Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment aborder le sujet?

Bases
#
Profil

Mau

le lundi 20 mars 2017 à 19h36

Bonjour à tous.tes,

Je suis toute nouvelle sur ce site mais l'envie de vivre une vie polyamoureuse est présente depuis plusieurs années déjà.
Dans mes deux dernières relations passées, l'évocation de ce sujet a suscité de la peur et a blessé mes partenaires. Je me suis sentie démunie, l'impression de ne pas être "équilibrée", la culpabilité de blesser une personne qu'on aime et l'envie, le désir de vivre ma vie comme je la ressens, comme j'en ai besoin/envie.

Alors, pour le moment, je n'ai plus eu l'occasion d'avoir à évoquer cela mais à l'avenir si je rencontrais quelqu'un.e avec qui j'ai envie de partager une relation, comment lui expliquer que je souhaite une relation non exclusive/polyamoureuse? Comment faites-vous?

Je vous remercie! :)

Mau

#
Profil

bonheur

le mardi 21 mars 2017 à 12h10

Personnellement, je parle avec mes émotions, mes ressentis.

Ensuite, il y a les livres que je peux recommander.

Aussi, désormais, je fais une longue approche affective, en indiquant évidemment qu'elle ne sera qu'une étape.

Oui, ne pas pouvoir empêchée la souffrance que l'on inflige et constater que l'on effraie, c'est difficile.

#
Profil

Toinou

le vendredi 24 mars 2017 à 10h14

Pour ma part j'ai tout un argumentaire pour expliquer la chose, mais je n'ai jamais eu à le faire avec un personne dans un but "affectif" jusqu'à présent, juste dans un but de discussion.
Mais ce que les discussion avec mes collègues et amis m'ont appris c'est que c'est une idée qui doit avoir le temps de faire du chemin, et que ce n'est pas parce que la personne a une primo-réaction négative (parfois même violente) qu'elle va forcément rester sur ce point de vue.

#
Profil

Kuoni

le vendredi 24 mars 2017 à 10h39

Salut Mau.

Je suis moi meme monogame, Marié a une polyamoureuse. Notre couple a été longtemps traditionnel, et le passage a été difficile, même si j étais a l écoute et pas complètement fermé.

Ça m a fait peur/souffrir mais je sentais bien qu elle m en parlait car ça devenait un besoin. Je précise qu elle n avait pas «  besoin» de vivre des relations polyamoureuses, mais qu elle est tombée amoureuse d une autre personne, sans pour autant que cela n affecte nos sentiments respectifs.

Pour quelqu un comme moi, c est (c'etait) un concept étrange, hors du commun, et nouveau qu il m était difficile d appréhender. La société nous fait croire que c est impossible.

Si j avais refusé, nous aurions sans doute passé ce cap et continué notre histoire.

Mais je reste persuadé que cette situation se serait produit une nouvelle fois dans le futur. Elle est certes amoureuse de son lutin, mais je pense que derrière ça, il y a inconsciemment une recherche de sa part de quelqu un d autre, qui pourrait lui apporter autre chose que ce que je lui apporte.

Ça me parait flagrant, car ce gars est l opposé de moi dans beaucoup de domaines ;)

Alors comment faire pour expliquer ça a quelqu un comme moi a la base?

Je pense qu'il n y a pas de méthode miracle, car beaucoup de gens ne seraient pas capable de vivre le rôle que je tiens. Toutefois, si tu tombes sur une personne qui te semble suffisamment ouverte au premier abord, il me semble que tu devrais d entrée de jeu ouvrir la conversation sur le sujet et tenter de l informer la dessus. Lui faire lire des choses.

Certains temoignages de ce forum ont été pour moi un véritable declic.

Lui expliquer que ce type de relations existe dans de nombreux formats, et que tu aimerais en trouver un qui pourrait vous convenir et respecter les limites de ce partenaire.

Je pense qu un petit peu de liberté pour toi, c ets u n bon début.

Ensuite, fais ton possible pour le rassurer sur tes sentiments a son égard et sur la valeur qu il représente pour toi. S il tient a te rendre heureuse, il decrait faire son chemin et evoluer par lui meme, repoussant ses limites et t offrant ainsi plus de liberté dans tes relations.

Je ne suis sûrement pas le premier a le faire. Mais nos amis des lumières ont écrit cette maxime qui correspond tellement a ce sujet :

«  La liberté s'arrête ou commence celle des autres»

Je pense que la seule façon d avancer sur le sujet avec un monogame est de respecter ses limites. Et d avancer a son rythme. Quitte a prendre sur toi et a etre patiente. Chaque limite franchie est une agression.

Mefie toi de sa capacité a te placer en priorité et a se faire du mal, pour te laisser une liberté qu il n a pas la force de t offrir.

Tu pourrais aussi rencontrer une personne qui serait déjà d accord avec tes idées. Et si alors c était lui qui ne respectais pas tes limites en allant trop loin sur le sujet?

Bon courage !

#
Profil

bonheur

le vendredi 24 mars 2017 à 12h16

Kuoni, je retrouve mon mari dans ton discours. Ta femme a épousé quelqu'un de bien et d'humain. Bravo à vous deux.

C'est toujours passionnant d'avoir le discours des "poly-acceptants" (je n'aime pas ce terme trop restrictif et pas assez reconnaissant envers ces personnes, mais je n'en n'ai pas d'autre à proposer)

#

Lamimoureuse (invité)

le samedi 25 mars 2017 à 07h20

Je suis touchée par le beau témoignage de Kuoni.

Je lis souvent sur les fils de discussions que nous devons être au clair sur ce que nous attendons d'une relation, sur ce que nous sommes capables d'investir dans une relation.

Pour ma part je trouve que c'est loin d'être aussi simple.

Pour ma part, je n'ai pas adhéré d'abord au polyamour. Nous avons ouvert dans un premier temps notre couple au niveau sexuel et c'est parce qu'une de mes rencontres s'est avérée être plus que cela que j'ai entretenu une relation polyamoureuse.

Pourquoi je raconte cela...pas pour ramener tout à moi;)
Simplement pour partager ceci : j'étais sincère lorsque j'ai rencontré mon Amimoureux lorsque je lui disais que je cherchais simplement du sexe de qualité. Sauf que lorsque la personne est aussi intellectuellement sexy. ..on a envie de la revoir. J'ai donc tissé des liens de plus en plus étroits. Et j'ai dû m'adapter à l'évolution de mes sentiments. Évoluer sur mes "convictions " de départ ( ce qui est très bien). Mon absolue sincérité du départ s'est retrouvée être finalement tout sauf la vérité quelques mois plus tard...je ne recherchais plus avec cet Amimoureux " uniquement" des relations sexuelles de qualité.

Je pense qu'il est donc important de reconnaître à soi et à l'autre le fait que nos attentes, nos sentiments, peuvent fluctuer....la vérité de nos sentiments est fluctuante.

Bonne journée :)

#
Profil

Granita

le samedi 25 mars 2017 à 10h35

Lamimoureuse

Je lis souvent sur les fils de discussions que nous devons être au clair sur ce que nous attendons d'une relation, sur ce que nous sommes capables d'investir dans une relation.

Pour ma part je trouve que c'est loin d'être aussi simple.
......

Je pense qu'il est donc important de reconnaître à soi et à l'autre le fait que nos attentes, nos sentiments, peuvent fluctuer....la vérité de nos sentiments est fluctuante.

Je suis entièrement d'accord avec toi. Comme écrit dans un autre fil de discussion, on a tout à fait le droit de ne pas savoir où l'on va, comme on a le droit de vouloir vivre les choses au jour le jour, sans trop se poser de questions (bou que c'est difficile !!), parcequ'on comprend vite que les relations évoluent de toutes façons avec nous, comme si elle était une entité à elle seule, un doux mélange d'une partie de ce que sont les protagonistes de cette relation.
Le "il faut y a cas" c'est effectivement pas si simple !! Et c'est quelque fois se poser des limites qui empêcheront les personnes et la relation d'évoluer dans un sens ou un autre.
L'essentiel étant (pour moi), de verbaliser lorsque les émotions (sentiments, impressions...) semblent trop compliquées à gérer ; l'essentiel étant aussi de laisser l'autre ou les autres trouver leurs ressources pour avancer de leur côté dans cette relation. Cela demande de faire confiance au temps et aux intelligences de chacun.
Beau week-end à tous et toutes :)

#
Profil

astrogirl

le samedi 25 mars 2017 à 12h57

Magnifique témoignage Kuoni ❤️
Pourrais-tu développer / illustrer ces deux points?

Kuoni
Je pense que la seule façon d avancer sur le sujet avec un monogame est de respecter ses limites. Et d avancer a son rythme. Quitte a prendre sur toi et a etre patiente. Chaque limite franchie est une agression.

Mefie toi de sa capacité a te placer en priorité et a se faire du mal, pour te laisser une liberté qu il n a pas la force de t offrir.

-quel a été le rythme qui a fonctionné pour toi et comment as-tu fait pour te recomposer, te remettre de ces agressions?
- la 2e phrase est magnifique. Peut-être que la clef serait que la personne qui souhaite vivre le polyamour fasse comprendre à son compagnon monogame que pouvoir le vivre en étant ensemble représente pour elle une grande preuve d'amour, pour laquelle elle est extrêmement reconnaissante, et que cela la remplit d'amour envers son compagnon monogame. En bref, qu'à chaque ouverture, que le compagnon monogame ressente plus d'amour venant de sa compagne ; ce qui irait à l'opposé de nos peurs basiques de perdre l'amour ou de recevoir moins d'amour lorsque notre amoureux/se développe des sentiments pour quelqu'un(e) d'autre.

Merci!

#
Profil

TrioBulle

le samedi 25 mars 2017 à 16h15

Que je me retrouve dans ce que tu dis, Lamimoureuse !! Pour moi ça c'est passé de la même façon et... ce n'était pas du tout comme ça que nous avions prévu les choses, mon mari chéri et moi.

Et donc pour faire suite à cette discussion, il a bien voulu s'ouvrir à cette nouvelle vie que je réclamais, en douceur et à son rythme. La première fois que j'ai demandé à voir mon Lutin seule, il m'a répondu qu'il n'était pas prêt, que c'était difficile pour lui.

Comme dit Astrogirl, je l'ai rassuré autant que je pouvais en lui disant que j'avais envie et besoin de lui et de mon Lutin aussi, que je l'aimais peut-être encore plus de me laisser vivre ce 2ème amour. Et je suis maintenant très heureuse qu'il ait pu faire ce pas avec moi.

Le temps... quelques mois ont été nécessaires pour qu'il "accepte" une rencontre à 2 entre Lutin et moi et quelques mois de plus a priori pour qu'il n'ait plus de pincement au coeur en me voyant partir vers mon autre amour.

#
Profil

Kuoni

le lundi 27 mars 2017 à 10h18

Salur Astrogirl. Je vais essayer de developper...

Kuoni

Je pense que la seule façon d avancer sur le sujet avec un monogame est de respecter ses limites. Et d avancer a son rythme. Quitte a prendre sur toi et a etre patiente. Chaque limite franchie est une agression.

Certaines choses, actions, peuvent paraître être des details pour celle qui vis son amour avec deux personnes. Mais ce qui ets un détail pour elle peut avoir de l importance pour l autre.

Par exemple, un jour, elle m a demandé pour faire un resto avec lui un soir. J ai accepté. Pincement au coeur. Pourquoi refuser?

Ils sont revenus en fin de soirée, avait mangé un morceau, puis etaient allés au cinéma.

Un autre jour, ils ont fait l amour et on testé des choses que nous n avions jamais fait a deux.

Ils en ont simplement eu envie.

Le detail qui tue : ça fait bien longtemps que l on ne s est pas offert un ciné. Ça fait partie des choses que l on faisait souvent avant d avoir des enfants.

Ça a déclenché chez moi un pic de jalousie. Je me suis senti un rôle de père de famille, tandis que S prennait le rôle du petit ami avec qui l on s amuse et profite des choses agréables.

Pareil pour le sexe. Pourquoi le fait elle avec lui et pas avec moi?
La réponse est simple... simplement parce qu ils y ont pensé sur le moment et en avaient envie.

Ils ont commencé depuis peu a tester des délires bdsm. Pourquoi pas?

Elle est venue m en parler par elle même par apres, me laissant entendre qu elle ne serait pas contre de le faire avec moi. Je l ai bien pris. Je l aurais mal pris sans doute si j avais découvert leurs «  jouets» par moi même, en ouvrant un tiroir.

Je ne sais pas expliquer pourquoi... c est enervant. C est une simple question de jalousie frustrante. Et pourtant, c est l intérêt de sa relation polyamoureuse : etre avec un autre homme qui a d autres experiences a lui offrir.
D autant que. Suite a sa «  proposition discrète», pourquoi pas, j essayerai un jour. Mais je sais que ce n est pas mon délire.
S est pas mal tourné sur la chose. Moi j aime ça, mais je me satisfait de lui faire l amour, purement et simplement, sans chercher a repousser nos limites.
Et pourtant, je ressens toujours une pointe de jalousie lorsqu elle decouvre des choses sans moi.

L autre jour, alors que je bossais, ils etaient en congé et ont passé l après midi au parc. Grand bien leur fasse.
Il fut un temps ou j aurais déprimé a cette simple idée. Car il aurait eu du temps pour profiter d une belle apres midi avec elle, privilège que j ai rarement.

Comparaison, comparaison...

J ignore si j arrive a être clair dans mes explications.

Kuoni

Mefie toi de sa capacité a te placer en priorité et a se faire du mal, pour te laisser une liberté qu il n a pas la force de t offrir.

Typiquement moi, ça.

«  je sais que ça lui ferait plaisir de passer du temps avec lui , un soir, et avoir la liberté de faire ce qu ils veulent sans moi. J ai accepté qu ils soient ensembles, alors c est logique.»

Résultat, j organise un bowling avec mon beau frère et disparais la soirée. Tout ça, c ets mon initiative.

Et pourtant...

Je passe la soirée avec des crampes au ventre, l'envie de pleurer... je fais des efforts pour ne rien laisser paraître, mais je souffre.

Elle m en est tres reconnaissante, meme si elle ne soupçonne pas ce que j ai pu ressentir.

Le lendemain, je suis déprimé, je broie du noir. Je ressens une colère inexpliquée qui ne fait que grimper la journée.

Le soir, c est le clash. Je lui reproche plein de choses, je crache mon venin. On se dispute, et pas de la manière la plus tendre.

Je suis allé trop loin pour essayer de la rendre heureuse, et ça s ets retourné contre moi. Ce n est pas sa faute, c'est la mienne.

Je suis très enclin a ce genre d erreurs. Je crois qu elle l a compris et essaye de le detecter. Quand elle est agréablement surprise par une proposition du genre, que je lui fais, elle organise du temps avec moi, un diner aux chandelles, une soirée coquine, quelque chose qui me fasse sentir qu elle est reconnaissante, mais qu elle veut aussi du temps avec moi. Et ça m apaise.

C est fou comme on est capable de s auto flageller quand on place les intérêts de l autre avant les siens. Mais ça n est bon pour personne.

#
Profil

Kuoni

le lundi 27 mars 2017 à 10h19

Désolé pour les fautes. C est atroce le resultat quand j ecris de mon gsm :P

Mais j ai la flemme de corriger !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion