Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le déconstruction du couple (ou de l'idée du couple) est-elle bénéfique ?

Témoignage
#

TBTC (invité)

le mardi 03 mai 2016 à 21h17

Bonjour à tous,

Une question qui me taraude en ces moments de grandes remises en questions de mon couple/famille:

Le déconstruction du couple ou de l idée qu on se fait du couple est-elle bénéfique?

Je n arrête pas d essayer de trouver des solutions pour sauver mon couple car j aime mon conjoint. Je nous aime nous, comme on s aime. Mais Il semble que nous n ayons plus la même vision de nous. Lui veut être libre et il veut que je sois libre aussi. Sur tous les plans. Moi j ai toujours de la peine à l imaginer dans le lit d une autre, ça fait une année.
J en arrive à culpabiliser de vouloir (toujours) conserver cette intimité pour moi. Ce qui est complètement paradoxal, car si l homme qui me plait en ce moment ( il ne le sait pas) m offre ces moments intimes, je pense que je ne me sentirais absolument pas coupable d y céder.

Du coup, je me dis que je ne me laisse pas assez vivre. Que j intellectualise trop, tout le temps. Que je ne me laisse pas assez en paix. Et donc j arrive à comprendre ce qu il veut me dire. Ce qu il veut vivre pour lui et ce qu il veut que je vive pour moi.

Alors je me dis que ce qu on s est dis il y a 15 ans n a plus de valeur: " non je n irai pas voir ailleurs" , " si ça arrive, c est le coup d un soir, un désir incontrollé" , " si c est une histoire qui dure, une aventure, c est que j en aime une autre, on se quittera"....
J arrive presque à en rire tellement on à changer.

Alors j essaie de déconstruire ce qu on a construit pour pouvoir vivre sereinement l amour, sans me prendre la tête avec ces histoires de coucheries. Mais je crois que j ai peur d arriver trop loin dans la " déconstruction". Et que, ce faisant, de trouver qu il n y ai plus aucune raison d être en relation Disons stable, car c est illusoire et éphémère.

J ai l impression d osciller entre deux extrêmes, deux tempêtes, sans trouver le juste milieu....

Des idées de réflexions, chers polys

#
Profil

EdK

le mercredi 04 mai 2016 à 08h38

J'aurais tendance à dire que si vous déconstruisez l'idée classique que vous vous faite du couple vous en retirerais énormément de bien au prix peu être de la perte d'un sentiment de sécurité et de stabilité.

Mais d'une part vous n'êtes pas obligé de tout ouvrir d'un seul coup. Vous pouvez y aller par étape. Et d'autre part quand quelque chose ne va pas il faut en parler.

La question la plus importante est de savoir ce que tu veux pour toi. C'est seulement une fois que tu aura répondu à cette question que tu pourra passer à la suite.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le mercredi 04 mai 2016 à 11h58

Une déconstruction bénéfique demande du temps. Pas seulement de la réflexion.

Dire que le passé n'a plus de valeur ? Si, il en avait à l'instant vécu ! Vous n'avez pas changé, mais évoluer. Aussi la déconstruction est souvent un après réveil (dans un couple de l'un puis de l'autre par ricochet).

L'important est de bien vivre. Comprendre ce qui te correspond. Si les coucheries ne te conviennent pas (en dehors de ton couple), tu peux devenir polyaffective. C'est à dire vivre tes relations secondaires d'une manière asexuée. Si pour toi aimer n'est pas lié à l'entrejambe, c'est ce qui te conviendra sans doute le mieux. Pour certains-es, l'amour sans sexe existe et rend très heureux-se.

Je dirais qu'il est important de suivre son instinct, il est généralement bon conseillé.

#
Profil

gdf

le mercredi 04 mai 2016 à 13h45

Il ne s'agit pas de déconstruire le couple, mais les règles sociales imposées en plus du couple.
Si tu fais le parallèle, la norme impose aux filles de mettre une jupe et de s'habiller en rose. Si tu remets en cause la norme, ça t'autorise à mettre un pantalon bleu. Ça ne t'interdit pas de continuer à porter des jupes roses si tu aimes ça. Avant, lun était imposé, l'autre interdit. Maintenant, tout est autorisé.
Si tu es enfermée dans ta maison, et que d'un coup la porte s'ouvre, tu pourras aller découvrir le monde extérieur, mais ça ne t'interdit pas de revenir chez toi, si tu y étais bien.

Bref, ce n'est pas parce que tu t'autorises à porter du bleu ou visiter le monde que tu dois abandonner tout ce que tu avais avant, si ça te plaisait. Il est possible que tu te rendes compte qu'en fait, ça ne te plaisait pas, et en découvrant autre chose, tu ne voudras plus revenir en arrière. C'est possible, oui, mais pas obligatoire.

#

TBTC (invité)

le mercredi 04 mai 2016 à 17h31

Merci de vos réponses,

C est un moment assez difficile pour moi, avec tout ce qu on remet en question arrivé la quarantaine. Sans rentrer dans le stéréotype "crise de la quarantaine". Il se trouve que cette question se pose à ce moment là.
C est juste que la théorie c était bien....tant que ça n était pas vécu.
L ouverture de notre couple est venu de mon mari qui avait rencontré cette autre. Moi j y ai réfléchi et je me suis dit pourquoi pas. Cette façon de voir les relations me plaisait/plait assez. Mais j ai un sacré , mais alors énorme blocage, lorsque il s agit de rapport intime avec elle. Je lui ai demandé s il était envisageable de vivre leur amour sans sexe, mais il ne conçoit pas cela. S il aime, c est entièrement. Et pour lui le sexe n est pas la chose la plus importante à faire avec une autre. Il ne comprends pas mon point de vue, que je lui ai expliqué de nombreuses fois.

Alors peut être est ce dû au fait que je n ai pas rencontré un autre qui me fasse vibrer autant qu elle elle le fait vibrer. Et que le jour où ça m arrivera, je comprendrai. Peut être pas. En tous les cas j ai pas tellement envie d attendre de ressentir tout ça pour être sereine. Ça n arrivera peut être jamais ( de rencontrer quelqu'un un, pas d être sereine :-))

D' où mes questions du ma vision du couple, qui est peut être à l origine de mon blocage. Quand c est vraiment trop dur j en viens à regretter de l avoir laissé vivre cette histoire. Mais je l aime comme il est, et c était peut être l emputer d une partie de lui s il n avait pas pu l aimer.

Bref, un an après, je trouve le bilan assez médiocre. Dommage n est ce pas!

#
Profil

bonheur

le mercredi 04 mai 2016 à 20h26

Aimer sans sexe n'est pas aimer "à moitié"... mais bon, ce n'est que ma vision des choses, pas celle de ton mari.

Je crois que l'ouverture de votre couple lui correspond, mais pas pour toi. Te forcer pour tenter de ressentir comme lui ???? Tu n'es pas lui et ce qui lui convient, ne te convient pas nécessairement.

Je crois que tu ne devrais pas te forcer uniquement pour l'imiter. Si lui vibre de ce vécu, ce ne sera pas obligatoirement ton cas, y compris dans une situation identique.

Moi aussi, à 38 ans, j'ai intégré le fait que j'aimais d'autres personnes en dehors de mon couple comme étant une crise de la quarantaine. Sauf, qu'aujourd'hui, à bientôt 48 ans, ben je sais qu'il n'en n'était rien. J'ai simplement eu un évènement déclencheur, un réveil, une remise en question et enfin un constat : je suis polyafefective. Cela m'a pris 4 ans.

Personnellement, si mon conjoint m'avait imposé l'exclusivité, soit je me serais fanée, soit j'aurai divorcé. Laisser le temps au temps et comprendre que dans un couple, on ne vit jamais la même chose, on est deux être indépendant, avec des ressentis et un intérieur différents.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 04 mai 2016 à 23h43

Pour une fois, je vais faire mon Apsophos, en ce sens que ma réponse au titre de ce fil va être laconique :

Oui !

Je vais quand même en rajouter un peu en disant qu'une relation peut être stable sans être une relation "de couple". Ca n'a strictement rien à voir.

Et un p'tit lien pour la route :
lesquestionscomposent.fr/contre-le-couple/

#
Profil

EdK

le jeudi 05 mai 2016 à 13h00

J'ai un problème avec la question en elle même.

C'est quoi un couple ?

Wikipédia
Le mot couple désigne généralement une paire de choses, qui ensemble constituent une entité nouvelle avec des propriétés spécifiques.

Ouais donc en fait c'est une relation binaire.

Je vais me marrer pour expliquer ça au gens tiens ...

#
Profil

gdf

le jeudi 05 mai 2016 à 13h22

Ah mais moi je croyais qu'on parlais de Nm, j'ai rien compris au débat alors !

#
Profil

EdK

le jeudi 05 mai 2016 à 14h16

Nm ?

#
Profil

gdf

le jeudi 05 mai 2016 à 15h03

Newton mètre, l'unité de mesure du couple.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 05 mai 2016 à 15h37

gdf
Newton mètre, l'unité de mesure du couple.

:D :D :D

#
Profil

EdK

le jeudi 05 mai 2016 à 17h30

Ah oui :-D

Bien joué (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion