Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Un peu, beaucoup perdu... Ma femme veut une relation poly

#
Profil

bonheur

le vendredi 21 avril 2017 à 20h37

Oui, Rose Claire, ma réponse était tranchée parce que j'aurai été malhonnête de répondre autrement. D'ailleurs ma réponse n'a pas été une surprise mais plus une continuité du passé (à ce moment donné).

Je n'impose rien et mon mari a toujours eu le choix de ses décisions et de ces actes. Le fait est que nous vivons bien ainsi. Evidemment, je ne peux savoir ce qui se passe chez autrui. Soumis, je ne le crois pas. Je n'ai jamais fait de chantage affectif (je ne l'espère pas en tout cas) et aucun point n'est compté. Ce n'est pas ainsi que notre couple s'est formé et ce n'est pas ainsi qu'il perdure.

Le fait est que mon mari et moi nous connaissons depuis petits... j'ignore si ça joue...

#

Jvalin (invité)

le samedi 22 avril 2017 à 00h14

Pour moi il n'y a pas de souci à être ferme dans ses choix, Bonheur, ça n'implique pas forcément qu'on les impose aux autres. Il est également maître de ses choix face à toi, quelle que soit la position que tu adoptes.

L'Homme Partit dit que par essence un mono ne va vouloir que d'une seule relation (si j'ai bien compris) et que donc toi Brigant tu n'en voudras qu'une seule. Je ne suis pas dans tes pompes mais pour ma part, je ne suis vraiment amoureux que de ma femme.
Je connais des gens (dont elle) et je lis des témoignages selon lesquels ça s'impose parce qu'un coup de foudre, ou une rencontre, suivi d'un amour passionnel et effervescent, parfois carrément tragique et fatal, et qu'on n'y peut rien, et qu'il faut le vivre ou se sacrifier sur l'autel du couple monogame.
Bon, pour ma part, j'ai toujours voulu devenir un tombeur, je ne m'en étais simplement jamais donné les moyens, mais lors de notre rencontre ma (future) femme et moi nous étions d'accord pour rester ouvert, ce qui ne s'est jamais concrétisé jusqu'à ce qu'elle tombe amoureuse. Je vous passe la crise existentielle qui s'en est suivie pour moi, qui a été le moment le plus dur de ma vie certes, mais voilà où je veut en venir : je me suis mis à rencontrer des gens, pour avoir ma revanche, ce parallélisme dont nous parlions. J'ai pu m'amouracher, mais soyons honnête, à chaque fois que ça a pu arriver, j'étais surtout amoureux de mon plaisir, je n'aime vraiment que ma femme, c'est un froid constant. Et si des personnes me plaisent dans leur personnalité, je ne ressent que de l'amitié, en plus des bénéfice sexuels que je retire de notre relation. Et c'est bien comme ça, je n'ai brisé le cœur de personne et je ne laisserai pas de relation non réciproque s'installer.
Je vois bien que pour d'autres ce n'est pas du polyamour en ce que je ne suis pas vraiment amoureux de plusieurs personne, même si ça pourrait bien m'arriver un jour. En revanche, qu'est-ce que je m'éclate, je baise tous les jours ! Je sais que pour certains c'est sans intérêt, mais moi je vis mon rêve de lycéen, et je suis père de famille ! Tout ça pour dire qu'il y a vraiment moyen de faire quelque chose de cette liberté. Lorsque tu auras surmonté tes angoisses, tu verras certainement la vie sous un autre angle. Et tu sais quoi ? Si ça se trouve ça ne se traduira même pas par un polyamour quelconque pour toi, tu auras juste bossé de fou sur toi et tu auras beaucoup plus de pouvoir sur ta vie.

#

Jvalin (invité)

le samedi 22 avril 2017 à 00h16

C'est un froid constat*

(Je ne vois pas de bouton d'édition du message désolé.)

#
Profil

bonheur

le samedi 22 avril 2017 à 08h18

Jwalin
Pour moi il n'y a pas de souci à être ferme dans ses choix, Bonheur, ça n'implique pas forcément qu'on les impose aux autres. Il est également maître de ses choix face à toi, quelle que soit la position que tu adoptes.

Oui, il a toujours été maître de ses choix. Merci de le souligner !

#
Profil

bonheur

le samedi 22 avril 2017 à 08h20

il y a le "modifier" en cas d'erreur... mais j'ignore si cette fonction est accessible aux invités.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#

Rose claire (invité)

le samedi 22 avril 2017 à 09h42

Être ferme dans ses choix est une chose. Le problème vient du changement, de la volonté de ne plus prendre en compte les envies de l'autre pour les notre, même si on entend bien ces demandes de ne pas vouloir du poly.

Et s'il y a des situations où une négociation est possible, le passage du mono au poly n'a que deux solutions , soit tu acceptes, soit tu ne l'acceptes pas.

Cette fermeté offre une sorte de dédouanement de la prise de décision, car le conjoint mono, quoi qu'il décide, aura le dernier mot.
Certains expliqueront que l'on est pas responsable de la souffrance ressentie par l'autre, mais c'est encore une façon de minimiser les conséquences de sa propre évolution.

#

Jvalin (invité)

le samedi 22 avril 2017 à 11h28

"Cette fermeté offre une sorte de dédouanement de la prise de décision, car le conjoint mono, quoi qu'il décide, aura le dernier mot. "

Ou pas. Le mono peut ne vouloir ni du poly ni d'une séparation. Le poly peut vouloir quand même son autre relation et donner la priorité à la personne qui ne refuse pas la situation, ce qui me paraît naturel, et cela peut donc se traduire à terme par une rupture.
Une relation basée sur le sacrifice d'autres relations et le compromis, ça peut en outre amener beaucoup de rancœurs.

#
Profil

alex666

le samedi 22 avril 2017 à 11h40

Ou pas non plus pour ce que tu dis Jvalin.

Pour moi si une personne s'identifie comme pokyamoureuse, et je rencontre ici homme partit qd il dit que ce n'est pas pq on a envie d'autres relation qu'on est polyamoureux, va devoir decouvrir que aimer c'est prendre soin et que ca s'accompagne d'une vision responsable de l'amour.

Un couple mono/poly c'est forcement construit sur les commromis. La difference pour toi Jvalin, c'est que dans ta relation polyamourzuse, sans le devenir toi meme pour autant, tu y as trouvé qqch pour toi meme de ce que tu dis. Ca ne sera pas le cas de tout le monde. De plus ce que tu vis est possible hors polyamour.

Je parle de responsabilité car s'identifier pokyamoureusz et decider de le vivre sont pour moi 2 choses distintes. (Je parle pas de culpabilité ou de faire des choix pour l'autre en disant responsabilité, voir le fil amour et responsabilité).

C'est la ou on voit la force du compromiq dans les deux sens, et le travail a faire et par le mono et par le poly, car si aimer c'est prendre soin, le paradoxe du debut de relation mono/poly avec toute la violence que ca comporte apparait bien.

#
Profil

bonheur

le samedi 22 avril 2017 à 13h57

Je dirai voir les fils de discussion initiés à l'époque :

Ode à la JOIE
Amour et Responsabilités
Amour et Respect
Amour et Gratitude

A la base, une lecture d'Isabelle Filliozat "l'intelligence du coeur"

#
Profil

Kuoni

le dimanche 23 avril 2017 à 02h19

Salut Brigant01,

Qu'est-ce que je me reconnais, il y a six mois. C'est assez frais pour moi aussi.

J'ai eu une réaction complètement similaire a la tienne :
"Elle en a envie, je me dois de lui offrir cette liberté par amour"

Elle est tombée amoureuse, elle vit une passion, tout va très vite pour elle. J'ai tout accepté, je suis même allé plus loin. Et c'était une erreur de ma part.

Avec du recul, et si je devais donner un conseil (bien que chaque personne le vive différemment et que mes conseils ne seraient destiné qu'au moi plus jeune de six mois), ce serait ... comme il a été déjà dit, de prendre ton temps.

J'ai fait souffrir ma femme, moi même, et son compagnon parce que j'ai voulu aller trop vite, me croyant suffisamment fort et courageux pour surmonter les épreuves. Un constat que j'ai fait : Lorsque tu lui as donné une liberté, sur un sujet précis, elle va en jouir, forcément. Si tu te rends compte par après que c'était une erreur, et que tu ne le supporte pas, il est très difficile de faire marche arrière.

Brigant01
et l'idée que ma femme soit dans les bras d'un autre homme, qu'il puisse lui donner plus de plaisir que moi est une chose qui m'est totalement insupportable

Qui ne tiquerait pas sur cette idée? Comprendre et accepter sereinement qu'elle puisse avoir plus de plaisir avec, et que là n'est pas la question puisque cela ne change rien à votre amour, ce n'est pas chose facile. Tu DOIS absolument accepter d'écouter cette voix dans ta tête, trop souvent considérée comme "la résistance que ton esprit formaté oppose". En ce qui me concerne, j'ai compris bien tard que, cette voix, qui me sussurait à l'oreille que : "ma femme prenait son pied et ne pensait pas à moi, qu'elle faisait peut être des choses que nous n'avons jamais fait...." Cette voix, n'est rien d'autre que ma peur qui s'exprime, d'être moins aimé, d'être délaissé. Même si elle a exprimé clairement le contraire.
L'objectif de cette voix n'est rien d'autre que te protéger. Et tenter de la faire taire n'a pour résultat que de la faire crier plus fort. Et finalement, tu exploses.

Evidemment qu'elle ne pense pas à toi quand ils font l'amour ou qu'elle est dans ses bras.
Evidemment qu'ils font des choses que vous n'avez jamais fait.

Si sa relation ne lui apporte rien de nouveau, quel serait son interêt?

Je pourrais écrire un pavé incroyable sur les pièges, sentiments, peurs, réactions que l'on peut avoir - que j'ai eu - en étant à ta place.

Ma plus grosse erreur a été de systématiquement, ne pas m'écouter, et forcer les choses. Remplir mon cerveau de colère et de ressentiment, de frustration, jusqu'à en vouloir à ma femme "de me faire subir tout ça".

Il ne tient qu'à toi de mettre tes barrières, et de lui faire comprendre qu'il est important qu'elle les respecte. L'épanouissement de ta femme ne pourra pas se faire s'il provoque ta chute dans une dépression sévère et un sentiment de perte et d'emprisonnement. Si tu te sacrifies pour elle.

Je t'assure sincèrement que sa relation extérieure peut t'apporter un épanouissement à toi aussi. Si tu la guildes pour qu'elle le fasse dans le respect de tes propres limites, pas à pas. Comme moi, tu peut discuter avec son nouvel "amour". Profites-en et explique lui cela aussi. Si lui aussi accepte d'avancer doucement et de respecter tes limites, vous avancerez à trois, doucement mais surement, Et tu devrais être heureux de constater son bonheur, et la liberté que ça te confère.

Je me suis pas mal épanoui de mon coté grâce au temps libre soudain que je me suis vu octroyé. (je n'ai aucune relation avec qui que ce soit d'autre. Je suis bien trop subjugué par mon éblouissante épouse que pour regarder qui que ce soit d'autre. Je parle bien d'un épanouissement intellectuel) Je me suis remis à jouer du violon que j'avais longtemps délaissé, ajoutant à mon arsenal une basse électrique et un violoncelle, je me suis lancé dans plusieurs formations de psychologie qui me passionnent, bref...

J'espère ne pas avoir abusé sur la quantité d'infos, et que c'est relativement clair.

Je t'offre tout mon courage et mon respect en pièce jointe ;)

Bonne chance pour la suite.

#

Invité de passage (invité)

le dimanche 23 avril 2017 à 08h02

Jouer du violon pendant que madame s,envoie en l'air.. ......
Mouais.

#
Profil

Kuoni

le dimanche 23 avril 2017 à 10h28

Ahahah ! Jeune invité timide.

Préférerais-tu que je le fasse quand elle dort? ça correspond mieux au bon moment?

Je fais tant de choses pendant qu'elle s'envoie en l'air ! Pas que le violon, rassure toi ;-)

#

(compte clôturé)

le dimanche 23 avril 2017 à 10h47

Kuoni
"ma femme prenait son pied et ne pensait pas à moi, qu'elle faisait peut être des choses que nous n'avons jamais fait...."

Psst les gars. JUSTEMENT. Vous avez peur, j'ai eu peur et j'ai encore peur des fois, mon esprit flanche quand je suis fatigué, c'est normal, on n'est que des grands singes qui se battons pour la domination.

Mais quand ta femme vient vers toi avec de nouveaux goûts, de nouvelles pratiques, un peu tordues et un peu coquines, qu'elle a découvert dans les bras d'un autre, et qu'elle t'en fait profiter, tu te dis qu'il y a moyen de tirer les marrons du feu. Largement ! Et ce n'est pas qu'une théorie, ça m'est arrivé plus d'une fois. Passé l'angoisse de la castration ou du mâle rival détruisant la famille, il n'y a que du bonheur.

Et idem qu'avec Kuoni, les soirs où je suis tout seul, si je ne suis pas moi-même dans les bras d'une autre, j'écris ou je joue aux jeux vidéos, ce qui m'est quasiment impossible quand elle est là, c'est-à-dire tout le reste du temps. On s'oublie souvent dans un couple.

Message modifié par son auteur il y a 4 mois.

#

Polyarthrite (invité)

le dimanche 23 avril 2017 à 13h16

Bonjour brigant, si je comprends bien ta femme n'a pas encore passé le cap avec ce futur amant ?

Je pense qu'il est important que tu ne t oublie pas dans ce passage et au delà de l'amour que tu as pour ta femme, veux tu vraiment emprunter ce chemin ?

#
Profil

brigant01

le dimanche 23 avril 2017 à 18h51

Bonjour à tous,

merci encore pour vos retours et vos témoignages.
Cela aide voir que d'autres ont connu une situation similaire et ont réussi à trouver un équilibre.

"Kuoni", merci bcp pour ton témoignage.
Si je comprends bien, lorsque cela t'est tombé dessus, avec du recul, tu te dis que tu n'as pas mis assez de règles, de cadres... Qu'au final avec votre femme, vous avez avancé au début à son rythme et non pas au tien , et que cela t'a fait du mal.

Mais il semble qu'aujourd'hui ces difficultés sont derrière vous la façon dont tu parles de ton éblouissante épouse:-)

"Polyarthrite", ma femme est sur le point de passer le cap. Elle m'a redit ce we, elle voulait avoir sa bulle et donc avoir cet homme dans sa vie... c'est donc une question de jours

"Jvalin", tu dis que "Passé l'angoisse de la castration ou du mâle rival détruisant la famille, il n'y a que du bonheur.", je ne peux que penser que tu as raison....
Mais je crois que c'est une sacré étape à passer, et je ne suis pas prêt d'avoir franchi ce col....:-(

Après , en vous lisant tous, je crois que la seule façon de dépasser cela est d'imposer des règles qui me permettent d'avancer à mon rythme et de me sécuriser.
SI cela fonctionne correctement, alors j'espère que je pourrais avec le temps les assouplir et laisser plus de liberté à ma femme.

A ce sujet, quelles règles avez vous posées?
Perso, je pensais à :
- jamais à la maison (c'est notre chez nous)
- toujours avec un préservatif
- toujours me dire quand elle le voit (hors cadre travail)
- toujours me dire quand elle couche avec lui
=> Ces 2 points risquent de faire mal au début, mais sinon je vais m'imaginer qu'elle le voit tout le temps (il faut savoir qu'ils travaillent très souvent ensemble...)
- et le plus important : ne jamais me mentir

Bien chaleureusement

Brigant

#
Profil

homme_partit

le dimanche 23 avril 2017 à 19h23

Bonjour.

brigant01
Elle m'a redit ce we, elle voulait avoir sa bulle et donc avoir cet homme dans sa vie..

Bien sur quelle le désire, elle ressent une réelle passion. Mais une fois retombée, gare à la prise de conscience.

brigant01
Après , en vous lisant tous, je crois que la seule façon de dépasser cela est d'imposer des règles qui me permettent d'avancer à mon rythme et de me sécuriser.
SI cela fonctionne correctement, alors j'espère que je pourrais avec le temps les assouplir et laisser plus de liberté à ma femme.

Les règles que tu désires imposer restent une façon de te sécuriser en conservant un certain contrôle. Mais je doute quelles soient appliquées et si c'est le cas, qu'elles durent.
Je crois que la vraie règle serait qu'elle te laisse le temps d'assimiler, de te prendre en main et surtout, de savoir comment elle pouvoir te sécuriser et te réconforter.
Anticiper les situations bancales devraient être aussi une priorité avant le passage à l'acte.

Sa liberté, ta femme la reprise, en admettant qu'elle l'avait perdu. Elle risque de provoquer un passage en force, avec des conséquences douloureuses pour le couple.

J'espère que tu sauras avancer dans ta direction, que vous échangerez encore et encore et surtout, que ta femme entende tes inquiétudes, ce que la passion actuelle risque de fausser.

Si la situation devient trop douloureuse pour toi, qu'en sera t-il? C'est aussi une question qui pourrait t'aider, même si les réponses théoriques ne correspondent pas à la pratique.

Bon courage pour la suite, mais le temps est pour moi, un ingrédient qui m'a fortement manqué.

#

Polyarthrite (invité)

le dimanche 23 avril 2017 à 19h58

Pour tes règles brigant1, je les trouve saine en ce qui concerne les 2 premières, car pour moi le cloisonnement et le respect de la sécurité sont important, mais pour les 2 dernières ce sera douloureux pour toi et gênant pour elle peut être.

Et ne pas te mentir, c est la base et la richesse du polyamour qui tranche avec l adultère.

J ai l impression que cela va déjà trop vite pour toi, que vous passez très vite de la théorie à la pratique.

#

Rose claire (invité)

le dimanche 23 avril 2017 à 20h29

Je suis également d'accord avec les 2 autres intervenants, ça va beaucoup trop vite.
Il faut comprendre qu'une fois la cap passé, il n'y aura plus de retour en arrière.
Si ta femme ne veut pas attendre et t'aider avec du dialogue et des actes, je reste septique sur la suite.
Tu as des cartes à faire valoir, alors fais le.
Du courage, il t'en faudra.

#

(compte clôturé)

le dimanche 23 avril 2017 à 22h10

Ces règles me paraissent raisonnables. En ce qui me concerne je n'ai pas eu le choix, et je m'en suis quand même sorti. Si tu parviens à t'imposer un peu comme ça ça devrait te sécuriser, mais dis-toi qu'à terme cette forme de flicage sera surement à assouplir pour ne pas, au contraire, aggraver la jalousie.

#

Rose claire (invité)

le dimanche 23 avril 2017 à 22h25

Une règle de base c'est que le poly n'est pas pour tout le monde.
Il serait très oportum de ne pas accepter rapidement une situation qui apportera un énorme changement.
Prendre le temps de dialoguer, prendre le temps de sécuriser l'autre, est nécessaire
Vouloir des règles est aussi un moyen de palier un manque de sécurité que le poly se doit de donner.
On parle d'équilibre à trouver, mais sans sérénité, la recherche risque d'être longue et douloureuse.

Il faut aussi se demander pourquoi madame impose ce rythme, elle aurai déjà franchi le pas?

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion