Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

De la théorie à la pratique

Témoignage
#
Profil

Iniopera

le mercredi 14 décembre 2016 à 10h22

Bonjour,
J'ai posté il y a quelques mois mes interrogations quant à enfin assumer sa tendance polyamoureuse. Je suis même venu en parler lors de café poly sur Paris. Le hic était alors que ma copine n'était pas dans ce genre de considération. Puis, elle a accepté à demi mot, me demandant de ne rien lui dire et nous avons décidé de ne plus habiter ensemble.
Après quelques secousses émotionnelles, nous avions, je le pensais, trouvé un mode de fonctionnement où tout le monde était plus heureux qu'avant. Et c'était vrai, on était toujours content de se voir, de passer des supers moments avec notre bébé, nous étions plus apaisés, notre sexualité commune s'est retrouvée.
Et puis patatra, j'ai connu une Sicilienne il y a quelques mois pour qui j'ai eu un petit coup de coeur. J'arrivais à vivre ces deux relations très différentes. Le week end dernier je suis parti en Sicile voir mon coup de coeur. Ma copine n'est pas bête et a bien senti le pourquoi du voyage. A mon retour c'était le drame. Là elle veut me quitter, en me disant qu'elle a essayé mais qu'elle ne peut pas vivre comme ça. Elle est pourtant d'accord pour dire que nous n'avions pas été aussi heureux ensemble depuis des années avant ce week end...Elle a aussi conscience que me demander d'être exclusif avec elle ne résoudra rien. L'impasse quoi...
La pratique a été fatale à la théorie.
J'adore passer du temps avec elle, avec elle et notre bébé. Me passer de ça me semble insurmontable. Mais me retrouver comme un tigre en cage l'est tout autant. Que faire?
Merci

#
Profil

gdf

le vendredi 16 décembre 2016 à 13h26

Hello
Si le clash date du week-end dernier, il est encore un peu tôt pour dire que la pratique a été fatale!
Quelques éléments de réflexion : la présence de bébé est propice aux envies d'aller découvrir le vaste monde pour les hommes, pas forcément pour les femmes. À moins que vous ne soyiez un couple extraordinairement égalitaire, c'est elle qui prend le plus gros de la charge, ne serait-ce que mentale. Que tu ailles prendre du bon temps pendant qu'elle materne n'st pas forcément bien perçu. Et peut être cela ne te dérangerait il pas qu'elle prenne du bon temps pendant que tu paternes, mais c'est un message difficile à faire passer.

Même si je suis à côté de la plaque et que ça n'a rien à voir, deux conseils génériques : discutez pour comprendre où ça coince et trouver des solutions, et ne prenez pas de décisions hâtives.

#
Profil

Iniopera

le dimanche 18 décembre 2016 à 09h01

Bonjour!
Merci pour la réponse.
En effet, ce qu'elle me dit c'est que pour le moment elle veut juste s'occuper de notre enfant et ne pas trop avoir à réfléchir à tout ça... Et je lui fais de la peine à faire ça maintenant. De mon côté cette envie de vivre l'amour de façon différente à toujours été là. Et encore plus maintenant: parce qu'on a maintenant un enfant, je réfléchis un peu plus à long terme et j'aimerais donc poser les bases d'une relation qui nous permettra de rester ensemble sur le long terme sans trop de frustrations, de sentiment de devoir renoncer à sa liberté etc...bref je ne veux pas qu ça clash quand notre enfant aura 5 ans parce que je n'arrive pas à vivre une relation exclusive, et qu'elle découvre tout d'un coup le truc.
Cela étant dit, je prends conscience que je n'ai pas à imposer mon timing. Et ma priorité c'est que ça continue entre nous.
Donc j'ai décidé qu'à son retour (elle est partie une semaine pour le taf), je lui propose de redevenir exclusif, et lui demande de réfléchir vraiment au poly amour, d'au moins avoir un peu de curiosité pour tenter de me comprendre, en prenant le temps qu'il lui faudra sans faire l'autruche.
Je pense avoir peut-être mal ammené le truc, sans trop lui laisser le temps d'être disposée à y réfléchir sérieusement...

#
Profil

TrioBulle

le dimanche 18 décembre 2016 à 11h40

Quelque chose que j'ai entendu l'autre jour lors d'un rendez-vous poly c'est :

- il faut avancer au rythme du plus lent

Bien sûr, il faut que le plus lent y réfléchisse, pas que ça lui serve d'excuse pour dire : on en reparle dans 6 mois et ainsi de suite. Mais il faut laisser le temps faire son effet et c'est effectivement pas mal.

Pour parler de mon cas, mon mari m'a dit au début : je ne peux pas te dire, je ne suis pas prêt. Et puis un jour, il a dit ok mais on en reparle après, pour savoir s'il l'avait bien vécu. Sur le coup ça m'ennuyait qu'il prenne autant de temps, mais c'était nécessaire.

Et dans votre cas, le bébé (je ne sais pas quel âge il a) fait que sa libido passe bien après tous les moments qui lui sont consacrés. Attendre un peu ne peut qu'être bénéfique.

#

(compte clôturé)

le dimanche 18 décembre 2016 à 20h53

TrioBulle
Quelque chose que j'ai entendu l'autre jour lors d'un rendez-vous poly c'est :

- il faut avancer au rythme du plus lent

Bien sûr, il faut que le plus lent y réfléchisse, pas que ça lui serve d'excuse pour dire : on en reparle dans 6 mois et ainsi de suite. Mais il faut laisser le temps faire son effet et c'est effectivement pas mal.

J'aime beaucoup beaucoup ce raisonnement, qui me parle (mais ne m'arrange pas hihi).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion