Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

A la recherche de moi...

Témoignage
#
Profil

Sand

le mercredi 21 décembre 2016 à 13h23

Bonjour à tous,
me voilà à 36 ans avec autant de questions qui me torturent qu'une adolescente qui se cherche...
J'ai toujours eu des relations de couple qui trop vite ne me satisfaisaient plus. J'ai essayé depuis toujours de fonder cette famille "idéale". Aujourd'hui je vis seule avec mes deux filles et ce depuis bientôt 10 ans.
Il y a 4 ans de cela éternelle insatisfaite, je me dit que a vie de couple à d'autres. Je découvre donc le monde du libertinage (le beau pas le dégueulasse), le partage, le respect, la connaissance de l'autre de soi, sans engagement. J'y ai fait mes premières rencontres un peu hors normes, j'ai eu à deux reprises des relations longues avec des couples. C'était au delà du sexe, une vrai complicité et fusion, j'aime à dire que c'était des histoires presque d'amour. Les bonnes choses ont trop souvent une fin, mais c'était si parfait. J'étais comblée, juste bien.
Puis depuis presque un an je vois un homme, notre libertinage est devenu un attachement sincère, une jolie histoire fluide et intense, je l'adore follement.
Il y a deux mois mon premier amour est revenu dans ma vie, une histoire adolescente qui reprend vie, des années à se croiser juste pour le cul finalement, mais toujours avec un lien particulier entre nous, 20 ans après on tente le coup du "sérieux" avec toutes les concessions que cela engendre... j'ai essayé de cesser de voir mon amant, puis juste un dîner d'anniversaire a suffit pour que l'évidence me tombe dessus.
Je ne peux me résigner à choisir, je les aime tous les deux aussi dingue que ça puisse me paraître aujourd'hui. Un des deux me veut que pour lui (l'officiel) et l'autre me dit ne pas être jaloux juste vouloir me garder avec ce droit à la même liberté. Alors cette notion de polyamour m'est revenue, j'avais vu un doc il y a quelques temps à ce sujet. Avec le recul mon cœur a toujours été partagé entre deux, je crois que la réponse à ma vie affective bancale c'est que je ne situais pas vraiment mes besoins et désirs profonds.
Est-ce-que ça ça ressemble à du polyamour? Est-ce-que je suis une espèce de perverse, qui nourrit son narcissisme inconscient en ayant plusieurs conquêtes à la fois? je suis un peu perdue, et j'ai cette culpabilité à faire du mal pour mon bien-être..
Merci d'avoir prit le temps de lire ma grosse bouteille à la mer.
Sand

#
Profil

gdf

le mercredi 21 décembre 2016 à 14h28

Hello
Non tu n'es pas perverse, juste polyamoureuse... Tu es attachée à ta liberté. À te de voir si tu es prête à y renoncer pou ton officiel...Est ce que tu lui as parlé de ton amant? Comment a-t-il réagi?

#
Profil

MoE

le mercredi 21 décembre 2016 à 17h29

Pas perverse du tout non... Tu es sur le chemin c'est tout!

#
Profil

Sand

le mercredi 21 décembre 2016 à 18h18

gdf
Hello
Non tu n'es pas perverse, juste polyamoureuse... Tu es attachée à ta liberté. À te de voir si tu es prête à y renoncer pou ton officiel...Est ce que tu lui as parlé de ton amant? Comment a-t-il réagi?

Mon officiel savait que je voyais quelqu'un, pour lui j'ai arrêté et basta il ne cherche pas plus loin, je pense que ça l'arrange et le peu de fois où nous en avons parlé il y a une pointe de jalousie de sa part. J'ai tenté au début de notre relation de parler de ma soif de liberté, il m'a dit qu'une femme ok mais pas d'homme. Classique me direz-vous, sauf que les sentiments on ne choisit pas pour qui ils sont (homme ou femme), je crois qu'il n'a qu'une notion sexuelle de tout cela.
Comment aborder ce sujet épineux? et non je n'ai pas envie de renoncer ce serait m'effacer en un sens...
merci de vos réponses :)

#
Profil

MoE

le mercredi 21 décembre 2016 à 18h43

Tu dis que avant qu'il devienne ton officiel vous vous "croisiez" sexuellement, il était donc forcement plus tolerant a cette periode, qu'est ce qui a changé au fond?

#
Profil

Sand

le mercredi 21 décembre 2016 à 21h33

Plus tolérant parce qu'il n'avait en aucun cas l'intention de construire avec moi, il était bien trop volage et immature. Ce qui a changé ce sont les années que nous avons prit et l'évidence d'un réel sentiment d'amour sauf que nos chemins de vie ont été différents et de ce fait nos attentes de l'autre le sont aussi.

#
Profil

MoE

le jeudi 22 décembre 2016 à 21h09

Et donc pour lui une construction sérieuse passe forcément par la monogamie? Par jalousie ou par convention?

#
Profil

Sand

le jeudi 22 décembre 2016 à 23h55

Par jalousie de toute évidence, le besoin de posséder...

#
Profil

MoE

le vendredi 23 décembre 2016 à 09h08

Alors il faut attaquer par ce point là, il ne peut pas te posséder et rendrais malheureuse en te forçant... A mon avis ne mets pas en scène ton amoureux pour le moment, mais ayez une discussion contradictoire sur la jalousie et l'appartenance. Lui préciser qu'il n'y q rien à perdre et tout à y gagner (win-win) à laisser l'autre libre, mais qu'au contraire, vouloir te garder lui donnera un sentiment de victoire éphémère qui se tranformera à terme en défaite irréversible

Message modifié par son auteur il y a 2 mois.

#
Profil

Sand

le vendredi 23 décembre 2016 à 15h33

Évidence... merci pour le conseil, ça rejoint ce que je comptais faire, détourner pour y venir doucement. Affaire à suivre...

#
Profil

MoE

le samedi 24 décembre 2016 à 15h04

Tiens nous au courant :)

#
Profil

Lagentda

le mercredi 28 décembre 2016 à 23h02

Et puis, ce n'est pas qu'un détournement. Le sujet de sa possessivité est un sujet fondamental qu'il faut analyser et déconstruire pour lui, et donc, pour toi, et pour les questions que tu te poses sur la suite de la relation.

#
Profil

Sand

le samedi 07 janvier 2017 à 13h36

Bonjour,
je viens vous donner des nouvelles...
J'ai tenté d'avoir une conversation avec lui, lui disant que si un jour il ressentait le besoin, l'envie de voir quelqu'un d'autre je pourrais comprendre, sa réaction ne s'est pas fait attendre "ah non ça non jamais je ne te ferais ça, et je ne pourrais pas il n'y a que toi pour toujours, c'est pareil pour toi hein ma chérie???" évidemment je me suis dégonflée et je n'ai pas été plus loin dans ma réflexion.
Du coup je me suis un peu braquée, sentiment d'étouffer, d'être un peu prisonnière d'une situation de vie qui ne me convient pas.
Je devais voir cet autre homme que je porte dans mon coeur, j'ai annulé, tromper n'est pas ce que je veux, l'hypothèse de le faire souffrir est inconcevable, et puis lui il veut faire les choses cachées, mais le mensonge, l'infidélité ça ne me plait pas.
J'ai tout de même parlé de ma bisexualité avec lui (encore) il a du mal à sortir du fantasme du truc avec 2 nanas, mais ce n'est pas de ça dont je parle, il ne comprend pas qu'un homme ne m'apportera pas ce qu'une femme peut m'apporter, que c'est complémentaire, que je n'ai pas choisi mes attirances sexuelles.
Alors aujourd'hui nous en sommes au même point avec plus de tension et d'incompréhensions. Je ne vous cacherais pas que je suis complètement paumée...
Que dois-je faire m'armer de patience et prendre sur moi pour voir si avec le temps il peut comprendre?
Dois-je "oublier" mes envies et besoins profonds par amour, pour lui? Déconstruire ce que j'ai mis 10 ans a bâtir avec force et hargne? déconstruire les fondations de ma vie de femmes indépendante prônant et entretenant sa liberté totale, qui m'ont réparé et apporté une stabilité?
Dois-je me faire à l'idée d'être une infidèle par égoïsme pour son propre bien-être?
Ma vie libertine finalement n'étais pas si mal je me posais moins de questions...

#
Profil

TrioBulle

le samedi 07 janvier 2017 à 14h07

Je ne sais pas depuis combien de temps vous êtes ensemble, ton "officiel" et toi, mais je dirais qu'il faut du temps pour construire ou déconstruire une façon de penser, de vivre le couple... Tu dis toi-même que tu as mis 10 ans pour en arriver là. Laisse lui un peu de temps et continue d'en parler, éventuellement fais lui lire des bouquins sur les amours plurielles.

#
Profil

Sand

le dimanche 08 janvier 2017 à 12h36

Nous nous connaissons depuis 20 ans (pas tant que ça dans le fond) et nous sommes réellement en couple depuis très peu de temps. Ce n'est pas justement quand tout est clair depuis le début que ça glisse mieux? nous avions convenu au départ de se laisser une liberté de faire ce qu'on veut, dans le respect de l'autre du moment qu'il n'y a pas de secret, mais ça il a oublié (sacrée mémoire sélective) et à la place il marque une forte (trop) possession.
Laisser du temps... donc une fois de plus dans ma vie je m'oublie moi, mes envies, ce que je suis profondément? que ce soit toujours la même qui fasse les concessions c'est compliqué au bout d'un moment.
Je ne veux pas être un fantôme de moi même qui ne vit qu'à travers les envies de l'autre.
Oui je vais laisser un peu de temps, essayer encore et peut être de manière plus franche de mettre le sujet sur le tapis. Il faut bien qu'il sache. Je ne vivrai pas dans le mensonge, j'ai envie maintenant après tant d'années (presque une vie) de galère, de traumatismes, de tristesse et abandons, d'épreuves qui laissent des traces,d'être moi pleinement et de vivre comme cela me convient .

#
Profil

Lagentda

le dimanche 08 janvier 2017 à 17h37

Normalement, plus les choses sont éclaircies tôt, plus y a des chances que ça glisse mieux. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les éclaircissements doivent être renouvelés souvent.

Il semble y avoir un paradoxe effectivement dans votre connaissance mutuelle l'un de l'autre... Ca fait super longtemps que vous vous connaissez, même si votre relation épisodique ne vous permettait peut-être pas d'approfondir, à chaque mois de ces 20 ans, ce que vous deveniez. Mais en même temps vous ne semblez plus bien vous connaître maintenant que vous êtes devenus plus intimes. Comme si les malentendus (plus ou moins volontaires) s'étaient vraiment cristallisés pendant ces deux mois d'amour.
Certes, au début, vous vous êtes dits "on se laisse la liberté de faire ce qu'on veut", et ça a été peut-être une des bases pour vous rassurer et sauter le pas (à la Harry rencontre Sally). Mais visiblement, vous n'avez pas compris la même chose. Pour toi, c'était valable durant toute la durée de la relation, jusqu'à nouvel ordre. Pour lui, ça semblait seulement ponctuel, valable il y a deux mois. Comme si c'était juste pour se rassurer dans le processus de séduction. Et, pour lui, maintenant, le processus d'apprivoisement est achevé : l'objectif "être en couple" est atteint, et il redéfinit de nouvelles régles, liées à sa propre conception d' "être en couple"...
Ca semble vraiment être une histoire de vos conceptions profondes du couple, de l'amour, de l'amitié, de la liberté, de la sécurité,... En parler théoriquement est une bonne idée, mais n'oublions que vous êtes "in love" depuis deux mois, donc plutôt dans une énergie amoureuse, donc une discussion théorique sera inévitablement parasitée par des affects (et ce n'est pas forcément une critique...ne soyons pas cyniques).
Bon courage, conserve ta franchise vis-à-vis de toi-même.

#
Profil

TrioBulle

le dimanche 08 janvier 2017 à 17h49

Lagentda a raison et je rajoute, non, ne t'oublie pas !!!

Si pour toi c'est indispensable d'avoir une relation ouverte et ben remets ça sur le tapis chaque fois que tu peux et surtout, explique lui la différence entre tromper (il me semble que c'est ce qu'il faisait avant ou alors j'ai mal compris) et ouvrir la relation et accepter de ne pas étouffer l'autre.

#
Profil

Sand

le lundi 09 janvier 2017 à 00h21

Merci pour vos mots.
Je pense laisser le temps à cet amour encore passionnel de se consolider, la peur de me perdre est trop présente pour qu'il comprenne et accepte. Avec le temps (si mon courage et mon amour sont suffisants) peut être que d'autres visions du couple pourront être discutées et envisagées.
J'avoue que de dire ça j'ai le sentiment de m'effacer, d'encore faire preuve d'abnégation, encore...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion