précise que je ne veux pas la changer mais qu'elle ouvre les yeux et choisisse son chemin en conscience... Si elle change il faut que ça vienne d'elle pas de moi... moi tout ce que je peux faire c'est tenter de lui ouvrir ses jolies mirettes :)

Le côté positif de tout ça c'est que j'ai avancé très vite en introspection et travail sur moi ... mais dans la souffrance plutôt qu'en douceur ... mais au moins ça a été efficace ^^

Je sais que ce texte peut paraitre à charge contre Pauline, ce n'est pas quelqu'un de méchant ni de mauvaise, elle est super mais cette partie de son fonctionnement est très compliqué à gérer et son manque d'écoute risque de tout péter entre elle et moi d’où ma demande de conseil

#
Profil

Camille_B

le dimanche 17 septembre 2017 à 14h06

Je résume pour voir si j'ai bien tout compris :

Tu es avec Julie, qui n'est pas polyamoureuse, et tu es depuis sortis avec Pauline qui l'est elle. Tu as "imposé", si je puis dire, à Julie le fait de devenir "polyacceptante" parce-que c'est comme ça que tu es, comme tu dis : "je n'ai pas choisis d'être polyamoureux".

Premier problème : Julie voudrait des sorties à trois, mais pas Pauline que cela gêne ( je peux comprendre ). Je pense que pour Julie il s'agit de se rassurer et d'avoir l'impression qu'elle contrôle la situation.

Deuxième problème : Pauline est sortit avec d'autres hommes, et cela ne t'a pas vraiment plu jusqu'à poser problème dans vos relations sexuelles à vous.

Plusieurs choses :

1 - Le nombre de gars avec qui Pauline a pu sortir en un temps donné ne compte pas. Tu n'as pas à faire les comptes. Qui va estimer à partir de quand c'est acceptable et à partir de quand ça ne l'est pas ? Julie aurait très bien pu te dire : plus d'une en même temps c'est déjà trop. Tu réponds : je ne l'ai pas choisis, je fonctionne comme ça.

Dis-toi que Pauline pourrait te répondre exactement la même chose ... Si elle est vraiment aussi égocentrique que tu le prétend, es-tu capable de t'appliquer le même jugement de valeur et considérer que l'a été toi aussi en imposant ton mode de vie à Julie ?

Tu vas me dire non, et tu as raison. Si Julie reste avec toi c'est qu'elle accepte qui je suis. Es-tu capable de faire la même démarche avec Pauline ?

2 - La libido : ça n'est pas parce qu'à un moment donné sa libido avec toi baisse qu'elle doit nécessairement baisser avec les autres. Comme tu l'a bien remarqué sa baisse de libido est liée à ton mal être, à ton attitude à son égard. Ca ne concerne donc que votre relation à vous deux, et n'a donc rien à voir avec ses autres relations.

3 - Les promesses non tenues : ne crois-tu pas que Pauline essaie de te rassurer en te faisant des promesses qu'elle finit par ne pas tenir ? Si elle t'assure qu'elle n'aura pas de relations sexuelles avec un ex alors que tu ne lui a rien demandé de tel, c'est peut-être parce qu'elle a bien compris que cela te poserait problème. De fait, elle en a eu ... et ça t'a posé problème.

Je me trompe peut-être mais à te lire j'ai l'impression que tu souhaites pouvoir vivre le polyamour de la manière qui te convient , mais que cette liberté que tu te donne et que tu camoufles avec l'argument de la nécessité ( "je suis poly pas par choix mais parce que je suis comme ça" ) tu ne souhaites pas l'offrir à Pauline.

Pourtant le polyamour c'est exactement ça : ne pas être propriétaire de l'autre et le laisser libre de vivre sa vie amoureuse comme elle l'entend.

Il est évident qu'il faut aussi qu'il y ait de l'attention, du respect de l'autre, et donc qu'il faut parfois savoir faire des choix voire des concessions.

Or mon impression à te lire c'est que tu attendais beaucoup de choses de Pauline qui me semble bien spécifique et pas aussi évidente que cela puisse sembler : tu lui reproche d'être sortis avec plusieurs hommes un mois après votre rencontre, en pleine "lune de miel".

Que voulais-tu ? Mimer la relation monogamique et exclusive le temps de la "lune de miel" ? De la part de quelqu'un qui se considère profondément polyamoureux, à tel point qu'il considère qu'il ne l'a même pas choisis, qu'il s'agit presque d'une contrainte ?

Je crois, pour ma part, que Pauline a parfaitement pris en compte ton statut de polyamoureux et n'a donc pas du tout perçu quel pouvait être le problème à faire ce qu'elle a fait et, voyant ton mal être, elle s'est sentie mal à l'aise car elle a compris que ce serait beaucoup plus compliqué qu'elle croyait.

Les personnes qui souhaites vivre des relations polyamoureuses mais qui, au fond, acceptent mal que leurs partenaires fassent de même ne sont pas rare. En te lisant, je pense que tu es un peu dans cette situation. Pour un partenaire polyamoureux, se retrouver devant de tels problèmes est assez problématique parce que ça n'est pas pour cela que l'on a "signé", mais comme on tient à la personne et que l'on se dit que puisqu'elle se dit quand même polyamoureuse il y a moyen pour que cela se stabilise avec le temps, ce qui conduit typiquement à ce genre de situations.

Avant de questionner son "égocentrisme", questionne d'abord tes véritables attentes en matière de polyamour, c'est la meilleure manière de progresser et d'apaiser cette relation mais aussi celles à venir.

#
Profil

loizo

le dimanche 17 septembre 2017 à 15h25

Alors, étant donnée que je me suis concentré sur ce qui ne va pas forcément je n'ai pas tout bien expliqué.
Je n'ai rien imposé à Julie dans le sens ou nous en avons longuement discuter avant que quoi ne se soit ne se produise. Je n'ai pas menacé de la quitter si elle n'acceptais pas je lui ai simplement dit que je fonctionnais comme ça et que j'aimerai pouvoir le vivre pour arrêter de devoir refreiner mes sentiments quand ça arrive car c'est sacrément douloureux. Par contre oui elle accepte la situation sans elle même être polyamoureuse.

Pour le premier problème : Julie aimerai des sorties à 3 de temps en temps car si on a une relation très engagé c'est toujours bien de connaitre les autres partie et elle ne demande pas de sorties à 3 tout le temps mais une de temps en temps histoire de cerner et de connaitre Pauline (ce que je comprends)

pour le deuxième problème :
Que Pauline voit d'autres hommes m'a fait mal au début certes, j'ai découvert la jalousie, ce qui n'est pas vraiment... agréable... j'ai travaillé sur moi et j'ai résolu cette partie du problème. Aujourd'hui quand elle voit ses sexfriends cela ne m'atteint plus. J'avoue que parfois ça pique un peu quand il y'en a un nouveau mais ça reste très raisonnable en terme de ressenti. Ce qui me gène c'est quand ça prends sur notre temps (nous en avons peut nous habitons à plus de 100kms de distance si on se voient 2 fois dans la semaine c'est déjà bien...)... Ce qui me blesse encore plus c'est quand un engagement est rompu.

Pour les choses :
1) Le nombre de gars ne compte pas... certes dans l'absolu ça ne change rien... mais imagine que quand tu n'a jamais vécu comme ça il faut un minimum de temps pour s'adapter et éviter d'y aller toute blinde sinon ça fait mal... Maintenant il peut y en avoir d'autre comme je le disais plus haut ça ne me fait plus grand chose de ce côté j'ai appris à le gérer...
De fait je savais que Pauline avait besoin de sa liberté des le début et j'ai accepter d'apprendre à gérer ça car ça me semblait logique que si elles m'accordaient ma libertés la moindre des choses était de leurs laisser la leur... mais encore une fois on peut prendre en compte le ressenti des gens dans une relation et y aller molo au début histoire de limiter les souffrances le temps que le travail se fasse...

Je ne dis pas qu'elle est un monstre d'égo centrisme ... je dis que son égo centrisme au sens ou elle ne tiens pas compte du tout des besoins d'autruis (pas que les miens ça s'applique aussi de manière général à d'autres type de relations) est nuisible au bon déroulement d'une relation quel quelle soit.

Je ne pense pas avoir été égo centré avec Julie car je ne lui ai rien imposé au début. Aujourd'hui je le suis peut être un peu plus car si elle voulait revenir en arrière ça me semblerait très compliqué. D'autre part je tiens compte de ses insécurités et je fais tout pour ne pas les déclencher et faire attention à ne pas être maladroit avec elle pour ne pas la blesser... Je suis peut être un peu égo centrique mais pas à la même échelle du tout

J’accepte qui est Pauline, son besoin de liberté sa maladresse les souffrances qu'elle génère vis à vis de moi... Ce que j'ai du mal à accepter c'est précisément ce que je citai plus haut qu'elle ne se préoccupe pas de ce qu'elle génère et même pire que quand elle voit qu'elle génère une situation qui peut me faire du mal elle prends des distance car se sent prisonière alors que je ne lui ai jamais demander de renonce à quoi que ce soit en terme de liberté...

2) La libido, je sais bien que ça ne concerne pas ses autres relations mais l'image que ça m'a donné de moi sur le moment m'a fait sacrément mal surtout en pleine lune de miel ou tout allait pour le mieux. Je pense que la souffrance que j'ai ressenti avec ses premieres autres relations venait plus de la maladresse et de la dureté de ses mots ainsi que du travail que j'avais a faire sur moi a l'époque qu'autre chose et il en est de même pour sa libido... ça a la rigueur aujourd'hui je m'en fou qu'il se passe un truc ou pas sexuellement n'impacte pas et n'impactera jamais mes sentiment pour elle

3) Ce ne sont pas les relations qu'elle a eu qui m'ont blessé quand elle n'a pas tenu parole à ce moment le travail était déjà fait. C'est le fait de promettre quelque chose sans que je ne demande rien et de ne pas le tenir. Si sa parole n'a pas de valeur comment avoir confiance ?
Pour ces fois la j'ai mis ça sur le compte de la maladresse je lui ai bien expliqué de ne pas s'engager sur quoi que ce soit si elle n'est pas sur de pouvoir tenir parole ou alors qu'elle se prive si elle s'y engage... Mais la encore je ne lui demande et demanderai jamais de s'engager à se priver...
Je pense en effet qu'elle a fait ça pour me rassurer maladroitement et que ça a tout empirer parce qu'elle n'a pas tenu parole, ce qui a porté atteinte à la confiance...

Je souhaite vivre le polyamour de manière équilibré de tous les côté. Je n'ai jamais demandé à être polyamoureux dans le sens ou je n'ai jamais choisi d'avoir cette capacité a tomber amoureux de plusieurs personnes. J'ai demandé à pouvoir vivre comme ça car c'est mon fonctionnement profond (ça c'est un choix).
Pauline n'a pas d'autre amoureux elle a besoin d'une liberté sexuelle. Je lui laisse sa liberté sexuelle et même amoureuse si elle tombait amoureuse sans aucun problèmes. Mais on peut être libre et tenir compte des besoins des autres ça ne veut pas dire se priver ça veut dire par moment il y'a des passages difficile il faut s'adapter (pas tout le temps hein). A mon sens ça s'appelle le respect. Je ne souhaite pas la privé de liberté. certainement pas elle ne s’épanouirait pas sans liberté... J'aimerai qu'elle soit à l'écoute par moment et qu'elle fasse attention à ses maladresses.

Ce n'est à mon sens pas le polyamour qu'elle décrit car il n'y a pas de sentiments avec les autres mais une relation ouverte sur le plan sexuel. Ce qui en soit ne change rien.

Pour ma part je ne considère pas que vivre les choses comme je l'entends sans tenir compte de mes autres partenaires serait quelque chose de sain. ça blesserait probablement tout le monde et n'apporterait rien à personne. A quoi ça sert d'avoir une relation amoureuse engagé si ce n'est pas pour construire quelque chose ensemble ? et je dis bien ensemble pas tout seul chacun dans son coin... Ce n'est plus une relation sinon. (je n'entends pas par la construire quelque chose entre elle et Julie hein mais entre elle et moi, bien que pour une relation forte et durable je ne vois pas comment elle pourrait ne rien construire comme rapport humain avec Julie mais ça c'est autre chose).

Aujourd'hui et c'est bien ça qui me fait mal, elle n'est prête à aucune concession, aucun choix qui pourrait lui faire réviser son fonctionnement même ne serais qu'une légère contrainte sur quelques jours ou semaines, rien. j'ai l'impression que plus on avance plus la relation est à sens unique... c'est toujours moi qui doit faire des concession, m'adapter, évoluer, travailler sur moi... Certes tout ça c'est vrai et je continue... mais tout le monde à mon sens doit faire des concessions...

Je pense que je ne m'exprime pas bien car mon message est orienté par la souffrance que je ressent à cause de ça et donc j'exprime trop de jugements de valeurs négatifs vis à vis d'elle mais j'ai du mal à faire le trie entre les faits et ce que je ressent... Ce sont des maladresses tellement douloureuses...

Après je pense qu'on fait tous les trois des maladresses car c'est nouveau pour nous et trouver un équilibre la dedans c'est un sacré bordel...

ça m’embête j'ai l'impression d'être passé pour un salle con égoïste et égocentrique alors que je ne pense sincèrement pas que ça soit le cas :(

#
Profil

Camille_B

le dimanche 17 septembre 2017 à 17h02

Ok, je comprends mieux !

Désolé si mes propos précédents étaient blessants. La difficulté sur un forum c'est que les situations exposées sont doublement incomplètes : il est impossible de tout décrire en détail, et on ne dispose que d'un seul point de vue.

Parfois je fais le choix de prendre en compte le point de vue qui n'est pas exprimé, afin de "rétablir la balance" de manière nécessairement maladroite afin que la discussion ne s'enferme dans une attaque unilatérale de la personne qui pose problème et qui ne peut pas venir s'exprimer. J'espère que cela permet, comme tu viens de le faire, à "l'accusateur" ( ne prend pas ce mot trop au sérieux ;) ) de mieux préciser ses intentions.

Je comprends ce que tu veux dire, mais je reconnais au moins une qualité à Pauline dans cette affaire : elle a tout de suite annoncée la couleur.

Cela aurait pu arriver après 1 an d'une relation idyllique, et dans ce cas c'est pas forcément moins douloureux ... bien au contraire !

Là tu sais à quoi t'attendre tout de suite. Tu connais ses envies et sa manière de faire depuis le début.

La question que j'ai envie de te poser c'est : crois-tu que cela vaut le coup ? Manifestement sa manière de vivre ne te convient pas. Peut-être n'êtes-vous simplement pas fait pour vivre cette relation.

C'est peut-être un peu radical comme posture mais je me dis que si ça ne fonctionne pas les premiers mois sur des points fondamentaux, ça n'est pas la peine de continuer à souffrir. On ne peut pas changer les gens, ou très rarement. Même quand ils nous assurent qu'ils changeront pour nous, même avec les meilleures intentions du monde, dans la majeure partie des cas ça ne marche pas.

#
Profil

Camille_B

le dimanche 17 septembre 2017 à 17h06

L'autre possibilité c'est de la prendre comme elle est et de te dire que cette relation amoureuse que toi tu désires tu pourras la vivre avec quelqu'un d'autre. Plutôt que tout rompre avec Pauline, prendre ce qu'elle peut te donner, et toi lui offrir ce que tu peux lui offrir en fonction.

En amitié comme en amour il faut parfois sortir de la logique comptable : je donne beaucoup donc elle me doit beaucoup.

On peut aussi se dire : elle ne me donne pas autant que j'aimerai, c'est pas grave, je l'aime quand même comme elle est, et elle n'est pas la seule personne dans le monde qu'il m'est loisible d'aimer, ça n'est donc pas si grave.

A toi de voir.

Tu peux aussi espérer qu'elle change son attitude fondamentalement, mais c'est très risqué.

#
Profil

loizo

le dimanche 17 septembre 2017 à 20h01

Il n'y a pas de souci t'en fais pas :) c'est gentil à toi de répondre et je sais que je suis pas toujours super adroit pour expliquer les choses quand je suis émotionnellement touché.

J'aimerai un jour réussir à vivre l'amour inconditionnel, je n'y suis pas encore tout à fait prêt.
Ce que tu décrit en disant que je peux vivre ma relation avec Pauline en me disant "je prends ce qu'elle peut me donner et je lui donne ce que je peux aussi " revient en fait à ce que je voulais dire par me désengager émotionnellement (en partie hein). En gros ça revient à arrêter de me projeter pour construire une vie à deux, une famille... En gros adapter mon "investissement émotionnel" (si j'y arrive parce que quand il s'agit de sentiments on est pas maître de grand chose) pour ne pas en souffrir :)

Je continue mon travail sur moi, je pense qu'un jour j'arriverai à fonctionner comme ça, j'ai évidement encore pleins de choses à régler de mon côté ça prend du temps. Je ne peux me changer que moi...

Pour Pauline elle ne changera pas son fonctionnement profond... Par contre je pense qu'en ce moment elle se cherche et du coup son fonctionnement change souvent ce qui est très déstabilisant... En fait elle m'a annoncé la couleur sur son fonctionnement au fil de l'eau pas des le début... la relation libre oui mais à la base présenté comme une relation poly et puis finalement sexfriends avec les "futures" et puis en fait il y en a déjà deux mais elle m'en a pas parlé tout de suite je l'ai appris assez tard parce qu'entre temps elle ne les avait pas vu... Enfin en fait il y'a eu énormément de maladresse qui ont générer de la souffrances donc c'est aussi pour ça que parfois je m'exprime un peu brutalement c'est la soupape qui s'exprime en fait ^^

J'ai aussi été très maladroit avec Julie, je l'ai blessé et j'ai compris pourquoi depuis je fais attention :) Le travail est long, surtout pour une première relation je pense. Le temps de trouver son fonctionnement :)

J'ai aussi été maladroit avec Pauline mais je pense qu'elle a probablement vécu des choses très difficile par le passé alors elle a une sorte d'armure autour de son coeur donc elle en souffre moins ou du moins elle ne l'exprime pas... J'essaie justement de faire qu'elle m'exprime ses limites besoins peurs tout ça mais c'est long :)

J'ai tout de même un peu confiance dans le fait qu'une fois le juste équilibre trouver ça va mieux fonctionner :) pour le moment je m’investit peut être beaucoup trop et c'est probablement moi qui déséquilibre aussi la balance il faut que je réfléchisse à ça

Pour le fait que ça vaut le coup, je ne sais pas, je sais juste que j'en suis amoureux :) Je dirais que oui même si cette relation m'apporte beaucoup de souffrance il y a aussi des bon côtés hein ^^ heureusement :) et la souffrance n'est pas non plus négative sur tous ses aspects ça boost le boulot d'introspection ^^

Merci en tout cas pour tes retours :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion