Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Avez-vous lu "les sentiments du Prince Charles" ?

Médias
#

Simline (invité)

le jeudi 24 août 2017 à 11h33

Bonjour à tous!
J'avais seulement envie de partager cette référence accessible (quoique difficile à se procurer) qui m'a fait pas mal avancer, en toute première étape d'une prise de conscience d'un certain nombre de thématiques que je juge majeures aujourd’hui : la prétendue possession du corps de l'autre dans le couple, les disparités relationnelles qui aboutissent à des disparités de confiance en soi, les origines historiques du couple tel que la société le définit aujourd'hui ici et ailleurs, etc.
Cela s'appelle "les sentiments du Prince Charles", c'est un format bande-dessinée (façon roman graphique), fait par Liv Strömquist, une suédoise engagée sur les questions féministes.
Si certains l'ont lu et ont une critique à en faire, je suis intéressée aussi!

Ci-dessous un pitch issu du web:
Lors d’une conférence de presse après ses fiançailles avec Diana, le prince Charles dut répondre à la question : « Êtes-vous amoureux ? » Après une petite hésitation, il répondit : « Oui… Quel que soit le sens du mot “amour” ». Or, en lisant la presse people quelques années plus tard, on constata que de toute évidence Charles et Diana n’attribuaient pas du tout le même sens au mot « amour »… En feuilletant les mêmes magazines, on pouvait aussi se demander comment Whitney Houston avait pu tomber amoureuse d’un sale type comme Bobby Brown, et de remarquer au passage qu’en matière d’amour, le bonheur de l’un ne fait pas forcement celui de l’autre.
« Qu’est-ce donc que l’amour ? » Forte du constat que les déconvenues sentimentales sont loin d’être l’apanage exclusif de quelques chanteuses ou têtes couronnées, Liv Strömquist mène sa réflexion sur le pourquoi du comment de la relation amoureuse.
Ainsi, les moindres faits et gestes de Charles, Diana, Whitney, Bobby Brown (et d’une foule de philosophes, écrivains et hommes politiques qui peuplent les pages de Les sentiments du Prince Charles) se mêlent à des faits historiques ou à des situations tirées du quotidien. À force d’exemples choisis, Liv Strömquist démontre méthodiquement qu’en amour, les rôles et les comportements de chacun sont loin d’être des données de fait inhérentes à une nature humaine immuable. En replaçant les liaisons sentimentales dans leur contexte socio-culturel, elle invite à reconsidérer la relation amoureuse autrement que selon la norme hétérosexuelle-monogame. En refermant Les sentiments du Prince Charles, nous en sauront certainement un peu plus sur le pourquoi Charles a quitté Diana et Whitney est tombée amoureuse de Bobby Brown mais, plus important encore, nous ne regarderons plus du même œil notre vie de couple.
Essai en bande dessinée rigoureux et documenté, Les sentiments du Prince Charles est avant tout un plaidoyer passionné pour l’autodétermination et la libération des corps et des consciences. Par son humour décapant et salvateur, Liv Strömquist insuffle à son livre une exceptionnelle vitalité, tout en réussissant – par son trait à première vue naïf – à l’imprégner d’une fraîcheur singulière qui renforce son propos.
Source: https://www.bdgest.com/forum/les-sentiments-du-pri...

#
Profil

bonheur

le jeudi 24 août 2017 à 12h41

Merci pour cette documentation et analyse :-) . C'est agréable de constater que dans divers domaines d'informations et de documentations, l'effondrement (je veux y croire) des normes du 20è siècle sont exprimées et expliquées.

Je lis actuellement "la déliaison amoureuse" de Serge Chaumier. C'est certainement moins "divertissant" et plus rébarbatif mais néanmoins passionnant... et les constats identiques, bien qu'aborder différemment, c'est évident

Serge Chaumier avait écrit cet ouvrage car il était sociologue et maître de conférence à l'Université de Bourgogne. Après une recherche internet, il a aujourd'hui changé de domaine d'étude ainsi que de ville d'enseignement. J'espère que ce n'est pas lié au fait que Dijon est une ville archi-coincée.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion