Polyamour.info

Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Alors c'est ça le polyamour...

Témoignage
#
Profil

Barbatruc

le jeudi 31 mars 2016 à 23h52

Bonjour,

Tout d'abord merci pour tous vos témoignages qui m'ont permis de me sentir moins seule et de mettre des mots sur ce que je pouvais resentir. Ces sentiments qui peuvent paraître si ambigus, tellement hors normes. Grâce à ces lectures, j'ai compris que je n'étais pas bizarre :-) juste un peu différente...

J'ai eu envie de témoigner à mon tour...Après 2 années à ressentir des sentiments pour un collègue, à me sentir mal d'être attirée comme un aimant par un autre homme que mon mari et père de mon enfant, j'ai franchi le cap et arrêté de combattre cet amour. Nous nous sommes donc avoué nos sentiments qui étaient réciproques. La culpabilité me dévorant, j'ai tout avoué à mon mari et lui ai parlé de polyamour. Lui expliquant que parce que je l'aime je devais lui expliquer ce que je ressentais. A ma grande surprise, même s'il ne comprend pas ce besoin d'être "allée voir ailleurs", il accepte cette relation. En effet, il m'a vu tellement mal à certains moments quand j'ai tenté de renoncer à cet autre amour qu'il accepte la situation si cela me permet d'être heureuse et épanouie. Bref, je l'aime encore plus du coup :-) J'ai donc une chance inouie : un mari qui m'aime et que j'aime, un amoureux qui m'aime et que j'aime.

Le hic parce qu'il y en a forcément un, c'est que mon amoureux est mono, marié et que sa femme est d'une jalousie maladive. Quand il a voulu la quitter, elle a tenté de se suicider. Il se retrouve aujourd'hui prisonnier de cette relation. En même temps, je me dis que je ne pourrais pas lui offrir la vie qu'il souhaiterait avec une femme à ses côtés, il le sait et n'attend rien de plus que ce que je pourrais lui offrir. Mais nos sentiments deviennent de plus en plus fort et nous aimerions passé plus de temps ensemble et cela n'est pas possible... impossible car sa femme ne sait rien, et impossible car je ne souhaite pas faire souffrir mon mari même s'il me dit qu'il accepte.
Je ne sais pas comment tout cela va pouvoir évoluer dans le bonheur de tous...

L'autre hic, c'est qu'avec ce polyamour j'ai dynamité toutes nos autres relations amicales au travail. Chacun y est allé de ses conseils : on devrait tout quitter pour être ensemble, avez-vous pensé à vos enfants, vous allez forcément tous souffrir, je ne pourrais plus regarder ton mari en face etc... ils s'inquiètent ou ont eu peur et ont préféré s'éloigner de nous. Parmi eux, il y a une amie que j'aimais énormément mais qui me reproche de ne plus être sur la même longuer qu'elle, que mes actes et mes paroles ne sont pas en adéquation, et que je suis donc quelqu'un de faux. Bref, elle m'a énormément blessée. Je sais bien que le polyamour n'est pas facile à accepter mais j'aurais tant aimé que mes amis comprennent...
Vous êtes-vous aussi retrouvé isolée ? Incomprise ?

J'ai essayé de résumé en quelques lignes mon histoire, mais comme pour chacun, l'histoire est bien plus complexe. Tout ce que je sais, c'est que j'ai la chance de vivre ce polyamour... vivre des sentiments si forts et se sentir si vivante est juste merveilleux...

#
Profil

Tribert

le vendredi 01 avril 2016 à 11h14

Merci pour ce partage, à mon avis, très représentatif de la problématique "polyamour" en mode polyfidèle.
Je me reconnais dans une partie du scénario.
Une idée: pourquoi pas essayer de rencontrer la femme de votre amant en mode amitié et voir si des affinités sont possibles au delà de vous et votre amant ? (vous /sa femme, sa femme/votre mari)...

#
Profil

bonheur

le vendredi 01 avril 2016 à 11h44

Je me retrouve également dans une grande partie de ce récit.

Le polyamour assumé implique que l'on soit en effet obligé de faire du tri dans nos relations "sociales". Je dirai que c'est un bienfait.

Pour ce qui est d'une rencontre et d'une discussion saine et opportune à quatre, je reconnais que ce serait l'idéal. Sauf que pour que ça marche, il faudrait que chaque participant soit d'accord et volontaire... ce qui ne semble pas être le cas.

En fait, si je comprend bien, ta relation secondaire n'a pas fait la démarche d'honnêteté vis-à-vis de sa femme... t'obligeant à devenir la maitresse et à subir ce "statut". J'ai vécu cela (il était relation secondaire, et face à mon refus de divorcer, il en a épousé une autre) et c'est une position extrêmement désagréable, surtout lorsque l'on a pour désire l'honnêteté la franchise... D'ailleurs, bien qu'asexuée, notre relation devait malgré tout restée cachée. D'un côté, il indiquait que l'on ne faisait "rien de mal" (puisque sans sexe) et d'un autre côté nos rencontres devaient être clandestines... chercher l'erreur. Ca n'a pas durer, Madame n'était pas si naïve que cela !!! TOUT SE SAIT UN JOUR !!!

#
Profil

gdf

le vendredi 01 avril 2016 à 12h26

"Ce que les autres te reprochent, cultive le, c'est toi".
Si tes amis ne sont pas à l'aise avec ce que tu es, ce que tu choisis, alors ce ne sont peut être pas les amis qu'il te faut.
Ceci dit, il m'est arrivé d'être à la place de ton amie. Je pensais que le comportement amoureux d'une amie était instable, impulsif. Je lui ai dit qu'elle faisait n'importe quoi, elle l'a mal pris, m'a dit que je ne comprenais rien à sa situation. C'était peut être vrai. J'ai admis qu'il était possible que je me trompe, que je n'ai pas tous les éléments. Mais elle n'a pas voulu admettre qu'il était possible qu'elle se trompe parce qu'elle était aveuglée par son nouvel amour. Et je suis désolé de l'avoir blessée, mais je ne regrette pas de lui avoir dit ce que je pensais, car quand on aborde un grand changement dans sa vie, il vaut mieux avoir plusieurs avis, y compris des avis contraires.

Bref, on s'est éloigné. C'est la vie. Dans ton cas, c'est peut être l'occasion de remettre à jour tes amitiés. Mais sache aussi entendre des gens qui ne pensent pas comme toi. Peut être sont ils encore dans la grotte et ne comprennent pas ce qu'il y a dehors. Mais peut être aussi ont ils un point de vue qui mérite d'être écouté, même si tu ne le partages pas.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le vendredi 01 avril 2016 à 16h17

Ah Barbatruc ! D'abord bienvenue, et merci pour ce témoignage, qui ravive en moi des souvenirs heureux et douloureux mêlés... mais comme tu le dis "vivre des sentiments si forts et se sentir si vivante est juste merveilleux".

Aux conseils déjà donnés je voudrais ajouter : avoir confiance dans le temps. Enfin... le temps ne fait rien tout seul, mais parfois c'est à se demander. Le temps ne fait rien tout seul, mais on peut moins le prendre. Tu l'aimes il t'aime, il faut avoir confiance en ça, et se dire que ça ne changera pas du jour au lendemain. Sa femme est a priori opposée à ça, mais ça peut éventuellement changer...
Ou bien à un moment donné il devra faire un choix...
Et peut-être qu'à un autre moment, plus tard, il fera un autre choix.
Quand on est brûlé par les sentiments de la passion c'est difficile de se dire qu'il y aura un moment dans six mois, un an, deux ans, où ce qu'on ressent maintenant nous semblera lointain, peut-être même ridicule... et pourtant c'est souvent ce qui arrive. Et parfois, dans le genre de situation que tu traverses, ça peut faire beaucoup de bien de s'en rappeler.

#
Profil

Barbatruc

le vendredi 01 avril 2016 à 22h38

Merci à tous pour vos réponses et conseils :-) cela fait tellement du bien de pouvoir exprimer son ressenti sans jugements...

#
Profil

matre72

le samedi 02 avril 2016 à 09h42

Barbatruc bonjour,

Merci pour ton témoignage. Oui, ça fait du bien de pouvoir verbaliser tes sentiments et questionnements dans un cadre bienveillant. Je pense que ta plus grande chance est d'avoir un espace de communication ouvert dans ton couple; un mari réceptif à ton bien être. Cela donne la possibilité d'évoluer, avancer ensemble et c'est précieux.

Tcheloviekskinoapparatom me semble très juste dans sa réponse par rapport à la femme de ton amant. Il est dans une situation difficile qui vous affecte mais les prises de décisions devront être les siennes. Tu n'as aucune responsabilité dans cela.

Pour tes collègues et plus généralement l'entourage. gdf le résume très bien. Je suis passé par là et au lieu de me battre contre les réactions, j'ai su les accepter. Ce sont des choix de positionnement contre lesquels s'opposer serait en finale une perte d'énergie.
Voir des ami/es se détourner de toi est un passage difficile surtout dans une période de questionnement. Le principal est que tu restes en harmonie vis-à-vis de toi même et de ton couple.

#
Profil

Barbatruc

le samedi 23 avril 2016 à 09h30

Semaine chargée... la femme de mon amoureux a découvert mon existence... elle est tombée sur des documents me concernant. Au moins maintenant elle sait l a profondeur des sentiments qu'il a pour moi. Il a donc décidé de partir de son domicile pour de bon. Il a discuté avec ses enfants, expliqué à sa femme qu'il ne la quitte pas pour moi mais qu'il ne l'aime plus. Elle ne le croit pas. Face à cette situation, nous avons décidé de faire une "pause" dans notre histoire afin d'y voir plus clair et ménager sa femme.
J'ai bien sûr tout raconter à mon mari. Lui expliquant mes doutes sur la viabilité du polyamour, que je devrais choisir car ils sont tous 2 mono. Une fois de plus, il m'a écouté avec attention et bienveillance. Je vais donc devoir renoncer à mon amoureux mais c'est horrible... j'ai l'impression qu'on m'arrache une partie de mon coeur... certains ont-ils vécus cette situation de choix à faire ?

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le samedi 23 avril 2016 à 16h15

Encore une fois j'ai envie d'insister sur la dimension "laisser le temps au temps".
Déjà, la situation a évolué depuis trois semaines... on peut penser qu'elle va continuer d'évoluer, si ce n'est à court terme, en tous cas à moyen et long terme.
Il faut aussi que tu regardes le positif : tu es aimée de deux hommes que tu aimes :)
Et qui sont prêts, en tous cas dans le cas de ton mari, à considérer la question sans a priori, malgré ses sentiments a priori hostiles au polyamour.
Qu'en est-il de ton autre amoureux ? D'abord, essaie de calmer ton cœur, même s'il souffre : ton amoureux vient de quitter sa femme et il t'aime. C'est frustrant de ne pas pouvoir le voir maintenant, mais, même si c'est douloureux, la situation évolue, et plutôt dans le sens d'une résolution.
Et puis vous "faites une pause", mais vous restez en communication, non ? Ça peut être le moment de faire le point calmement sur ce que vous voulez les uns et les autres sur le moyen terme. Comment voudrais-tu que les choses soient dans l'idéal dans six mois ? Et eux ? Quelle est l'intersection entre vos différents souhaits ?

Viser la simplicité, avoir conscience de ses désirs et de ses limites, et de ceux des autres. Avec de la bienveillance et de la bonne communication, on peut faire des miracles ! :-)

#
Profil

Barbatruc

le mercredi 25 mai 2016 à 21h05

Bonsoir,
Après de nombreuses discussions avec mes deux amoureux voici la situation :
- mon mari est persuadé que quand je ne verrais plus mon amoureux, je finirais par l'oublier. Pour lui, voir "l'autre" au travail quotidiennement nourrit notre histoire. En attendant que cette séparation physique arrive (mutation dans le travail), il accepte que je vive mon histoire d'amour pleinement et que je ne lui raconte que ce que j'ai besoin de lui raconter. Nous avons un projet de 2eme enfant.
- mon amoureux quant à lui poursuit le long chemin de la séparation. Il n'a qu'une envie, être avec moi, mais ne me demandera jamais de faire un choix, il me respecte trop pour cela. Sa limite, il me l'a clairement énoncé, sera certainement quand je serais enceinte. Pour lui, un enfant est un cadeau d'amour ultime, et il souffrirait trop de ne pas être celui qui me ferait ce cadeau.
Alors voilà , notre histoire à donc une date limite... mon interrogation du moment peut sembler bête et inapproprié mais tomber enceinte signifie perdre ce merveilleux amour... je me doute bien qu'on ne peut pas tout avoir, mais faire des choix est si douloureux... y'a t'il une autre alternative ? Je suis consciente de la chance que j'ai d'avoir ces 2 hommes qui m'aiment ainsi mais nos désirs pour l'avenir n'ont pas l'air de pouvoir s'accorder et ce constat me désespère...

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :

Espace membre

» Options de connexion