Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Nouvelle relation pour mon compagnon, qui voudrait de la non-exclusivité

Jalousie
#

anonyme-tomate (invité)

le vendredi 30 juin 2017 à 14h27

Bonjour à tous,
Je viens écrire ici car je ne connais personne de vraiment sensibilisé au polyamour pour parler de ma relation actuelle (gros pavé de texte !)

Le contexte :
Voilà avec mon compagnon actuel (disons Paul), nous sommes en relation de polyamour. Quand je me présente à d'autres gens et que la question vient, je dis que je suis en relation non exclussive (mais que Paul est mon compagnon primaire/principal). Nous avons chacun eu des petites histoires à côté, mais en général rien qui dure.

Je vois de manière très ponctuelle (distance géographique) un autre homme, mais en général c'est le temps d'un petit week end tous les 3 mois (et souvent improvisé). Cet homme a aussi une compagne, et tout le monde est au courant.

Quand je me sens attirée par quelqu'un d'autre "de nouveau", avant qu'il se passe quoique ce soit je commence par dire que je suis déjà "en couple" non exclussif. Et puis se passe ou ne se passe pas, mais c'est très important pour moi d'informer une éventuelle nouvelle relation, surtout si cette personne ne connait pas/ n'aspire pas au polyamour.

Le problème :
Récemment, Paul a eu un rendez-vous avec une amie à lui, qui ne me connait pas (en fait qui ne savait pas que Paul avait une compagne). Il me l'avait dit, et je lui avais demandé "avant qu'il se passe quelque chose (sous-entendu de sexuel) entre-vous, peux-tu lui dire que tu es en relation avec quelqu'un ?". Il m'avait dit oui, pas de problème (je lui avais dit que c'était important pour moi).
Mais en fait, pas du tout : leur rendez-vous romantique s'est bien passé, mais il lui a dit seulement le lendemain matin qu'il était en relation. Je me suis sentie trahie, comme s'il me voyait comme un poids l'empechant de voir d'autres gens. Surtout que la femme en question (appelons-là Nath) l'a aussi mal pris, elle ne souhaite que des relations exclusive et cela la "dérange qu'[il ait] déjà une copine". Mais elle a décidé de continuer quand meme. J'ai trouvé ça vraiment très irrespectueux pour nous deux (Nath et moi)

Je me sens assez mal, je ne sais pas si c'est "juste" de la jalousie interne, ou si mon inquiétude est fondée. En plus, Paul m'a dit que lors de leur deuxième rendez-vous (qui avait lieu un après-midi, puis Paul devait me rejoindre le soir), Nath avait essayé de le "retenir" un peu plus longtemps, comme pour "le garder".

Nath serait polyamoureuse, ou du moins ok pour la non exclusivité, je ne serais pas forcément bien mais je comprendrais et serais rassurée. Mais là je me sens vraiment mal (je ne mange plus, j'ai mal au ventre constamment, nauséeuse, je ne dors plus). J'ai vraiment l'impression que tout peut arriver ; Paul ne comprend pas que je suis bien plus stressée quand il rencontre des gens non-exclussifs, surtout quand leur relation commence par ommission de mon existence...

Est-ce que des gens ont été dans la même situation ? Vous pensez que je réagis mal ?

#
Profil

bodhicitta

le vendredi 30 juin 2017 à 15h05

Je comprends ta réaction, ce n'est pas de la vulgaire jalousie, il n'a pas tenu parole, t'a trahi on peut dire en effet! et il n'a pas etait franc dés le debut avec "nath".
Par contre il a fini par avoir le courage de parler de toi, ok le lendemain matin, mais mieux vaut tard que jamais je pense! :-)

#
Profil

gdf

le vendredi 30 juin 2017 à 16h21

Le lendemain matin plutôt que le soir même, ça fait 12 heures de retard, ça ne me paraît pas si grave. Oui, je sais, c'est mieux d'en parler avant qu'après...mais bon, quand on rencontré quelqu'un, on a pas forcément envie de mettre sur la table les trucs un peu spéciaux, de peur que la conversation ne tourne plus qu'autour de ça.
À mon avis, il est possible qu'il ait eu fermement l'intention d'en parler, en repoussant sans cesse le moment, jusqu'à ce qu'il soit trop tard, et il s'est rattrapé dès le lendemain matin.
Bien évidemment, ce n'est qu'un avis bienveillant basé sur des informations incomplètes, je peux être à côté de la plaque. Mais pour moi, rien de grave.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le vendredi 30 juin 2017 à 16h40

Il me semble que pour bien gérer les crises, il faut bien comprendre leurs causes, qui ici en tous me semblent bien plusieurs :
- En ne lui parlant de ta relation avec lui que le lendemain il a enfreint une de vos règles. Peu importe la valeur de la règle ou l'importance de l'infraction, c'est normal que tu sois froissée, que tu demandes des comptes, et que les règles soient à nouveau clarifiées.
- Autre chose est la situation maintenant. Tu te retrouves avec une paramour (pour parler jargon poly) qui se sent "rivale", ce qui n'est jamais agréable. Tu peux proposer (mais tu n'es pas obligée) de la rencontrer, peut-être à vous trois, même sans ordre du jour super précis, juste histoire de voir si vous pouvez vous parler, éventuellement poser quelques principes....
- Si ça ne marche pas, pour une raison ou pour une autre, il faudra contempler la dure réalité qu'on ne peut pas contrôler les autres, et la sympathique réalité qu'on peut se contrôler soi, en tous cas se consacrer à d'autres choses pour ne pas s'enfermer dans un problème peut-être insoluble, et éventuellement décider de réévaluer ta relation avec Paul.

Bon courage surtout!

#
Profil

LeaBridou

le samedi 01 juillet 2017 à 14h16

Bonjour,
Je réagirai pareil, peut être même pire.
L'ennui c'est qu'apparemment il a accepté une règle pour vous rassurer, mais cette règle rentrait en conflit avec ses propres besoins et du coup derrière il ne l'a pas respectée.
La question derrière c'est combien d'autres règles a-t-il enfreint/enfreint-il/enfreindra-t-il après les avoir accepté pour vous rassurer?
Du coup, ça vaudrait le coup de revoir ensemble toutes vos règles , pour que cette fois-ci il soit au clair sur ses propres besoins et n'accepte que ce qu'il se sent réellement capable de respecter.
Cela peut être une base pour commencer à reconstruire la confiance.

Après sur le fait qu'elle soit mono, c'est un vrai souci...mais je ne crois pas que vous ayez prise là-dessus. La seule chose sur laquelle vous avez prise c'est votre comportement à vous (rester fidèle à vos principes, rester ouverte et bienveillante mais sans renier vos besoins, travailler sur vos émotions...).
Peut être qu'elle découvrira et appréciera le polyamour.
Si , au contraire , elle fait tout pour vous éjecter... bon courage :) Je pense que dans ces cas-là l'important est de garder sa sérénité (les gens sereins sont plus attirants :) ) , bien qu'il n'y ait pas de recette magique.

Je trouve le conseil de vous rencontrer toutes les 2, très judicieux. On flippe beaucoup moins quand on connait, enfin je trouve :)
Et puis s'il y a une personne qui peut lui faire découvrir le polyamour c'est bien vous :)

#

anonyme-tomate (invité)

le mardi 04 juillet 2017 à 01h20

Merci pour vos conseils.
Je voulais en effet rencontrer Nath ; elle a l'air d'être une personne sympa et tout (je n'ai pas du tout de malveillance vis-à-vis d'elle, c'est plutôt la situation qui m'angoisse). Mais elle ne veut pas du tout. Je n'ai pas envie d'aller contre sa volonté mais c'est vrai que je me dis que ca serait rassurant. Je pense qu'elle veut "faire en compartiments", mais en même temps (selon Paul) elle souhaiterai rencontrer ses amis (qui sont aussi les miens) et je me demande comment cela s'appréhende ? Je me demande comment concilier ca, je n'ai pas envie de me priver de mes amis...

#
Profil

LeaBridou

le mardi 04 juillet 2017 à 16h22

Qu'elle ne veuille pas vous rencontrer parce qu'elle préfère compartimenter sa vie de son côté et celle de son partenaire de l'autre, pourquoi pas?
Mais à partir du moment où elle souhaite faire partie intégrante de la vie de votre compagnon et rencontrer vos amis, il n'y a aucune raison de vous exclure. Vous faites partie de la vie de votre compagnon au même titre que vos amis.
Soit elle exclut tout le monde , soit elle rencontre tout le monde.
Ce genre de comportement ne me rassurerait pas, personnellement. On touche à mes limites là :)
Bon courage....

#
Profil

Camille_B

le mercredi 05 juillet 2017 à 11h50

Je suis assez d'accord avec LéaBridou. Qu'elle ne soit pas à l'aise à l'idée de te rencontrer, je peux le comprendre. Mais à partir du moment ou elle désire rencontrer tout votre entourage, ne pas vouloir te rencontrer n'est pas une attitude très respectueuse. Il y a un moment ou il faut faire un minimum d'effort, ou alors on "réduit" ses exigences.

#
Profil

bonheur

le mercredi 05 juillet 2017 à 12h11

En effet, ça craint :-/

#

tomate-anonyme (invité)

le mardi 18 juillet 2017 à 18h01

re-bonjour à tous,
Merci merci beaucoup pour vos messages, ça m'aide à y voir clair.

Paul a décidé d'arrêter sa relation avec Nath, car cela ne lui convenait pas qu'elle se plaigne sans arrêt de son côté polyamoureux (toujours selon Paul). Bon à mon avis, elle en avait marre que je sois là, mais elle a préféré le dire comme ça. Même si je me sens mal en le disant, je me sens soulagée.

Quand Paul lui a annoncé cette rupture, elle était d'accord, mais elle lui a dit qu'elle faisait le "jeu de l'attente". En gros, que cela ne lui allait pas mais qu'elle attendait d'etre assez proche de Paul pour l'obliger plus tard à faire un choix (entre elle et moi), et elle pendait que Paul la choisirait elle.... Je ne veux pas être méchante vis-à-vis d'elle, mais cela me fait dire que mes peurs étaient vraiment fondées... Et qu'en fait ce n'est pas du tout une personne que je considère comme sympa....

J'aimerai éviter que ce genre de choses se reproduisent (du point de vue de mes angoisses, je ne peux/veux pas obliger Paul à choisir ses relations). Est-ce que vous avez des conseils ? ou des expériences smiliaires ? merci d'avance et bonne journée à tous

#
Profil

Camille_B

le mardi 18 juillet 2017 à 18h13

Je ne crois que tu ais de craintes particulières à avoir, ni qu'il y ai de "stratégies" ou simplement de conseils à appliquer pour ce type de problème. Ceci pour trois raisons :

1 - Tu ne peux pas vraiment choisir les relations de ton compagnon. En discuter, indéniablement, mais les choisir ou poser un véto me semble compliqué.

2 - On ne peut jamais vraiment savoir si une personne sera de type "possessif" tout en prétendant, au début de la relation, accepter cette situation de polyamour. Soit parce que la personne est dans une stratégie de manipulation soit, plus simplement, parce qu'elle ne sait pas encore que cela va lui poser problème.

3 - Et surtout : Paul a déjà fait le choix de rompre une relation parce que la personne était trop possessive et souhaitait voir votre relation s'achever. C'est la meilleure preuve de solidité des liens qui vous unissent.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion