Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Mis au pied du mur.

Témoignage
#

raglov (invité)

le jeudi 10 novembre 2016 à 11h10

Salutation à toutes et à tous.
Ma copine est devenu polyamoureuse ou "lutine" pour ceux qui connaissent l'ouvrage de Françoise Simpère.

J'ai 32 ans et ma copine 30. nous vivions ensemble depuis plus de 5 ans.
Tout à commencé il y'a de cela quelques semaines, par une rupture douloureuse.
Mon amour m'annonce, "je ne suis plus amoureuse", le lendemain matin elle avait disparu de notre "chez nous" avec la plupart de ces affaires.

Notre relation ne lui convenait plus, ce fut un électrochoc pour moi.

Nous continuâmes nos vies de nos côté pendant quelques jours, on ce voyait régulièrement, nos échanges étaient très adultes et très cordiaux, j'essayais de mieux la comprendre, elle aussi, d'arranger les choses, de changer pour le mieux, pour moi comme pour elle. Nous en souffrions tout les deux, les sentiments toujours présents.

La semaine dernière, après un dîner chez elle, je lui confesse mes sentiments les plus sincère, c'est réciproque, je commençais a voir le bout du tunnel et j'étais plus que bien dans ma peau.

Nous vivions tout les deux séparer, ce qui nous permettait de revivre les débuts d'une relation, cela nous faisait du bien de ne plus vivre ensemble, l'amour était de nouveau présent dans nos cœurs.

Seulement, après quelques jours de cette nouvelle relation elle m'annonce quelque chose que je n'avais pas vu venir.

"Moi et J. nous avons décider de ne plus ce voir"
J. est un très bon ami a mon amour. Je l'ai déjà rencontrer, c'est une personne de qualité. Ils ce voyaient de temps en temps pour prendre le café, discuter.

Je ne suis pas possessif ni même jaloux quand il s'agit de relation amicale, je n'ai aucun mal a laissé mon amour partir en weekend avec des amis ou sortir.

C'est là que la machine ce mis en marche, et comme un flashback dans un film je revit les mois précédent de notre vie ou elle me parlait du polyamour, le présentant comme une lubie. Tout ce connecta a ce moment là. Elle aimait un autre homme que moi.

Je fut dévaster par cette ascenseur émotionnel, la rupture, la remise en question, l'ouverture vers une nouvelle vie et puis ça... une nouvelle donnée qui s'ajoute a l'addition.

Bien évidement en tant que "mâle" bafouer je lui demanda jusqu’où ils étaient aller car cela m'importait énormément a ce moment précis. Durant la semaine de séparation de notre couple ils ce sont vu plusieurs fois, partit en weekend ensemble, eurent des relations sexuelles....

Après moult questions, j'appris qu'il lui avait déclarer sa flamme il y'a de cela quelques mois, ce qui l'avait surement chambouler... peut être la raison de notre séparation ?

Si seulement m'en avait-elle parler avant... cela aurait peut être éviter de me quitter... pour me reprendre et par la suite tout m'avouer...

Après l'annonce de cette "trahison" pour le moins douloureuse pour mon égo, j'entrepris de lire le guide des amours plurielles de Françoise Simpère, ce qui dans un premier temps me déchira de douleur, cette douleur viscérale surement du a ce formatage du modèle dominant qu'est la monogamie, cela ma amener a me questionner et ouvrir mon esprit.

Pour information c'est lui même, son amant, qui lui a proposer de mettre temporairement leur relation en stand-by. J'ai perçu cette personne comme un rival au début, puis après lecture, cette personne est complémentaire pour mon amour... je ne souhaite pas qu'elle le perde.

Cela fait a peine 48h que j'ai cette nouvelle donnée en ma possession.
Elle m'aime et veux faire sa vie avec moi, que je soit son compagnon, mais d'un autre côté elle aime cette homme, son amant.

Elle me propose une alternative le temps de reconstruire notre couple, une monogamie exclusive d'une durée de quelques mois. Elle pense que peut être alors son amant ce lassera et que tout ceci n'en vaudra plus le coup.

Nous discutons beaucoup du polyamour, j'essaye par tout les moyens de ne plus penser a ce qu'elle ma fait ces dernières semaine. Le discours est plutôt posé et nous arrivons tout les deux a réfléchir a des compromis, elle me propose par exemple de ne plus voir cette amant pendant un certain temps, mais de ne pas couper les ponts et de garder une relation purement via mail/texto.

De mon côté je ne souhaite que son bonheur, la privé de cette amour n'est peut être pas la bonne solution, je veux qu'elle soit heureuse. Néanmoins j'ai toujours cette boule au ventre quand il s'agit de penser a eux... peut être est-ce encore trop frai...

Et si nous choisissons cette exclusivité temporaire, combien de temps avant que l'amour l’appel a nouveau ? est-ce que je serait prêt a faire "front" cette fois ci ? Mon schéma de penser aura-t-il assez évolué pour concevoir cette amour en dehors de moi ?

Je sais que le polyamour veux aussi dire pour moi une nouvelle liberté sentimentale. Mais je n'en n'éprouve pas le besoin pour l'instant, peut être plu-tard ?

Je suis quelqu'un de plutôt asocial, très casanier, les sortis ne m'intéresse pas et rencontrer de nouvelle personne m'ennuie très souvent.Côté professionnel je travaille a domicile, ne rencontrant quasiment jamais de nouvelle personnes.

Elle, toujours motivé pour découvrir de nouvelle personne, curieuse et dynamique elle s'intéresse beaucoup aux gens. Côté professionnel elle côtoie de nombreuse personne, multipliant les rencontres.

J'ai peur de la voir vivre en dehors de moi, avoir plusieurs amant vivre pleinement sa vie, moi, j'ai peur de m'enfermer, de souffrir, de ne plus décoller.

Nos modes de vies sont très différent, néanmoins elle me la répété encore ce matin, "Je t'aime et je veux faire ma vie avec toi".

J'aimerai tellement ne plus avoir cette foutue possessivité qui me ronge. Quelle soit libre de ces sentiments et de ces désirs, ne plus souffrir quand je pense a elle et lui...

Je me pose beaucoup de question. Que faire ? Accepter le "marché" de la monogamie temporaire le temps de ce reconstruire ? Fuir ? Le Polyamour pourrait-il me plaire et me donner envie de rencontrer de nouvelle personne ?

J'ai aussi peur de rentrer dans une sorte de compétition ou il faut a tout pris que je me trouve une amante pour pouvoir le supporter.

Bref je pourrais encore écrire longtemps mais j'ai peur que cela soit déjà bien indigeste a lire.

Merci d'avoir lu.

#
Profil

gdf

le jeudi 10 novembre 2016 à 15h36

Hello
Bienvenu sur ce forum

raglov
J'ai peur de la voir vivre en dehors de moi, avoir plusieurs amant vivre pleinement sa vie, moi, j'ai peur de m'enfermer, de souffrir, de ne plus décoller.

Quoi qu'il arrive, elle vit en dehors de toi, et tu vis en dehors d'elle. Vivre "pleinement" sa vie peut être différent pour elle et toi. Si elle sort beaucoup et que tu es casanier, c'est que vous n'avez pas les mêmes besoins. Il ne faut pas que tu l'empêche de faire des choses parce que tu n'as pas les mêmes besoins, il ne faut pas qu'elle t'oblige à faire des choses dont tu n'as pas envie.
Quand on parle d'autres amours, on change de dimension parce qu'on a été éduqué comme ça, mais la laisser vivre quelque chose sans toi, n'est-ce pas déjà ce que tu faisais avant la crise actuelle, quand par exemple elle a une vie professionnelle pleine de rencontres pendant que tu travailles à domicile?

Gdf

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 novembre 2016 à 17h41

Bonjour Raglov,
Puisque vous avez lu mon Guide, je viens ajouter quelques mots. L'important n'est pas de vous demander si votre copine est ou non polyamoureuse ou si vous pouvez le devenir. L'important est de comprendre que vous êtes très différents: elle aime sortir, vous pas, rencontrer des gens nouveaux, vous pas, avoir une vie très active ou dehors, vous pas... Bref, vous n'avez pas beaucoup de points communs sauf un: vous vous aimez. Ce que votre compagne est allée chercher ailleurs, ce n'est pas tant un autre amour qu'une personne- qui était au départ un "très bon ami" comme vous dites- qui lui apporte sans doute ce qui vous ne vous intéresse pas. Il vous est complémentaire et non pas rival.
Ce qui explique qu'elle vous aime toujours. Elle a besoin,comme beaucoup de gens, d'élargir son univers mais ne peut vous forcer à satisfaire ce besoin, que vous ne ressentez pas.
Reste la question du sexe entre eux. C'est un élément de leur relation, mais pas forcément le lien essentiel. Le sexe est certes très agréable quand il se passe bien, mais il est aussi très surestimé, parce que notre formatage nous a habitué à le considérer comme "à part" et que du coup tout ce qui touche au sexe semble important compliqué, parfois sacré. Avec le recul, quand un histoire se termine, on s'aperçoit que ce qui comptait était tout autre chose...

#

(compte clôturé)

le samedi 26 novembre 2016 à 21h55

Je ne me lasse pas de lire ce qu'écrit FS ...
Exclure la notion de rivalité et entendre celle de complémentarité.
Et accepter l'inutilité de vivre la même chose au même moment :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion