Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour sans sexe avec ma femme ?

Témoignage
#
Profil

Polypop

le vendredi 06 mai 2016 à 21h56

Bonjour,

Je vais essayer de résumer: ma femme a depuis toujours (c'est à dire avant moi) un problème avec le sexe. Quand je l'ai connu elle était atteinte de vaginisme (penetratrion impossible). Patiemment j'ai résolu ça, un peu, en passant d'une relation sexuelle 0/20 à 1/20. Puis il a été question des enfants et là encore problème, 4 ans pour en avoir (je vous passe les détails). J'ai toujours aimé ma femme pour d'autres choses que le sexe, mais progressivement la nullité de cet aspect a gangrèné la relation.
Au bout de 15 ans j'en ai eu marre et j'ai commencé à la tromper, d'abord pour le sexe (extrêmement libérateur après ces années de castration), mais au fur et à mesure je me rends compte que, me stabilisant avec deux autres personnes (au courant elles, de la situation), j'apprécie aussi beaucoup la diversité des cerveaux plus que celle des fesses si je puis dire.
J'ai une relation extra conjugale extrême interessante intellectuellement et moyenne sexuellement, et l'autre à l'inverse, j'aimerais conserver tout cela sans blesser ma femme et lui rester fidèle pour ce qui est de ce que nous avons construit ensemble, j'espère même pouvoir améliorer notre relation qui s'était détériorée.
Ma femme, elle, m'aime comme une dingue, et même si elle me soupçonne m'a déjà dit "ne me le dit pas ne me le dit pas".
Que faire ... Comment pourrait être jalouse du sexe que l'on n'a jamais pu partager ? Comment la faire s'accoutumer à l'idée, simple, de me partager ?

#

juliejonquille1 (invité)

le samedi 07 mai 2016 à 10h10

Malheureusement cette idée te paraît simple mais pour ta compagne, ça pourrait aussi être l'inverse. La jalousie n'est pas un sentiment logique.
La jalousie est provoquée aussi parfois par un manque de confiance en soi, le sentiment qu'on peut être abandonné, la peur...

Ta femme pourrait se sentir nulle, pas à la hauteur, entrer en dépression... Si elle te dit : ne me le dis surtout pas", c'est peut-être qu'elle a peur de ne pas pouvoir l'encaisser.

Et une personne assexuelle ou avec une faible libido peut avoir du mal à comprendre. Mon mari ne comprend toujours pas : "je peux vivre sans sexualité pendant 10 ans". Alors pourquoi, moi, une femme j'ai ressenti le besoin de voir ailleurs ?
J'ai parlé à mon mari en octobre 2014, et depuis nous vivons sous le même toit en parents colocataires. Je croyais aussi que ce serait la fin d'une corvée pour lui et qu'il le prendrait bien.

Je ne te dis pas ça pour que tu renonces à lui parler, juste pour que tu prennes conscience de la complexité.

#
Profil

LuLutine

le samedi 07 mai 2016 à 14h07

Je vais enfoncer le clou mais si ta femme t'a demandé explicitement de ne pas le lui dire, ça me paraîtrait logique de respecter cela.

Peut-être que si tu as l'occasion de reparler avec elle de non-exclusivité, tu peux t'assurer qu'elle est réellement d'accord avec ce principe "don't ask, don't tell" comme disent les anglophones.

Certaines relations polyamoureuses fonctionnent exactement comme cela : on sait que l'autre est susceptible d'entretenir d'autres relations intimes, mais on n'en parle pas. A partir du moment où ta femme et toi êtes d'accord sur le principe, c'est bien du polyamour !

Ca ne veut pas dire que tu ne peux pas lui parler du tout des autres, mais tu peux en parler comme tu parlerais de n'importe quel.le autre ami.e.

"Je vais voir une amie" : ta femme a-t-elle besoin de savoir si vous allez ou non coucher ensemble ?

Et ce alors qu'elle a demandé à ne pas savoir, en plus du fait que dans l'absolu, ça ne la regarde pas...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion