Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Découverte, polyamour, libertinage et question qui fusent

(Hors sujet)
#
Profil

Grevan

le samedi 31 décembre 2016 à 16h17

Bonjour à tous

Je découvre tout juste le monde du polyamour. Et je suis fascinee de me découvrir et de me sentir polyamoureuse. J'ai toujours cru qu'on ne pouvait aimer qu'une personne à la fois mais je me trompais. Je vais raconter mon histoire puis je vous poserais mes questions qui n'arrêtent pas de fuser depuis que je vous lis.

Voilà maintenant 16 ans que je suis avec mon mari. C'est le 1er homme que j'ai rencontré, j'avais 18 ans. Il m'a permis de me construire en tte sécurité et de m'échapper d'une vie familiale étouffante. Nous avons grandi ensemble et construit notre foyer ensemble (nous avons 2 enfants). Il y a 2 ans cependant un problème de santé pour lui et une dépression du au travail pour moi nous ont déphasés. Et jai découvert la drague par les réseaux sociaux. Cela m'a permis de tenir le coup face à une situation personnelle qui ne me s satisfaisait pas...tout en sachant que je ne quitterai pas mon mari puisque je l'aimais. J'avais une terrible envie de plaire...sans passer à l'acte. J'ai entamé 5 relations en un an sans jamais rencontrer ces hommes. je savais que je jouais et le frisson ressenti me faisait me sentir plus belle plus vivante...jusqu'à cet homme (se présentant comme libertin mais que je sais être un coeur d'artichaut et que je soupçonne d'être un polyamoureux aussi) il y a un an. Nous avons commencé à parler en sachant que ce n'était "que pour le cul" mais lui m'a rapidement donné envie de le rencontrer, le voir et après 4 mois de discussion enflammé à m'expliquer les tenants et aboutissant de ce type de relations, nous nous sommes vu. Nous habitons à 200km l'un de l'autre et trouver un moyen de se voir n'a pas été simple. Ce fut une nuit inoubliable. Il m'a transformée et l'a lui même senti. Ce fut émotionnellement fort...voire violent. A partir de la je n'ai pas trop compris ce quil m'ait arrivé. Je ne l'ai compris que quelques semaines plus tard, javais eu le coup de foudre pour cet homme inaccessible (ça devait être juste une fois mais cela s'avérait impossible de résister autant pour lui que pour moi). Et je souffrais de ne pas l'admettre.. lui avait été clair des le debut: si sentiments il y avait, ça en serait fini de notre relation. En juillet je lui ai avoué mes sentiments en lui disant que j'étais amoureuse de lui mais que j'aimais aussi mon mari et que je ne voulais pas le quitter. Mon amant ne m'a pas quitté...et nous avons continué à parler par sms et par téléphone. C'était euphorisant...et en même tps déprimant car je ne pouvais pas le voir...n'admettant pas cela, cela a délité ma relation avec mon mari et je m'en éloignait sans le vouloir ni pouvoir faire grand chose. J'étais littéralement obsédé par ce que je ne pouvais pas avoir...ce qui n'a eu pour effet que d'éloigner mon amant et me mettre au fond d'un trou. Pourtt il ne résistait pas à l'envie de me voir quand je suis venue en vacances en famille dans sa région. Nous avons alors pris qqs distances, j'étais au fond du fond et j'ai appris peu de tps après qu'il avait une maîtresse juste à côté de chez lui (ce qui m'a dévasté je l'avoue car notre relation était basé sur la confiance mutuelle et l'honnêteté). Suite à cela, nous avons continué à nous voir sporadiquement mais nous parlions moins (son boulot tt comme sa vie l'occupant énormément). Un jour ou j'étais dans sa région, nous nous sommes vu et il voulait m'annoncer que c'était terminé, mais le sentant je lui ai écrit une lettre pleine d'émotions et de sincérité. La lui lisant, j'ai senti son émotion et j'ai su qu'il n'arrêterait pas...Ce qu'il a fait! Nous continuons...lui avec sa compagne et sa maîtresse, moi avec mon mari avec lequel les relations se sont apaisés (du à une prise de recul de ma part).
Nous échangeons bien moins qu auparavant, mais l'attirance est toujours là quand nous sommes proche l'un de l'autre. Il me dit souvent quil a envie de moi et je suis une drogue pour lui et qu heureusement que je suis loin...(je pense la même chose de lui).

J'avoue que je ne sais pas quoi penser de tout ça car dans notre accord de base, il ne devait pas y avoir de sentiment, or il y en a, certes pas amoureux pour lui. Il disait ne pas être jaloux mais il l'est et ne l'avouera jamais. Notre accord disait aussi que nous nous devions honnêteté: il ne l'a pas été tout le temps mais lorsqu'il l'a été je lui ai pardonné. Il me dit également que je suis la seule à pouvoir le laisser être sexuellement lui même, à voir cette facette de lui.
Pour ma part, je me sais amoureuse de lui tout en sachant qu'il n'y aura jamais rien de plus que ce que nous vivons actuellement. J'aime sa compagnie...concernant sa compagne et son autre maîtresse, je sais que je suis la 2e maîtresse. Parfois ça me blesse et ça me brise mais je me dit qu'il vaut mieux peu que rien. Je me fourvoie peut être? Je le sais, je suis Dépendante de lui. Je n'ai envie que de lui et de mon mari.
J'en suis au point où je tente de me libérer de cette dependance en ne le contactant pas (je dois le voir dans 3 semaines)...mais je souffre de cela et j'ai peur qu'il m'oublie. Je sais que je suis Hyper compliquée et que cela n'a pas arrangée mon histoire avec les 2 hommes de ma vie.

Voilà pour mon histoire, mes questions sont les suivantes:
- la jalousie (par rapport a sa 1ere maîtresse) qui me consume parfois est elle compatible avec le polyamour? Sachant que je suis sincèrement heureuse de le voir heureux d'avoir pu trouver quelqu'un qui lui apporte ce que je ne peut lui apporter..
- pensez vous que cet homme se joue de moi Et me manipule à sa guise?
- suis je réellement une polyamoureuse?
- il me dit ne pas vouloir profiter des gens mais du temps qu'il passe avec eux. Cela en fait il plus un libertin ou un polyamour?
- dois je lui parler du fait que je me sens polyamour? Et surtt dois je en parler à mon mari qui ne sait rien de cela et qui est un mono pur et dur?
- le fait d'être une personne hyper cérébral et émotionnelle peut il me jouer des tours en tant que poly?

Voilà, merci d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre. Cela est très important pour moi.
Bonne journee

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 02 janvier 2017 à 17h51

Bonjour,

en te lisant, je lis pas seulement les évènements et échanges avec cet homme, mais aussi "quand" ça t'arrive.
Tu as eu une évolution, après le déphasage avec ton mari. La drague online t'a mise en contact avec une partie de toi-même, des besoins. La séduction, puis d'autres besoins après une rencontre en chair et en os.

Je veux dire qu'il me semble important de voir que ton déluge d'émotions et de sentiments arrive dans un climat plus global, celui de ta vie sentimentale. Bien sûr, ce que tu apprécies chez cet homme compte, mais pense aussi à ce qui a moins avoir avec lui qu'avec toi comme source, comme origine. Pourquoi c'est important (pas par décision rationnelle, mais par situation historique individuelle) de m'impliquer dans une histoire maintenant.

Tu parlais d'une vie de famille étouffante, avant ton mari.
Je déduis (peut-être un peu vite) de ce passage et de la grande tension que je lis dans ton récit que dans ton histoire personnelle tu as appris à te sentir étouffée et à fuir l'étouffement ; et que, peut-être, il te reste à apprendre des manière de respirer au calme, des manières adaptées à qui tu deviens. Tu as vécu une vie jusqu'ici, mais si tu as un esprit un peu riche, tu as sans doute envie d'autres vies, et t'es en train d'apprendre à les mener.
Au passage, ces autres vies peuvent bien inclure ton mari, j'insiste sur ce point.

Grevan
- la jalousie (par rapport a sa 1ere maîtresse) qui me consume parfois est elle compatible avec le polyamour? Sachant que je suis sincèrement heureuse de le voir heureux d'avoir pu trouver quelqu'un qui lui apporte ce que je ne peut lui apporter..

Le polyamour ne vaccine pas contre la jalousie, on part juste du principe que ressentir la jalousie (enfin, une ou plusieurs des émotions qu'on met dans ce mot beaucoup plus imprécis qu'on ne croit) est une alerte, un truc à comprendre sur soi, sur la relation, mais pas une preuve que la situation doit s'arrêter. Si sur la route c'est marqué "stop", c'est pas que tu dois te garer, juste qu'il faut regarder d'autres éléments de la route avant de voir par où et comment continuer.

Grevan
- pensez vous que cet homme se joue de moi Et me manipule à sa guise?

Aucune idée précise... En revanche, vu qu'il a une maîtresse, je comprend pourquoi tu demandes ça : ça t'informe que lui peut mentir. D'autre part, puisqu'il te sait mariée, et qu'il t'a informée de son mode de vie, il peut ressentir que cette relation ne va pas le mener à changer de vie. Il te manipulerait certainement s'il te disait "je plaquerai tout pour toi, mais un jour, plus tard", mais je ne crois pas que ce soit ce qu'il fait.

Grevan
- suis je réellement une polyamoureuse?

Peut-être peux-tu l'être à un moment de ta vie. A un moment où tes partenaires savent que tu as (ou peux avoir) d'autres relations (à toi de voir ce que tu mets dans "relation"), et si tu sens que tu veux continuer comme ça.

Grevan
- il me dit ne pas vouloir profiter des gens mais du temps qu'il passe avec eux. Cela en fait il plus un libertin ou un polyamour?

Ca ne participe pas à définir ces deux cadres, c'est une perception de ses rapports humains, tel que tu le rapportes.
Dans le contexte, c'est peut-être aussi une façon de dire, par effet miroir "tu ne profiteras que de temps avec moi, pas forcément d'un partenaire au sens classique du terme". A ce point de l'histoire, ça peut être quelque chose de plus profond que ça, mais aussi une façon de dire que l'investissement dans votre relation a des limites de temps (les occasions de vous voir), et que celles ci ne sont pas, telles qu'il les voit aujourd'hui, vouées à disparaître.

L'espoir poly, c'est que de toute façon, ces limites existent dans toute les vie : personne ne profite vraiment des gens, pas même les personnes en relation mono et classique, chacun libres de faire ce qu'il veut de son temps quand on est pas avec l'autre (bosser, avoir des loisirs, des amis, rencontrer d'autres personnes).
Mais penser que ce profit du temps n'est pas pour autant un vrai problème, une vraie condition pour vivre sa ou ses relations, c'est risquer une illusion "l'autre me donnera autre chose que du temps demain, parce que je le laisse libre aujourd'hui". Or, c'est pas une liberté temporaire qui détermine ce qu'on peut vivre avec les gens, c'est les gens et ce qu'ils sont à cette époque de leur vie.

Grevan
- dois je lui parler du fait que je me sens polyamour? Et surtt dois je en parler à mon mari qui ne sait rien de cela et qui est un mono pur et dur?

Ben c'est là que le bât peut blesser. Tu es dans deux situations adultère (dont une seule dépend de toi). Ces situations arrivent à plein de gens, et tu as plusieurs possibilités pour en faire quelque chose de bien, mono ou poly. Bref, je ne te juge pas pour là où tu en es, ni ce que t'en feras... Mais ça a forcément des conséquences.
Etre dans une situation poly signifie qu'on est honnête sur l'existence, présente ou à venir, de plusieurs relations. Du coup dire "je suis poly" en mentant à ton partenaire de vie c'est mettre de la confusion, puisque ton amant pourrait se dire "ça veut dire que son mari est au courant". Par contre, dire que tu te sens intéressée par ce cadre, ce mode de relations, et que tu souhaites le vivre, parce que tu éprouves des sentiments pour plusieurs personnes et que tu voudrais pouvoir continuer à vivre avec eux, si c'est bien ce que tu souhaites, pourquoi pas.
Sachant que ça ne l'engage pas obligatoirement lui à être honnête, et que, de fait, tu pourrais rester une maîtresse... Et c'est pas forcément quelque chose que tu vivrais bien (il y en a qui peuvent, on peut même dire que le mariage organise l'amour pour que l'adultère soit une solution, si on se sent un peu taquin).

Grevan
- le fait d'être une personne hyper cérébral et émotionnelle peut il me jouer des tours en tant que poly?

Oui.
Mais :
- ça joue des tours peut-être encore plus vertigineux aux monos, puisqu'ils se retrouvent dans la promesse de ne pas changer de situation quand leurs coeurs changent et rencontrent. Beaucoup préfèrent justement avoir les limites de la monogamie pour pouvoir se maîtriser : avoir la liberté de changer n'est pas facile, ne pas l'avoir peut être sécurisant.
A titre perso, je suis cérébral, compliqué, et le polyamour me donne un cadre adapté pour que ça se passe mieux pour moi. La liberté que mes partenaires me donnent fait que je ne l'utilise pas pour les fuir, mais pour trouver comment rester avec elles ET vivre ce dont j'ai besoin.
- être compliquée et émotionnelle, si ça te fait souffrir, ça ne tient pas à l'amour mono ou poly, mais à toi. Un (des) amoureux peuvent t'accompagner, t'aimer, c'est une chose, mais une autre est que l'essentiel du chemin pour que tu sois heureuse avec toi-même et dans ta (tes) relation(s) dépend de toi. C'est lourd à porter (méheeuuuu, c'est difficile, donc c'est l'autre qui doit m'aider !), mais c'est aussi libérateur, parce que tu es forcément la meilleure personne pour décider de ce que tu peux et veux vivre.

Message modifié par son auteur il y a 11 mois.

#
Profil

Grevan

le vendredi 06 janvier 2017 à 16h15

Bonjour

Tout d'abord, 2 choses, déjà, je vous souhaite à tous une très bonne année 2017. Qu'elle vous apporte, joie, bonheur, amour et santé.

Ensuite, je te remercie de ta réponse, Siestacorta, elle m'apporte une vision nouvelle et différente de ce que j'ai pu vivre pendant l'année 2016 (une dépression parce qu'on n'accepte pas la situation et parce qu'on ne la comprend pas, ce n'est pas quelque chose que l'on vit tout les jours n'est ce pas? ;)). J'ai mis du temps à répondre, car j'avais besoin de réfléchir à ta réponse qui finalement est plus que cohérente et pleine de bon sens.

siestacorta
en te lisant, je lis pas seulement les évènements et échanges avec cet homme, mais aussi "quand" ça t'arrive.
Tu as eu une évolution, après le déphasage avec ton mari. La drague online t'a mise en contact avec une partie de toi-même, des besoins. La séduction, puis d'autres besoins après une rencontre en chair et en os.

Je veux dire qu'il me semble important de voir que ton déluge d'émotions et de sentiments arrive dans un climat plus global, celui de ta vie sentimentale. Bien sûr, ce que tu apprécies chez cet homme compte, mais pense aussi à ce qui a moins avoir avec lui qu'avec toi comme source, comme origine. Pourquoi c'est important (pas par décision rationnelle, mais par situation historique individuelle) de m'impliquer dans une histoire maintenant.

Oui, tu as très très bien cernée la chose ! Déluge d'émotions et de sentiments est le bon terme ! Je suis étonnée que tu puisses tirer tout cela de mon récit que je trouvais particulièrement décousu. ;)
J'ai pas mal réfléchi à mon histoire personnelle depuis ça et la réponse qui en est ressortie est la suivante: cet homme est le 1er que j'ai rencontré qui m'a réellement vu comme une femme, comme un individu à part entière. Je veux dire, bien sur que mon mari m'a vu comme une femme, mais il a vu aussi l'enfant qui cherche à partir, non à s'enfuir d'un environnement étouffant (oui, mes parents m’étouffaient par leur sévérité, moi qui suis un être libre!), il me voit également comme la mère de ses enfants et comme SA femme.
Tu as raison, je commence tout juste à apprendre à me poser et à penser pour moi et par moi, ca me fait bizarre, car cela ne m'est jamais arrivé et finalement, je croyais que cet homme serait ma béquille lorsqu'il m'a "transformé", qu'il m'aiderait à accepter cela...mais la tempète intérieure qui me secouait était trop puissante pour que je puisse la gérer et l'accepter. Maintenant, je me sens plus sereine, car j'ai réussi (je pense) à me sortir de cet état....mais cela était sans compter mon sentiment d'insécurité qui refait surface assez souvent, je dois dire...et ca, c'est déprimant!! ^_^'

Siestacorta
Tu as vécu une vie jusqu'ici, mais si tu as un esprit un peu riche, tu as sans doute envie d'autres vies, et t'es en train d'apprendre à les mener.
Au passage, ces autres vies peuvent bien inclure ton mari, j'insiste sur ce point.

J'ai l'impression de comprendre ce que tu veux dire, oui, j'ai envie de vivre plein de choses, de vies différentes que je n'ai pas pu vivre auparavant à cause de ma faible estime de moi et de mon manque de confiance en moi (ne te méprends pas, c'est toujours le cas :/) et en les autres...Mais entre mes désirs de femme, de liberté etc etc, et ma vie de famille qui compte malgré tout, j'ai cette impression assez désagréable que cela n'est pas compatible...ce que mon mari me confirme à demi mot en me disant que si je choisis ma liberté, cela sonnera le glas de notre relation. Se pose alors la question de choisir ma liberté ou mon bonheur...

J'aime beaucoup ta comparaison du stop et de la jalousie. Je n'avais jamais vu les choses comme ca...ET cela met encore plus en lumière quelque chose que je voyais avant: je ne suis pas la seule a être jalouse, mais je connais les raisons de ma jalousie (mon insécurité et ma peur de le perdre...mon amant! Ses mensonges n'ayant pas du tt aider à me mettre en confiance et à me rassurer, car je sentais qu'il me mentait).
Le truc, c'est que ce n'est pas parce que tu vois le paysage que tu peux avancer. Je veux dire, j'ai cette douloureuse impression que je n'avance pas et que je suis bloquer au point où ma jalousie me fait parfois souffrir comme jamais..alors que certains faits me montrent que je n'ai pas de raison de l’être...au contraire même.

Siestacorta
Aucune idée précise... En revanche, vu qu'il a une maîtresse, je comprend pourquoi tu demandes ça : ça t'informe que lui peut mentir. D'autre part, puisqu'il te sait mariée, et qu'il t'a informée de son mode de vie, il peut ressentir que cette relation ne va pas le mener à changer de vie. Il te manipulerait certainement s'il te disait "je plaquerai tout pour toi, mais un jour, plus tard", mais je ne crois pas que ce soit ce qu'il fait.

Il ne m'a jamais dit cela (qu'il allait quitter sa femme pour moi :o) , mais je me sens manipulée dans le sens où il dit une chose et ses actes me montrent le contraire. Par exemple, cet été, il disait ne plus vouloir me voir et vouloir mettre de la distance (il avait déjà sa maitresse), mais dès qu'il savait que j'étais dans le coin, on se voyait...C'est un comportement que je n'ai jamais compris à vrai dire...et que je n'ai pu admettre que par la dévalorisation de moi en me disant que je n'étais qu'un plan Q (ca aussi cela m'a fait souffrir!). Un de mes amies me dit qu'il me manipule certainement dans le sens où il veut m'avoir en plus de sa maîtresse, mais comme je le dit, j'ai choisi de rester sa seconde maîtresse...même si c'est plus difficile certains jours que d'autres...

Siestacorta
A ce point de l'histoire, ça peut être quelque chose de plus profond que ça, mais aussi une façon de dire que l'investissement dans votre relation a des limites de temps (les occasions de vous voir), et que celles ci ne sont pas, telles qu'il les voit aujourd'hui, vouées à disparaître.

J'avoue que la, je suis complètement perdue et que je ne comprends pas du tout ce que tu veux dire...:-(
En fait, je crois que je commence à comprendre sa facon de voir les choses...parce que j'ai décidé de profiter des moments avec lui....mais parfois, mon cerveau décidant de me jouer des tours de facon tout a fait insidieuse, je souffre de son absence et le manque est je crois aussi difficile à vivre que la jalousie...

Pour quelles raisons suis je dans 2 situations adultères? Et en quoi une seule dépend de moi? La encore, je suis perdue.

Siestacorta
Sachant que ça ne l'engage pas obligatoirement lui à être honnête, et que, de fait, tu pourrais rester une maîtresse... Et c'est pas forcément quelque chose que tu vivrais bien

En effet, je suis pas sûre d'accepter cela...mais me dire que l'on est honnete l'un envers l'autre me satisferait dejà bcp...En fait, ce que j'ai du mal a accepter, c'est qu'il est très secret dès qu'il ne s'agit pas de notre relation...et c'est ce qui me fait penser que je suis un vulgaire PC...ce qui réduit à néant mon estime pour moi...alors que lorsque j'en parle avec mon amie, elle me certifie que non, nous partageons plus! C'est difficile à expliquer en fait...

La sensibilité, l'émotivité et la cérébralité (ca se dit? :-/) des moyen de se compliquer la vie??? j'aurais pas dit tiens? ;-)
Je crois que je suis pas sortie de l'auberge en fait. et aufinal, ce qui en ressors, c'est que je suis la seule et unique décisionnaire de ce qui me rendra heureuse.

En tout cas, merci de me lire et de me répondre. C'est passionnant et ca me permets d'avoir un autre avis uqe celui de mes amis et de ma thérapeuthe qui ne connais pas grand chose du polyamour.

Bonne journée

#
Profil

Siestacorta

le samedi 07 janvier 2017 à 00h02

Hello,

halors, je crains que mes réponses ne puissent pas aller beaucoup beaucoup plus loin, dans le sens où visiblement, tu fais déjà pas mal de boulot sur toi, ou que les choses te travaillent déjà fortement. Et ces changements en cours sont forcément plus pertinents, même si parfois difficiles, que ceux auxquels je peux penser en quelques échanges.

Je vais donc juste tenter de mieux exprimer ce qui ne t'as pas paru clair dans mes réponses - désolé, mes qualités d'écriture sont intermittentes, je peux avoir des passages plus obscurs que d'autres.

Tu parlais de ton amant qui exprimerait :
blablabla "vouloir profiter des gens mais du temps qu'il passe avec eux"
Et tu te demandais quel sens y donner.

J'y vois deux sens possibles.
Le premier... c'est que c'est un avertissement. En disant quelque chose qui signifie "je profite du temps présent", il dit "je ne projette pas de relation". C'est cohérent avec le fait qu'il souhaite rester marié, avoir une autre maîtresse... Donc il ne s'investira pas, il n'est pas aussi tourmenté que toi parce qu'il ne s'engage pas plus que dans le présent.
Le deuxième sens "plus profond", est moins dans son contexte à lui : on peut décider justement que seul le présent existe, qu'aimer se fait sans promesses, que projeter autre chose c'est décider à la place des autres quand, dans le fond, "je t'aimerai demain aussi" n'a pas forcément autant de valeur que "je suis en train de t'aimer".

Je pointais le double sens parce que le second peut s'inscrire dans certaines philosophies de vie compatibles avec le libertinage ou le polyamour. Mais le premier sens me parait psychologiquement déjà juste, dans le contexte : te dire ça sur son fonctionnement, c'est t'encourager à ne pas t'investir avec lui au delà du présent. Je pense que même s'il a une philosophie, cette intention existe, dans le contexte.

Grevan

Pour quelles raisons suis je dans 2 situations adultères? Et en quoi une seule dépend de moi? La encore, je suis perdue.

Si j'ai bien compris, ton mari n'est pas au courant qu'il y a une relation. C'est un adultère.
Tu es la maîtresse d'un homme marié. C'est un deuxième adultère.
Je peux avoir surinterprété...
Mais j'insiste sur ces repères parce que le polyamour signifie qu'on ne ment pas à ses partenaires, pas seulement qu'on en aime plusieurs.

Seul la partie dans ton couple dépend vraiment de toi : tes décisions, ce que tu diras, cacheras, tentera de transformer. Mais tu n'as pas ce pouvoir sur le couple de ton amant. Même si tu allais voir son épouse, ce serait quand même pas à toi de décider.

Enfin, je reviens sur

Grevan
il est très secret dès qu'il ne s'agit pas de notre relation...et c'est ce qui me fait penser que je suis un vulgaire PC...ce qui réduit à néant mon estime pour moi...alors que lorsque j'en parle avec mon amie, elle me certifie que non, nous partageons plus!

Le secret te dit, comme l'histoire de "seulement profiter du présent", qu'il limite son investissement. Ca ne veut pas dire qu'il y a zéro ressenti autre que le désir sexuel. Donc oui, vous pouvez partager autre chose... sans pour autant que ça devienne une relation constructible.
Il y a des adultères, semi-avoués, qui sont des arrangements presque poly - sauf que souvent, un des deux prend son mal en patience pendant que l'autre s'épanouit. Et l'amant ou la maîtresse sont bloqués dans une petite case de la vie, un présent, ou un futur ultra précaire ("j'avais dit que je viendrai mais finalement je peux pas, tu comprends, c'est l'autre" est toujours possible, ainsi que "oui mais deux minutes après je te laisse").

Ce pouvoir de celui qui demande le secret est fort. Et ton amant demande déjà le secret à une maîtresse, si j'ai compris (le mot "maîtresse" dit ça, au masculin, "amant" est plus ambivalent). Il ment déjà à sa femme sur cette première maîtresse, j'imagine. Le côté "secret" servirait à protéger ce type de mensonge. Du coup, tu sais qu'il est capable de mentir, donc, pourquoi ne te mentirait-il pas aussi à toi ?
La plupart des maîtresses pensent que leur homme leur réserve une honnêteté particulière, qui compenserait le système de mensonge qui va avec.

Le polyamour n'a pas forcément le pouvoir de transformer cette situation-là en quelque chose de faisable. Tout le monde n'y trouve pas le même intérêt. Je dis pas : tu ne seras jamais dans une situation honnête avec tout le monde. Mais pour arriver à ça, il faut que tout le monde soit volontaire.

Pour finir sur un note un peu plus optimiste, le "stop" de la jalousie... tu me dis "ce n'est pas parce qu'on voit le paysage qu'on peut avancer". C'est totalement vrai. Et parfois on a raison de ne pas avancer, de prendre une autre route. Mais voir le paysage est la seule manière d'être bien avec les choix à venir, tourner, avancer, un tour de rond-point et demi-tour... C'est pas parce que c'est pas possible d'avancer maintenant que ça ne le sera jamais. En attendant, tu étudies tes choix, tes besoins, tes possibilités "virtuelles", tes jauges d'essence et d'eau, ce que font les autres véhicules. C'est déjà mieux que de sauter du véhicule en marche parce que "ah, je sais paaas !"

(je vais essayer de me calmer sur les métaphores routières).

Message modifié par son auteur il y a 10 mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion