Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Chansons, poèmes, divers poly

#
Profil

Junon

le dimanche 18 avril 2010 à 00h06

Une découverte, le film quasi clandestin de Lou Ye, Nuit d'ivresse printanière. Une errance sensuelle dans la chine d'aujourd'hui où les couples homos et hétéros se font et se défont.
Poignant mais il m'a trop touché pour que j'en parle maintenant car il me parle trop, de moi et mes histoires.

#

(compte clôturé)

le dimanche 18 avril 2010 à 00h18

Junon
Une découverte, le film quasi clandestin de Lou Ye, Nuit d'ivresse printanière. Une errance sensuelle dans la chine d'aujourd'hui où les couples homos et hétéros se font et se défont.
Poignant mais il m'a trop touché pour que j'en parle maintenant car il me parle trop, de moi et mes histoires.

Il est en DVD ?

#
Profil

Junon

le dimanche 18 avril 2010 à 00h23

Au cinéma en ce moment.

#
Profil

Tchu

le dimanche 18 avril 2010 à 20h24

Tu l'as vu où Junon ? On se cherche un film pour mardi soir.

#
Profil

Junon

le dimanche 18 avril 2010 à 23h06

Au Star, je pense qu'il y est encore jusqu'à mercredi.
Ça va vous parler, je crois
(et désolée pour aujourd'hui et merci pour le petit mot adorable)

#
Profil

Tchu

le lundi 19 avril 2010 à 20h38

Merci bien, noté :) Tu vas mieux ?

#
Profil

Romy

le lundi 19 avril 2010 à 23h10

Cette chanson des années 70 qui est très jolie... Le temps est bon... le ciel est bleu, j'ai deux amis qui sont aussi mes amoureux.

#
Profil

Junon

le lundi 19 avril 2010 à 23h42

Tchu
Merci bien, noté :) Tu vas mieux ?

Oh oui. Des mojitos en terrasse avec mon amoureux numéro un, des tapas, une belle discussion. Le bonheur.

#
Profil

Romy

le mardi 20 avril 2010 à 03h57

Un film tout récent: Breaking upwards.

Voici le synopsis (en anglais): 'Breaking Upwards' explores a young, real-life New York couple who, four years in and battling codependency, decide to intricately strategize their own break up. Based on an actual experiment devised by director/actor Daryl Wein and actress Zoe Lister-Jones, the film loosely interprets a year in their lives exploring alternatives to monogamy, and the madness that ensues. An uncensored look at young love, lust, and the pangs of codependency, 'Breaking Upwards' follows its characters as they navigate each others' emotions across the city they love. It begs the question: is it ever possible to grow apart together?

#
Profil

Tchu

le mercredi 21 avril 2010 à 09h29

Junon
Une découverte, le film quasi clandestin de Lou Ye, Nuit d'ivresse printanière. Une errance sensuelle dans la chine d'aujourd'hui où les couples homos et hétéros se font et se défont.
Poignant mais il m'a trop touché pour que j'en parle maintenant car il me parle trop, de moi et mes histoires.

Tu as eus mon texto ? Ben tout pareil hein. Il nous a bouleversés ce film.

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 avril 2010 à 09h51

J'ai regardé de quoi il parle. Ca a l'air d'un film que je ne pourrais voir qu'avec un moral en béton armé ! Et pas toute seule.

#
Profil

Junon

le mercredi 21 avril 2010 à 09h56

Tchu > Oui ma belle. On en reparlera, promis.
Insognare > C'est bien de le partager, celui-là.

#

(compte clôturé)

le vendredi 30 avril 2010 à 09h32

Le tout dernier épisode de « Docteur House » (S06E18) intitulé « Open and shut », parle de libertinage et d'amours hors du couple, avec des arguments qu'on peut voir de temps en temps par ici, qu'ils soient pour ou contre les amours pluriels.

#
Profil

Junon

le vendredi 30 avril 2010 à 10h12

Le tout dernier dernier? Nan hein? (voix tremblante)

#

(compte clôturé)

le vendredi 30 avril 2010 à 10h48

Le dernier qui est passé, quoi. :P

Quoi que je doute qu'ils aillent plus loin que la saison six, donc encore quatre ou cinq épisodes.

#
Profil

Junon

le vendredi 30 avril 2010 à 10h57

Rhaaa...déjà qu'il ne me reste que 6 épisodes de Lost avant la fin....rhaaaa

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 30 avril 2010 à 11h02

Junon
Le tout dernier dernier ? Nan hein ? (voix tremblante)

Minute nawak : haha, Junon.
Souffre : Serenity... John Doe... Dollhouse... Studio 50... Pushing daisies...

#
Profil

Junon

le vendredi 30 avril 2010 à 11h29

Ah ah, je me gausse, je n'aime aucune de ces séries (quoique Pushing, j'aurais pu...mais non, trop visuellement acidulé).
Et à vrai dire, je ne connais même pas Serenity et Studio 50...raconte!
(là moi je torchwoode, je damage, je littlebritaine, je madmene et c'est déjà pas mal)

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 30 avril 2010 à 11h45

Studio 50 : c'est un peu comme 30 rock, mais en un peu plus intello. LEs coulisse d'une émission d'humour, ce qu'on peut dire ou pas...

Serenity... La série avortée de Whedon. Un western dans l'espace, c'est vachtement plus décontract que d'y envoyer des samuraï, non ? Des dialogues qui tuent (VO ou rien, pour celle-là). Des personnages excellents. Le capitaine (qui est le super-gentil lourd dans Dr Horrible) du vaisseau, un poème.

QUOI T'AIMES PAS DOLLHOUSE ? Impie.

#

(compte clôturé)

le vendredi 30 avril 2010 à 12h11

Dr. House? Les producteurs m'ont contactée pour que j'entre dans la série, et qu'un spin-off en sorte, et me donner le rôle principal.

Ca s'appellera "La digne fille de son Dr. H. de poupa, celui qu'on adore détester; elle aussi, du coup"

Nyèreque nyèrque.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion