Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Découverte du polyamour

Témoignage
#
Profil

Rosanna

le mercredi 11 mai 2016 à 22h47

Bonsoir à tous.

C'est le premier message que je poste sur un forum de polyamour, et pour cause : je viens de découvrir le concept et de réaliser qu'il s'appliquait peut être à moi.

J'ai 25 ans et je suis en couple et en ménage depuis deux ans avec mon copain, que j'aime profondément. C'est une personne avec qui j'envisage un avenir sérieux, il me plaît chaque jour et notre relation va/me semble aller très bien.

Il y a plusieurs mois, j'ai rencontré quelqu'un (sans le chercher). Il me plaît, et il m'apporte des choses que mon copain ne peut pas me donner, et qui me manquent (sans que cela soit crucial au point de le quitter), tandis qu'il n'aura jamais certaines choses et qualités que mon copain possède. Les deux relations m'apportent quelque chose, sans se compléter ni s'opposer, mais j'apprécie les deux différemment. Passer du temps avec la seconde personne me permet de souffler d'une vie de couple un peu codifiée, et me plaît parce que je découvre quelqu'un d'autre également.

Là où le bât blesse, c'est que ce que je fais aujourd'hui est très concrétement une infidélité. Je mens, je m'éclipse, je fais l'amour à quelqu'un d'autre. J'éprouve beaucoup de culpabilité vis à vis de mon "officiel". Surtout parce que je me sens malhonnête, mais également parce que je suppose qu'il me quitterait sans doute s'il venait à l'apprendre. C'est cette culpabilité qui m'a poussée à faire des recherches et me poser des questions sur moi-même.

L'ambition d'en apprendre beaucoup sur le monde et sur les autres guide en général mon envie de rencontrer plein de personnes différentes et d'apprendre à les connaître.

Aujourd'hui, l'enthousiasme de ma seconde relation s'amenuise car nous ne nous voyons que pour des 5 à 7 secrets. Or j'aime nourrir une relation de conversations, de sentiments, d'expériences, de sorties. Et j'ai peur de nourrir de la rancoeur envers mon amoureux officiel parce qu'il ne m'apporte pas "tout" ce que je désire (et c'est tellement normal). Et surtout, je voudrais pouvoir lui dire la vérité.

Donc voilà : j'ai découvert sur ce site il y a peu, qu'au lieu d'être une horrible infidèle, j'étais aussi, peut être, une polyamoureuse en devenir. J'aimerais progresser dans cette découverte mais un milliard de questions m'assaillent.

Bien entendu, la première est avant tout : est-il possible d'amener quelqu'un à expérimenter le polyamour ? Ou cela doit absolument venir des deux partenaires au même moment ?
Serai-je capable de vivre cela pleinement, d'en assumer les conséquences sociales ?

Est-ce-que je ne risque pas de tout perdre ? Aujourd'hui, mon besoin de voir n°2 est loin d'être maladif. Mais je sens que ça me plaît beaucoup, me convient, m'apporte quelque chose. Risquer mon "vrai" couple pour "juste" ça, est-ce que cela vaut le coup ?

Suis-je capable d'accepter que n°1 ait une ou plusieurs autres amoureuses ? pour l'instant, je ne le pense pas (et c'est sans doute une question d'égo). N°2 lui est déjà en couple et ça ne me pose aucun problème.

Mon copain, bien que m'ayant déjà fait part de fantasmes (uniquement sexuels) incluant la présence d'autres hommes, ne me semble pas aujourd'hui ouvert au polyamour.

Je suis preneuse de tous vos conseils, de tous vos témoignages, de tout ce qui pourrait m'aider à confirmer ou progresser dans ma conception des choses.

Merci à tous :)

#
Profil

gdf

le jeudi 12 mai 2016 à 07h47

Rosanna
Est-il possible d'amener quelqu'un à expérimenter le polyamour ? Ou cela doit absolument venir des deux partenaires au même moment ?

Le polyamour, ça consiste à se mettre d'accord à deux sur un contrat, il faut être deux pour se metrre d'accord. Par contre, ça ne veut pas dire que les deux l'appliquent en même temps. Ton homme peut très bien accepter le contrat, mais ne pas avoir d'autres amours, s'il n'y a personne d'autres pour lui.

Rosanna
Serai-je capable de vivre cela pleinement, d'en assumer les conséquences sociales ?

C'est un sujet à part entière, indépendant de l'accord au sein du couple. Beaucoup de polyamoureux le sont secrètement, pour ne pas avoir à assumer les conséquences sociales.

Rosanna
Est-ce-que je ne risque pas de tout perdre ? (...)Risquer mon "vrai" couple pour "juste" ça, est-ce que cela vaut le coup ?

Oui, et ça dépend.
Oui, il est possible que ton homme refuse l'idée en bloc, d'autant plus que tu l'as mise en application sans lui demander son avis. Il est difficile d'avoir une discussion objective quand il y a eu mensonge ou cachotterie. Idéalement, il faut se mettre d'accord avant de passer à l'acte. Malheureusement, c'est rarement ce qui se passe. On découvre le concept de polyamour après avoir été infidèle, et le partenaire a du mal à voir autre chose que l'infidélité.
Ça dépend ce que tu appelles "juste ça". Il faut séparer ton aventure du moment et le concept du polyamour. Si tu peux vivre sans ton n°2, ça ne vaut pas le coup. Mais maintenant que tu as découvert le concept de polyamour, es-tu prête à y renoncer pour toujours, pour sauvegarder ton couple actuel ? Si la réponse est non, ou si tu n'es pas 100% sûre de toi, il faut passer le pas et en parler à ton homme.
Une façon de minimiser le risque est de commencer par cesser ou au moins mettre en pause ta liaison avec n°2. Tu as plus de chance d'avoir une oreille favorable en disant "j'ai découvert ce concept qui me paraît intéressant" que "j'ai un amant et j'aimerais le garder".
Bien évidemment, si tu parles de polyamour, il te demandera si tu as un amant. Il faut repondre honnêtement, mais sans donner les détails. "Oui, j'ai rencontré quelqu'un mais je n'ai pas voulu aller plus loin sans t'en parler avant" passe mieux que "j'ai couché avec un autre".
C'est un moment difficile, un vrai risque pour le couple, et il faut faire très attention. Est ce que ça vaut le coup ? Oui, si tu penses que tu peux avoir envie de faire des rencontres au delà de ton couple, il faut que tu abordes le sujet. Au pire, ça brisera votre couple, mais il vaut mieux s'en rendre compte maintenant. Éventuellement, vous resterez ensemble, mais vous vous mettrez d'accord sur un contrat d'exclusivité, si tu choisis ton couple plutôt que le polyamour. Ça marche (des fois). Au moins, il saura ce que tu ressens. Au mieux, tu auras ton couple et la liberté d'amours supplémentaires.

Rosanna
Suis-je capable d'accepter que n°1 ait une ou plusieurs autres amoureuses ?

La réciprocité est essentielle. Si tu n'es pas capable de lui laisser la même liberté que tu lui demandes (même si lui peut choisir de ne pas l'utiliser), tu as peu de chance d'aboutir à un resultat positif....

#
Profil

titane

le jeudi 12 mai 2016 à 08h07

Bonjour...

Je pense que la première question et la plus fondamentale avant de répondre aux autres est probablement celle que tu formules ainsi:

"Serai-je capable de vivre cela pleinement, d'en assumer les conséquences sociales ?"

Les conséquences va bien au delà de tes relations sociales... elles sont d'abord intérieures comme le révèlent d'autres de tes questions sur la peur de perdre, ce besoin apparent de réciprocité (afin de se sentir moins mal?) et ta crainte sur comment le vivrais-tu, toi, si c’était ton compagnon principal qui allait en voir une autre... Les conséquences sont donc psychologiques (ta sérénité), affectives ou relationnelles (tes relations amoureuses) et sociales (l'image de toi et ton affirmation de soi).

Alors par quoi penses-tu devoir commencer? pour gagner en sérénité comme base de ton expérience ou élan d'amours pluriels.

#

Rosannahh (invité)

le jeudi 12 mai 2016 à 18h06

Merci pour ces quelques éléments :)

Je pense devoir commencer par deux choses.
La première est celle de la fin du mensonge, car tricher dans une relation ou dans la vie ne me correspond pas du tout. L'acte de commencer cette seconde relation me rend heureuse mais l'idée de savoir que mon copain se sentirait trompé (et... Il l'est objectivement, même si ce n'est pas l'intention que je donne), pas du tout.
La seconde chose c'est de travailler sur moi même. Je ne pense pas pouvoir aujourd'hui accepter facilement que mon copain ait une relation avec une autre fille. Mais foncièrement je pense que c'est strictement une question d'ego et de confiance en moi car pour le reste (le voir s'affirmer, découvrir autre chose, rencontrer quelqu'un), cela me rendrait heureuse si c'est ce qu'il veut.

Effectivement je pense avoir fait une grosse erreur en établissant une autre relation sans lui en parler car cela devient imposé pour lui qui n'a rien demandé. Je pense aussi avoir sous estimé dans un premier temps ce que m'apportent cette seconde relation. La vérité c'est qu'aujourd'hui je ne souhaite pas m'en passer...

Ma difficulté réside dans cette discussion à avoir. D'abord parce que j'ai "fauté" avant de l'avoir, mais aussi parce qu'il y a beaucoup de chances que ça ne passe pas du tout... Mon copain a déjà été trompé par le passé et il nourrit beaucoup d'angoisses à ce sujet.

#
Profil

gdf

le jeudi 12 mai 2016 à 19h03

Rosannahh
Ma difficulté réside dans cette discussion à avoir. D'abord parce que j'ai "fauté" avant de l'avoir, mais aussi parce qu'il y a beaucoup de chances que ça ne passe pas du tout... Mon copain a déjà été trompé par le passé et il nourrit beaucoup d'angoisses à ce sujet.

Dire toute la vérité ne fait pas forcément de bien. Il faut trouver le moyen de dire qu'il y a quelque chose (ou qu'il y a eu) sans rentrer dans le détail.
Et surtout rassurer sur le fait que tu l'aimes, que tu es heureuse avec lui, qu'il t'apporte du bonheur, etc.
C'est normal d'avoir peur de lui parler, mais comme je le disais sur un autre fil, la peur mène au côté obscur...

Message modifié par son auteur il y a un an.

#

Rosannahh (invité)

le jeudi 12 mai 2016 à 22h29

Je crois que je suis déjà dans le côté obscur :)

#
Profil

Evavita

le vendredi 13 mai 2016 à 12h56

Salut Rosannahh,

Niveau honnêteté ce que je vais dire peut être discutable. A un instant T, tu as décidé de le tromper, c'est un choix de ta part. A mon sens, prendre cette décision c'est faire le choix de cacher quelque chose à ton compagnon qui le concernait et prendre à charge le fait qu'il ne le découvre pas.
La question qui se pose aujourd'hui c'est : est-ce que c'est maintenant à lui d'assumer la souffrance de ton mensonge quand tu vas aller tout lui raconter? Ne serait-ce pas prendre plus à ta charge que de vouloir tout reprendre "à zéro" à partir du moment où tu as envie d'une relation plus honnête? Concrètement, ne serait-il pas mieux de mettre une pause avec ton autre amoureux, de prendre le temps d'amener le sujet "théorique" du polyamour afin de voir ce qu'il en pense (sans la pression de : je t'ai trompé et maintenant je te laisses le choix entre accepter cette tromperie afin qu'elle soit assumé ou te barrer)?

Un bon départ dans ta réflexion me semblerait donc être : Dire la vérité à ton compagnon, pour qui le fais tu? Pour lui ou pour toi?

#
Profil

homme_partit

le vendredi 13 mai 2016 à 16h35

Bonjour.

Le problème d'aborder le poly amour avec ton compagnon sera de répondre à la question : as-tu quelqu'un en vue? car tu seras au pied du mur : soit tu nies et continues à mentir, soit tu avoues avec les risques qui en découleront.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

titane

le dimanche 15 mai 2016 à 14h41

Je partage l'approche d'Evavita. Ce serait même de l'égoïsme d'imposer ta vérité à ton compagnon qui n'a rien demandé, juste pour que tu culpabilises un peu moins.

Cela peut ressembler à un bon sentiment de ne pas mentir mais cela ressemble surtout à un sentiment de te soulager d'un inconfort pas assumé.

A toi de voir qu'est ce qui le remporte entre le plaisir et l'inconfort.

#
Profil

EdK

le jeudi 19 mai 2016 à 00h33

Wut ?

Parce que continuer à le tromper c'est mieux ? Je suis désolé mais si je comprend vos résonnements je suis en total opposition avec l'idée que tromper quelqu'un peu être fait pour lui. Autant tout mettre à plat dans ce cas.

#
Profil

gdf

le jeudi 19 mai 2016 à 07h30

Je crois pas qu'il s'agisse de continuer à tromper, mais plutôt de parler de polyamour pour le futur, sans s'étendre sur le passé.
La transparence à partir de maintenant, c'est déjà un gros morceau à faire avaler. Avouer des mensonges ou des cachotteries passées, ca tue le débat, ça fait mal à celui qui a été trompé. Il faut sérieusement se poser la question : qu'est ce que ça apporte?

#
Profil

Juliejonquille

le jeudi 19 mai 2016 à 09h25

On ne peut pas changer le passé, ce qui est fait est fait. Maintenant, que faire pour l'avenir ? Préparer, communiquer sur le polyamour, sur ses valeurs en fait.

J'ai eu la naïveté de parler de mes infidélités passées presque en même temps que la théorie poly, car je suis incapable de garder un secret et de mentir. Le résultat, c'est presque deux ans de souffrances pour lui et le deuil de notre vie de couple. J'aurais aimé faire autrement, vraiment. J'aurais dû attendre davantage, lui laisser le temps d'évoluer, de s'habituer à l'idée que nous ne serions plus exclusifs. Le choc aurait été moins rude. Mais plus le temps passait, plus le mensonge me paraissait énorme.

Il y a un décalage de perception du temps entre la personne qui sait et celle qui ne sait pas. Pour celle qui change, tout va trop lentement, pour l'autre, tout va trop vite.

Non, ce n'est pas facile de faire évoluer un couple exclusif au poly, alors en rajoutant des infidélités, ça tient du miracle. Il faut en être conscient.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

gdf

le jeudi 19 mai 2016 à 10h07

Ca me fait penser à la chanson de Goldman Ne lui dis pas.

Jean Jacques
on n'avoue rien si l'on est innocent
Les mots sont vains, les mystères indulgents
La pénombre éclaire
Du silence au mensonge
C'est l'espace des songes

#

Rosannah (invité)

le mercredi 25 mai 2016 à 20h15

Bonsoir,
J'ai lu vos conseils avec attention et vous en remercie tous.
Une décision telle que celle-ci est souvent dure à prendre mais je dois avouer que pour avoir passé un week-end encore merveilleux avec Monsieur n°2, cela a été plus facile.
Je me rends compte que j'adore découvrir cette personne tout en aimant chaque jour un peu plus mon amoureux officiel.
Certes, je suis encore en phase de découverte avec les deux, donc ça aide.
Ce qui est complètement fou c'est qu'il s'agit de deux personnes qui s'entendrait très bien (bon là je rêve un peu), même en étant différents.
Bref, la décision de lancer la conversation du polyamour n'a pas été si difficile à prendre au final.
J'ai même pu faire les premiers pas et en parler (au coin de l'oreiller, OK c'était facile).

Il en est malheureusement ressorti que mon chéri actuel est très fermé sur la question. Il pense clairement qu'aimer une seconde personne signifie que l'amour qu'on porte à la première est terni et qu'il y a un manque. Et que ce manque ne saurait être résolu par aimer deux personnes, mais au contraire en mettant un terme à la première relation et en en commençant une autre.
Je ne sais pas comment déployer une réflexion chez lui dans ce cadre et ça me peine énormément.

De mon côté à part le mensonge je n'éprouve pas de culpabilité à voir deux personnes.
Je trouve que cela me rend plus riche et plus heureuse, émotionnellement, amicalement, intellectuellement et sexuellement parlant.
N°2 en revanche m'a avoué avoir beaucoup d'états d'âme et de remise en question lorsque nous ne nous voyons pas (il vit avec sa copine et ce doit être dur à gérer pour lui).

Je suis assez triste et ne sait pas comment franchir le prochain cap (s'il y en a un).

#
Profil

gdf

le mercredi 25 mai 2016 à 23h30

Il ne faut pas perdre espoir, le polyamour prend du temps à accepter. Fais lui lire quelques livres, comme vertu du polyamour ou le guide des amours plurielles. Ne lui mets pas la pression, mais dis lui que c'est important pour toi. Éventuellement, invite le à venir lire ce forum...

#

poly de passage (invité)

le jeudi 26 mai 2016 à 21h59

"Éventuellement, invite le à venir lire ce forum"

Ou comment lui dire que tu as une autre relation.....

Commence par être honnête avec toi même et ensuite avec ton officiel, ce sera un bon début.

Si le polyamour peut être dévastateur, il peut être tout aussi surprenant.

Renverses les rôles et imagines toi découvrir la liaison de ton homme depuis x mois, comment réagirais-tu?

A un moment, il faudra bien éclaircir la situation, car le secret la rend instable.

Le risque de tout perdre n'est pas dû au polyamour mais à toute l'énergie déployée pour le cacher.

#
Profil

Rosanna

le jeudi 01 septembre 2016 à 17h19

Bonjour à tous,

Il y a du nouveau dans ma tête, et dans les faits, grâce à vos réponses et à mon cheminement.

Cette fois c'est fait, je suis amoureuse de deux personnes. Toujours en couple avec la première qui n'est pas au courant pour l'autre, et toujours en train de voir en cachette la seconde...

Je suis consciente que ce n'est pas correct et j'admets que ce n'est pas du tout l'idéal que je recherche, ni le projet de couple que je veux. C'est pourquoi j'ai parlé plusieurs fois à mon compagnon du polyamour. Ce qui en est ressorti principalement, de son propre aveu,c'est qu'il voudrait que j'arrête de lui parler de ça "pour le moment", ou même de l'envisager car cela lui fait "perdre toute confiance en lui" (que je sois potentiellement attirée par quelqu'un d'autre).

Je précise que avant cette phrase, mais encore plus depuis, je prends énormément de temps à l'aimer, le rassurer. Nous sommes un couple "cocon" et chacun de nous a droit tous les jours à de nombreux compliments, je t'aime, cadeaux, dates, et autres. Bref, sans compter les preuves (que je donne avec plaisir et sincérité, c'est vraiment un fonctionnement normal pour moi), il est certain que je lui donne beaucoup, et aucun raison de perdre confiance en lui. Mais si c'est ce qu'il m'affirme, je me dois de le prendre en compte et de le rassurer. Comment faire cela dans ce contexte ?? Est-ce que des mots, des actes, peuvent suffire à rendre cette confiance, comment lui montrer que je ne veux pas être avec quelqu'un d'autre parce que cet autre serait "mieux" que lui ??

Pour info, je pense que son ex l'a trompé en boucle. Qu'il lui a pardonné une fois, deux fois, trois fois, jusqu'à ce que ce soit insupportable pour lui. Ce que je fais ne va en rien l'aider... Pourtant je souhaite vraiment lui proposer une approche et un projet différent. Je ne suis pas persuadée qu'il ne tolère pas me voir avec quelqu'un d'autre, par contre le mensonge/la trahison sont vraiment des choses insupportables. Je comprendrais mille fois qu'il parte lorsque le sujet sera abordé. Mais j'essaie de trouver un angle qui le rassure, s'il y a une chance sur 1 000 000 qu'il le comprenne.

Est-ce brutal de lui dire de but en blanc que je me pose ces questions car il y a déjà une autre personne ? J'ai fait les choses à l'envers et je m'en mors les doigts aujourd'hui.

Autre précision, il m'a dit qu'il accepterait sans doute "plus tard" des relations type libertines mais rien à voir avec l'acceptation d'un amour (le sentiment amoureux étant notre truc à nous, mon amour le rendant spécial en gros).
Je ne comprends pas cette acceptation du sexe en dehors du couple et pas de la tendresse/affection ? Je trouve que c'est tellement "moins pire" (sans jugement de valeur, juste pour moi) de donner des sentiments à cette seconde relation que de la maintenir juste pour le sexe.

Enfin, concernant mon second amoureux, la discussion est bien plus simple. Au courant de ma situation depuis le départ, ce qui ne devait être qu'une relation ponctuelle se transforme, avec discussion et "contrat" oral de notre part. Il aimerait que mon officiel accepte la situation pour qu'on puisse établir plus clairement quelques règles, me voir plus souvent j'imagine, et enfin reprendre là où notre relation "intime" s'est arrêtée, car depuis la discussion avec mon compagnon, je me suis forcée à ne plus le voir (quel manque...) pour respecter un éventuel temps d'acceptation et d'adaptation. Mais viendra-t-il ?

#
Profil

Ragondin

le jeudi 01 septembre 2016 à 18h07

Ce serait peut-être plus facile de lui parler de polyamour si lui-même était (au moins) attiré par une autre personne, ça lui permettrait d'observer si son amour pour toi en est affecté. (Mais ça ne se commande pas...) Où en es-tu de ta réflexion quand au fait qu'il ait d'autres partenaires ?

#
Profil

Rosanna

le jeudi 01 septembre 2016 à 18h52

Je le comprendrais assez bien dans la mesure où je ressens un manque face à l'impossibilité de voir mon autre amoureux. J'aurais besoin de quelques règles (car je souhaite que notre relation passe en premier, notamment en ce qui concerne les projets de vie et le temps consacré).
Ceci étant ça reste très vague et hypothétique comme idée vu que pour l'instant il se dit fou de moi et uniquement moi, que ses sentiments ne sont qu'envers moi, qu'il ne comprend pas très bien comment il pourrait en être autrement, etc.
Mais je me pense ouverte au cas où ça lui arriverait.
Je n'ai pas le sentiment que ce soit la plus grosse partie du problème à résoudre en ce moment mais peut être que je manque quelque chose.

#
Profil

Ragondin

le jeudi 01 septembre 2016 à 19h02

Je n'ai pas le sentiment que ce soit la plus grosse partie du problème à résoudre en ce moment mais peut être que je manque quelque chose.

Je ne sais pas... quand je parle de polyamour avec des gens qui ont du mal à le concevoir, j'ai l'impression que l'idée passe mieux si j'évoque leur expérience (« est-ce que tu n'as pas déjà été attiré par quelqu'un sans que ça remette en question ton amour pour... »), plutôt que quand je parle de ma propre expérience. C'est aussi comme ça que le changement s'est initié pour mon ex et moi, ma suggestion mais son attirance pour quelqu'un. Je pense que si j'avais juste manifesté l'envie d'avoir d'autres partenaires, ça aurait coincé comme ça coince avec ton copain.

Sinon, c'est peut-être une idée à la con, mais puisqu'il semble intéressé par un plan à 3 avec un autre mec (si j'ai bien compris), peut-être commencer par ça, pour faire tomber ses peurs une par une ? Directement parler d'amour, c'est le grand saut. Peut-être que que ça permettrait de commencer par le rassurer sur le fait que tu peux coucher avec un autre sans que ça le remette en question lui. Encore une fois je dis ça par analogie avec ma propre expérience, puisque nous avions commencé en couple libre avant d'envisager que les relations secondaires puissent être amoureuses.

(Ça suppose que tu sois intéressée aussi par ce genre de pratique, bien sûr !)

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion