Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Accepter malgré tout son engagement ?

Monogamie
#
Profil

phila

le vendredi 02 juin 2017 à 15h14

Bonjour à tous,

Je vous remercie déjà de prendre de votre temps pour lire ces quelques lignes.

Je suis un homme de 28 ans, en couple et marié depuis 6 ans et nous avons un enfant de 2 ans.

Je suis du moyen d'orient, j'ai reçu un enseignement catéchiste jusqu'à mon arrivée en France à l'âge de 16 ans.
Bien qu'aujourd'hui je sois athée, j'ai grandi avec le conditionnement culturel et religieux de mon pays d'origine : réussir ses études, se marier et avoir des enfants est en quelque sorte un gage de réussite. En arrivant en France, j'ai découvert cette liberté de penser, de critiquer, d'agir ...

Je suis amoureux de ma chérie et épanoui dans ma famille mais pas dans ma vie sentimentale ...

Il m'arrive d'avoir des coups de foudre, de tomber amoureux. Et je suis accro à la joie que cela procure et j'aimerais le vivre pleinement. Bien sûr mon héritage culturel et religieux bien ancrée me réprimandait en m'assaillant de mots tels que péché, adultère, mensonge .. etc .. . Je n'ai donc jamais fais le pas de vivre une relation en parallèle jusqu'à ce que je découvre le polyamour qui m'a rassuré dans ce que je ressentais et auquel je m'identifie pleinement.

Aujourd'hui, j'arrive à faire face aux idées avec lesquelles j'ai grandis. Alors j'ai décidé de me laisser aller ...

Récemment, j'ai rencontré une fille, nos cœurs se sont ouverts. Pour la première fois, j'ai voulu essayer de vérifier s'il s'agit d'une envie sincère et non pas juste un désir volatile et si j'étais vraiment capable d'aimer deux femmes à la fois.
Je lui ai avoué que j'étais papa et en couple. Ça ne l'a pas dérangé mais d'un autre côté j'ai fais le choix de ne pas en parler à ma chérie.

Nous avons vécu de très bons moments ensembles et lorsque je rentrais chez moi j'avais encore et toujours de l'amour pour ma chérie et j'en étais très heureux.
J'ai décidé de mettre fin à notre relation qui aura duré plus d'un mois car le vivre en cachette n'est pas sain et que je me devais d'être honnête vis à vis de ma chérie. J'en suis sorti le coeur brisé mais joyeux de savoir que je pouvais aimer deux femmes à la fois.

Avec ma chérie, j'ai abordé la possibilité qu'on puisse avoir de la place dans le cœur pour plus qu'une personne mais nos discussions sont restées souvent évasives. La connaissant bien, je sais qu'elle n'est pas polyamoureuse. Même si elle est assez ouverte pour me laisser vivre ce dont j'ai envie, elle restera malgré tout triste et déçu de me partager avec une autre personne.

Je suis un peu bloquée et triste. Je ne sais pas quoi faire. Des fois je me dis que je devrais embrasser totalement cette vie de couple et espérer que dans une ma prochaine vie, je prendrais conscience de mon côté polyamoureux avant de m'engager auprès d'une personne qui ne l'es pas. D'autres fois, je me dis que je pourrais me contenter d'amours éphémères et passagers mais le tout en cachette pour ne pas la décevoir.

Si vous avez des conseils à m'en faire part, je suis preneur. Merci de m'avoir lu.

#
Profil

Toinou

le vendredi 02 juin 2017 à 16h16

Phila
espérer que dans une ma prochaine vie

Premier "conseil" : Ta deuxième vie commence le jours où tu t'aperçois que tu n'en a qu'une !

Ceci étant dit, si vraiment tu veux avancé sur ce chemin je te conseil le dialogue, le dialogue et le dialogue.
Sans commencer par avouer ton escapade, tu peux commencé par dire que tu te sens attiré par une autre femme et que tu aimerais en parler avec elle. Bien sûr il faut lui dire en évitant qu'elle s'inquiète, donc il faut que tu lui exprimes tes sentiments envers elle aussi.
Sinon ensuite il y a de très bon livre sur le sujet que tu pourras lire et lui faire partager.
Mais le point centrale reste le dialogue et l'échange avec ta chérie

#
Profil

bonheur

le vendredi 02 juin 2017 à 22h09

Adultère et poly ??? Un débat qui en est un pour moi, mais dans cette histoire, on parle d'adultère.

Pour répondre à la question du titre de la discussion, oui, on peut accepter et respecter son engagement tout en devenant poly. D'ailleurs le/la conjoint-e ne devient pas nécessairement poly pour autant. On parle alors de couple mono-poly et s'il ne vivait pas cette situation dès le départ, on parle de transition d'un couple mono-mono en mono-poly. Ca demande de la communication et du temps. Ca demande de l'honnêteté, de la transparence, de la sincérité vraie et de l'authenticité. Ca demande que les deux membres du couple (et tierce-s personne-s si nécessaire) apprenne à se connaitre, à se définir au plus près de son soi intérieur... C'est des efforts et du boulot

phila
D'autres fois, je me dis que je pourrais me contenter d'amours éphémères et passagers mais le tout en cachette pour ne pas la décevoir.

Des amours éphémères et passagers en cachette... on est loin du poly (mais c'est vrai qu'il s'agit là d'une option intellectualisée). Attention, ces personnes sont des humains avec des émotions, des sentiments. Il ne s'agit pas d'utiliser pour une consommation personnelle quand tu en ressens le besoin. Etre le "nin-nin" que l'on ressort du placard quand ça arrange, c'est de la manipulation (à différents degrés mais de la manipulation malgré tout), sauf si l'autre est averti et consentant. Mais moi, je n'aime pas du tout cette idée. Je n'aimerai pas avoir un coup de coeur pour toi :-/

#
Profil

phila

le samedi 03 juin 2017 à 12h10

Merci Toinou pour ta réponse. Effectivement, le dialogue est nécessaire. On en a d'ailleurs longuement discuté hier soir mais l'idée ne semble pas du tout, malheureusement, lui convenir. Ce que je peux comprendre parfaitement.

Quant à "bonheur", je tiens à préciser que lorsque j'ai eu cette deuxième relation, ce n'était que du platonique. Pour être plus clair, je m'étais fixé une règle : ni baisers, ni sexe. Si je me suis lancé dans cette deuxième relation, c'était uniquement dans le but de savoir si j'étais capable d'aimer deux personnes à la fois. Est-ce que je suis poly ? c'est la question que je me posais.
Honnêtement, quand on est dans un couple mono-mono, je me demande comment l'un des deux pourrait découvrir qu'il est capable d'aimer deux personnes à la fois à moins d'avoir essayé ou tenté une deuxième relation. Sinon, je ne vois pas comment ... ??

Si on était que tous les deux avec ma chérie. On se serait quittés en de bons termes et j'aurais été à la recherche de personnes poly. Ce qui est compliqué, c'est que je me découvre poly, alors qu'on a un fils auquel je tiens énormément.
Soit je place mon égo en premier et je quitte ma chérie ... séparation ... un enfant qui se trouve au milieu de tout ça. Pour moi, ça c'est inenvisageable, je préfère mille fois rester frustré émotionnellement.
Soit je me contente de ce couple dans cette vie et j'espère que dans ma prochaine vie, car je crois à la réincarnation, je serais capable de me découvrir poly avant un engagement comme celui-ci.
Soit je satisfais, non pleinement, ce désir poly et je vis des amours éphémères et en cachette. Et ce serait le vivre avec des personnes au courant de ma situation et averties. Et qui c'est, peut être des personnes qui seraient dans la même situation que moi.

Je peux continuer à en discuter avec ma chérie ... le dialogue, le dialogue, le dialogue ... mais honnêtement, la connaissant, je ne pense pas qu'elle y soit favorable un jour.

#
Profil

bonheur

le samedi 03 juin 2017 à 23h34

Le platonique reste une relation amoureuse asexuée... ce qui correspond à un adultère affectif. Savoir que tout se sait un jour.

Etre poly, c'est être franc honnête et sincère avec toutes ses relations. La définition succincte est indiquée sur la page de garde de ce site en haut à gauche.

Etre poly, c'est "à la fois" (enfin quasi, vu que c'est impossible à part réunir les deux pour annoncer la nouvelle) indiquer que l'on aime quelqu'un d'autre à sa ou ses relations existantes, et indiquer au nouvel amour qu'on l'aime. Quand ça se dit dans la foulée, on passe d'un couple mono-mono qui transite à un couple mono-poly. Cette transition demande beaucoup, énormément et n'aboutit pas toujours à quelque chose de constructif, mais ça arrive. On peut prendre conscience de la situation et justement en informé son conjoint, qui est un partenaire de vie envers lequel (ou laquelle) on s'est justement engagé. Prendre son courage par la main et faire ce qu'il faut. Après, je ne dis pas que c'est facile, pour aucune des trois personnes. Mais être poly, c'est au final pouvoir s'assoir les trois autour de la même table.

On n'essaie pas le polyamour, c'est parce que l'on se retrouve à aimer deux personnes que l'on devient poly, mais l'expérience vient en vivant, pas en provoquant pour voir ce que ça fait. C'est mon avis en tout cas et que le mien.

Je suis polyaffective, et bien que sans sexe, mes relations sont amoureuses et considérées et gérées comme telles. Le cul n'est pas un facteur culpabilisant, c'est un moyen d'expression avec le corps (la tendresse aussi d'ailleurs) que l'on choisi de vivre ou non. Une relation amoureuse asexuée offre énormément de bienfait car elle laisse place à d'autres découvertes également merveilleuses, que chaque couple concerné installe naturellement.

Mon "bonheur" réside dans le naturel de l'émotionnel, l'expression de mes ressentis et surtout ne jamais mentir aux personnes que l'on aime. le bonheur est un état, enfin, une succession d'états... et même quand ça va pas (séparations ou autres), ça va quand même parce que mes amours auront eu des échanges cette liberté d'être non cachés. J'espère Phila que tu puisses t'offrir cela, sincèrement. Jouer la carte de la transparence après avoir menti une première fois... ta partenaire de vie aura ensuite des difficultés, car tu lui aura caché et étant donné que tu en as été capable sans état d'âmes perturbant, tu pourras recommencer. Ce ne serait pas idiot de penser cela.

Autre point, durant cette expérience tu auras évoluer. Ta compagne non. Comme le dirait un autre membre, si elle veut te rejoindre, elle devra faire un grand écart.

Aussi, je reprend ton dernier propos. Tu devines la connaître et ce qu'elle pense. J'aurai dit à la base exactement la même chose de mon mari, sauf que j'ai eu tort, car, bien que restant mono par choix, il s'exprime beaucoup mieux que moi sur cette notion de polyaffectivité que je vis. C'est lui qui a expliqué à nos enfants (ados à l'époque), il m'a soutenu face à la désapprobation de ma mère, il m'a accompagné à des week-end et des vacances chez mes amoureux... Il a accepté de s'assoir autour de la table.

Par contre, il reconnait que je ne lui ai pas caché que j'avais indiqué mon amour pour cet homme (mail alors qu'il était loin, je n'aurai pu le faire en présence), parce que je ne peux trahir et me regarder dans la glace comme si de rien n'était, ni regarder mon mari en face comme si de rien n'était.

Si je suis nouvellement amoureuse, désormais, mon mari est le premier informé, et autrui ensuite. j'ai même le dilemme, si ce nouvel amour vit déjà avec quelqu'un, de m'exprimer auprès de cette personne avant l'intéressé.

S'assoir autour de la table :-D La clarté, la vérité, sont à mon sens salvatrices (même si on exprime être dans un flou le plus complet) et ça évite la frustration émotionnelle

Message modifié par son auteur il y a 6 mois.

#
Profil

phila

le lundi 05 juin 2017 à 10h25

On vient d'en rediscuter ces derniers jours avec ma chérie. Comme prévu, elle n'envisage pas le fait qu'elle puisse vivre cette aventure avec moi mais respecte comme même mon cette envie et me propose la séparation. Ce dont je suis incapable, je ne peux pas m'imaginer vivre séparé de mon fils. Merci comme même pour vos conseils.

#
Profil

Merlyn

le lundi 05 juin 2017 à 12h52

Bon courage Phila.

#
Profil

bonheur

le lundi 05 juin 2017 à 14h23

Désolée, la vie continue...

#
Profil

Toinou

le vendredi 09 juin 2017 à 14h58

phila
On vient d'en rediscuter ces derniers jours avec ma chérie. Comme prévu, elle n'envisage pas le fait qu'elle puisse vivre cette aventure avec moi mais respecte comme même mon cette envie et me propose la séparation. Ce dont je suis incapable, je ne peux pas m'imaginer vivre séparé de mon fils. Merci comme même pour vos conseils.

Si tu es heureux avec elle, restes y.
Un jours peut être, dans quelques années, elle comprendra, acceptera. Tout n'est pas perdu ;-)
Un jours, dans un avenir plus ou moins proche, tombera t'elle amoureux d'un autre, et alors elle comprendra ;-)

#
Profil

Merlyn

le vendredi 09 juin 2017 à 15h25

Le message de Toinou, c'est tout le mal que je te souhaite Fila, si vous vous aimez, continuez votre relation et peut etre qu'elle comprendra un jour, c'est ce que j'espère moi même avec ma compagne.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion