Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Couple ouvert, communication extérieure et téléphone portable ? des experiences et 'règles' ?

Bases
#
Profil

relaxmax

le vendredi 03 juin 2016 à 14h34

Bonjour,

Ma femme et moi commençons en douceur une relation plus ouverte et j'aimerai connaitre vos avis, expériences autour du téléphone portable (& ordi)?

Lorsque nous sommes physiquements ensemble, dans notre monde à nous (Avec 2 enfants en bas âge ou tous les deux), comment gérons nous nos communications avec nos autres relations?

- est-ce un objet de tension?
- être constamment connecté avec un(e) autre
- être physiquement avec qq mais attendre constamment un SMS pourrait devenir malsain?
- se cacher ou pas?

intéressé par vos avis!

Relaxmax

#

(compte clôturé)

le vendredi 03 juin 2016 à 14h41

Convenir avec l'autre ou les autres relations de "créneaux" où ils/elles peuvent appeler, et éteindre son téléphone hors de ces créneaux.
Prévenir son compagnon/ sa compagne qu'entre telle et telle heure, on peut être appelé.

#
Profil

crahu

le vendredi 03 juin 2016 à 15h14

De mon côté, inutile de se cacher ou de prévoir des horaires. Ce sont le bon sens et le respect de l´autre qui est présent qui priment. Si le moment ne s´y prête pas, aucuns de nous ne décroche ou appelle.
Pour l´ordinateur idem.

#

Pesphown (invité)

le vendredi 03 juin 2016 à 15h37

> autour du téléphone portable (& ordi)?

Personne ne touche l'ordinateur de l'autre. Jamais. Et les disques sont chiffrés.

#
Profil

Strega

le vendredi 03 juin 2016 à 15h59

Je plussoie crahu : il me semble que le bon sens et le respect (de tous) suffisent.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le vendredi 03 juin 2016 à 17h17

Comme pour beaucoup de choses il n'y a pas de règle générale. On peut juste observer que plus les choses sont tendues (et elles le sont souvent au moins un peu quand un couple transitionne depuis un mode de vie mono, c'est normal), plus il est utile d'avoir des règles claires. Plus elles sont détendues plus on peut jouer "à l'oreille" (ou au "bon sens" comme dit crapahu).

A noter d'ailleurs que ce peut être un sujet de tension en-dehors même de toute question de relations multiples - syndrome du conjoint accro à sa console de jeu ou à son portable de travail, etc.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 03 juin 2016 à 17h48

Pesphown
> autour du téléphone portable (& ordi)?

Personne ne touche l'ordinateur de l'autre. Jamais.

Ni dans le journal d'appel du mobile.

Non, c'est pas vraiment radical. Ce sont plutôt ces objets qui contiennent radicalement beaucoup trop de choses pour qu'on y accède ou qu'on y donne accès sans en parler. L'équivalent symbolique d'un orifice du corps.
Le consentement sur ça ne peut être implicite, parce que c'est de toute façon intime.

Si la question mérite d'être posée, c'est effectivement que c'est à ce point pas anodin...

#
Profil

relaxmax

le vendredi 03 juin 2016 à 20h19

Ok merci pour vos réponses. Nous sommes tous d'accord pour le respect de la vie intime et ne pas toucher les divers appareils electroniques.

Mon questionnement étant plus sur la "présence" constante du téléphone dans votre monde. être constamment connecté avec l'extérieur alors que vous êtes dans votre espace/votre moment. La délimitations de nos experiences est plus floues, est-ce que cela ne pourrait pas engendrer des comportements inhabituels, voir faux, de l'un des 2 bords?

Relaxmax

#
Profil

Siestacorta

le samedi 04 juin 2016 à 00h45

C'est une application pratique de l'inclusivité : à quel point le quotidien est perméable au tiers, à quel point je suis légitime de demander à quelqu'un de pas répondre...

Ma réponse serait de laisser faire, dans un premier temps d'observation, ce qui vous serait spontané. Partir avec une intention bienveillante : sans dire que tout et n'importe quel comportement sera bienvenu, vous assurer mutuellement de pas vous jeter à la gorge juste après un coup de fil ou une remarque à ce propos, puis exposer après coups (de fil) ressentis et attentes. Si les choses passent bien toutes seules, très bien, si les comportements sont surprenants, c'est pas surprenant :-) : la situation est inédite, donc vous inventez au fur et à mesure ce que vous pouvez faire...
C'est aussi une occasion de ressentir les inconforts éventuels, de comprendre d'où ils viennent et d'en discuter, avec une expérience "pratique" en main.

Après, c'est clair que quelqu'un qui passe trop de temps avec un correspondant (messagerie ou tel), que ces communications prennent trop le pas sur celles que j'ai en direct, ou même sur un temps calme sans communication mais intime... ça peut être lourd. Mais "prendre trop le pas"... "trop" va beaucoup varier selon les personnes. Donc j'en reviens à l'exploration empirique de ces situations...

Quoi qu'il en soit, préférer réfléchir ouvertement à ces situations et en discuter plutôt que faire le gros dos et râler, c'est déjà pas mal !

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le samedi 04 juin 2016 à 14h27

Chez nous, chacun-e son mobile et chacun-e son ordi. On ne touche pas, sauf avec autorisation, aux affaires PERSONNELLES de l'autre.

Par contre, je refuse les sonneries et mon téléphone est en permanence en vibreur. Ce n'est pas un soucis dans le sens où je communique essentiellement par mail et par sms. Je réponds quand je le désire et quand le moment me parait opportun.

Aussi, comme je n'ai rien à cacher, si l'autre veut savoir avec qui je communique, ben je répond naturellement. Pas besoin de se creuser les méninges pour inventer une histoire à tenir "pas" debout (humour évidemment, un mensonge est toujours bancal).

Empiéter, le moins possible sur sa vie de couple, c'est faisable et oui, il y a le respect des uns comme des autres. J'ai d'ailleurs un emploi du temps professionnel décousu et guère prévisible, alors la gestion se fait au coup par coup.

#
Profil

gdf

le dimanche 05 juin 2016 à 16h12

Lu cette semaine:

The greatest gift in a real conversation, discussion or meeting is undivided attention.
If Steve Jobs had been glued to his iPhone, he never would have invented the iPhone.

BrainChains.. Theo Compernolle

Je crois que le problème n'est pas avec qui on communique en présence de son conjoint, mais le fait même d'utiliser son téléphone. Si on veut lire son facebook, écrire des mails pros ou chatter avec un amoureux, on se met à l'écart, ça résoud le problème.

#
Profil

LuLutine

le lundi 06 juin 2016 à 17h46

La question s'est posée samedi dernier en café poly à La Mutinerie.

Pour ma part j'aime bien quand l'autre me dit par exemple "Ah c'est un-e-tel-le qui m'écrit pour me raconter tel truc". (Sans forcément me donner des informations personnelles qui ne me regarderaient pas, hein.)
Ainsi, je continue de partager le moment avec la personne qui est présente, je ne me sens pas mise à l'écart et puis l'autre décide de répondre à son/sa correspondant-e sur le moment ou plus tard.

En ce qui concerne mon téléphone il est souvent éteint ou sur silencieux donc si vous avez une réponse tout de suite c'est que vous avez de la chance ! ;)
Même quand je suis seule d'ailleurs car il y a d'autres occupations que d'être avec un-e amoureux-se !

Pour les coups de fil, je préfère qu'on m'explique (si ça ne tombe pas sous le sens) pourquoi c'était urgent de répondre. (Moi-même j'ai reçu un coup de fil urgent pendant qu'on discutait à La Mutinerie ! J'ai expliqué après pourquoi je m'étais interrompue pour répondre... ;) Et oui le respect c'est pour toutes les personnes avec qui on se trouve, pas seulement les amoureux-ses !)

#
Profil

Faerie

le lundi 06 juin 2016 à 19h59

Bonsoir :)

Pour ma part, je dirais que chaque relation fonctionne à sa façon.

N'étant pas en relation primaire/binaires, j'ai mis en place une règle simple : lorsque je dis "je sors ou je suis chez un/etel/le" on ne m'appelle que si urgence et sinon, message auquel je répondrai en rentrant, ou quand j'ai un moment creux/solo.

Je considère que le tel/l'ordi de mes amours=très personnel, privé, donc je ne touche pas, à moins d'y être expressément invitée par la personne.

Autre règle que j'ai : je partage ce que j'ai envie de partager, tu partages ce que tu as envie de partager. Si l'amour préfère garder ses éventuelles relations en mode secret, c'est ok avec moi. Si iel préfère partager tout, c'est aussi ok (je ne connais pas la jalousie, du tout). Si c'est entre deux, ça me va. De même que je partagerai ce que je jugerai utile/nécessaire/pertinent/que j'ai besoin de partager.

Évidemment, tout ça est personnel, et je crois que chacun/e trouve ses solutions, selon aussi les relations et leur nature.

#
Profil

relaxmax

le mardi 07 juin 2016 à 09h02

Merci pour vos réponses.

En relisant celles-ci, j'ai l'impression qu'il est plus simple d'être un poly ayant construit différentes relations, dès le début les ''règles'' sont établies clairement, naturellement.

Etant un couple mono allant progressivement vers le poly (nous y allons par différents chemins), ces règles/ expériences sont réalisées plus maladroitement, Nous avons l'impression de redéfinir nos intimités: la commune et les 2 plus personnelles. Faire son propre cheminement vers le poly sans vouloir déstabiliser l'autre n'est pas évident.
En effet chaque simple action liée à notre démarche pour être plus poly est souvent suivi d'une pensée de type ''je dois faire attention à l'autre'' ... cela devient usant ;-) . En faisant trop attention à l'autre, cela risque d'aller à l'encontre de notre objectif simple de se profiter ensemble de la vie et explorer une vie poly. On devient moins naturel, curieuse situation.

Voici une courte réflexion, mais je crois que c'est une des variables principales de notre équation/situation ;-)

#
Profil

gdf

le mardi 07 juin 2016 à 09h12

Je ne crois pas que ce soit un problème de point de départ (mono puis poly, ou poly depuis le début), mais plutôt de chemin parcouru.
Il n'y a pas de règles "claires" dès le départ ou "naturelles". Il n'y a que des accords construits petit à petit, à force de communication

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mardi 07 juin 2016 à 12h32

relaxmax

En effet chaque simple action liée à notre démarche pour être plus poly est souvent suivi d'une pensée de type ''je dois faire attention à l'autre'' ... cela devient usant ;-) . En faisant trop attention à l'autre, cela risque d'aller à l'encontre de notre objectif simple de se profiter ensemble de la vie et explorer une vie poly. On devient moins naturel, curieuse situation.

Oui, tu mets le doigt sur une chose précieuse je trouve : avec les relations non-exclusives, on devient plus conscient de comment la relation fonctionne, y compris dans les détails. Il faut faire attention à l'autre - ce qui est la moindre des choses - mais aussi faire attention... à ne pas faire trop attention, c'est à dire à entendre l'autre aussi quand il/elle nous dit "pas de problème, réponds-lui si tu veux".... et aussi, par conséquent, faire attention à rassurer l'autre si il/elle fait "trop attention à nous" en se bridant de trop. Quand ça se passe bien, ces attentions qui vont dans tous les sens, ça fait aussi partie de la relation et c'est joli.

#
Profil

bonheur

le mardi 07 juin 2016 à 13h00

En effet, la déconstruction et la reconstruction prennent du temps, d'autant que rien n'est réellement figé... tenir compte également de la découverte, des nouveautés.

Faire attention à l'autre et faire attention à tout le monde, surtout si l'on a une relation satellite elle-même engagée. Je sais que c'est important à mes yeux, l'entourage d'autrui et le rapport de ces personnes avec mon propre entourage. Ca peut même mettre en péril une relation, voir que j'y mette fin. L'impact dans la vie des autres, et des autres des autres, je trouve important de s'en préoccuper.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 08 juin 2016 à 05h08

relaxmax
j'ai l'impression qu'il est plus simple d'être un poly ayant construit différentes relations

J'ai envie de dire : non, parce que chaque personne est différente, chaque relation est différente, et il est souvent nécessaire de tout reconstruire progressivement dans chaque relation :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion