Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment parler de polyamour et/ou relations libres à quelqu'un qui nous plaît ?... (1ère expérience...)

Témoignage
#

MultiP (invité)

le lundi 05 juin 2017 à 11h24

Bonjour !
Je découvre tout juste ce site qui se révèle être une mine d'infos précieuses sur un sujet qui m'intéresse depuis des mois, mais dont je ne peux parler à aucun de mes amis. Donc d'abord, un grand merci pour tout ce contenu, et ces témoignages :)
J'écris ici parce que j'aurais bien besoin de conseils, et d'avis de personnes plus expérimentées que moi sur ce que je vis actuellement. Je ne sais pas si je publie dans le bon topic, je débute ! ^^

Je suis en couple depuis 8 ans avec une personne que j'aime, et qui m'aime (que j'appellerai Alex, et pour qui j'utiliserai le pronom iel, car mon amour s'identifie comme non-binaire). Nous nous connaissons depuis plus de 12 ans, nous n'avons presque aucun secret l'un pour l'autre. L'été dernier, nous avons commencé à discuter des relations libres de façon détendue, et cette conversation s'est prolongée au fil des mois qui ont suivi, pour aboutir à cette conclusion : nous nous aimons assez pour réaliser que nous voulons construire notre vie ensemble, mais que nous ne sommes peut-être pas en mesure de nous apporter mutuellement absolument tout ce que nous désirons. Et cette pensée, qui m'effrayait il y a quelques mois, me semble maintenant être une preuve d'amour authentique : j'ai l'impression que nous sommes sortis d'une forme de toute-puissance, certainement véhiculée par l'unique image du couple monogame qui dure toute la vie qu'on nous renvoie tout le temps, partout. Nous en avons beaucoup, beaucoup parlé, ma hantise première étant de blesser mon amour, de détruire ma relation. Finalement, Alex, mon amour, m'a dit qu'il n'y aurait pas de problème si un jour j'avais envie de vivre une expérience avec quelqu'un d'autre, du moment que nous en parlions ensemble.
Mais justement, à propos d'expérience, je ne sais pas encore ce que je voudrais, ni ce que mon amour sera prêt à accepter : s'il s'agirait uniquement de sexe, ou d'une relation plus profonde. J'ai déjà une forme de réponse à cette question néanmoins : je me sens incapable de ressentir du désir charnel pour quelqu'un avec qui je n'ai pas d'abord développé une relation amicale (au sens où j'ai déjà vécu des délires, des moments joyeux, des moments plus durs, des conversations profondes avec la personne concernée, et ait ressenti une certaine connexion autre que physique entre nous).

Et ce qui m'amène à vous écrire aujourd'hui, c'est que justement, je ressens l'envie de me rapprocher d'une autre personne (que j'appellerai Will). J'en ai beaucoup parlé à Alex, qui accueille cela de façon très bienveillante, sereine et décomplexée. Iel semble prêt à ce que je vive une nouvelle expérience auprès de cette personne. Comme je vous l'ai dit, je crois que pour l'instant, Alex pense surtout à une relation charnelle, pas forcément très répétée dans le temps. Nous n'avons pas encore abordé de façon claire la question du polyamour, au sens où je l'envisage avec Will ; c'est-à-dire que je puisse développer avec Will une relation certes charnelle, mais également sentimentale (sans dire pour l'instant si je tomberais amoureuse ou non...) où l'on puisse aller au ciné ensemble, faire de la voile, partir en week-end, passer des moments tendres et pas forcéments sexuels ensemble... Je ne sais pas comment appeler ça, je suis encore dans le flou, mais ça ne me gêne pas. Mais vu la discussion tellement ouverte que nous avons eue avec mon amour Alex, je pense qu'il ne sera pas compliqué de parler de polyamour. Je pense juste qu'Alex pourrait être angoissé à l'idée que j'aime quelqu'un d'autre plus qu'iel, car nous avons toujours eue une relation très spéciale, unique, fusionnelle et libre, belle. Parfois j'ai peur qu'iel soit si compréhensif par rapport à tout ça uniquement par peur que je m'en aille sinon... Je le lui ai déjà dit, iel m'assure que ce n'est pas le cas et que s'iel est aussi compréhensif, c'est parce qu'iel aimerait aussi savoir que si un jour l'opportunité se présente, iel pourra aussi vivre une relation avec quelqu'un d'autre ^^ Je préfère ça !

J'en viens à mon problème : comment évoquer tout ça avec Will ? Comment lui avouer mon attirance, mon désir pour lui, sans l'effrayer, et en le rassurant sur le fait que cela ne va pas détruire mon couple ? Je précise que je connais Will depuis un peu plus d'un an, et que nous nous sommes rapprochés depuis octobre car nous faisons de la musique ensemble, au sein d'un groupe. Il a quitté sa copine il y a 3-4 mois (d'une relation de 5 ans...) et depuis, c'est comme si je m'autorisais pleinement à le désirer. Je ne sais pas trop ce qu'il ressent pour moi : j'ai parfois l'impression qu'il y a une forme d'ambiguïté entre nous, qu'il me lance certaines petites perches... Mais il est très timide, cela reste assez subtil. Je sais qu'il ne fuit pas mon contact, mais qu'il fuit parfois mon regard; je sais qu'il se sent en confiance avec moi, car il peut me parler de choses très personnelles; je sais qu'on rigole ensemble, qu'on a une forme de complicité amicale bienveillante et presque un peu plus qu'amicale... ET SURTOUT, il ya quelques mois, alors qu'il venait de quitter sa copine, nous étions dans un bar avec un autre ami et musicien de notre groupe, et il a mentionné le polyamour !!!

Ca m'a vraiment surprise (agréablement). Nous avons discuté tous les trois avec cet ami de la conception du polyamour, des liens avec le libertinage, etc... Will semblait assez détendu sur la question. Moi je n'ai pas trop rebondi car à l'époque, même si j'avais eu la discussion avec Alex sur la possibilité d'avoir des relations extérieures, je ne lui avais pas encore parlé directement de Will et de mes sentiments pour lui.

Donc maintenant que c'est fait, je suis en grosse grosse période de doute. J'ai très envie (au point où j'y pense tous les jours, c'est pesant...) d'avouer à Will mon attirance pour lui. Mais j'ai également très peur que ça l'effraie, que ça le mette mal à l'aise, et que ça fasse capoter nos projets musicaux (parce qu'on est 5 au total dans le groupe, et j'ai très peur de tout faire foirer). Et en même temps, je ne peux m'empêcher de me dire qu'il y a peut-être une petite chance pour qu'il ressente la même attraction pour moi.

Mais même si c'est le cas, comment lui dire ?... Il semble connaître quelques notions de polyamour, ce qui me fait penser qu'il accueillera peut-être sans trop flipper mes sentiments. Mais je ne sais même pas quoi lui dire ! Je ne sais même pas ce que je veux exactement vivre avec lui. Une belle expérience humaine, ça c'est sûr : j'ai envie d'être plus proche de lui. De le toucher, de l'embrasser, d'être intime avec lui. Et peut-être plus, je n'arrive pas à savoir encore... Aussi bien cette expérience, si elle se réalise, s'avèrera être un fiasco !

Je n'ai pas peur de me prendre un râteau : s'il me dit qu'il n'est pas intéressé, certes ce sera un peu dur à encaisser, mais je lui dirai qu'il n'y a aucun problème et qu'il peut prendre mes aveux pour un vrai compliment sur la belle personne qu'il est (intérieurement et extérieurement ;) ).

En revanche j'ai peur qu'il n'ose pas m'avouer qu'il ressent la même chose, car il sait que je vis une histoire ancienne et profonde avec Alex, et que comme il est droit, il ne voudra pas risquer de tout faire capoter.

Donc voici ma question : comment avouer ses sentiments à quelqu'un qui vous intéresse, si vous êtes déjà dans une relation et que la personne le sait ? Comment trouver les mots justes pour à la fois exprimer son ressenti, et rassurer l'autre, sans lui mettre la pression ?...

Je vois Will ce soir, je pense que je vais penser à cette question toute la journée XD
Merci d'avance pour vos réponses et votre aide :)

#
Profil

Diomedea

le mardi 06 juin 2017 à 07h09

Bonjour MultiP et merci pour ton si lucide et sensible message.
En essayant de me mettre à la place d'Alex et de Will (en lisant tes descriptions de leurs natures, et en pensant à mon propre chemin), j'apprécierais beaucoup tout simplement pouvoir lire ce que tu as écrit ici : je ne vois aucun mal que cela pourrait faire, c'est aimant et respectueux et ne pourrait pas être pris comme offensant. Je trouve que le courage est souvent la route la plus directe vers la bonne entente, quand c'est exprimé avec délicatesse et sincérité (que je retrouve dans tes mots).
Bonne route! :-)

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

Granita

le mardi 06 juin 2017 à 09h36

Bonjour MultiP,

Si je résume :
1- tu es attirée par un autre que ton amoureux, amoureux avec lequel tu peux dialoguer ouvertement de cette attirance.
2- cet autre a, un jour, lâché le mot "polyamour" et avait l'air de connaître la philosophie globale de cette conception du rapport amoureux.

Alors moi je dis : je comprends tes craintes liées au futur (pour avoir eu une relation avec un collègue de travail, je me suis martelée le cerveau plus d'une fois, pour éviter les éventuelles complications) et au devenir de cette relation. On se lance souvent dans les relations sans trop "vouloir se prendre la tête " et au final, juste en disant ne pas vouloir, on se la prend quand même !!
Mais je pense qu'il faut déjà que tu apprécies la chance que tu as d'être dans ta situation. Parceque tu vas rayonner d'une énergie positive qui donnera confiance à tes deux "relations".
Plus tu vivras les choses positivement plus tu auras de chance qu'ils le vivent positivement et que le moins de peurs viennent se glisser dans cette histoire.
Ensuite, je me demande : sais-tu pourquoi il a rompu avec sa copine ? Non parce qu'un gars qui parle polyamour juste après une rupture, ça a peut-être un rapport, ou pas, mais ça vaut peut-être le coup de creuser un peu.....
Et puis, tu écris qu'il se confie à toi sur des choses de l'ordre de l'intime alors qu'il n'est très expansif. Preuve qu'il a confiance. Donc ais confiance en lui toi aussi et dis lui les choses le plus simplement du monde. Si les mots sont trop durs, alors peut-être peux-tu passer par le toucher : une bise décalée plus vers sa bouche en entourant ses épaules et en te serrant contre lui, une caresse dans le dos lorsqu'il est au milieu de ton chemin pour passer, une main sur son avant bras quand tu lui parles.... de manière à rentrer en contact physique avec lui et jauger ses réactions.
Ou alors franco : un baiser, prémédité ou pas. Vous parlerez après...!!
Bref, fais toi confiance et fais lui confiance. Écoute ton intuition et si tu le sens moyennement (soit de ton côté soit du sien), avance pas à pas en laissant faire le temps. Jour après jour la relation se construit et les choses arriveront.
Belle journée à toi et à tous ;)

#

MultiP (invité)

le mercredi 07 juin 2017 à 00h07

Diomedea, Granita, un grand merci pour vos retours si bienveillants et positifs... Ce fut un bonheur de découvrir vos réponses en me levant ce matin, elles m'ont apporté du réconfort et beaucoup de sentiments positifs :)

Pour vous répondre :

Diomedea, merci, cela me touche énormément que tu aies trouvé autant de positivité et d'amour dans mon message... Je l'ai écrit du fond du coeur sans trop réfléchir :) Cela m'a ouvert des portes d'imaginer transmettre mes sentiments par écrit : pourtant cela m'est arrivé par le passé, je suis très à l'aise à l'écrit... (je rêve de publier des histoires ^^). Mais je ne sais pas, là je n'y avais pas pensé... Je me dis que c'est une piste à explorer, étant donné que Will m'a déjà dit plusieurs fois (et je le vois bien) ne pas être très à l'aise à l'oral... Mais voilà qu'à mesure que j'envisage la possibilité de l'écrit, de nouvelles questions surgissent : que faire ? Une lettre ? Comment lui transmettre ? Que lui dire en lui donnant ? Et cela ne fait-il pas trop "collège" ?... Sinon je suis d'accord avec toi Diomedea, je trouve aussi que la sincérité et la bienveillance sont des émotions qui, quand elles sont verbalisées, sont très puissantes :)

Granita, merci beaucoup pour tes conseils et ton partage d'expérience :) Je suis très très, immensément consciente d'avoir énormément de chance d'être en couple avec une personne aussi ouverte, aimante, détendue et bienveillante :) J'aime beaucoup ta vision du "rayonnement" positif qui va faire du bien à tout le monde, je trouve ça très sensé :) Pour répondre à tes questions : je ne sais pas exactement pourquoi Will a quitté sa copine, il m'a dit qu'il avait le sentiment de ne plus être amoureux. C'était compliqué, elle vivait en Suisse... Mais elle devait rentrer dans notre ville s'installer avec lui, et finalement il a préféré rompre avant, plutôt que de commencer à s'installer avec elle et d'être un peu "coincé". Je me souviens qu'il m'a dit qu'il savait que s'il s'installait avec elle, après ce serait le mariage et les enfants, et je sentais qu'en disant ça il se sentait un peu "emprisonné". C'est donc possible qu'il soit un authentique "poly", d'autant plus que je me rappelle en t'écrivant qu'il m'a dit (dans la même conversation que celle où il a évoqué le polyamour, mais sans faire de lien direct entre les deux) qu'il était un vrai "coeur d'artichaut", qu'il tombait amoureux très facilement ^^ Il a d'ailleurs mentionné, dans cette convers, une nana qui fait de la musique avec lui et qui lui plaît (pas moi, malheureusement, une autre...), et une amie à lui qui lui plaît depuis très longtemps mais qui est mariée et à un enfant (il a dit en rigolant qu'il ne perdait pas espoir XD). Plus j'y pense, plus je suis curieuse de savoir ce qu'il connaît du polyamour et comment il applique sa notion à sa personnalité :) Je me dis d'ailleurs que ça peut être une bonne porte d'entrée de discussion/aveux...
Tu as raison, il faut que je lui fasse confiance, en fait :) Mais je crois surtout que j'ai peu confiance en mon potentiel de séduction... Toute mon adolescence je n'étais vraiment pas courtisée, et j'ai encore beaucoup de mal à me dire que je peux plaire. Donc très vite, je vais me dire "mais à quoi tu penses ? Tu te fais des films, ma vieille !" Là encore, alors que je vous écris, je me dis qu'aussi bien je m'invente des trucs pas possible, et je me sens un peu ridicule... Et en même temps, j'ai envie d'y croire :)

Pour les contacts l'air de rien : je suis très tactile donc en général je le fais assez facilement, et ça m'est arrivé de m'en servir pour me rapprocher de quelqu'un (même sans séduction, par exemple lorsqu'un-e ami-e pleure, pour lui montrer que je suis là), c'est un réflexe en fait chez moi. Mais avec Will c'est drôle... J'ai l'impression que je deviens hyper consciente du moindre contact entre nous, et j'ai du mal du coup à ne pas anticiper, y penser, angoisser... Ce n'est plus tellement naturel ^^ Ca ne m'empêche pas d'avoir envie de passer par ce biais pour lui faire comprendre les choses, mais parfois ça "bloque"...

Je viens de discuter avec Alex, sinon, du polyamour, plus en détails :) Iel est absolument incroyable... Iel m'a dit qu'iel comprenait tout à fait que je puisse vouloir une relation pas uniquement charnelle avec quelqu'un d'autre. On a commencé à évoquer de premières "règles" de base (que le temps passé avec l'autre n'empiète pas sur notre temps à nous, qu'on s'en parle, toujours, qu'on s'autorise à ne pas vouloir, si on se sent un peu mal dans notre estime perso, que l'un-e de nous passe la nuit/la soirée/ la journée avec l'autre amant-e, en bref, que notre relation à tous les deux reste prioritaire). C'est absolument incroyable. Je ne sais même pas si j'aurais pu réagir avec le même recul et la même ouverture si Alex s'était retrouvé-e dans ma position. (pour le moment iel n'a personne en vue).

Bref, tout cela m'apaise un peu... Je commence à mieux percevoir ce que j'aimerais avec Will : je crois qu'une relation plus développée et pas uniquement du sexe m'irait bien :) Se créer des souvenirs ensemble, même si ça ne dure qu'un temps... devenir plus complices, développer notre confiance l'un en l'autre, avoir des projets tous les deux... Ah, ce serait bien :) Et quel bonheur si cela se fait dans la bienveillance et la sincérité envers tout le monde !

Bon,ça ne règle pas mon problème de base : comment je lui fais comprendre, à l'autre cornichon de Will ?... Je suis partagée entre ce que tu dis, Granita, de laisser faire le temps, et entre l'impatience de vouloir partager mes ressentis et mes questionnements avec lui...

Il y a aussi le fait que je sais qu'il tourne un peu autour d'une autre nana, qui fait de la musique avec lui dans son école de musique, et que je crois que je suis un peu jalouse... D'ailleurs c'est étonnant, il m'a parlé de cette nana, je l'ai un peu taquiné avec ça, lui demandant où il en était de sa drague (elle l'a invité il y a quelques semaines au gala de son école, il s'est acheté un costume exprès et tout... Et s'est changé après une de nos répètes, j'ai déconné (plus ou moins... ^^) en disant que j'avais envie de le voir en costume, il a d'abord rigolé puis m'a envoyé un texto que j'ai hélas, vu trop tard, alors qu'il était déjà parti au gala : "Tu veux voir le costume ? :p" Putain, j'ai raté quelque chose, je vous le dis ! ^^ ) et finalement après le gala (où il pensait conclure) rien ne s'est fait, il m'en a un peu parlé, disant qu'il ne comprenait pas, mais que ce n'était pas grave. Il n'avait pas l'air méga affecté et, égoïstement, ça m'a fait plaisir :) Mais là, dans une semaine on va jouer à l'école de cette fille, et je redoute un peu de les voir se rapprocher, avant que j'ai pu lui faire part de mes interrogations et de mes envies niveau polyamour... >.<

Ca ne m'embêterait pas qu'il ait plusieurs polyamoureuses, enfin je crois... Mais je me connais, je sais que je vais être frustrée si je le vois tourner autour de cette nana le soir de mon concert, et que moi je serai frustrée avec mes émotions, sans pouvoir en parler à personne... (c'est très pesant d'ailleurs, de ne pas pouvoir en parler à mes ami-e-s :( )

Voilà, encore un gros pavé ^^ Merci encore pour votre retour, je continue à réfléchir à des choses complètement nouvelles pour moi, des choses belles... C'est flippant et excitant ! :)

PS : dernier truc : Will ne va pas très bien en ce moment. On s'est vus hier soir avec les autres membres du groupe pour discuter, il nous l'a dit clairement, qu'il traversait une mauvaise passe. Je sais qu'il est de nouveau en lien avec son ex, mais il ne veut pas en parler. Il a très souvent, en ce moment, l'air triste... Est-ce que si je lui parle de tout ça je ne vais pas lui faire peser sur le dos encore quelque chose de plus, et de difficile à gérer ? :/ Suis-je égoïste ??

#

MultiP (invité)

le jeudi 08 juin 2017 à 00h59

Bon, je rentre juste d'une soirée dans un bar très animée, avec Will, sa soeur et d'autres gens que je ne connaissais pas... A la base je lui avais proposé un verre/un restau tous les deux ce soir mais il avait déjà ça de prévu, il m'a donc proposé de les rejoindre.
C'était très sympa, mais j'ai l'impression qu'il ne comprend rien, et que je me fais de gros films en pensant qu'il peut être intéressé !!! :( :( je suis un peu dépitée... Il m'a souri et on a ri, mais il a fait pareil avec d'autres filles dans le bar, et finalement on a eu aucun moment seuls tous les deux (je m'étais dit que je suivais vos conseils et que je me lançais si ça arrivait...)

Du coup j'étais tellement frustrée en sortant tout à l'heure, et j'en avais tellement marre de me lamenter sur mon sort (je suis plutôt proactive comme nana, j'aime pas attendre péniblement que ce que je veux survienne peut-être un jour si les astres sont alignés !!!), que je lui ai envoyé ça comme texto (à savoir qu'en sortant du bar, il a mentionné une soirée il y a quelques mois où il s'est fait draguer par la plus jolie fille du bar, sa soeur l'a charrié, et il a rétorqué que ça lui arrivait pas souvent et que c'était donc normal qu'il ressorte cette anecdote ^^) :

"Tu sais, ce soir aussi tu t'es fait draguer dans un bar, même si c'était surement pas assez clair pour que tu t'en rendes compte...
A demain ! ;) "

Vous en pensez quoi ???

J'ai hésité à mort avant de lui envoyer et puis j'étais tellement soulée que je l'ai fait ! On verra bien, ce sera peut-être une catastrophe, mais bizarrement je me sens plus sereine, j'ai agi :)

Vos retours m'aideront !!! Bonne nuit !!

#
Profil

Granita

le jeudi 08 juin 2017 à 07h38

1ere chose MultiP, n'oublie pas qu'il n'est pas très en forme en ce moment et qu'il est peut-être dans une ou des problématiques qui t'échappent certainement . C'est à dire que s'il n'est pas dans la même dynamique que toi ce n'est pas par rapport à toi mais par rapport à lui (il est dans une passe difficile). De plus on ne sait jamais ce qu'il y a dans la tête de quelqu'un (sa construction psy n'est peut-être pas la même que la tienne ...)...
Simple réflexion pour t'éviter de ruminer des choses inutilement dans les jours à venir.
2eme chose, nous savons ici que les relations évoluent et que ce qu'il ne se passe pas aujourd'hui pourra se passer demain. L'important c'est de ne pas s'oublier dans l'histoire et de penser à soi. Hier soir tu es restée en accord avec toi même et as fait un pas vers lui, c'est bien comme ca parceque tu es toi ! Alors maintenant laisse le être lui et réagir à ton message.
Mais si ça ne se passe pas comme tu le souhaites aujourd'hui, demain sera un autre jour parceque tous les deux, vous aurez évolué...
Très belle journée à toi

#

MultiP (invité)

le jeudi 08 juin 2017 à 14h01

Granita, merci pour ta réponse... C'est vrai, je sais pourtant qu'il a pas mal de trucs compliqués à gérer, mais je pense que sur le moment, quand je suis en "phase de rapprochement" avec lui, c'est tellement nouveau et effrayant pour moi que je me mets peut-être moins à sa place... Et en même temps, la plupart du temps je me mets si souvent à la place des autres que parfois ça m'empêche d'agir ! ^^

Du coup je culpabilise un peu... Est-ce que je ne suis pas en train de le faire chier avec une situation compliquée en plus à gérer pour lui ?...

Comme tu dis, je suis contente d'avoir fait un pas plus clair vers lui. Je n'exige bien sûr rien de lui ! Je n'ai pas de réponse et ce n'est pas grave, je ne veux surtout pas passer pour une harceleuse !

On se voit tout à l'heure pour répéter, je vais agir naturellement et "professionnellement", en mode musique, pas perso. On verra s'il me dit quelque chose.

Je crois que j'ai surtout peur de le mettre mal à l'aise... C'est dur cette attente, sans savoir ce que nos mots ont comme effet sur l'autre : ma hantise est de le heurter ou de le souler...

Merci pour ta réponse positive et sereine en tout cas Granita ! :) On va bien voir comment ça évolue, je vais prendre plus de recul ^^ (mais vraiment, c'est tellement nouveau que ce n'est pas simple ! Et puis ça fait plus de 8 ans que j'ai pas flirté sérieusement moi ! XD)

Bonne journée à toutes et tous sur le forum :)

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le jeudi 08 juin 2017 à 17h53

Hello MultiP,
Je sympathise d'autant plus avec ta situation que je suis plus ou moins dans la même en ce moment - à la différence que la non-exclusivité de mes relations sont déjà un fait solide depuis pas mal de temps avec mes relations existantes. Mais même genre de choses : attirance pour quelqu'une dont je ne suis pas vraiment sûr qu'elle ressente la réciproque, que je connais dans un cadre où je dois faire des choses avec elle et où donc il est particulièrement important de ne pas la mettre mal à l'aise.... soupir.
En tous cas d'après ce que tu racontes il n'y a aucune raison pour qu'il soit mal à l'aise : un texto de dragounette comme le tien, c'est plutôt sympa, même quand ça nous intéresse pas.
Après à toi de montrer dans ton comportement qu'il n'y a pas de pression, qu'il n'y a aucun problème s'il n'est pas intéressé...

#

MultiP (invité)

le vendredi 09 juin 2017 à 19h26

Hello Tcheloviek ! (je raccourcis, tu ne m'en voudras pas ^^ ) Merci pour ta sympathie ! Ca m'a beaucoup rassurée, ce que tu as dit sur le fait de recevoir un texto comme ça, je ne suis tellement pas habituée à ce genre d'échanges que je flippe...
Hier soir j'ai eu enfin la chance de me confier à une amie proche sur tout ce qui se passe : elle a été hyper ouverte et aidante, ça m'a bien aidée ! Je me sentais tellement perdue dans les possibilités de situations à venir, dans ce que je devrais ou ne devrais pas faire... On a discuté et mis de l'ordre dans toutes mes pensées arborescentes ^^ Bien sûr, le mot d'ordre c'est pas de pression :)
C'est juste dur d'attendre comme ça... Mais comme me l'a dit mon amie, il faut que j'envisage le fait qu'il ne me reparlera peut-être jamais de ce texto, voire qu'on s'éloignera... Je n'espère pas, mais si ça arrive, tant pis...
Hier on a répété ensemble, ça s'est bien passé, il n'a fait aucune allusion au texto ni à rien d'autre, il ne m'a pas particulièrement ignorée. J'ai fait comme si de rien n'était (impossible de lui en reparler éventuellement, vu qu'il y avait les autres). Il n'avait pas l'air complètement chamboulé...
A voir ce qui va se passer... Ce qui est sûr c'est que cette expérience me chamboule, moi complètement : c'est épuisant mais c'est aussi très excitant, et riche :)
J'ai commandé le livre "La salope éthique", histoire de creuser le sujet...

Belle soirée à toutes et tous !

Ps : Tcheloviek, tiens-moi au courant de comment ta situation évolue !...

#

MultiP (invité)

le samedi 10 juin 2017 à 10h14

Bon, je vous réécris encore, je me sens moins perdue mais d'un point de vue très concret, je ne sais pas du tout comment gérer cette attirance pour Will au quotidien ! C'est de pire en pire, je pense à lui tout le temps, j'ai ENVIE de lui tout le temps, je fantasme en permanence sur ce qui pourrait se passer, et en attendant je vis dans l'angoisse de tout ce qui ne se passe pas... :(
Je deviens obsédée par lui et ça me fait peur...
J'ai tenu Alex au courant des derniers événements (texto etc), iel est toujours aussi ouvert
.e mais je sens que je commence à être soulante parce que j'en parle beaucoup (parce que c'est totalement nouveau et que je stresse beaucoup).
Heureusement j'ai maintenant une amie à qui je peux en parler pour foutre la paix à Alex...

Mais mon coeur fait un marathon depuis le début de la semaine, et je n'en peux plus !!...

Besoin d'aide de personnes qui ont déjà vécu ça... Comment prendre du recul ?...

Bonne journée !

#
Profil

Acajou

le samedi 10 juin 2017 à 13h30

Ce que je peux te dire c'est que moi je rêverais qu'une femme soit amoureuse et attirée comme ça avec moi.

Mais après ça dépend des hommes, je ne sais pas du tout comment est Will, chacun est différent. Moi c'est que mon passé a été fait en partie de violence et de rejet, donc c'est une manière pour moi de répondre à un manque.

Sinon il est fort probable qu'il ne se rende pas du tout compte de ce que tu vis et ressens pour lui. Je pense quand même qu'annoncer honnêtement un truc extrême, a beaucoup plus de chances de réussir que de se cacher. Lui dire honnêtement et en face ça serait bien je pense, en n'effaçant pas le côté intense du truc, mais sans en rajouter. Etre vraie, ni plus ni moins, je pense que ça pourrait lui donner envie.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mercredi 14 juin 2017 à 17h03

MultiP

Besoin d'aide de personnes qui ont déjà vécu ça... Comment prendre du recul ?...

Grande question... Mais en gros à mon avis il y a un conseil et un seul : faire autre chose qui nous captive. Eventuellement draguer ailleurs... mais tout autre chose c'est bien aussi. Je sais que pour moi c'est le militantisme qui m'occupe l'esprit de façon assez efficace et bien utile dans ce genre de situation, les voyages ça peut être bien aussi.
Ça n'enlève pas tout l'inconfort d'une passion non-réciproque, mais au moins on peut faire passer le temps de façon plus indolore, et le temps permet souvent d'y voir plus clair.
Ah oui, un truc que je trouve utile aussi, c'est de se dire qu'un des avantages quand on est poly, c'est qu'on a LE TEMPS.
C'est à dire que tu peux attendre quelques semaines qu'une situation vienne où vous pouvez parler de façon un peu relaxe de tout ça, puisque vous vous voyez régulièrement et que vous êtes proches.
Ou bien attendre à plus long terme aussi. Si ça se trouve il a une autre histoire, ou bien il n'est pas ouvert à ce dont tu aurais envie aujourd'hui.. mais peut-être dans un an ce sera différent.
De toutes façons, si tu es poly, toi tu seras "disponible", et tu n'as pas à "choisir" maintenant.

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#

MultiP (invité)

le vendredi 16 juin 2017 à 20h25

Bonsoir à tou-te-s ! :)
Merci aux deux dernières personnes qui ont répondu !

Je viens de relire tout le fil de discussion et voilà ce que j'en ressors (besoin de synthétiser ^^ ) :
-je suis en couple avec quelqu'un qui me fait profondément confiance et semble à peu près à l'aise sur l'idée du polyamour (Alex)
-je suis attirée émotionnellement et physiquement par une autre personne, avec qui je suis investie dans des projets musicaux, et dont je me considère quand même comme proche (Will)
-j'ai fait un pas vers lui, lui signifiant par écrit, de façon un peu détournée mais claire, que je l'avais dragué et qu'il n'avait pas l'air de s'en être rendu compte
-depuis, pas de réponse, on continue à se voir pour nos activités musicales, il ne m'ignore pas mais on n'a pas eu d'occasion de reparler de ce texto (ce qui me met mal à l'aise), ou de reparler d'autre chose seulement tous les deux d'ailleurs, il ne cherche pas particulièrement à se retrouver seul avec moi. (M'évite-t-il ?...)
-je vis mal le fait de ne pas pouvoir mettre les choses au clair avec lui : j'aimerais lui dire en face, de façon positive et bienveillante, ce que je ressens pour lui, afin de sortir toutes ces émotions de moi mais surtout d'avoir son avis sur la question
-en même temps, je ne veux absolument rien lui imposer : ni réponse, ni discussion, et je redoute plus que tout de le mettre mal à l'aise et que cela nuise à la dynamique de notre groupe de musique...

Ce que je tire de vos précieux apports et regards :) :
-être positive, vivre positivement la situation me donnera un "rayonnement" qui évitera la peur, l'angoisse et la pression
-me laisser, lui laisser, nous laisser du TEMPS : ça semble être un point crucial... Je fais un gros travail sur moi et mon impatience émotionnelle et je fais tout pour regarder l'avenir de façon sereine et apaisée... Je vous fais confiance, moi je n'y connais rien en polyamour, mais je vous crois quand vous dites que des situations peuvent clairement évoluer dans le temps :) Et puis aussi, un truc que j'ai encore du mal à assimiler : comme tu le dis Tcheloviek, il n'y a pas d'urgence !!! (j'ai tendance à vouloir agir direct dès que je ressens un truc intense...)
-être honnête et simple face à lui: ce conseil ressort aussi beaucoup de vos messages. ça me va, ça correspond à ma nature :) ! (bien que je me prenne beaucoup la tête intellectuellement)
-ne pas flipper de son attitude en vers moi : je ne sais pas comment il vit la situation... Et bien que j'aimerais le savoir, ce n'est pas possible tout de suite. Donc ne pas psychoter, me rassurer, il n'est pas forcément dans la même dynamique que moi et cela n'a peut-être rien à voir avec moi.

-finalement... AVOIR CONFIANCE EN MOI ! Là, c'est le point où j'aurais encore besoin de vous : je me sens moche, bête et ridicule depuis que je lui ai envoyé ce texto. Ma confiance en moi (à la base déjà pas très développée) en a pris un sacré coup, et je me sens triste, je me dis fréquemment que je me suis imaginée un tas de sottises, que j'ai eu l'audace de lui lancer une perche alors qu'un mec comme lui ne peut clairement pas être intéressé par une nana comme moi... Et je me sens perdue... Fréquemment, j'ai envie de pleurer, et je n'en parle plus à Alex (mon amoureuse) car je sens bien que je la soule avec ça.

Hier soir, on avait un concert (où j'ai rencontré les membres de l'autre groupe de Will, dont la nana autour de laquelle il tourne plus ou moins, et dont il m'avait parlé) qui s'est bien passé, mais encore une fois aucun moment tous les deux. J'ai senti mon cœur se serrer en le voyant rire naturellement avec les autres membres de son groupe, et ne pas être tellement proche de nous (les musiciens jouant avec lui). De moi, aussi, clairement. Plein de pensées négatives en tête toute la soirée : "je le soule", "j'aurais jamais dû", "je l'ai mis mal à l'aise", "je voudrais lui parler, je ne sais pas comment faire", "j'aimerais qu'il rigole comme ça avec moi, encore, comme il y a quelques semaines"... Difficile d'assurer tout un concert (au chant !) dans cet état d'esprit...
Et en rentrant de la soirée, même si je me suis amusée, j'avais envie de pleurer, je me sentais perdue. Je me suis confiée à mon ami guitariste de mon groupe, qui a été hyper ouvert, bienveillant, m'a aidé à prendre du recul... M'a dit que je n'étais pas bizarre... :) M'a dit que finalement, elle était belle cette histoire, et que ce n'était pas grave ! Et qu'il y avait des choses tellement graves et moches dans la vie...

C'est cette pensée qui m'a aidée à repartir du bon pied et sourire, même si j'ai toujours un peu un nœud dans le coeur...

Merci en tout cas pour vos retours :) Belle soirée à vous !

(ps : "Ce que je peux te dire c'est que moi je rêverais qu'une femme soit amoureuse et attirée comme ça avec moi. " merci Acajou, cette phrase m'a émue <3 J'espère que tu trouveras quelqu'un qui t'aimeras comme tu le souhaites :) )

#
Profil

Acajou

le samedi 17 juin 2017 à 04h27

Je te conseillerais le grand saut dans le vide. Comme ça, ça sera réglé une bonne fois pour toutes. Tu le prends et tu l'embrasses. Après, tu te justifies, tu lui balances tout, absolument tout, tout l'amour et tous tes fantasmes. Voilà. 2 minutes.

Pour le séduire, il faut vraiment se lâcher, il faut arrêter la zébritude, et il faut faire des trucs à la con.

De rien pour la phrase.
Je disais ça aussi au cas où.

#

ChaujCyad (invité)

le samedi 17 juin 2017 à 11h13

«  Tu le prends et tu l'embrasses. Après, tu te justifies »

Et le consentement, c'est du poulet ?

#
Profil

Acajou

le samedi 17 juin 2017 à 14h05

ChaujCyad
Et le consentement, c'est du poulet ?

Et le poulet, il est consentant ?

#
Profil

bonheur

le samedi 17 juin 2017 à 19h43

On peut exprimer "j'ai envie de t'embrasser" avant l'acte, ainsi le consentement est mutuel.

Par contre, imaginer l'autre avec une crête rouge, un croupion et les doigts de pattes écartés, ça n'aide pas :-/ :-D :-D :-D

#

MultiP (invité)

le dimanche 18 juin 2017 à 03h48

Acajou : OK pour le saut dans le vide, mais je suis d'accord avec l'histoire du poulet (...what ? XD) le consentement est une notion hyper importante pour moi. Donc je me reconnais plus dans le fait de lui dire "j'ai envie de t'embrasser". Tu as raison, être directe peut être séduisant... Mais ça peut aussi être sacrément creepy à entendre pour lui si on n'est pas du tout sur la même longueur d'onde... Et la notion de zébritude m'a fait rire... J'ai découvert que j'étais zèbre l'été dernier, ça a expliqué beaucoup de choses, mais dans des situations comme celle que je vous décris c'est infernal, impossible de me détacher des 1001 prévisions intellectuelles et émotionnelles que mon cerveau me soumet à chaque fois que je songe à faire quelque chose ^^°

En tout cas j'aimerais bien, le saut dans le vide ! Mais si on ne se retrouve jamais tous les deux ça risque d'être compliqué !!... Ou par texto...? Avec le risque que ça le braque définitivement ?... :/

#
Profil

Acajou

le dimanche 18 juin 2017 à 11h03

En fait si j'ai dit ça, c'était un peu une manière de tester le terrain. C'est une notion importante pour toi, aucun souci, mais il faut imaginer que ça ne soit pas le cas de tout le monde. Le niveau de tolérance est variable selon les personnes. Il faudrait te renseigner sur ce que pense Will à ce sujet.

L'hypothèse que le consentement important pour lui, je pense que tu l'as déjà envisagée, mais il faudrait envisager aussi l'hypothèse inverse, parce que du coup le désintérêt de Will peut aussi s'expliquer par un certain ennui, par le fait qu'il recherche peut-être davantage d'affirmation de ta part, que tu sois plus entreprenante, après sans forcément aller jusqu'à le pécho dans une ruelle sombre je te l'accorde^^

Parce que dans le cas où il souhaiterait beaucoup plus d'initiatives de ta part, il faut imaginer que toute l'importance que tu accordes à y aller tout doucement, tout ça il ne s'en rendrait pas compte, il ne le ressentirait pas comme toi, tu te donnes du mal pour un truc inutile...et ça peut vraiment bloquer à cause de ça. Mais encore une fois, c'est une hypothèse, renseigne-toi auprès de ses amis.

Pour la petite histoire, moi j'ai été abusé dans l'enfance, et j'ai mis en place un tel blindage, une telle protection que pour certaines choses, il faut y aller fort avant que je ressente quelque-chose. Et être aimé je n'y suis pas vraiment habitué non plus. Les attentions et compliments me déstabilisent vachement, par exemple.
J'aimerais bien me débarrasser de cette carapace envahissante et mieux apprécier l'amour d'autrui, mais c'est pas simple.

Je vois bien le truc, tu imagines des milliers de situations, mais il faut aussi parfois prendre certains risques en prenant connaissance de la personne pour pouvoir privilégier des hypothèses par rapport à d'autres. Moi je suis un peu comme ça à vrai dire aussi, mais j'ai passé des années du coup à mieux cerner le mode de pensée des autres, ce qui fait que je sais mieux à quoi m'en tenir.
Par exemple, j'essaye d'observer la personne, si son regard est par exemple fuyant ou pas, attitudes fermé ou pas, etc, tout ce qui n'est pas verbalisé, tout en essayant de poser des questions sur l'interprétation que je dois avoir de ça. Il peut y avoir des choses qu'il n'exprime pas explicitement, qui sont évidentes pour lui, et pas pour les autres.

Ah oui ça va être bien tuant si y'a un blanc, un silence, un bug à vous retrouver tous les deux, moi j'ai fini par faire de l'humour là-dessus quand ça m'arrive.^^

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

bonheur

le dimanche 18 juin 2017 à 11h53

je crois qu'il faut être soi dans de telles circonstances... tout en tenant compte de la réaction d'autrui. C'est déjà assez difficile comme ça, comme cap à passer.

Aussi, et là c'est peut être qu'une question de vocabulaire, mais une personne m'a dit une fois, alors que cela faisait des mois (années) que l'on s'offrait de quoi se découvrir, qu'elle m'avait mise à l'épreuve, tester (ce mot ayant été employé). Je n'ai pas apprécié du tout. D'ailleurs les propos furent que j'avais trop facilement passé le test et qu'il allait devoir trouver autre chose de plus compliqué. Un peu comme si l'amour que j'avais était à justifier. Personnellement, j'aime et je n'ai pas à passer d'épreuve afin de le prouver.

Je suis quelqu'un que l'on apprivoise et je confirme que l'approche douce et lente peut être pertinente. Eventuellement, aide toi éventuellement du livre du "petit prince" d'Antoine de St Exupéry. Il s'y trouve une merveilleuse histoire d'apprivoisement (avec le renard)

Mais bon, c'est un autre "imaginaire". Fait comme tu le ressens ! Soit toi même car c'est l'empreinte que tu laisseras qui est importante.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion