Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour au quotidien

Témoignage
#
Profil

Otrine

le lundi 11 juillet 2016 à 09h45

Bonjour,

Actuellement dans une étape d'évolution entre mono et poly amour, je rencontre avec mon conjoint des difficultés de définition des règles à établir pour vivre sereinement cette situation.
En couple depuis 12 ans avec cette personne, nous avons récemment été confronté à aborder la question de l'amour non exclusif, me sentant globalement pas (plus) à l'aise dans cette relation mono. Même si visiblement, nous nous accordons sur le concept général (l'amour n'est de toute évidence pas exclusif, autant le dire plutôt que de le cacher), 2 points aujourd'hui sont sources de discorde :
- une vision différente de vivre la non exclusivité : de mon côté, je pense me rapprocher du concept du poylamour (avoir un attachement et des sentiments envers lui et une autre personne) ; de son côté, un attrait pour faire des rencontres "sans lendemain", un bon moment passé avec une personne, c'est tout
Il semble comprendre que l'amour n'est pas exclusif mais trouve risqué de s'autoriser à avoir des sentiments pour quelqu'un d'autre et par conséquent je crois, ne vit pas totalement bien la situation.
- la gestion quotidienne du polyamour : par exemple, je suis avec mon conjoint dans une situation de vie quotidienne et je réponds à un sms tout à fait banal de l'autre personne (on se donne des news, pas plus) ; mon conjoint me reproche d'être avec lui mais ailleurs car je réponds. Et de mon côté, je ne vois pas en quoi cela pose problème, je réponds à l'autre personne de la même manière que si je répondais à une amie : je suis ailleurs un instant le temps de répondre et je suis à nouveau à 100% avec lui ...
J'imagine qu'il y a tout un tas de situations quotidiennes à gérer lorsqu'on vit dans cette situation, celle citée n'est qu'un exemple et je me demande de quelle manière doit-on s'y prendre pour définir un mode de fonctionnement qui satisfait les 2 personnes ? Discuter j'imagine est la base mais je crains parfois que ces situations que nous rencontrons abîment petit à petit notre relation, que les réglages mettent de manière trop importante le couple à l'épreuve ...
Je me demande également si ce désaccord sur les quelques règles à établir n'est pas plus une façon d'exprimer un désaccord plus large du concept plutôt que réellement juste un problème de réglage.

Je vous remercie par avance de vos conseils sur le sujet.

#
Profil

gdf

le lundi 11 juillet 2016 à 10h19

Hello

otrine
une vision différente de vivre la non exclusivité

C'est pas grave que vous ayez une vision différente. Ce qu'il faut c'est ne pas projeter vos propres attentes ou besoin sur l'autre. Tu cherches quelque chose de durable, ce n'est pas pour ça qu'il doit chercher la même chose, et vice versa.
Les sentiments, c'est risqué, mais on ne les décide pas. S'ils sont interdits, on les cache, et ils risquent d'exploser. S'ils sont autorisés, on peut en parler et les contrôler.
On ne gère jamais un risque en le masquant.
Donc, tu penses que tu es capable d'avoir des sentiments pour quelqu'un d'autre sans que ça modifie tes sentiments pour lui. Le risque que tu te trompes est réel. Il est tout à fait possible que tu te lances dans une nouvelle relation qui nuira à la première, d'une façon ou une autre. Pour gérer ce risque, il ne faut pas le nier, mais l'identifier, et le traiter. Pas de solution miracle, si ce n'est une communication continue avec ton homme.

otrine
la gestion quotidienne du polyamour

Gestion du temps...je pense qu'il faut fixer des créneaux clairs, du même ordre que ceux que tu avais déjà. Par exemple, si vous sortiez chacun de votre côté une fois par semaine, tu peux utiliser cette soirée pour voir un amoureux. Si tu ne sortais jamais sans lui, et que tu demandes 3 soirées dehors d'un coup, le changement est un peu rude...
Pour les communications mobiles, le mieux est de ne *jamais* répondre à des messages, amis, boulot ou amour, en présence de qui que ce soit. Tout le monde n'en sera que plus heureux.

#
Profil

Otrine

le lundi 11 juillet 2016 à 10h59

Merci gdf pour cet éclairage
Je souhaite maintenir un dialogue continu comme tu dis ... c'est parfois chaotique et difficile, surtout non habituel car à côté de ça, nous avons globalement une entente parfaite et je crains parfois que cela devienne usant et décourageant pour lui mais ça me semble effectivement primordial.
Concernant les échanges sms, je te rejoins effectivement, les téléphones ont tendance à nous détourner trop souvent et parfois trop longtemps des gens avec qui nous sommes en train de passer un moment. La difficulté dans mon cas étant renforcée par le fait que je ne vois que très rarement la 2ème personne qui vit loin de chez moi et que le téléphone est souvent l'unique façon de garder le contact ... mais je te rejoins, je (nous) devrions être capable d'arrêter d'envoyer des sms lorsque nous faisons quelque chose avec des gens ... mais alors de manière globale.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mardi 12 juillet 2016 à 15h27

Otrine
Je me demande également si ce désaccord sur les quelques règles à établir n'est pas plus une façon d'exprimer un désaccord plus large du concept plutôt que réellement juste un problème de réglage.

C'est très possible - de toute évidence, tant dans la volonté de limiter les sentiments, la durée des relations, que les communications en sa présence, ton mari reste dans un désir de contrôler, de limiter. Bon, rien que de très logique quand on part d'une longue période d'exclusivité, et rien de forcément insoluble.
Je présume que de ton côté tu serais prête à ce qu'il tombe amoureux d'une autre et qu'il réponde à ses SMS en ta présence ? Mais peut-être même si ce n'est pas le cas, et même si toi tu peux surmonter les sentiments d'insécurité voire de jalousie qui nous traversent tous-tes à un moment ou un autre, tu peux avoir une certaine empathie. En tous cas c'est utile si il peut te dire exactement ce qui lui cause souci dans le fait que tu envoies des SMS à ton amoureux plutôt qu'à une copine, et qu'il puisse le faire sans crainte d'être jugé pour des sentiments qu'il ne contrôle pas.

Cela dit, on ne contrôle pas ses sentiments, mais on peut et on doit contrôler son comportement, et c'est là que vous devez faire un travail conscient pour trouver des compromis acceptables pour tous les deux. (ou tous les trois ou quatre, vu que vous n'êtes pas seuls dans cette situation)

En parallèle de ces compromis "à court terme" qui permettent simplement de ne pas multiplier les situations de crise, il y a un travail à plus long terme à faire de sa part en particulier pour identifier ce qui l'insécurise. Pour une transition le plus en douceur possible du mono au poly, on ne peut pas à mon avis faire l'économie de cet équilibre en tension entre affirmer tes droits, les choses que tu as besoin d'être libre de faire, d'un part, et le respect de ses rythmes, d'autre part. A toi de placer le curseur suivant l'évolution des choses et ce qui est important pour toi.

#
Profil

Otrine

le mardi 12 juillet 2016 à 19h08

Merci Tchelo
Oui, j'imagine (même si cela ne s'est jamais produit puisqu'il ne fait pas ce qu'il n'aime pas qu'on lui fasse aux autres, ce qui jusque là est plutôt rassurant), que du moment où il n'est pas skotché pendant 2 heures à son tel mais qu'il répond raisonnablement, je ne serai pas choquée, frustrée, déçue outre mesure.
Il se pose la question du temps, mais aussi énormément du moment auquel on le fait ... il est vrai que les fois où il a été perturbé, étaient des moments où l'on faisait (ou l'on s'apprêtait à faire) une activité ensemble que nous avions décidé de partager.
Dans ces situations (qui peuvent parfois durer un certain temps : imaginons que nous partions un week-end entier ou les vacances), ce qui, aujourd'hui me pose un souci est de mettre "en attente" la 2ème personne qui doit patienter le moment où je serai seule pour pouvoir lui répondre sans heurter la personne avec qui je suis. A moins de mettre des règles et un fonctionnement en place avec cette 2ème personne ... et là, je trouve que tout cela perd un peu du sens 1er ... à savoir vivre une vie amoureuse moins codifiée. Cela signifierait donc finalement que pour réussir une relation polyamoureuse il faudrait qu'elle soit réglée aussi strictement qu'une relation mono ?

#
Profil

gdf

le mardi 12 juillet 2016 à 20h23

Otrineque tout cela perd un peu du sens 1er ... à savoir vivre une vie amoureuse moins codifiée.

Ah mais le but, ce n'est pas du tout d'avoir une vie moins codifiée, mais plutôt de choisir ses propres codes. Ça me fait penser à tous les débats sur le brexit en ce moment. Certains trouvent l Europe trop contraignante et veulent plus de liberté. Ils vont se retrouver à signer des accords divers et variés, qui, à mon humble avis, va leur pourrir la vie bien plus que l'UE. Ou pas. En tous cas, tu ne peux pas remplacer des règles par rien, et plus il y a de monde et plus il faut de règles.

Pour ton exemple de laisser l'un pendant un week-end pour être avec l'autre...au risque de passer pour un vieux continent, j'ai connu une époque où on était pas pendu au téléphone et on trouvait normal d'attendre 2 jours ou plus que le postier apporte la réponse à notre courrier dans la boîte aux lettres. Vous allez pas mourir si vous vous parlez pas deux jours.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Otrine

le mercredi 13 juillet 2016 à 09h35

Gdf ... tu ne passes presque pas pour un vieux continent ... ou presque ! ;-)
Juste que j'appartiens à la génération ultra connectée et je n'ai, pour ainsi dire, pas ou peu expérimenté le fait d'attendre 2 jours la réponse de mon amoureux.
J'ai bien saisi à travers l'expérience que je suis en train de vivre mais aussi la lecture d'autres posts que la mise en place de ce mode de relation était long, cela semble logique mais notre société d'immédiateté provoque j'imagine une difficulté à accepter ou apprécier que le temps soit parfois long ...

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mercredi 13 juillet 2016 à 12h00

Je trouve aussi qu'on doit apprendre à patienter deux jours - par ailleurs si c'est vraiment important et s'il ne s'agit que de s'envoyer des petits SMS, on trouve quand même, même en week-end, des moments où s'isoler...
L'important c'est qu'on soit au courant, qu'on n'ait pas à s'interroger pendant des jours sur le pourquoi d'un silence. Si je sais qu'une personne avec qui je suis en relation ne peut pas me répondre pendant deux jours, pas de souci. Si je me demande pendant deux jours pourquoi elle n'a pas répondu à mes déclarations et à mes propositions enfiévrées, c'est plus gênant. Mais même ça, faut apprendre à gérer !

#
Profil

gdf

le mercredi 13 juillet 2016 à 17h20

Otrine
je n'ai, pour ainsi dire, pas ou peu expérimenté le fait d'attendre 2 jours la réponse de mon amoureux.

Essaie ! Ça a son charme :)
J'ai une amie avec qui j'échange de longs emails, tous les quelques jours, plutôt que des WhatsApp en continu, et ça donne une relation complètement différente. Des fois, on s'est même écrit des vraies lettres manuscrites (qu'on a déposé en direct dans les boîtes aux lettres car on habite pas loin, donc on a quand même pas perdu de temps avec la poste....). Le fait de ne pas pouvoir modifier ce qu'on a écrit change la façon d'écrire, je recommande !

#
Profil

Otrine

le mercredi 13 juillet 2016 à 18h59

Parfait, j'essaie et je discute de tout cela avec les personnes concernées, je vous tiens au courant ! ;-)

#
Profil

relaxmax

le mardi 19 juillet 2016 à 19h55

Ton expérience est intéressante car très concrète.

Après une semaine. vois-tu des améliorations ou non ?
Comment te sens-tu avec 1 et 2 pour définir ces ''règles'' ?

#
Profil

TrioBulle

le vendredi 22 juillet 2016 à 15h40

Bonjour à tous,

Je vous trouve dur avec les sms auxquels on ne peut pas répondre quand on est avec un amoureux ou une autre personne lol

C'est peut-être parce que le téléphone est en partie mon outils de travail, mais je ne me verrais pas laisser un sms en attente 2 jours. Pourtant, à la 50aine, j'ai aussi connu le crayon et le papier, comme GdF, mais je suis devenue accro à la technologie rapide !! Par contre, effectivement, même quand on est en week-end à deux, il est possible de s'isoler plusieurs fois dans la journée pour répondre, ou alors c'est que j'ai une vision faussée des choses.

En tout cas, l'instauration de règles me parait importante même si je n'en suis pas encore là.

#
Profil

Otrine

le mercredi 10 août 2016 à 21h46

Bonjour à tous
Je reviens tard car en vacances pendant quelques temps....
Ci-joint quelques news des échanges avec mes 2 partenaires autour de ce sujet et le résultat.
Suite à ces incompréhensions autour de la façon de communiquer avec mon partenaire primaire, j'ai évoqué la situation à mon 2ème partenaire. Celui-ci a su faire preuve de beaucoup d'empathie en essayant de se mettre à la place de mon partenaire 1 et il a imaginé assez simplement ce qu'il pouvait ressentir ; il m'a indiqué qu'il n'y avait aucun souci à ce que je lui communique les moments où j'étais disponible et ceux où je ne le serais pas et que cela ne lui posait pas de problèmes de ne pas avoir de réponse tout de suite ou relativement rapidement, qu'il se doutait que si je ne répondais pas c'est que je ne pouvais pas. Bref, un échange constructif ...
Et dans la pratique, après quelques semaines, je dois dire que cela se passe bien ... je suis vigilante à ne pas passer de temps sur mon téléphone et dans la journée il y a effectivement toujours un moment même court pendant lequel je peux donner une petite pensée à mon 2ème partenaire.
J'ai le sentiment que les 3 personnes semblent satisfaites du fonctionnement.
Je suis donc très encouragée par cette expérience pour renouveler la méthode de "résolution du problème" à savoir tout simplement réussir à se parler calmement, identifier ce qui est gênant pour les uns et les autres et essayer de trouver une solution qui convient à tout le monde.
Je ne suis pas sûre d'y arriver pour tous les sujets ... mais cela est très encourageant ... quoiqu'il arrive !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion